Coronavirus : les dix infos clés de la journée

Voici les derniers développements de l'actualité concernant l'épidémie de Coronavirus.

6 mn

Mesure sans précédent en Europe, un quart de de la population italienne s'est réveillé dimanche matin en quarantaine dans le nord de l'Italie.
Mesure sans précédent en Europe, un quart de de la population italienne s'est réveillé dimanche matin en quarantaine dans le nord de l'Italie. (Crédits : Wolfgang Rattay)

Depuis l'apparition du nouveau coronavirus en décembre dernier, 105.836 cas d'infection ont été recensés dans 98 pays et territoires, causant la mort de 3.595 personnes, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 09H00 GMT. 933 nouvelles contaminations et 39 nouveaux décès ont été recensés depuis le décompte réalisé la veille à 17H00 GMT. La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l'épidémie s'est déclarée, a dénombré 80.695 cas, dont 3.097 décès. 44 nouvelles contaminations et 27 nouveaux décès y ont été annoncés entre samedi 17h00 GMT et dimanche 09H00 GMT. Ailleurs dans le monde, 25.141 cas (889 nouveaux) étaient recensés dimanche à 09H00 GMT, dont 498 décès (12 nouveaux).

Italie (1) : Mesure sans précédent en Europe, un quart de de la population italienne s'est réveillé dimanche matin en quarantaine dans le nord de l'Italie, une décision décidée par le gouvernement pour endiguer l'épidémie de coronavirus. Les entrées et sorties d'une vaste zone dans le nord de l'Italie, allant de Milan, capitale économique du pays, à Venise, haut lieu du tourisme mondial, sont désormais étroitement limitées, selon un décret publié par le gouvernement. Cette mesure radicale, prise dans le pays d'Europe le plus durement touché par l'épidémie, s'apparente à celle mise en place dans la province chinoise du Hubei d'où l'épidémie est partie en décembre (56 millions d'habitants en quarantaine).

Italie (2) : Pour lutter contre la propagation du coronavirus, le gouvernement a ordonné à compter de dimanche et jusqu'au 3 avril, la fermeture des cinémas, théâtres, musées, pubs, salles de jeux, écoles de danse, discothèques et autres lieux similaires, sur l'ensemble du territoire national, selon un décret signé dimanche par le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte.

France : Près de 900 entreprises ont demandé à bénéficier des aides au chômage partiel, a déclaré dimanche Muriel Pénicaud, la ministre du travail, sur BFM TV "Aujourd'hui, ce sont 900 entreprises qui nous l'ont demandé (...), cela concerne 15.000 salariés", a dit Muriel Pénicaud, évaluant à 52 millions d'euros le coût de la mesure. "On ne peut pas laisser des TPE, des PME à la merci de ce genre de situations", a-t-elle ajouté. Le dispositif vise à compenser la perte de revenu occasionnée pour les salariés par la réduction de leur temps de travail et aide les employeurs à financer cette compensation.

Grande-Bretagne : Le nombre de contaminations enregistrée au Royaume-Uni a augmenté à 273 cas, ont annoncé dimanche sur Twitter les autorités sanitaires britanniques. Samedi, le bilan s'élevait à 209 cas et deux morts.

Chine : Les exportations chinoises se sont effondrées au cours des deux premiers mois de l'année, la rapide propagation du nouveau coronavirus ayant considérablement entravé les activités des entreprises et les chaînes d'approvisionnement, montrent des statistiques publiées dimanche. Les importations ont elles aussi diminué mais moins que ce qu'anticipaient les analystes. Sur la période janvier-février, les exportations ont reculé de 17,2% par rapport à la même période l'année dernière, montrent les statistiques des douanes chinoises. La Chine a accumulé un déficit commercial de 7,09 milliards de dollars sur les deux premiers mois de l'année alors que le consensus tablait sur un excédent de 24,6 milliards de dollars. Ces données alimentent la crainte de voir la croissance chinoise divisée par deux au premier trimestre pour tomber à un niveau sans précédent depuis 1990.

Corée du Sud : Les autorités sud-coréennes ont fait état du plus petit nombre de nouvelles contaminations en plus d'une semaine. La Corée du Sud est le deuxième pays le plus touché par la maladie après la Chine, où elle était apparue en décembre. Les autorités sanitaires ont fait état dimanche de 272 nouveaux cas en 24 heures, ce qui porte le total de personnes contaminées à 7.313. Dimanche matin, des centaines d'églises sont demeurées fermées pour empêcher la propagation du coronavirus en Corée du Sud.

Iran : La compagnie publique iranienne Iran Air a annoncé, dans un communiqué dimanche, suspendre tous ses vols vers l'Europe jusqu'à nouvel ordre. La compagnie assure que cette décision découle "des restrictions" imposées à son encontre par les autorités européennes pour des "raisons inconnues". La Suède a suspendu il y a quelques jours l'autorisation d'atterrir qu'elle accordait à Iran Air, reprochant aux autorités iraniennes d'être dépassées par la situation provoquée par l'épidémie de nouveau coronavirus dans leur pays

Thaïlande et Malaisie : les deux pays ont refusé vendredi de laisser un navire de croisière transportant 2.000 personnes, entrer dans leurs ports de crainte de la présence à bord du nouveau coronavirus, a annoncé dimanche son opérateur. Le Costa Fortuna, qui transporte 64 ressortissants italiens selon les autorités malaisiennes, a d'abord été refoulé vendredi de l'île touristique thaïlandaise de Phuket, et ce alors qu'aucun cas suspect de coronavirus n'a été détecté, selon Costa Croisières, une marque du numéro un mondial, l'Américain Carnival. Les autorités thaïlandaises ont imposé des restrictions contre "tous les Italiens étant passés en Italie ces 14 derniers jours", a précisé le groupe sur Twitter. Samedi, le bâtiment a voulu faire escale dans l'Etat de Penang, dans le Nord de la Malaisie, mais les autorités locales le lui ont interdit, a déclaré à l'AFP Phee Boon Poh, un responsable politique malaisien.

Argentine : Un homme de 64 ans est mort samedi à Buenos Aires après avoir été contaminé par le coronavirus, premier décès confirmé en Amérique latine, a annoncé le ministère de la Santé. La victime, originaire de Buenos Aires, avait "des antécédents de diabète, hypertension, bronchite chronique et insuffisance rénale", selon un communiqué du ministère. L'homme, dont l'identité n'a pas été révélée, avait été hospitalisé après avoir consulté le 4 mars un médecin pour de la fièvre, de la toux et des maux de gorge, selon les explications qu'il a lui-même données. Selon le ministère, il était rentré d'un voyage en Europe le 25 février et a expliqué avoir commencé à ressentir les premiers symptômes le 28. Le ministère n'a pas précisé dans quel pays il s'était rendu. Des premiers cas de contamination ont été rapportés ces derniers jours au Paraguay, Colombie, Chili et Pérou. Plusieurs cas ont été recensés au Brésil.

Etats-Unis : Le navire de croisière américain Grand Princess, frappé par le coronavirus et bloqué depuis plusieurs jours au large de San Francisco avec 3.553 passagers et membres d'équipage à bord, va pouvoir accoster en Californie. Le navire a été autorisé à accoster lundi à Oakland, dans le nord de la Californie, et commencera à débarquer les passagers ayant besoin d'un "traitement médical intensif et une hospitalisation", a annoncé samedi soir Princess Cruises, propriétaire du navire à bord duquel 21 cas de coronavirus ont été détectés.

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 09/03/2020 à 16:03
Signaler
Alors que l'épidémie de coronavirus se propage en France, les escroqueries envers les touristes chinois se multiplient. L'ambassade de Chine en France a d'ailleurs appelé à la plus grande vigilance, en particulier à Paris. Dernière arnaque en date : ...

à écrit le 09/03/2020 à 16:00
Signaler
Pendant ce temps : Un élu régional japonais dans la tourmente. Hiroyuki Morota, membre de l'assemblée régionale de Shizuoka (centre du pays), a présenté lundi 9 mars des excuses pour avoir empoché environ 76.000 euros en vendant aux enchères sur...

à écrit le 09/03/2020 à 9:29
Signaler
on a un gouvernement de menteurs mon infirmier est passé à la pharmacie les masques gratuits ne sont pas livré c'est facile d'aller sur les plateaux nous enfumer les maires n'ont rien reçu non plus pour les élections faire des réunions et rien ne déb...

à écrit le 08/03/2020 à 19:15
Signaler
bref avec 44 cas nouveaux en chine, c'est en train de se resorber la bas y aura encore des malades en thailande, iran ou afrique, et ca, ca interesse les gens autant que ebola dans 15 jours on n'en parle plus euh, bon par contre y aura peut etre u...

à écrit le 08/03/2020 à 19:14
Signaler
Pour compléter le commentaire précédent assez réaliste, on peut se rappeler qu'un virus a comme seuls ennemis mortels, les anti corps que développe l'organisme infesté pour se défendre. Et, en principe chez un individu en bonne santé, les défenses ...

à écrit le 08/03/2020 à 14:15
Signaler
Ce dont on ne parle pas hélas c'est de la très grande majorité des gens qui ont été contaminés, ont eut des symptomes benins, ont guéri, redeviennent négatifs aux tests dans un délai de 20 jours et ont acquis la résistance au virus. Sans compter ceu...

le 08/03/2020 à 18:27
Signaler
Vous semblez oublier les cas de recontamination malgré des guérisons. Les Etats sont en ordre de bataille pour minimiser les victimes et trouver un vaccin efficace rapidement et sans risques inconsidérés. Avec les mesures appropriées il ne devrait p...

le 08/03/2020 à 19:32
Signaler
@réponse à Marousan: "Avec les mesures appropriées il ne devrait pas y avoir de mort à enterrer au détriment de la croissance économique". En réalité, "naître", c'est avoir l'assurance de devoir mourir un jour...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.