Difficile de faire des affaires en Russie sans corruption

 |   |  214  mots
75% des entreprises estiment être exposé à la corruption en Russie, d'après un sondage. Ils sont 59% à partager la même opinion sur l'Afrique et 53% sur la Chine.
75% des entreprises estiment être exposé à la corruption en Russie, d'après un sondage. Ils sont 59% à partager la même opinion sur l'Afrique et 53% sur la Chine. (Crédits : reuters.com)
D'après un sondage évaluant le risque de corruption dans le monde, la Russie et l'Afrique arrivent en tête des craintes des entreprises. La Chine se place en troisième position.

Selon un sondage réalisé par le cabinet AlixPartners auprès de responsables d'entreprises dans huit pays, la Russie et l'Afrique affichent le risque de corruption le plus fort. Les sondés ont cité la Russie à 75%, la région Afrique à 59% et la Chine à 53%, pour évoquer la probabilité de ce risque.

"85% des sociétés ayant participé à l'enquête pensent que leur secteur d'activité est exposé à un risque de corruption, dont 22% déclarant avoir perdu des affaires au profit de concurrents en raison de paiements illégaux versés à des représentants officiels de l'état", selon AlixPartners.

Une corruption inévitable dans certains pays

Pour 62% d'entre eux, "il est impossible de conduire des affaires sans être confronté à la corruption en Russie". 53% des participants partagent la même opinion pour l'Afrique.

Tandis que le niveau de préoccupation semble important, seuls 34% des participants ont déclaré  avoir évité de faire des affaires dans un pays à cause des problèmes de corruption. A contrario, 26% des participants assurent que leurs entreprises ont "abandonné" ou "retardé une acquisition" dans ces pays.

Pour la troisième année consécutive, le cabinet de conseil AlixPartners a réalisé cette enquête auprès de sociétés représentant plus de 20 secteurs clés dans huit pays.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2015 à 21:41 :
En revanche les Américains disent le même de la France, ainsi que d'autres nordiques que viennent faire des affaires chez nous. Parfois on pourrait se demander le bien-fondé (si il y en a un!) de ce genre d'article. Des gens de ma famille ont toujours travaillé avec les Russes, quelques-uns possèdent même un petit réseau de distribution alimentaire près de Moscou et ils n'ont rien à dire sur cette question de corruption. Il se peut que, comme en France, la corruption se passe entre gouvernement et oligarques, dans les hautes sphères, mais bon on ne peut pas l'étendre à tout le monde, à toutes les affaires. Ce serait malhonnête.
a écrit le 19/05/2015 à 11:31 :
Russie et Afrique seulement? Je pense que le Parlement Européen doit être en bonne place pour ce qui est de la corruption avec son armada de lobbying. Il est vrai aussi que les Etats Unis sont blancs comme neige. Que la Chine est parfaite. Que la City de Londres avec sa myriade de paradis fiscaux est exemplaire.
a écrit le 19/05/2015 à 11:08 :
Bonjour,
C'est partout pareil. En France on a les marges arrières, les invitations au restaurant par le (ou la) commercial. Les cadeaux de fin d'années. Les séminaires 4* tout frais payés ou on travaille deux heures et on fait la fête deux jours. Et j'en passe des meilleurs sans parler bien entendu des parties "fines" entre cadres sup & Co.
La différence c'est qu'à aucun moment l'argent ne transparait, ce sont toujours des échanges de bons procédés : Invites moi là et je m'arrange pour que les achats signent le bon de commande.
C'est plus discret mais cela reste du trafic d'influence et de la corruption et c'est généralisé sauf heureusement dans la justice et la police qui restent heureusement au dessus de la mêlée alors que dans le tiers monde ou certains BRICS même la justice et les policiers peuvent PARFOIS se laisser influencer. Comme qui dirait : Pas vu, Pas pris. C'est bien triste et l'esprit de DE GAULLE nous fait grandement défaut ces 20 dernières années.
a écrit le 19/05/2015 à 7:55 :
j'ai vendu du matériel industriel en Russie et en Afrique ( pas des très gros projets , quelques dizaines de milliers d'euros , matériel très spécifiques ) sans avoir de problème.
je vends toujours en EXW , le client se débrouille pour la logistique, la douane et les pots de vin.
Réponse de le 19/05/2015 à 10:01 :
letroll a écrit le 19/05/2015 à 7:55 :
vous dites "je vends toujours en EXW , le client se débrouille pour la logistique, la douane et les pots de vin."

les pots de vins "fins" Cognac, Côtes d'Anjou, Côte du Rhône, Bordeaux, Beaujolais, Ricard, Grands crus de Champagne, d'Alsace, Côte de Provence, Vins fins cuvées spéciales de Paris Sénat Assemblée Nationale, c'est en France
en Russie, c'est plutôt la Vodka -)
a écrit le 19/05/2015 à 0:04 :
Rien d'étonnant, par contre on dit que les dernières années à bas niveau la corruption a réculé en Russie.
a écrit le 18/05/2015 à 20:32 :
La corruption est un vrai fléau en commençant par le lobbying, mais je ne crois pas qu'elle soit plus forte chez les autres que chez nous. Du petit gars qui paie son garagiste sans facture à la copine de Roland Dumas (j'ai oublié son nom) qui passait à la caisse, la pomme contient de nombreux vers. Un ami philippin me disait, chez nous, vous appelez cela corruption, chez vous on appelle cela cadeau :-)
a écrit le 18/05/2015 à 19:08 :
Les troll pro-russes qui pleurent.
Ouoin, nan, mais "c'est du Russie Bashing", na. Snif.
L'hôpital qui se fout de la charité.
Corruption, c'est juste la réalité. C'est juste aussi le cas des 3/4 des nations de la planète.
Corruption occidentale, choix privés de certaines entreprises, cédant à la tentation, afin d'acquérir des marchés.
La corruption capitaliste est de plus en plus dénoncée et condamnée, Sherpa, Transparency International, Anticor.,....... Ces associations ont leurs sièges en occident, impensable en Russie ou en Chine.
La corruption étatique (à la russe) est protégée, holdup d'entreprises privés, élimination, prison, assignation à résidence, menaces.
A noter que le nouveau gouvernement chinois a bien entamé une réelle lutte contre la corruption et ne cède pas. C'est remarquable et inattendu, la Russie devrait s'en inspirer. Ne pas faire juste semblant lorsqu'un scandale éclate, pour retomber ensuite dans l'attirant pot de miel.
Réponse de le 19/05/2015 à 21:45 :
@ Alain d : Vous faites de la propagande anti-russe la plus sans originalité, mon bon. Expérimentez changer le répertoire de vos phrases, elles sont devenues des horribles clichés pour nous qui les endurons depuis belle lurette.
Réponse de le 19/05/2015 à 22:02 :
C'est quoi l'excuse pour l'économie française en berne depuis des années (à peine croissante depuis X temps)? Elle n'est pas sous le coup de sanctions que je sache? Au fait, bonne chance aux entreprises françaises qui exportent vers la Russie. Elle vont en avoir besoin.
Réponse de le 19/05/2015 à 22:29 :
allez papy, une petite tisane à la verveine et hop! on va faire un beau dodo!
a écrit le 18/05/2015 à 18:42 :
A bon je croyais qu il n y avait quand France que la corruption existée...
Réponse de le 19/05/2015 à 11:23 :
Vous écrivez comme en texto ou quoi? 3 fautes en une phrase.
a écrit le 18/05/2015 à 18:22 :
Amusant, je lie cette article juste après avoir lu celui de EADS qui ne sera pas poursuivis par le tribunal correctionnel de Paris, pour délit d'initiés, parce qu'il avait déjà été "blanchi" par l'AMF.
" ne peuvent être poursuivi à la fois par le gendarme de la Bourse et par la justice pénale".
Bien joué la faille.
Les russes sont des amateurs voyons.
a écrit le 18/05/2015 à 18:19 :
en Russie ou ailleurs les marchés extérieurs ne sont pas sous la douce musique de tracfin.
Où il y a beaucoup d'argent il y a de la perte en ligne, les hommes sont les hommes ça fait partie des bonnes manières dans les tractations......non?
a écrit le 18/05/2015 à 17:36 :
Oh un article qui fait du Russie Bashing, ca faisait longtemps qu'on en avait pas eu ... Un intitulé d'article très agressif, avec derrière aucun argument crédible, aucun chiffre valable (l'article s'appuie sur un soudage ...). Rien ne va plus, le journalisme est en perdition.
a écrit le 18/05/2015 à 17:01 :
C'est vrai qu'en France les procédures d'attribution des marchés ne sont jamais pipées !
Et en plus vous faites état d'un SONDAGE non de statistiques concernant des faits de corruption.
Vous vous basez sur des opinions basées elle-même sur le Russia-bashing si propre à l'europe de l'Ouest (et aux US bien évidemment).... article sans aucune crédibilité
a écrit le 18/05/2015 à 16:19 :
Difficile de faire des affaires en Russie sans corruption ..
En effet,
on comprends mieux la réussite de la Société Générale en Russie, aussi de Renault, Total etc ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :