Etats-Unis : les touristes commencent à bouder le pays

La baisse des réservations n'est pas une bonne nouvelle pour l'économie américaine, et pour Donald Trump.
Le décret anti-immigration de Trump a été perçu comme un signal négatif.
Le décret anti-immigration de Trump a été perçu comme un signal négatif. (Crédits : Statista*)

Le nombre de réservations de voyages à destination des Etats-Unis a diminué de 6,5% par rapport à l'an dernier depuis la signature du décret anti-immigration de Donald Trump, a rapporté mercredi une société d'analyse de données de voyages.Le décret, signé le 27 janvier et suspendu depuis le 3 février par la justice, ferme temporairement les frontières des Etats-Unis aux réfugiés et aux ressortissants de sept pays musulmans (Iran, Irak, Yémen, Syrie, Libye, Somalie et Soudan).

Les réservations vers les Etats-Unis en provenance des sept pays visés ont chuté entre le 28 janvier et le 4 février de 80% par rapport à la même période de l'an dernier, a relevé dans un communiqué la société ForwardKeys, qui analyse chaque jour quelque 16 millions de réservations dans le monde. Plus globalement, les réservations à destination des Etats-Unis (sauf celles en provenance de la Chine et de Hong Kong, qui fêtent le Nouvel An chinois) ont baissé de 6,5%.

Le Moyen-Orient et l'Europe en baisse

"Comme les voyages vers les Etats-Unis sont un secteur d'exportation (car sources de devises), ce n'est pas une bonne nouvelle pour l'économie américaine", a noté le PDG de ForwardKeys, Olivier Jager, cité dans le communiqué. Depuis le blocage du décret, ForwardKeys a aussi noté que les réservations en provenance d'Iran avaient quintuplé les 3 et 4 février par rapport aux mêmes jours de l'an dernier.

Elles ont particulièrement chuté au Moyen-Orient (-37,5%), même si les réservations vers les Etats-Unis étaient l'an dernier déjà en baisse de 8,8%, précise ForwardKeys, qui précise analyser les pays d'origine des réservations et pas la nationalité des voyageurs. Celles en provenance d'Arabie Saoudite ont plongé de 60% mais cette chute est due en partie à des vacances scolaires sur la même période.

Celles émanant de la région Asie Pacifique (sauf la Chine) ont chuté de 14%, celles d'Europe occidentale de 13,6%, devant l'Europe du Nord (6,6%), l'Afrique (6,1%) et l'Europe du Sud (2,9%). En revanche les réservations depuis l'Europe de l'Est ont augmenté de 15,8% et des autres pays du continent américain de 2,3%, des régions où les réservations vers d'autres pays étaient déjà en hausse l'an dernier. Quant aux projets de voyages des trois prochains mois, le décret ne fait qu'"accentuer une tendance déjà négative des réservations" vers les Etats-Unis, note encore la société.

(Avec AFP)

*Graphique réalisé par Statista

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 09/02/2017 à 16:43
Signaler
2h20 de formalités en 2016 pour la plupart stressantes, incompréhensibles et redondantes pour un simple transit m'ont vacciné pour pas mal de temps.

à écrit le 09/02/2017 à 15:55
Signaler
Petit jeu stupide ! D'abord tous les américains n'ont pas voté TRUMP qui est là pour 4 ans au minimum; ensuite ce pays a des paysages sublimes dans l'Ouest et enfin nous avons plus à perdre qu'eux : on l'a bien vu en 2016 suite aux attentats de Pari...

à écrit le 09/02/2017 à 14:33
Signaler
Si c'est le même touristes que l'on accueille , il n'a pas a se faire de soucis , toute façon ils viennent chez nous .

à écrit le 09/02/2017 à 12:25
Signaler
Le taux de change actuel Euro/Dollar n'est pas favorable pour les Européens, ce qui rend le coût de la vie aux EU cher comparativement à l'Europe. Le Canada est plus avantageux sur ce plan là. En plus l'image véhiculée par l'action du nouveau Preside...

le 09/02/2017 à 14:44
Signaler
J'y suis allé 3 fois, et la dernière (et ça le restera) il y a 2 ans, j'ai été cuisiné pendant 3 heures à la douane. Accueil extrêmement chaleureux... Alors sous Trump je vous laisse imaginer, vu comment c'était déjà sous le mandat du "sympathique pr...

à écrit le 09/02/2017 à 12:19
Signaler
La hausse du dollar y est aussi pour quelque chose. Moi je dis bravo, j'espère que le mouvement va s'accentuer. 0 voyage de vacances aux USA pour les 4 ans à venir. C'est quand même pas compliqué comme objectif.

à écrit le 09/02/2017 à 12:19
Signaler
La hausse du dollar y est aussi pour quelque chose. Moi je dis bravo, j'espère que le mouvement va s'accentuer. 0 voyage de vacances aux USA pour les 4 ans à venir. C'est quand même pas compliqué comme objectif.

à écrit le 09/02/2017 à 11:57
Signaler
Bah les states c'est quand meme de moins en moins attirant !

à écrit le 09/02/2017 à 11:57
Signaler
c'est pas grave, les touristes ne sont que des immigrés de passage, et il ne veut plus d'immigrés.

à écrit le 09/02/2017 à 11:08
Signaler
L'élection de Trump a révélé un visage hideux des Etats Unis, où la stupidité le dispute à l'aigreur, après l'illusion entretenue par les présidences Obama d'un pays ouvert, intelligent et moderne dans son esprit (ce qui n'excluait pas la fermeté et ...

le 09/02/2017 à 14:47
Signaler
Voyons, il ne faut pas dire ça! (mais on peut le penser très fort)

à écrit le 09/02/2017 à 10:27
Signaler
Ceux auxquels la gélatine fait office de cerveau ne manqueront pourtant pas de s'y rendre cet été pour y parcourir leur mythique route 66.

le 09/02/2017 à 10:41
Signaler
Et ta sœur ?

le 09/02/2017 à 10:53
Signaler
Votre manque de culture est flagrante pour prendre comme exemple la route 66.

le 09/02/2017 à 14:48
Signaler
À l'égal de votre niveau d'approximation des genres.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.