Coronavirus : l'Italie ferme sur tout son territoire musées, théâtres, cinémas, salles de spectacle...

 |   |  272  mots
le gouvernement a ordonné à compter de dimanche et jusqu'au 3 avril, la fermeture des cinémas, théâtres, musées, pubs, salles de jeux, écoles de danse, discothèques et autres lieux similaires, sur l'ensemble du territoire national
le gouvernement a ordonné à compter de dimanche et jusqu'au 3 avril, la fermeture des cinémas, théâtres, musées, pubs, salles de jeux, écoles de danse, discothèques et autres lieux similaires, sur l'ensemble du territoire national (Crédits : MASSIMO PINCA)
Selon un décret signé dimanche par le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte, l'Italie va fermer ses musées, théâtres, cinémas et autres salles de spectacle sur tout son territoire pour lutter contre la propagation du coronavirus.

L'Italie va fermer ses musées, théâtres, cinémas et autres salles de spectacle sur tout son territoire pour lutter contre la propagation du coronavirus, selon un décret signé dimanche par le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte. Outre la mise en quarantaine de millions d'Italiens dans le nord du pays, le gouvernement a ordonné à compter de dimanche et jusqu'au 3 avril, la fermeture des cinémas, théâtres, musées, pubs, salles de jeux, écoles de danse, discothèques et autres lieux similaires, sur l'ensemble du territoire national, selon ce texte publié sur le site du gouvernement.

Il sera en revanche toujours possible de faire ses courses, les jours de semaine, ou d'aller dans un bar ou un restaurant, à condition toutefois de respecter la distance de sécurité d'au moins un mètre entre les clients. Les compétitions sportives sont suspendues mais certaines pourront néanmoins se dérouler, à guichets fermés, précise le texte. Ces mesures, sans précédent, viennent s'ajouter à la fermeture des écoles et des universités jusqu'à la mi-mars dans toute la péninsule.

L'Italie du Nord en confinement

Des mesures encore plus restrictives ont également été prises pour une grande partie de l'Italie du nord, région la plus touchée par le coronavirus. Mesure sans précédent en Europe, plus de 15 millions d'habitants du nord de l'Italie ont été placés en quarantaine dimanche. Les entrées et sorties d'une vaste zone dans le nord de l'Italie, allant de Milan, capitale économique du pays, à Venise, haut lieu du tourisme mondial, sont désormais étroitement limitées, selon ce décret.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/03/2020 à 19:59 :
La gestion du gouvernement est catastrophique....aucune mesure forte tous les hopitaux ont déjà des cas patients ou soignants.......incapable de fermer les EHPAD aux visites.......
a écrit le 08/03/2020 à 19:26 :
Quand on laisse partir d'une zone en quarantaine les personnes qui n'habitent pas la zone, ce n'est pas une "quarantaine", c'est du cinéma et de la communication. C'est ce que demandent les réseaux sociaux et les médias en ce moment...
a écrit le 08/03/2020 à 19:23 :
C’est maintenant une certitude : l’Europe a trop d’argent. En effet c’est elle qui va en grande partie payer le « manque à gagner » qui sera causé par le confinement global de plusieurs régions d’Italie pendant un mois (ou plus), mesure qui a été saluée par l’Organisation mondiale de la Santé (qui elle ne payera rien) comme étant une décision courageuse mais une décision qui, il faut bien le dire, va à coup sûr plomber l’économie italienne. C’est pourquoi je pense que tous les pays européens, même faiblement touchés par le coronavirus, devraient faire comme l’Italie et eux aussi mettre en place la quarantaine chez eux. Car quitte à payer pour ce genre de mesures, autant en profiter et si tout n’est pas très agréable quand on est confiné, par exemple les restaurants qui ferment à 18 heures ce qui vous oblige à souper à 16 heures, par contre, par exemple, cela permet de faire la grasse matinée tous les matins. Et rappelons, s’il existe certaines personnes qui pensent que la quarantaine est une chose vraiment nécessaire, que le coronavirus, si vous l’attrapez, vous laisse tout de même 97 % de chances d’en réchapper et que seul un faible pourcentage de la population, même si on ne fait rien, sera atteint par le virus.
a écrit le 08/03/2020 à 11:36 :
Le problème chez nous , c'est que les chiffres annoncés ne correspondent pas à la situation réelle comme le dit un correspondant de presse Italien ( nous ne faisons pas de test à tout le monde). Il aurait été de intelligent de confiner deux départements les plus touchés, je pense surtout au département de l'Oise proche de Paris où les accés métro et sncf permettent une diffusion générale sur la région Parisienne. Les autorité ne font que suivent la contamination et n'agissent pas en aval . Beaucoup de bla bla bla sans efficacité .
Réponse de le 08/03/2020 à 23:28 :
Aussitôt qu'il y a un problème en France, on voit sortir de l'ombre 50 millions d'experts universels du comptoir de leur café. "Il n'y à qu'à", c'est un remède bien connu qui est la panacée à tous problèmes. On ignore ce qu'est la complexité et on égrène à tout va des solutions simplistes. Comme vous le dites si bien "Beaucoup de bla bla bla sans efficacité".
a écrit le 08/03/2020 à 9:52 :
Le cure en chef du vatican est grippe ! Voire davantage ?
Les messages de dieu sont impenetrables, son representant tombe malade. Comme la foudre qui frappa dans les annees 2000 le dome du palais causant de gros dommages materiels.
Tout fout l'camp.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :