Jannet Yellen encore indécise sur son avenir à la Fed

 |   |  431  mots
Il est très rare qu'un président de la Fed sur le départ retourne ensuite occuper un poste subalterne même si les gouverneurs votent toujours sur les décisions monétaires.
Il est très rare qu'un président de la Fed sur le départ retourne ensuite occuper un poste subalterne même si les gouverneurs votent toujours sur les décisions monétaires. (Crédits : Aaron Bernstein)
Prochainement remplacée à la tête de la Réserve fédérale américaine, Janet Yellen a la possibilité de retourner à un poste de gouverneur dont le mandat court jusqu'en 2024 mais n'aurait pas pris sa décision selon le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

La présidente de la banque centrale américaine Janet Yellen n'a pas encore décidé si elle allait rester au sein du directoire de la Fed où elle peut encore officier en tant que gouverneur, a indiqué le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin mercredi.

"Je ne crois pas qu'elle ait pris une décision d'une manière ou d'une autre sur ce sujet", a déclaré le ministre des finances sur Bloomberg Television ajoutant qu'il venait de la rencontrer pour un petit-déjeuner hebdomadaire le matin même.

La semaine dernière, le président Donald Trump a annoncé qu'il avait choisi Jerome Powell, un actuel gouverneur de la Fed, pour remplacer la remplacer au terme de son mandat de quatre ans qui intervient en février. Janet Yellen, 71 ans, a la possibilité de retourner à un poste de gouverneur dont le mandat court jusqu'en 2024.

Encore trois postes à pourvoir

Il est toutefois très rare qu'un président de la Fed sur le départ retourne ensuite occuper un poste subalterne même si les gouverneurs votent toujours sur les décisions monétaires. Le président Trump doit pourvoir trois postes de gouverneurs vacants, qui pourraient monter à quatre sur un total de sept si Janet Yellen ne reste pas à la Fed. Parmi eux, il doit choisir le vice-président de la Fed après le départ de Stanley Fischer.

Interrogé sur le fait de savoir si un docteur en économie allait être choisi pour compléter la nomination de Jerome Powell qui n'est pas un économiste de formation, Steven Mnuchin a répondu qu'"il n'y a pas de critère spécifique. Nous regardons beaucoup de choses, le poste de vice-président est très important et nous avons déjà examiné des candidats"La commission des Affaires bancaires du Sénat a fixé mercredi au 28 novembre prochain l'audition de confirmation de Jerome Powell, Il doit ensuite être confirmé par le Sénat.

Un autre haut responsable de la Fed, le président de l'antenne régionale de New York William Dudley a en outre annoncé lundi qu'il quittait l'institution monétaire au milieu de l'année prochaine. Ce poste-clé - puisque la banque de Réserve fédérale de New York est celle qui met en place les décisions de la Fed sur les marchés -, n'est toutefois pas sujet à une décision de la Maison Blanche. Il est choisi par ses pairs au sein des banques régionales du système de Réserve fédéral.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/11/2017 à 16:33 :
Bon, elle a 71 ans. Si elle veut gagner de l'argent, elle fera des conférences comme tant d'autres pas aussi compétents qu'elle :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :