Explosion d'un oléoduc au Mexique : nouveau bilan à 117 morts

 |   |  402  mots
Le bilan de l'explosion s'est encore alourdie ce mardi alors que, la veille, des pillards ont tenté de s'accaparer le carburant d'un autre oléoduc situé à quelques kilomètres du lieu de la première explosion.
Le bilan de l'explosion s'est encore alourdie ce mardi alors que, la veille, des pillards ont tenté de s'accaparer le carburant d'un autre oléoduc situé à quelques kilomètres du lieu de la première explosion. (Crédits : Henry Romero)
Le bilan de l'explosion d'un oléoduc dans le centre du Mexique s'élève à 117 morts, a annoncé mardi le gouvernement qui redoute de nouveaux décès en raison de la gravité des brûlures de certains blessés. La veille, un autre oléoduc situé à quelques kilomètres du site de la première explosion a été victime d'une tentative de pillage, sans faire de morts cette-fois.

L'embrasement d'un oléoduc le 18 janvier dans l'État d'Hidalgo a fait "117 morts, 68 sur les lieux et 49 personnes qui ont succombé à leurs blessures à l'hôpital", a annoncé en conférence de presse Ruy Lopez Ridaura, un responsable du ministère de la Santé. Une trentaine de personnes restaient hospitalisées, dont plusieurs souffrant de graves brûlures sur plus de 80% du corps, a-t-il ajouté, indiquant craindre de nouveaux décès.

Un autre oléoduc cible d'une tentative de pillage

L'oléoduc près duquel a eu lieu la tragédie avait été percé le 18 janvier par des voleurs de carburant, faisant jaillir un véritable geyser d'essence. Cette fuite avait attiré quelque 700 habitants de Tlahuelilpan, localité à 120 km au nord de Mexico, parmi lesquels des familles entières, venus recueillir de l'essence avec des bidons. Ils avaient été surpris par l'explosion qui avait provoqué une énorme boule de feu.

Cette tragédie a eu lieu au moment où le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador lançait une stratégie nationale contre le vol de carburant, un fléau qui a fait perdre quelque 3 milliards de dollars en 2017 à l'État mexicain. Par ailleurs, un autre oléoduc qui était la cible d'une tentative de pillage a explosé et pris feu  lundi 28 janvier sans faire de victimes selon les premières constatations, près du site situé dans l'État d'Hidalgo a où l'explosion  a fait 117 morts le 18 janvier.

Une camionnette a été retrouvée calcinée

Omar Fayad, le gouverneur de l'Etat de Hidalgo (centre) où se sont produits ces deux accidents consécutifs, a expliqué aux médias locaux que l'explosion avait eu lieu à 20h30, heure locale,  dans la localité de San Agustín Tlaxiaca, à une cinquantaine de kilomètres de l'explosion meurtrière du 18 janvier.

Des images diffusées par la télévision locale ont montré une grande flamme sortant de l'oléoduc perforé dans une zone apparemment déserte. Selon le gouverneur, des soldats s'étaient rendus sur place pour empêcher le pillage de l'oléoduc et avaient encerclé la zone pendant que les pompiers s'employaient à maîtriser l'incendie. "Jusqu'à présent, il n'y a aucun danger pour la population", a précisé Omar Fayad, ajoutant que personne ne pouvait confirmer des rumeurs sur la mort dans l'explosion de trois personnes qui dérobaient de l'essence. Une camionnette a été retrouvée calcinée.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2019 à 11:30 :
"Cette fuite avait attiré quelque 700 habitants de Tlahuelilpan, localité à 120 km au nord de Mexico, parmi lesquels des familles entières, venus recueillir de l'essence avec des bidons."

CE matin je vais dans le tabac/presse/jeux du coin pour prendre mon journal mais je m'arrête net devant le spectacle de 10 personnes, misérables, se pressant au guichet pour s'acheter leur rêve euromillionnaire se voyant tous gagner 120 millions d'euros sans problème.

Allez encore quelques années de purges européennes et on va rejoindre les crèves la faim...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :