Evergrande commence l'année par une suspension de sa cotation à la Bourse de Hong Kong

Le géant chinois de l'immobilier China Evergrande Group, en grande difficulté financière, a annoncé qu'il allait suspendre ce lundi sa cotation à la Bourse de Hong Kong en amont de la publication d'"informations privilégiées", sans donner davantage de précisions.

3 mn

(Crédits : TYRONE SIU)

Le géant chinois de l'immobilier China Evergrande Group, en grande difficulté financière, a annoncé qu'il allait suspendre ce lundi sa cotation à la Bourse de Hong Kong en amont de la publication d'"informations privilégiées", sans donner davantage de précisions. Les échanges des actions China Evergrande Group seront interrompus aujourd'hui à 9 heures", a annoncé l'entreprise dans un communiqué.

Etranglé par une dette d'environ 260 milliards d'euros, Evergrande se débat depuis plusieurs mois pour honorer ses paiements d'intérêts et ses livraisons d'appartements, après que Pékin a voulu réguler sévèrement un secteur immobilier chinois hypertrophié.

Le groupe a déjà connu une suspension de sa cotation en octobre.

Destruction d'immeubles ?

Selon Reuters, d'après la presse chinoise, le gouvernement de la ville balnéaire de Hainan a ordonné le 30 décembre à Evergrande de détruire sous dix jours ses 39 immeubles d'habitation à cause de travaux illégaux. Aucun commentaire n'a été effectué par le géant de l'immobilier.

La semaine dernière, Evergrande a brièvement rassuré les investisseurs en insistant sur le fait qu'il serait en mesure de livrer des dizaines de milliers d'unités ce mois-ci, et de rembourser certaines dettes. Mais l'action a plongé en fin de semaine après des informations faisant état de deux autres défauts de paiement à l'étranger.

Le groupe s'était toutefois réjoui lundi d'avoir pu remettre ce mois plusieurs milliers de biens à leurs propriétaires et d'avoir remboursé certaines dettes. Ces derniers mois, l'entreprise a répété plusieurs fois qu'elle achèverait les projets entamés. En septembre, des acquéreurs immobiliers et des investisseurs étaient venus manifester devant le siège, à Shenzhen, pour exprimer leurs inquiétudes face aux difficultés du promoteur à honorer ses obligations envers les fournisseurs et les entrepreneurs.

 Diversification hasardeuse

Evergrande est l'ex-numéro un national de l'immobilier, un secteur pilier pour la croissance du géant asiatique. Malgré les déboires de l'entreprise qui pénalise un pan entier de son économie, Pékin semble néanmoins écarter le risque d'une catastrophe qui atteindrait l'ensemble du système financier. Ces dernières années, Evergrande a réalisé une multitude d'investissements, parfois hasardeux, dans des secteurs aussi divers que le tourisme, la santé ou encore la voiture électrique. En octobre, les autorités avaient fustigé une diversification menée "aveuglément" par un groupe "très mal géré". Un haut responsable de la banque centrale avait par ailleurs pressé Evergrande à céder des actifs et accélérer la reprise des chantiers.

Evergrande a tenté de vendre des actifs et de réduire ses participations dans d'autres entreprises. Son président, Hui Ka Yan, connu sous le nom de Xu Jiayin en mandarin, a remboursé une partie de ses dettes grâce à sa fortune personnelle considérable.

Le processus de restructuration de la dette de l'entreprise est supervisé par le gouvernement de la province de Guangdong, où se trouve le siège d'Evergrande.

(avec AFP et Reuters)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 03/01/2022 à 10:33
Signaler
Quand on voit ces immeubles trop hauts qui ont étés construits en trop grand nombre, on se dit que le gouvernement chinois aurait dû réguler ces constructions. Les gouvernants chinois ont-ils étés aveuglés ? Sont-ils corrompus ? Toujours est-il que c...

à écrit le 03/01/2022 à 9:18
Signaler
Le modèle chinois cac est le far west qui tente de s imposer dans ce lescroutes de la soie aux confins de l Europe . Le Parti communiste de Pékin n est pas une contradiction prêt …une si belle civilisation tombée du bas …

le 04/01/2022 à 8:31
Signaler
"…une si belle civilisation tombée du bas …" LOL ! Tandis qu'avec la hystérie covid on voit des gens en France des gens faire leurs courses en combinaisons d'astronautes, on voit des gens qui veulent interdire à tous les autres de vivre pour que eux ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.