Covid : Berlin déconseille les voyages en Chine non indispensables

La Chine est confrontée à une immense vague de contaminations de Covid. Son système de santé est submergé de patients âgés, tandis que les crématoriums sont dépassés par l'afflux de corps. Quant aux pharmacies, beaucoup font face à une pénurie de médicaments. Malgré cette situation critique, Pékin mettra un terme dimanche aux quarantaines obligatoires à l'arrivée en Chine et autorisera de nouveau les Chinois à voyager à l'étranger.
(Crédits : ALY SONG)

Alors que la Chine est confrontée à une vague de contaminations de Covid sans précédent depuis trois ans, le ministère allemand des Affaires étrangères déconseille les voyages non indispensables en Chine.

« Nous déconseillons actuellement les voyages non indispensables en Chine. La raison est le pic d'infections au Covid et le système de santé surchargé », a indiqué sur Twitter le centre de réaction rapide du ministère.

Cette semaine, l'Union européenne a vivement encouragé ses Etats membres à imposer un dépistage réalisé en Chine, avant le vol, et incité les Vingt-Sept à compléter ce dispositif par des t« ests aléatoires » à l'arrivée sur le sol européen. Par précaution, plusieurs pays dont les Etats-Unis, le Japon, la France et l'Allemagne ont déjà décrété des mesures identiques.

La Chine a surpris le monde entier le mois dernier en levant brutalement la plupart de ses mesures sanitaires. Cette décision, annoncée sans préavis, a pris au dépourvu la population et entraîné depuis une explosion du nombre de malades. Le système de santé est submergé de patients âgés, tandis que les crématoriums sont dépassés par l'afflux de corps. Quant aux pharmacies, beaucoup font face à une pénurie de médicaments contre le rhume et la fièvre.

Les Chinois de nouveau autorisés à voyager à l'étranger dès dimanche

En dépit du rebond de contaminations, les autorités chinoises vont mettre un terme dimanche aux quarantaines obligatoires à l'arrivée en Chine et de nouveau autoriser les Chinois à voyager à l'étranger.

Après trois années de restrictions parmi les plus draconiennes au monde, les Chinois se sont empressés de réserver des billets d'avion dans la foulée, notamment à destination de nombreux pays asiatiques. Cette décision a suscité de la défiance, mais ces touristes représentent aussi une manne financière non-négligeable.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) dénonce, de son côté, les méthodes controversées de Pékin pour comptabiliser les victimes du Covid. Bien que les hôpitaux chinois soient submergés et les crématoriums saturés, les autorités ne rapportent que très peu de décès liés au Covid-19

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 08/01/2023 à 11:41
Signaler
Avec la crise liée au Covid 19 de nombreuses rumeurs circulent certaines mettant en cause la Chine qui serait responsable après avoir "laissé" s'échapper le virus d'un labo de Wuhan. Sans céder à ces vaines spéculations, il existe des menaces bien ré...

à écrit le 07/01/2023 à 20:51
Signaler
L'épidémie du COVID 19 est bien repartie de plus belle en France, en Europe, aux USA, en Australie, au Japon, en Corée du Sud, etc et est au contraire réduite à néant en Chine communiste. C'est pour faire oublier cette vérité vraie que votre propaga...

à écrit le 07/01/2023 à 17:28
Signaler
Il n'est jamais indispensable d'aller en Chine.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.