Iran : Trump se dit "ouvert" à un nouvel accord nucléaire

 |   |  285  mots
(Crédits : Carlos Barria)
Donald Trump s'est dit lundi "ouvert" à un nouvel accord nucléaire avec le régime iranien, tout en confirmant le rétablissement de sanctions économiques contre Téhéran, qu'il accuse de déstabiliser le Proche-Orient.

"Au moment où nous maintenons notre pression économique maximum sur le régime iranien, je reste ouvert à un accord plus global qui concernerait l'ensemble de ses activités néfastes, y compris son programme balistique et son soutien au terrorisme", indique le président américain dans un communiqué.

Ce texte est publié à quelques heures du retour de sanctions économiques décidé après le retrait unilatéral de son pays de l'accord historique sur le nucléaire conclu en 2015 entre l'Iran et les grandes puissances.

"Intensifient la pression sur Téhéran"

La première vague de sanctions américaines, qui prend effet mardi à 04h01 GMT, comprendra des blocages sur les transactions financières et les importations de matières premières, ainsi que des mesures pénalisantes sur les achats dans le secteur automobile et l'aviation commerciale. Elle sera suivie, en novembre, de mesures affectant le secteur pétrolier et gazier ainsi que la Banque centrale.

Ces mesures "intensifient la pression sur Téhéran pour qu'il change de comportement", dit M. Trump, qui n'a cessé de critiquer l'accord depuis son arrivée au pouvoir, adoptant une attitude très hostile envers l'Iran.

Les entreprises qui contourneraient ces sanctions risquent "de graves conséquences", prévient-il.

Toutefois la semaine dernière, le président américain a créé la surprise en affirmant être prêt à rencontrer les dirigeants iraniens "quand ils veulent".

Une ouverture qui a laissé le régime iranien de marbre: "Est-ce que vous pensez que cette personne (Trump) est une personne avec laquelle on peut négocier? Ou est-ce qu'il ne fait que faire l'intéressant?", a répondu le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2018 à 11:53 :
Encore un coup de donald trump, j'ai le baton des sanctions de la main droite,et j'ai le texte d'un accord de la main gauche ! Et sous le bureau du bureau ovale de la maison blanche, j'ai le bouton nucleaire si l'iran fait n'importe quoi. Les iraniens n'accepterons pas cela et les tensions vont durer avec l'iran. Pour les usa, il est de l'ordre de l'impossible que l'iran possède un jour la bombe nucleaire et qu'ïls ne doivent avoir un pouvoir trop important au moyen orient. Cette politique ne peut mener qu'a des tensions permanente avec l'iran ou la syrie ,au yemen. Le président trump fait la pluie, la neige,le blizzard et les ouragans contre l'iran. L'ancienne accord etai jugé trop en faveur de l'iran ce que trump ne peut en aucun cas accepter pour les usa et pour Israël. Oui les tensions vont continuer au moyen orient et on est dans le cas ou le terrorisme peut reprendre de plus bel en syrie 'au liban ou au sahel, au maghreb. Merci trump on est pas de nouveau dans les problèmes mondiaux avec cette politique agressive. La question est de savoir combien de temps celà peut revenir et surtout durer dans le temps. On a le sentiment que le temps du président trump n'est pas le notre et celui de l'europe'et que nos entreprises internationales vont lourdement en patir avec de lourdes sanctions si elles font des affaires commerciales avec l'iran. Qu'est ce que trump va nous inventer pour l'avenir ! Merci de ne pas declencher une guerre potentielle au moyen orient comme contre la coree du nord !
a écrit le 07/08/2018 à 9:59 :
Trump le déglobalisateur? La négociation était inexistante, seul la soumission a "l'empire" était de rigueur sous menace de terrorisme interne!
a écrit le 07/08/2018 à 8:20 :
Evidemment, c'est gênant de se voir, en Europe, imposer des politiques avec certains pays, .. et d'un autre côté, l'Iran, la Corée de Nord, etc.. les trublions du Monde, doivent se plier à un minimum d'Ordre international: tout cela n'a que trop duré. Je ne suis pas pour les grands messes qui permettent de ne pas avancer (pour rappel, la révolution iranienne date tout de même de la fin des années 70).
a écrit le 06/08/2018 à 20:23 :
Moui... Tout en maintenant les sanctions... Le temps de chasser les entreprises européennes qui prospèrent en Iran. Puis, les USA lèveront les sanctions et débouleront pour prendre la place... Cousu de fil blanc.
Réponse de le 06/08/2018 à 22:01 :
Il faudrait déjà que les entreprises US aient envie d'investir en Iran ...
Même en cas changement de régime c'est pas gagné.
Réponse de le 07/08/2018 à 15:06 :
Why not?

Il y a en Iran une classe moyenne plutôt nombreuse et bien éduquée capable d 'apprécier les mêmes produits que les américains et les européens. Ce sont des commerçants dans l'ADN depuis les mésopotamiens, qui privilégient le commerce à la guerre (quand on leur laisse le choix).

L'iran est un état de droit, avec des lois, des juges et des tribunaux capables d'arbitrer les différends commerciaux. L'Iran reconnaît se plie aux lois et tribunaux internationaux.

Il y a sur place une main d’œuvre jeune, éduquée, assez occidentalisée et qui n'a plus trop d'accroches avec les chiites radicaux du khomeinisme.

S'il n y avait pas cet oukaze trumpeteur qui a SEUL dénoncé un accord que son pays venait pourtant de signer, l'Iran serait un des pays le plus sûr et le plus prometteur de la région. A preuve tous les projets petits et gros qui s'étaient mis en place.

Il est bien plus sûr d'investir en Iran que dans les pays en guerre ('Irak, Syrie, Yemen...), voire dans les neo-dictatures (Turquie, Arabie saoudite, Egypte, Russie, Chine...) où il risque des décisions arbitraires.

Par certains cotés, est t'il encore sûr d'investir dans un pays qui va "brexiter" Dieu seul sait comment (et encore...) ? Dans des pays isolationnistes à tendance UE-exit ?
Voire même aux USA dont la politique économique et la diplomatie sont aussi devenues violentes qu'erratiques?
a écrit le 06/08/2018 à 19:03 :
On attendait Obama comme sauveur du monde, c'est Trump qui s'y colle...

Ah ils ont pas arrêté de penser les dirigeants américains eux !

Vite un frexit.
Réponse de le 07/08/2018 à 10:30 :
@ multipseudos:

"En quoi c'est sauver le monde de mettre la pression de la sorte sur l'Iran, et revenir sur un accord historique conclu en 2015?"

Parce que l'Iran élabore des armes nucléaires en se servant du nucléaire civil, ils ont fait sauter les quelques barrières qu'on leur avait dressé. C'est sa raison d'être à l'Iran, l’expansionnisme via le terrorisme.

"Pensez-vous que l'Iran a une politique plus néfaste que l'Arabie Saoudite (qui a toutes le faveurs de Trump)"

L'arabie saoudite ne possède pas d'arme nucléaire, vous racontez déjà n'importe quoi faisant une comparaison fictive.

"Ensuite, je pense que vous avez écrit un peu trop vite, je n'ai pas trouvé le mot néo-libéralisme dans votre commentaire. Ce doit être la canicule. "

Merci de démontrer à tous qu'en fait vous n'êtes là que pour l'invective, même si on voit bien à votre manque d'argumentation flagrant.

SIgnalé pour trollage donc...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :