Guerre commerciale : la Chine va saisir l'OMC contre les nouveaux tarifs douaniers des Etats-Unis

 |   |  635  mots
L'offensive protectionniste de Donald Trump ne touche pas que la Chine : les États-Unis ont en effet plus de différends commerciaux avec l'UE. Selon les données de l'OMC, sur les 52 différends commerciaux, 33 ont été déclenchés par les États-Unis. Au total, les États-Unis sont engagés dans 253 différends - que ce soit en tant que défenseur ou plaignant.
L'offensive protectionniste de Donald Trump ne touche pas que la Chine : les États-Unis ont en effet plus de différends commerciaux avec l'UE. Selon les données de l'OMC, sur les 52 différends commerciaux, 33 ont été déclenchés par les États-Unis. Au total, les États-Unis sont engagés dans 253 différends - que ce soit en tant que défenseur ou plaignant. (Crédits : Statista*)
Face aux nouveaux tarifs douaniers envisagés par Washington, le ministère chinois du Commerce explique que cela va nuire au système établi par l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

La Chine va saisir l'Organisation mondiale du commerce (OMC) au sujet des tarifs douaniers imposés par les Etats-Unis, a déclaré mercredi le ministère chinois du Commerce, après que Washington a annoncé plus tôt avoir publié une liste portant sur 200 milliards de dollars (170 milliards d'euros) de produits chinois supplémentaires qui seront assujettis à des droits de douane (faute d'avoir trouvé un accord avec la Chine, expliquent les représentants de l'administration américaine).

Cette liste comprend une vaste gamme de produits dont des centaines de produits alimentaires, ainsi que le tabac, le charbon, les produits chimiques ou encore les composants électroniques. Washington appliquera une taxe de 10% sur la nouvelle liste de produits chinois ciblés, a déclaré le délégué au Commerce, Robert Lighthizer.

"Pendant plus d'un an, l'administration Trump a fait preuve de patience en demandant à la Chine d'arrêter ses pratiques inéquitables, d'ouvrir ses marchés et de s'engager dans une véritable concurrence", a-t-il dit dans un communiqué.

"Plutôt que de répondre à nos préoccupations légitimes, la Chine a commencé à exercer des représailles contre les produits américains. Rien ne justifie une telle action".

De son côté, le ministre chinois du Commerce a ajouté dans un communiqué que Pékin se devait de répondre à ces agissements américains "complètement inacceptables" précisant que lesdits agissements nuisaient aux Etats-Unis eux-mêmes, à la Chine et au monde entier. Aucune mesure de rétorsion n'a pour le moment été annoncée.

Depuis vendredi les premiers droits de 25% s'appliquent

Les Etats-Unis ont commencé à percevoir vendredi 25% de droits de douane sur 34 milliards de dollars (29 milliards d'euros) de marchandises chinoises importées.

Tout en accusant Washington d'avoir déclenché une "guerre commerciale", Pékin a répliqué au même moment et sur des montants identiques.

Donald Trump a averti qu'à terme, plus de 500 milliards de dollars (425 milliards d'euros) de produits chinois, soit la quasi-totalité des importations américaines en provenance de Chine, pourraient être taxées.

Le ministère chinois du Commerce, dans le communiqué diffusé mercredi, a encore appelé tous les pays à s'opposer conjointement aux manoeuvres d'intimidation commerciale des Etats-Unis.

Le China Daily a estimé que Pékin n'avait pas d'autre choix que de tenir tête à Washington. Il faut "combattre le feu par le feu", écrit le journal, publication officielle en lange anglaise.

La Chine, poursuit-il, "doit riposter tout en prenant des mesures appropriées pour aider à minimiser les coûts pour les entreprises nationales et ouvrir davantage son économie aux investisseurs mondiaux".

Inquiétude aux Etats-Unis pour les travailleurs américains

Aux Etats-Unis, la décision de l'administration Trump a été critiquée notamment par la chambre du Commerce, qui avait soutenu la réforme fiscale voulue par Donald Trump.

"Imposer des taxes sur 200 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires va provoquer une augmentation des coûts des biens de consommation pour les familles américaines, les fermiers, les travailleurs et les créateurs d'emplois", a déclaré une porte-parole de la chambre du Commerce.

"Cela va aussi provoquer des représailles avec des droits de douane qui vont davantage nuire aux travailleurs américains", a-t-elle ajouté.

Cette offensive protectionniste, lancée par un Donald Trump qui estime son pays lésé par ses différents partenaires commerciaux, ne touche pas que la Chine : les États-Unis ont en effet plus de différends commerciaux avec l'Union européenne. Selon les données de l'Organisation Mondiale du Commerce, sur les 52 différends commerciaux, 33 ont été déclenchés par les États-Unis. Au total, les États-Unis sont engagés dans 253 différends - que ce soit en tant que défenseur ou plaignant.

--

Statista, guerre commerciale, Trump, Chine, UE,

[Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Crédit : Statista]

___

(*) Un graphique de notre partenaire Statista.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/07/2018 à 21:22 :
Bravo , très bon article et bonne présentation imagée , clair et court.Merci.
Il me «  semble » que ce processus est nécessaire pour «  un équilibre » commerciale généralisée car nous savons tous l’impact du dollars sur le marché financier et commercial.
a écrit le 12/07/2018 à 8:49 :
Excellent tableau merci.

Dans lequel on constate au final, contrairement aux médias de masse qui nous affirment l'inverse, que c'est l'UE qui est la plus largement concernée par cette guerre commerciale et comme on s'en est rendu compte les allemands en tout premier.

Dire que Trump est d’origine allemande on peut pas dire qu'il soit reconnaissant !
a écrit le 11/07/2018 à 23:08 :
trumpt a raison ;la chine a trops abuse des autres pays et l europe qui ne cest pas beaucoup battupours nos emploies en ont a beaucoup soufert le chomage francais en est une des consequences/// C EST EN GARDENT LE SILENCE ALORS QU ILS DEVRAIENT PROTESTER QUE LES HOMMES DEVIENNENT LACHES///ABRAHAM LINCOLN///

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :