La Chine est « la menace la plus importante que nous ayons jamais connue », selon la ministre américaine du Commerce

« L'Amérique est le leader mondial en matière d'intelligence artificielle et dans la conception de semi-conducteurs avancés », a martelé la secrétaire américaine au Commerce Gina Raimondo. Dès lors, l'administration Biden est prête à investir dans un plan pour « protéger l'Amérique » des offensives commerciales chinoises. Mais il faudra pour sa mise en oeuvre la validation des élus du Congrès.
La secrétaire d'Etat américaine Gina Raimondo.
La secrétaire d'Etat américaine Gina Raimondo. (Crédits : POOL)

C'est une autre guerre féroce que se livrent deux grandes puissances, mais celle-ci est commerciale. Face à la demande croissante, en lien avec les nouvelles technologies, les Etats-Unis ne veulent pas perdre leur indépendance en matière de semi-conducteurs. Ces composants sont aujourd'hui principalement produits en Asie du Sud, à Taïwan. Mais la Chine est en train de mettre un grand coup d'accélérateur pour devenir leader. Dans ce contexte, la secrétaire américaine au Commerce Gina Raimondo a appelé samedi les élus du Congrès, la Silicon Valley et les alliés des Etats-Unis à empêcher l'Empire du Milieu d'accéder aux semi-conducteurs.

D'autant que ces technologies sont clés dans les systèmes informatiques liés à la sécurité nationale.

Ainsi, Gina Raimondo a évoqué la « menace la plus importante que nous ayons jamais connue » et a lancé : « la Chine n'est pas notre amie », lors d'un forum annuel sur la défense nationale à Simi Valley, en Californie.

En mai 2023, l'organisme chinois chargé de la cybersécurité dans le pays a banni le géant américain des puces mémoires Micron, l'accusant de faire courir des risques pour la sécurité des réseaux.

Pendant ce temps, la Chine, alliée de Moscou, reçoit la visite du président bélarusse Alexandre Loukachenko, l'un des bras armés du Kremlin.

Les technologies IA en jeu

Pour les Etats-Unis l'enjeu est donc stratégique. En octobre, Gina Raimondo a dévoilé une série de nouvelles restrictions à l'exportation des puces les plus performantes vers la Chine, notamment celles utilisées pour le développement de l'intelligence artificielle (IA), pour prévenir leur utilisation par Pékin à des fins militaires.

« Je sais qu'il y a dans le public des patrons d'entreprises de semi-conducteurs qui ne sont pas très contents, parce qu'ils perdent des revenus. Mais c'est la vie. La protection de notre sécurité nationale est plus importante que les revenus à court terme », a dit la ministre samedi.

« J'ai une info pour vous », a-t-elle ajouté. « La démocratie est bonne pour les affaires. (...) sur le long terme, cela vaut le coup de travailler avec nous pour défendre la sécurité nationale de notre pays ».

Nvidia vise le marché chinois

Elle a noté que Nvidia, le spécialiste des puces les plus sophistiquées nécessaires au développement de la dernière génération d'IA, avait mis au point un semi-conducteur aux performances juste sous la limite fixée par son ministère pour pouvoir l'exporter en Chine.

« C'est normal, c'est comme ça que l'industrie fonctionne », a-t-elle reconnu. Mais « ce n'est pas productif ».

« Chaque jour, la Chine se réveille en essayant de trouver un moyen de contourner nos contrôles à l'exportation, ce qui signifie que chaque minute de chaque jour, nous devons renforcer ces contrôles et mieux les appliquer, avec nos alliés, avec les Néerlandais, avec les Japonais et avec les Européens », a-t-elle déclaré.

Elle a souligné que les mesures de son ministère ne seraient pas efficaces sans les alliés des Etats-Unis, et demandé au Congrès de l'aider à financer cette cause.

« J'ai un budget de 200 millions de dollars. C'est comme le coût de quelques avions de chasse. Soyons sérieux, finançons cette opération (à la hauteur des enjeux) : pour protéger l'Amérique », a-t-elle martelé.

« L'Amérique est le leader mondial en matière d'intelligence artificielle et dans la conception de semi-conducteurs avancés », a-t-elle continué. « C'est grâce à notre secteur privé (...) C'est grâce à notre secteur public, qui investit, que nous avons quelques années d'avance sur la Chine. Il n'est pas question de les laisser rattraper leur retard ».

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 03/12/2023 à 18:13
Signaler
Jusqu'à présent, l'histoire nous montre que c'est le modèle américain qui a été la pire menace pour le monde, dont une calamité écologique.

le 03/12/2023 à 20:25
Signaler
@PAFO. Tout à fait.

le 04/12/2023 à 0:06
Signaler
Ah parce que vous ne connaissez pas l histoire hors Europe … la Chine a annexe de manière illégale le Tibet dans les années 50 , a massacre ces minorités (87) pour l hégémonie des Hans , a réduit Rn esclavage de travail les Ouighours musulmans- dont...

le 04/12/2023 à 18:33
Signaler
@Les pires Avant l'annexion par la Chine, le Tibet était une théocratie composée de servage et d'esclavage avec un système de caste, pas sûr que cette situation était mieux que la situation actuelle. De quelle massacre de minorités parles-tu? La...

le 06/12/2023 à 18:39
Signaler
Total des morts pendant la première et seconde guerre mondiale initiées par l'occident : 100 millions de mort. Histoire de l'occident : inquisition, colonisations, traite des esclaves, contamination de la planète. L'occident est à l'origine des maux ...

à écrit le 03/12/2023 à 17:39
Signaler
Bonjour, l'Amérique qu'avec sa mondialisation a créé un pays surpuissant au ordre des communistes... S'est moche , mais cela est leur problème, nous autre européenne avons supporté cette état de fait... Délocalisation, perte de savoir faire, chômag...

à écrit le 03/12/2023 à 17:16
Signaler
Elle ne va pas nous refaire le coup d'Edith Cresson et de la fourmi japonaise.

à écrit le 03/12/2023 à 14:45
Signaler
Anglo-Amérique comme Chine sont franchement déclinants. ils sont obligés de gesticuler et de faire de la propagande. pour faire diversion, ils ont probablement besoin de guerres aussi. ridicule. notre Gouvernement parle de souveraineté et autonomie...

à écrit le 03/12/2023 à 14:12
Signaler
Anglo-Amérique comme Chine sont franchement décadents. ils sont obligés de gesticuler et de faire de la propagande. ils ont probablement besoin de guerre(s) aussi. pathétique. notre Gouvernement parle de souveraineté et autonomie parce-qu'il est év...

à écrit le 03/12/2023 à 13:21
Signaler
il ne faut pas concurrencer l'Amérique, ça fait parti des piliers d'un ordre international fondé sur des règles (américains).

à écrit le 03/12/2023 à 12:18
Signaler
C'est vrai, ils ont construit un concurrent crédible mais c'est tout faut pas en faire des caisses non plus hein.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.