JO Paris 2024 : Los Angeles jette-t-elle déjà l'éponge ?

 |   |  553  mots
jeudi, Cette semaine, Eric Garcetti, le maire de Los Angeles a laissé entendre que la ville de Los Angeles pourrait accepter d'organiser les Jeux olympiques 2028. Paris aurait donc le champ libre pour 2024.
jeudi, Cette semaine, Eric Garcetti, le maire de Los Angeles a laissé entendre que la ville de Los Angeles pourrait accepter d'organiser les Jeux olympiques 2028. Paris aurait donc le champ libre pour 2024. (Crédits : Reuters)
Cette semaine, Éric Garcetti, le maire de Los Angeles a laissé entendre que la ville de Los Angeles pourrait accepter d'organiser les Jeux olympiques 2028, laissant de facto la place à Paris pour 2024.

La voie se dégage encore un peu pour Paris. Jeudi, lors d'un événement organisé par le site d'informations BuzzFeed, Eric Garcetti, le maire de Los Angeles a indiqué que la mégapole californienne pourrait accepter d'organiser les Jeux Olympiques 2028, laissant le champ libre à Paris pour 2024. Il a en effet déclaré que la candidature de Los Angeles pour 2024 était "peu probable" alors que Paris a toujours considéré cette échéance comme étant son seul et unique objectif.

Plusieurs éléments peuvent expliquer ce qui semble être un renoncement. Le dossier de Los Angeles n'est pas tout à fait bouclé sur le plan technique. D'importants investissements sont nécessaires pour moderniser les infrastructures de transports, en particulier le réseau de transports en commun et l'aéroport Tom Bradley.

Par ailleurs, Eric Garcetti a rappelé que les efforts du CIO pour rendre l'organisation des Jeux 2028 plus intéressante financièrement pourraient peser. "C'est financièrement tellement alléchant, nous serions stupides de ne pas accepter 2028", a-t-il déclaré avant d'ajouter que la ville allait annoncer "la semaine prochaine (ses) intentions, à savoir si nous optons pour 2024 ou pour 2028".

Une compensation pour le "perdant" ?

En effet, le CIO pourrait offrir une compensation financière à la ville qui serait choisie pour organiser les Jeux en 2028. En 2024, l'enveloppe du Comité s'élève à 1,5 milliard de dollars, soit 1,3 milliard d'euros. En 2028, elle pourrait être augmentée de 100 à 200 millions de dollars (88 à 175 millions d'euros), au rythme de la revalorisation des contrats TV et marketing.

Ces chiffres sont à prendre avec des pincettes, même si Eric Garcietti semble indiquer que ce report de 2024 à 2028 est une bonne affaire financière. En juin, après que la commission exécutive du CIO ait reçu le rapport des quatre vice-présidents chargés d'étudier la possibilité d'une double désignation des Jeux 2024 et 2028 en septembre, Thomas Bach, le président du CIO a déclaré que l'organisation n'avait " pas à gratifier quelqu'un à qui l'on offre un cadeau ".

Los Angeles n'abandonne pas tout à fait la partie

Ce n'est pas la première fois que le maire de Los Angeles fait des déclarations en ce sens. À chaque fois, il a tempéré ses propos. Ce fut encore le cas jeudi. "Nous avons gagné [le droit d'organiser les jeux], mais il est très probable que ce ne soit pas en 2024, même si le mouvement olympique serait bien inspiré de nous choisir pour 2024, car Los Angeles a toujours réussi à relancer la marque JO", a ajouté Eric Garcetti, rappelant les succès des éditions qui se sont déroulées dans la cite des anges en 1932 et, surtout, en 1984.

Le 11 juillet, à Lausanne, peu après l'oral passé par les comités de candidature de Paris et de Los Angeles, les membres du CIO ont voté à l'unanimité la double attribution des JO 2024 et 2028 pour Paris et Los Angeles à Lima le 13 septembre prochain lors de la 130e session du CIO. Avec une précision : avant cette date, les deux villes sont invitées à se mettre d'accord avec le CIO. Si un accord tripartite est trouvé, le CIO n'aura qu'à le valider. En revanche, si les deux villes ne parviennent pas à s'accorder, le CIO reviendra alors à la procédure initiale : un vote sur les seuls Jeux 2024. Il semble qu'un accord est en passe d'être trouvé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/07/2017 à 9:19 :
RE-FE-REN-DUM !!!
... et si ce n'est pas le cas on veut avoir AVANT la LISTE des responsables , qui se portent garants et qui devront régler la note du gouffre financier en lieu et place du contribuable !
On a déja quelques idées sur le contenu de cette liste !
a écrit le 30/07/2017 à 9:14 :
en cas de deficit
il faut que les décideurs paye de leur poche
et non le contribuables
il faut assumer ses responsabilite.
c'est aussi cela la democratie
a écrit le 30/07/2017 à 8:04 :
Merci L.A de laisser la note salée à la France ainsi que la magouille des contrats qui vont aller avec, type PPP et autres. Je note également que ceux qui éventuellement profiteront des infrastructures type logements encore le 9.3 le plus grand gouffre financier de France en terme d'argent public investi sans résultat probant.
a écrit le 29/07/2017 à 21:56 :
Le contribuable qui va payer la facture, certainement au moins le double de ce qui est prévu (retour d'expérience des autres JO), pourquoi n'a-t-il pas son mot à dire?
Réponse de le 30/07/2017 à 9:24 :
... une piste ! ... quelques attentats avant l'attribution définitive ?
Vu l'état de la démocratie dans ce pays et la façon dont sont prises en compte les avis de la MAJORITE des citoyens il ne reste guere d'autres moyens d'expression !!!
a écrit le 29/07/2017 à 20:14 :
le CIO devra finir par payer tout pour trouver des "victimes"....
tellement c'est nul en terme de spectacle.
a écrit le 29/07/2017 à 13:20 :
Je suis contre les JO en France et encore plus en 2024 . On a déjà assez de problèmes comme ça.
a écrit le 28/07/2017 à 17:49 :
Quel a été le coût de l'organisation de la coupe du monde 1998 où TOUT était à construire? Quel a été le coût de la construction et de la rénovation des stades de Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Toulouse, St Etienne lors de l'Euro de 2016. Est ce qu'une piscine olympique publique et un village olympique privé vont ruiner les finances publiques face à la coupe du monde de 1998 et à l'Euro 2016?
a écrit le 28/07/2017 à 16:20 :
C'est pas grave, le contribuable français a les moyens de payer. La preuve, c'est qu'on a pas vu de pétition contre ces Jeux :-)
a écrit le 28/07/2017 à 13:20 :
C'est n'importe quoi
il restait 2 villes en lice pour 2024 le CIO à décider d'attribuer dès cette année les JO 2024 ET 2028
Paris a un tres bon dossier et voulais sine qua non 2024.
Le gentleman aggrement entre les 2 villes est que Paris récupére 2024 et LA 2028.
la façon dont l' article est présenté porte à confusion sur les intentions de LA
a écrit le 28/07/2017 à 12:20 :
Les Français vont vraiment être les pigeons dans cette affaire. Tout le monde a renoncé, sauf nous, c'est qu'il y un sérieux problème, non?
a écrit le 28/07/2017 à 12:02 :
LA pourrait organiser les jeux en 2024 ET 2028. Cela permettrait des économies pour tout le monde.
a écrit le 28/07/2017 à 11:42 :
la patate chaude des jo ne trouve plus preneur quand on aligne le coût sauf la maire de paris et ceux qui vivent de ce genre d'évènements , los angeles a dû faire ses comptes

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :