Israël : Netanyahu au cœur d'une enquête pour fraude et corruption

 |   |  321  mots
Autorisée en juin par le chef de la police israélienne Roni Alshich, l'enquête secrète se serait notamment penchée sur des allégations selon lesquelles Benjamin Netanyahu aurait accepté un million d'euros en 2009 de la part d'un Français accusé de fraude à la taxe carbone, Arnaud Mimran.
Autorisée en juin par le chef de la police israélienne Roni Alshich, l'enquête secrète se serait notamment penchée sur des allégations selon lesquelles Benjamin Netanyahu aurait accepté un million d'euros en 2009 de la part d'un Français accusé de fraude à la taxe carbone, Arnaud Mimran. (Crédits : © POOL New / Reuters)
Une enquête secrète menée par la police israélienne devrait déboucher sur l'ouverture d'une enquête judiciaire, indiquent des médias locaux. Le Premier ministre israélien aurait reçu une importante somme et des entreprises privées auraient financé ses voyages à l'étranger quand il était ministre des Finances.

Benjamin Netanyahu va-t-il prochainement avoir des démêlés avec la justice ? Enquêtant secrètement depuis près de neuf mois sur le Premier ministre israélien, la police a reçu en début de semaine de nouveaux documents qui l'ont poussée à demander l'ouverture d'une enquête judiciaire, notamment pour corruption et fraude aggravée auprès du procureur général d'Israël Avichai Mandelblit, rapportent les médias israéliens.

Autorisée en juin par le chef de la police israélienne Roni Alshich, l'enquête secrète se serait notamment penchée sur des allégations selon lesquelles Benjamin Netanyahu aurait accepté un million d'euros en 2009 de la part d'un Français accusé de fraude à la taxe carbone, Arnaud Mimran. Ce dernier a depuis été condamné à verser 283 millions d'euros de dommages et intérêts à l'Etat français, en plus d'une peine de prison. Si le Premier ministre a démenti les faits, il a toutefois reconnu avoir touché 40.000 dollars d'Arnaud Mimran en 2001.

Outre ces allégations, Benjamin Netanyahu aurait également à se reprocher des faits remontant à 2003-2005, quand il était alors ministre des Finances. Un rapport critique paru en mai soulignait qu'une partie de ses voyages à l'étranger, notamment en présence de sa famille, n'avait pas été financée par l'État mais par des entreprises et groupes privés, comme le rappelle Times of Israel.

     | Lire Escroquerie à la taxe carbone : deux accusés condamnés à huit ans de prison

"C'est absurde", a réagi un porte-parole du Premier ministre au quotidien Haaretz (lien abonnés). Et d'ajouter :

Depuis la victoire de Netanyahu aux dernières élections et même avant, des éléments hostiles ont utilisés des efforts héroïques pour tenter d'aboutir à sa chute, avec de fausses accusations contre lui et sa famille. Cette [dernière attente] est absolument fausse. Il n'y avait rien et il n'y aura rien."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/12/2016 à 11:43 :
J'espère qu'il sera condamné à 1000 heures de TIG à travailler dans l’humanitaire dans les camps palestiniens au Liban.

Il n'est pas interdit de rêver encore.
a écrit le 28/12/2016 à 5:06 :
Il faut admettre qu'en Israel, la qualite de sa justice est au top. Jamais un process semblable ne serait envisageable en France. Trop de corruption a tous les etages.
Longue vie a ce petit pays.
a écrit le 27/12/2016 à 20:57 :
Des commentaires statistiques sans aucune explication sur les raisons profondes qui nous ont amenés au stade où nous en sommes.
"Il faut que la croissance reparte..." . Comment Madame ? Pas un mot ! En accordant encore des cadeaux aux grandes entreprises ? La politique de l’offre, il n’y aurait que ça de vrai ? Pourtant Monsieur Henry Ford qui a ensuite plutôt mal tourné, déclarait sagement : « Il faut payer correctement nos ouvriers si l’on veut qu’ils achètent nos voitures ». Le vrai bon sens économique. C'est simple, non ? Mais chuut ! Si le peuple se met à comprendre l'économie, maintenant, c'est fichu !
"Non, dites-vous, le chômage n'a pas baissé, globalement....si l'on compte le nombre de jeunes en stage, en augmentation, donc qui n'ont pas d'emploi."..etc, etc. Belle synthèse !
"Nicolas Sarkozy a subi une crise très importante, ce qui n'est pas le cas sous François Hollande"… Effectivement, chacun sait que la crise a pris fin en avril 2012 !
Au fait, chère Madame d'Humanis, qui, à votre avis, est à l'origine de "la crise sans précédent" dont vous nous reparlez avec un opportunisme particulièrement ciblé ?
Seraient-ce les salariés du privé, les fonctionnaires d'Europe et d'ailleurs, les retraités, les commerçants, les artisans, les agriculteurs, les patrons de PME, les émigrés, les arabes, les noirs....ou bien un lot d'ultra-libéraux, sans foi ni loi, œuvrant dans certains groupes supra nationaux et certaines banques, aux Etats-Unis, notamment ?
Qui a conseillé la Grèce pour le maquillage de ses comptes ?
Qui, ensuite, en Grèce, en Espagne, au Portugal, en Italie, en France… (l’Allemagne avait anticipé), a dû se serrer la ceinture, après l'explosion de la crise, pour renflouer les banques et les Etats en quasi faillite ?
A qui demande-t-on sans cesse de faire des efforts, sinon uniquement à ceux qui ne sont absolument pour rien dans l'origine profonde de cette crise dont les médias nous rebattent les oreilles ?
Alors que certains cours de bourse de certaines banques s'effondraient (l'action SG est passée de 162 € à 15 €), certains dirigeants de ces banques se faisaient octroyer par leurs conseils d'administration et les actionnaires, des augmentations de salaires exceptionnelles. Pour certains, après avoir vendu en début de crise, à un bon cours, les actions qu'ils détenaient en propre. Ce que n’ont pas pu faire les salariés-actionnaires.
Et le Dow Jones, alors ? Malgré toutes ces pleurnicheries récurrentes depuis 2008, et bien, il se porte à merveille ! Merci pour lui ! Un plus haut historique est attendu cette semaine, à 20 000 points, nettement au-dessus de son niveau d'avant "la crise" du siècle, 13 365 points, le 28 déc. 2007 !!
Et le CAC 40 ? De 5 627 points, le 28 déc. 2007 il était, ce soir, à 4 848 points. Désolé !
Votre intervieweur vous a néanmoins remercié pour la pertinence de votre analyse. Touchant !
Combien de temps croyez-vous que les citoyens d’Europe et d’ailleurs vont pouvoir gober encore ces incongruités ?
La fronde s’organise contre Monsanto et ses « concurrents ». Elle gronde vis-à-vis des banques et du fonctionnement inqualifiable de l’Union Européenne, fabriquée volontairement de bric et de broc, dans le seul dessein de favoriser le grand business sans frontières.
Vous imaginez-vous, du temps du francs français, la Corrèze décider qu’elle devient paradis fiscal ? L’UE l’a fait !
Mais où s’arrêteront ils, ces grands profiteurs insatiables du système patiemment mis en place depuis 40 ans ?
Plusieurs puissances dont la Chine, mais pas seulement, font un effort important d’équipement militaire. Nos politiques français ne cessent de se quereller au sujet de la barre des 2% du PIB, pour le budget de la Défense… !
L’histoire du monde est truffée de situations semblables dans lesquelles, plutôt que de lâcher raisonnablement du leste, lorsque des tensions sociales et politiques grossissent, la fuite en avant et l’entêtement partisan amènent la guerre.
Quoi de mieux qu’une bonne guéguerre, après le terrorisme, pour occuper les esprits.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :