L'UE prolonge les sanctions contre la Russie, Moscou prêt à durcir la riposte

 |   |  452  mots
Les chefs de diplomatie russe, ukrainienne, française et allemande se rencontreront mardi 23 juin à Paris pour faire le point sur la mise en œuvre de l'accord de cessez-le-feu de Minsk.
Les chefs de diplomatie russe, ukrainienne, française et allemande se rencontreront mardi 23 juin à Paris pour faire le point sur la mise en œuvre de l'accord de cessez-le-feu de Minsk. (Crédits : © RIA Novosti / Reuters)
Les Etats membres de l'Union européenne ont approuvé par "consensus" jeudi la prolongation des sanctions économiques contre Moscou jusqu'au 31 janvier 2016. Elles concernent les banques, la défense et le pétrole notamment. La Russie examine, quant à elle, "un large éventail de mesures" de rétorsion.

Les mesures de rétorsion de l'UE contre Moscou ne prendront pas fin en juillet. Tous les États membres de l'Union européenne ont approuvé par jeudi 18 juin  la prolongation des sanctions économiques contre Moscou, une mesure qui doit être formellement adoptée lundi 22 juin, a-t-on appris de sources concordantes.

"Le texte légal qui prolonge les sanctions jusqu'au 31 janvier a été présenté" aux ambassadeurs de l'UE, "il y avait consensus", a précisé auprès de l'AFP une source européenne.

Vers des sanctions supplémentaires ?

Ces sanctions, qui frappent des pans entiers de l'économie russe, dont les secteurs des banques, de la défense et du pétrole, empêchés de se financer sur les marchés européens. Elles avaient été décrétées il y a 11 mois par les Européens contre la Russie, accusée de soutenir les combattants séparatistes dans l'est de l'Ukraine, et renforcées en septembre 2014.

Les Etats-Unis, qui imposent également des sanctions contre Moscou, se sont félicités de la décision de l'UE, mais le porte-parole du département d'Etat John Kirby s'est gardé de faire le moindre pronostic sur l'éventualité de sanctions supplémentaires américaines ou européennes.

Attentes sur la mise en œuvre du traité de Minsk

"L'idée est de prolonger (les sanctions) jusqu'à fin janvier pour pouvoir évaluer la mise en œuvre de Minsk, qui arrive à échéance fin décembre, avant de prendre une nouvelle décision" de prolongation ou d'abrogation, selon la source diplomatique.

Pour rappel, le cessez-le-feu de Minsk prévoit des mesures progressives jusqu'à la fin de l'année pour mettre fin au conflit entre des séparatistes prorusses et Kiev, qui a fait plus de 6.400 morts en plus d'un an.

Si la trêve est globalement respectée, cet accord n'a pas empêché des combats sporadiques et une nouvelle flambée de violence début juin.

Les deux parties ont entamé mardi 16 juin de nouvelles discussions, mais sans avancée décisive, alors que les mesures socio-économiques et de décentralisation prévues dans l'accord de Minsk n'ont jamais été abordées. Les chefs de diplomatie russe, ukrainienne, française et allemande se rencontreront mardi 23 juin à Paris pour faire le point sur la mise en œuvre de l'accord de cessez-le-feu.

L'embargo sur les denrées alimentaires prolongé ?

"Nous examinons un large éventail de mesures" de rétorsion,, a commenté Andreï Beloussov, conseiller économique du Kremlin, lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, jeudi 18 juin, sans préciser lesquelles. Le ministre russe de l'Economie Oulioukaïev avait auparavant indiqué que l'embargo sur les denrées alimentaires devrait être prolongé.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/06/2015 à 1:29 :
Il serait peut être temps d'arrêter cette idiotie qui ne sert que les intérêts stratégique des américains dans l'encerclement de la RUSSIE par les troupes de l'OTAN. Combien de millions d'euros à coûté à la FRANCE cet embargo combien d'emploi a coûté à la FRANCE cette stupidité de première classe Le Gouvernement peut il nous fournit des chiffres fiables et non "bricolés" de toutes manières la RUSSIE prendra à son tour des sanctions et nous en sortirons pas gagnant cela est certain. Cette histoire d'UKRAINE a assez durée il est temps que cela cesse La FRANCE avant tout!! : de toutes manières la RUSSIE est notre partenaire commercial principal les USA eux n'ont aucun intérêts financiers dans cette histoire ! J'ai oublié à quel moment le camarade POUTINE va t il nous présenter la facture pour les deux bateaux ?? Et qui va payer et surtout avec quoi vu l'état des finances de notre pays .
a écrit le 21/06/2015 à 3:45 :
Poutine n'arrête pas de mettre le feu partout où il passe et devrait rendre la Crimée à l'Ukraine. Il n'a jamais respecté les accords de Minsk, continue la stratégie des tenailles et hésite a prendre Marioupol vue la taille de la ville et les forces en place ce qui va l'obliger à montrer encore plus clairement au monde sa politique d'invasions. Les insurgés ont des T-72 et ce dictateur à l'origine voyou des rues devenu colérique prétend encore qu'il n'y a pas de troupes russes alors que des centaines de familles russes ont perdu des enfants et proches en Ukraine. Mettre 40 missiles balistiques face à l'Europe sous de faux prétextes oblige à faire au moins de même car il n'a jamais cessé d'avancer soutenu par les partis extrêmistes de droite type FN marinesque et gauche mélenchonesque.
Réponse de le 23/06/2015 à 1:32 :
@MIRABEAU : u petit détail sans importance la CRIMEE à toujours été RUSSE c'est la GRANDE CATHERINE de RUSSIE (CATHERINE II) qui l'a conquise sur la TURQUIE et c'est le camarade KROUTCHEF qui l'a offerte à l'UKRAINE je crois en 1954
a écrit le 21/06/2015 à 3:45 :
Poutine n'arrête pas de mettre le feu partout où il passe et devrait rendre la Crimée à l'Ukraine. Il n'a jamais respecté les accords de Minsk, continue la stratégie des tenailles et hésite a prendre Marioupol vue la taille de la ville et les forces en place ce qui va l'obliger à montrer encore plus clairement au monde sa politique d'invasions. Les insurgés ont des T-72 et ce dictateur à l'origine voyou des rues devenu colérique prétend encore qu'il n'y a pas de troupes russes alors que des centaines de familles russes ont perdu des enfants et proches en Ukraine. Mettre 40 missiles balistiques face à l'Europe sous de faux prétextes oblige à faire au moins de même car il n'a jamais cessé d'avancer soutenu par les partis extrêmistes de droite type FN marinesque et gauche mélenchonesque.
a écrit le 20/06/2015 à 0:15 :
Show must go on. On risque de voir une nouvelle flambée des combats à l'Est prochainement, et cette fois ce ne sera pas la faute des ukrainiens.
a écrit le 19/06/2015 à 21:53 :
Les sanctions contre la Russie ne font qu affaiblir les pays européens. C'est l objectif des usa. Rendre faible et dependant si possible par le chaos. L immigration massive d africains rentre dans ces actions orchestrées par les usa. Sarko et Hollande servent tres bien leur maitre usa
a écrit le 19/06/2015 à 20:54 :
Gel des comptes de la Russie en France, attention au retour de bâton, Hollande .....
Réponse de le 20/06/2015 à 14:24 :
Disons-le tout net, il n’y a pas de gel ni de saisie en tant que tels, et il n’y en aura sans doute pas. Je peux l’expliquer sans la moindre difficulté, mais le problème, c’est que nos journalistes sont plus intéressés par les grands titres que par les faits et l’interprétation correcte de ce qui se passe.
On peut estimer que l’incident se résoudra à 99 %, sans conséquences à long terme. Et tout le monde en parlera, de Yakounine et Leontiev jusqu’aux blogueurs ukrainiens et aux patriotes cinglés.
a écrit le 19/06/2015 à 20:46 :
Il n'en a rien à faire de nos pommes. A Tchernobyl, les pommes sont grosses comme des potirons et elles peuvent être cueilli la nuit parce qu’elles sont phosphorescentes.
a écrit le 19/06/2015 à 19:56 :
Autant le soutien de Poutine envers Bachar m'est révulsant, autant la stratégie du joueur d'échec de Poutine est révélatrice de sa force. Lui tiens parole, ce qui n'est pas du tout le cas des occidentaux-alliés. Leurs sanctions, à effets boomerang, ne servent qu'à renforcer le nationalisme, la propagande et l'Armée (le rempart). Les armes lourdes Américaines vont relancer la course à l'armement (c'est fait sciemment), enfin Daesh est à nos portes. Et nous restons avec nos 2 navires!!!!!!!!!!!!! Echec et mat pour les Européens
Réponse de le 19/06/2015 à 20:26 :
Bravo!!! de rarissimes fois de ma vie j'ai vu un pseudo aller tellement de pair avec l'esprit de celui (celle) qui le porte. Chapeau bas!
a écrit le 19/06/2015 à 18:47 :
Diviser pour mieux régner.
Diviser l'Europe pour mieux la soumettre.
L’Éternelle politique américaine.
A quand la libération ?
a écrit le 19/06/2015 à 17:13 :
carpette toujours...nous sommes devenus une colonie US. dont acte.
Réponse de le 19/06/2015 à 18:57 :
Il nous faut un Poutine français, croyez moi. Pour que la France reprenne son ancienne indépendance, sa liberté, sa souveraineté !
a écrit le 19/06/2015 à 17:06 :
Si mes propos ne seront pas modérés, j'aimerais juste vous faire part de ma vision des choses concernant la Russie et les sanctions. Merci.

Pour l’instant ,Poutine utilise les accords bilatéraux (commerciaux et militaires) contre la stratégie boute feu des anglo américains.Cela n’échappe pas a l’attention des émergents responsables. Même Ankara et Riyad s’interrogent sur la considération “kleenex” dont ils bénéficient outre atlantique et s’attendent à des revirements opportunistes.D’où leur nouvel l’intérêt pour un Poutine respectueux du droit international et de sa parole.

J’espère en tout cas que suite à la prochaine crise qui s’annonce et qui va basculer l’hégémonie économique et politique en vigueur ne jettera pas l’empire dans une aventure risquant le tout pour le tout : j’insiste, par culture, la défense russe est défensive et supérieure a la défense US essentiellement agressive. Que ce soit pas mer avec ses sous-marins furtifs ou par l’espace ou l’arctique, sauf par instinct suicidaire, nul n’a intérêt à tester l’Ours, même par l’intermédiaire d’une OTAN anonymisée. La Russie ne se tromperait pas de cible et n’ignore pas qu’ après un très hypothétique conflit, elle aura d’avantage besoin de l’Europe que des USA . Elle n’insultera pas l’avenir. À condition que Hollande prenne sa retraite.
a écrit le 19/06/2015 à 16:37 :
les suisses ont bien eu raison de continuer a vendre aux russes.
nous on se retrouve comme des c...
avec les 2 mistrals qui rouillent et nos 8 millions de chômeurs.
a écrit le 19/06/2015 à 16:35 :
Au Salon du Bourget de beaux accords ont été pris avec les russes. Nous commandons du pétrole à ce pays comme avant. Il s'agit donc d'une mise en scène médiatique à effets variables dont le point de décision se veut géostratégique pour les européïstes poussés par les américains. Mais l'on sait que ces derniers sont adeptes de revirements vivaces. Sur le plan économique notre zone souffre bien plus que la russe pour la raison assez simple qu'elle tombe de plus haut. De nombreux pays se trouvent en fait privés de presque majorité de leurs exportations. Nous verrons cela lors des résultats annuels puisqu'il s'agira d'année pleine mais déjà les chiffres avancés en "perception" sont des plus mauvais. Il serait temps que cette stupidité s'arrête.
Réponse de le 19/06/2015 à 20:31 :
Quand vous dites "nous commandons de pétrole" c'est QUI nous ? d'après ma connaissance et selon les données fournis par Dogstami Suzuki les contrats avec la France se trouvent en souci et dépendent de la livraison (ou non) des Mistral. D'autres déconvenues aussi du côté de nos constructeurs mais dont je ferai silence de peur de voir mes propos modérés dans ce forum. Bonsoir, bonne week-end.
a écrit le 19/06/2015 à 15:53 :
Une bonne nouvelle, quand-même: en blâmant l'abandon du traité ABM par les Américains, Vladimir Poutine vient d'annoncer que la Russie est entré bel et bien dans la course aux armements. Gare donc aux nouveaux missiles russes, mes amis américains, car si même les plus anciens étaient (et le sont encore) très redoutables, imaginez vous les hypersoniques, les spatiaux et d'autres encore plus secrets…..
Réponse de le 21/06/2015 à 3:55 :
Avec le niveau de frappe réciproque OTAN Russie aucun intérêt de faire une guerre même ciblée ce serait néfaste pour tout le monde et surtout les russes.
a écrit le 19/06/2015 à 13:31 :
La Russie est dans une grave récession avec une inflation galopante. Les quelques marges budgétaires sont utilisées pour faire la guerre. Poutin est aux abois et cherche des investisseurs occidentaux qui voudraient bien prendre le risque de revenir.
Réponse de le 19/06/2015 à 15:06 :
C'est tout à fait vrai, mon ami. Le pire, c'est que la Russie reste toujours indépendante dans sa politique alors que les USA/UE voulaient la faire plier avec ces sanctions.
Bref, tout cela ne sert à rien, réoriente en Russie la demande de produits vers la production intérieure ou vers de nouveaux fournisseurs (qu'il sera dur de déloger ensuite), permet d'accroitre la popularité de V. Poutine et contribue à allonger les files d'attente chez Pôle Emploi ou organismes équivalents en Europe. Bonne w-e.
Réponse de le 19/06/2015 à 15:12 :
C'est pourquoi la grande planification du modèle ex: URSS commence à pointer son nez, ce n'est plus par nostalgie mais par nécessité .En espérant que cela n'affectera pas la recherche spatiale qui est un fleuron Russe .
Réponse de le 19/06/2015 à 15:34 :
Dites, pourquoi vous répliquez à vous même ? c'est bizarre….
Réponse de le 19/06/2015 à 16:30 :
@ Patriot9: c'est assez curieux ce que vous avancez, rien qu'au cours de la dernière année, 60 nouvelles entreprises avec participation de capitaux étrangers ont vu le jour en Russie. Ce sont des chiffres occidentales. De ces entreprises 60% sont américaines ! économie en grave récession ?? mais qu'est-ce que vous nous racontez là ??? attention aux psychotropes, cela peut causer des délires….
Réponse de le 19/06/2015 à 17:08 :
une erreur, j'avais d'abord écrit données, je rectifie: là où c'est écrit " chiffres occidentales" le correct c'est " chiffres occidentaux". Désolé…
a écrit le 19/06/2015 à 13:23 :
à la prochaine je ferai le même choix que Depardieu !
a écrit le 19/06/2015 à 11:44 :
Les sanctions contre la Russie se sont révélées totalement inefficaces. Par contre leur impact sur les économies et la croissance des pays européens est plus négatif que prévu. Doit-on persévérer ou bien revoir notre position vis-à-vis de la Russie?
Réponse de le 19/06/2015 à 11:58 :
Une étude de l'Institut autrichien de recherches économiques (Wifo) qui vient d'apparaitre révèle qu'en raison des sanctions, plus de 2 millions d’emplois et environ 100 milliards d’euros de richesses produites sont menacés en Europe. Dans les journaux on apprenait qu'il n'en était rien, les chiffres des pertes ne s'élevaient tout au plus qu'à quelques 7 ou 8 milliards d'euros....
Réponse de le 19/06/2015 à 13:32 :
@Totoff: 1) les Occidentaux se sont passes du commerce avec la Russie pendant près d'un siècle, et je ne crois donc pas que les sanctions affectent plus l'Europe que la Russie. 2) J'ai accepté la reprise de la Crimée, mais l'expansion actuelle n'est pas justifiée. Il s'agit bien d'une expansion, car les "rebelles" bénéficient du dernier cri en matière d'armement. On a jamais vu un groupe de manifestants aussi bien armé, ce qui veut dire que la Russie est bien le maitre d'œuvre de cette politique d'expansion :-)
Réponse de le 19/06/2015 à 15:15 :
Mon très cher Patrickb, quand vous dites que les Européens (bien différents des actuel, ô combine !!) se sont passés du commerce avec la Russie pendant plus d'un siècle, je crois que vous ignorez que le monde de votre siècle-là n'est plus le même que celui de Poutine. Pas du tout, mon cher.

Autrement, de la façon hardie dont vous étalez votre connaissance de la Crimée et des "rebelles" (les guillemets sont à vous) je vous devine un expert en la matière. Un "Russian scholar", si j'ose dire. Alors il faut (impérativement) que vous alliez à Moscou (ou à Bruxelles, le siège de l'OTAN) pour y prodiguer vos bons conseils, impérativement. Le monde vous en sera très reconnaissant. :-)
Réponse de le 21/06/2015 à 4:01 :
Il y a plus de 22 millions de pauvres en Russie, chiffre en forte croissance vue la mauvaise gestion du pays reconnue par Poutine comme par Medvedev.
a écrit le 19/06/2015 à 11:37 :
Bonjour à tous. Si l'on ne censure pas mes propos (et qui ne sont pas forcément pro-russes mais dans la réalité des faits) j'aimerais juste rappeler que le Forum économique de Saint-Pétersbourg c'est l'occasion pour la Russie de chercher de nouveaux alliés géostratégiques capables de remplacer les pays européens et les Etats-Unis. C-à-dire, auprès du reste du monde et qui est plus grand que l'UE et les USA.

Et pendant le temps que Hollande se prépare pour démanteler ou faire couler les deux BPC Mistral commandés par la Russie. On attend la signature du contrat gazier russo-grec sur la prolongement du gazoduc « Turkish Stream » en Grèce. Selons les infos, un autre contrat attendu est celui entre Rosneft et BP. Ces jours Gazprom vient de signer un contrat pour la construction d'un autre gazoduc sous la mer Baltique avec des sociétés allemande, hollandaise et autrichienne (il y en existe déjà le "North Stream" entre la Russie et l'Allemagne).

Les meilleurs analystes (et qu'en toute évidence ne se trouvent pas dans les médias atlantistes) prévoyaient déjà qu'une guerre de sanctions contre la Russie serait stupide car l'EU et les États-Unis ne sont plus "le monde" comme autrefois, la Russie s'en sortirait d'autant plus forte encore. Ces prévisions se sont avérées car la Russie "isolée" n'existe que dans les éditos de la presse-Système, pas dans la réalité. La France hollandiste s'est tire une balle dans le pied car, pas seulement à cause l'affaire des Mistral, mais aussi du fait de prolonger les sanctions contre la Russie et de geler les actifs du gouvernement russe dans notre pays, notre pays perd en crédibilité et aussi son ancien statu de partenaire privilégié de Moscou.

Si nous lisons aujourd'hui des titres dans la presse-Système française du genre "L'impact de la crise russe sur l'économie européenne plus fort qu'attendu" (un secret de Polichinelle pour tous ceux qui suivent le réseau alternatif d'information depuis plus d'une année) c'est qu'on reconnaît déjà (mais indirectement) l'ampleur des dégâts. Depuis plus d'une année, Moscou s'organise à mettre en place un nouveau réseau de distribution d'agro-alimentaires qui privilégient les sociétés du pays au grand détriment des sociétés européennes. Celles-ci, embargo économique russe oblige, se voient forcées à quitter la Russie. On a toujours relativisé dans nos médias l'ampleur de l'impact de l'embargo russe sur notre économie, mais il est énorme. Pire, il pourrait se révéler irréversible.
Réponse de le 19/06/2015 à 12:10 :
hmmmm… je trouve des fautes d'orthographe très graves dans votre commentaire…..il faudra toujours demander à un correcteur professionnel de lire ce qu'on écrit avant de l'envoyer….. juste un rappel: nous sommes de loin les plus forts en Occident, nous aurons raison de Poutine, de la Russie et de la Chine….. vous pouvez même le noter….
Réponse de le 19/06/2015 à 13:33 :
Bonne analyse du kremlin. J'aime bien l'humour des arguments "qui ne sont pas forcément pro-russes"
Réponse de le 19/06/2015 à 19:00 :
Merci, mais je pourrais aussi dire que vos arguments "ne sont pas forcément pro-OTAN". Quoique…
Réponse de le 19/06/2015 à 20:57 :
Patriot, ah Patriot..... que vous êtes amusant, quelle joie de lire vos commentaires.... merci de tout mon coeur !!
a écrit le 19/06/2015 à 11:18 :
Moscou doit comprendre qu'en 2015 , on agresse plus ses voisins , donc rendre la Crimée et laissez vivre l'Ukraine sa propre existence c'est le B à Bas en rationalité psychologique d'un comportement normal .
Réponse de le 19/06/2015 à 11:55 :
Et pourquoi n'allez vous pas leur dire directement ? peut-être que Poutine vous y prêterait une oreille... :-)
Réponse de le 19/06/2015 à 12:06 :
@ Henry: des propos comme les votres sont les plus choyés par les rédactions atlantistes, à votre place j'en profiterai pour attaquer Poutine de façon plus virulente. pensez-y….
Réponse de le 19/06/2015 à 14:15 :
Mon cher Henri, Vladimir Poutine est un grand chef d’État, et ce n'est pas moi qui le dit. Il a redressé la Russie, la rendu plus forte, il l'a agrandie en réparant les aberrations du passé et les fautes de ses prédécesseurs. Il est déjà rentré dans les livres d'Histoire que cela plaise ou non. Et ce brillant parcours n'est pas fini je pense avec l'alliance chinoise qui se dessine chaque jour un peu plus…

Que les cosaques lui fasse un buste, sans lui demander son avis d'ailleurs, cela ni change rien. Il est extrêmement populaire, son pays et sa société sont forts et respectés. Il porte, lui, un vrai projet national pour son pays dont nous sommes totalement dépourvus et l'immense majorité des russes y adhère.

Il vous faut, mon cher, impérativement en tenir compte car, selon les meilleurs politologues français, l'annexion de la Crimée était plus politiquement correcte que celle de Mayotte par la France. Cela ne nous engage à rien. Mais pour éviter toute polémique, je seulement vous suggère de garder votre bonne volonté à l'égard de la Russie et de vous renseigner avec plus de précision. Mes salutations les plus cordiales.
Réponse de le 21/06/2015 à 4:05 :
Mussolini, Hitler et Staline étaient aussi de grand chefs d'Etat...pour certains. Il faut savoir distinguer entre la propagande et la réalité.
a écrit le 19/06/2015 à 11:02 :
Les colonies américaines de l'Europe, groupées dans le foirail délétère de Bruxelles font le job de vassaux supplétifs
de l'OTAN américain demeuré à l'heure de Yalta. Elles se chamaillent par contre sur les migrants des rives terrorisées de la Méditerranée, que la démocratisation guerrière de l'Amérique a ravagée.
Réponse de le 19/06/2015 à 13:36 :
On dirait un texte issu du comité central de l'URSS.
Cela me rappelle le bon temps.
Réponse de le 19/06/2015 à 19:02 :
Dites, vous vendriez des Rafales ou de FREMs à Israël ? :-)
Réponse de le 19/06/2015 à 20:34 :
Oui, au monde entier, mais pas à la Russie.
Réponse de le 19/06/2015 à 21:35 :
John McCain, sors de ce corps !!
a écrit le 19/06/2015 à 10:38 :
suites aux sanctions de l'UE les russes ont très peur, ils se sont barricader chez eux et ils tremblent de tous leurs membres. Ils craignent que les bisounours les envahissent avec en tête Hollande et Valls et aussi Platini comme ça ils pourront encore voyager sur le dos des français.
a écrit le 19/06/2015 à 10:22 :
Les Russes ont les mêmes ennuis que nous autres Européens : victimes des diktat des bureaucrates bruxellois.
Qui sont des idéologues (des ayatollah de la concurrence pure et parfaite, de la Juste Valeur, etc...), manipulés par une autre bureaucratie craignos : l'Otan, qui plus est.
Le problème, c'est l'Ukraine : un pays incapable de se gouverner, et qu'on devrait laisser se débrouiller tout seul. Vouloir faire le bonheur des autres malgré eux, c'est typique des idéologues. CQFD
a écrit le 19/06/2015 à 9:45 :
a quand des sanctions contre les pays qui soutiennent daesh ?
Réponse de le 19/06/2015 à 18:08 :
Oui, vous condamnez ici l'Arabie et les émirats .
Ce sont certes des dictatures, mais alliées des US , alors motus , SVP .
a écrit le 19/06/2015 à 9:24 :
Je ne suis pas spécialement PRO-russe, mais je suis farouchement opposé à cette politique occidentale et son système de domination, ce qui me rapproche grandement de la vision de Moscou. Ce n'est pas ce dernier qui agresse qui que ce soit, qui créé de pseudo révolution dans des pays, qui place ses armes aux frontières de l'Otan, etc... Pour l'instant, c'est Moscou que les occidentaux ennuie et agresse et pas l'inverse.
J'espère sincèrement que la Grèce va se retirer d'un système dont elle n'a pas à y être.
Ce sera au moins le premier et bon signal à cette occident agressive et belliqueuse.
a écrit le 19/06/2015 à 8:39 :
L'UE, qui sert de glacis militaire aux US, ferait mieux de commencer à discuter sérieusement avec Moscou, se serait beaucoup mieux pour tout le monde en Europe. Les US sont loin et se foutent royalement de l'Europe, seuls leurs intérêts comptent.
Réponse de le 19/06/2015 à 11:51 :
exact..... l'europe a tout faux depuis le début.....
Réponse de le 19/06/2015 à 13:35 :
@JCML: les EU se foutent royalement de l'Europe... Meme si c'est le premier marche de consommation au monde!! Tandis que Poutine, lui, est celebre pour son altruisme et son sens du consensus...
Réponse de le 19/06/2015 à 14:51 :
Si Mr Hollande est un vrai démocrate , qu'il fasse un référendum sur la question Russe et il connaîtra la vrai réponse des français et non celle des USA qu'il soutient
J'aime bien les USA mais là il joue loin de chez eux leur impérialisme dangereux .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :