Guerre commerciale : la Chine réplique aux États-Unis avec 75 milliards de taxes douanières

 |   |  531  mots
(Crédits : Reuters)
La Chine a annoncé ce vendredi 23 août son intention d'imposer de nouveaux droits de douane sur 75 milliards de dollars d'importations en provenance des États-Unis en deux temps, le 1er septembre puis le 15 décembre. Cela en représailles aux taxes douanières supplémentaires que prévoit d'instaurer prochainement Washington.

Regain de tension dans la guerre commerciale qui fait rage entre les États-Unis et la Chine. L'empire du Milieu a fait savoir ce vendredi 23 août, sa volonté de mettre en place de nouveaux droits de douane sur 75 milliards de dollars d'importations en provenance du pays de l'Oncle Sam, dès le 1er septembre suivi d'une seconde salve prévue le 15 décembre. But de l'opération : répondre aux assauts de Washington qui prévoit également, de son côté, d'instaurer des taxes douanières supplémentaires sur les importations en provenance de Chine.

Ces tarifs douaniers supplémentaires évolueront dans une fourchette comprise entre 5% et 10% et porteront sur 5.078 produits américains, a précisé le bureau gouvernemental des droits de douane. Pékin a également annoncé l'imposition de tarifs douaniers de 25% sur les automobiles américaines ainsi que de 5% sur les pièces automobiles détachées, à compter du 15 décembre.

Une guerre contre-productive selon les experts américains

La Chine avait suspendu provisoirement en décembre 2018 les surtaxes visant les voitures en signe de bonne volonté dans ses négociations commerciales avec l'administration Trump, et annoncé en avril que ces taxes ne seraient pas réimposées dans l'immédiat. Les droits de douane mis en place par les Etats-Unis "ont mené à une escalade constante des tensions économiques et commerciales, enfreignant le consensus atteint entre les deux chefs d'Etat en Argentine et celui trouvé à Osaka", a déclaré le bureau gouvernemental des droits de douane dans un communiqué, en référence aux deux G20 au cours desquels Xi Jinping et Donald Trump s'étaient entretenus ces derniers mois.

Depuis le début de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, Washington a imposé des taxes douanières supplémentaires sur l'équivalent de 250 milliards de dollars de biens chinois importés, et a récemment repoussé au 15 décembre l'imposition d'une taxe supplémentaire de 10% sur sur toute une série de produits de grande consommation, notamment électroniques. La Chine avait menacé début août de prendre de "nécessaires mesures de représailles" si le président Donald Trump mettait à exécution sa menace d'étendre ses droits de douane punitifs à l'ensemble des produits chinois importés.

Or, le mouvement de hausse des barrières douanières, qui inclut les droits de douane imposés par l'administration Trump, ralentit l'économie américaine et réduit les revenus des ménages, selon les estimations du Congressional Budget Office (CBO), un organisme non-partisan du parlement fédéral, qu indique que les tensions commerciales vont amputer de 0,4%, soit 580 dollars (522 euros), le revenu disponible moyen des ménages américains. Ces estimations contredisent les affirmations de la Maison blanche selon lesquelles la guerre commerciale en cours avec la Chine n'a aucun effet négatif sur l'économie américaine. "Notre Economie est si forte, désolé !", a déclaré Donald Trump mercredi 21 août dans une série de messages publiés sur Twitter, reprochant aux médias d'attiser les craintes de récession et appelant de nouveau la Réserve fédérale à soutenir la croissance en réduisant les taux d'intérêt.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/08/2019 à 17:29 :
" ....contre-productive " ? ....pour QUI ?
...A court et long terme ???
a écrit le 25/08/2019 à 9:46 :
Taxes sur le commerce internationale = moins de pollution.

Nous ne pouvons qu'être satisfaits que les chinois s'y mettent également et les remercions chaleureusement même s'ils n'avaient pas trop le choix.

L'UERSS, empire prévu pour durer mille ans, quant à elle continuera de faire payer ses citoyens.
a écrit le 25/08/2019 à 5:51 :
Les problèmes récurrents des équilibres de la planète, qu'ils soient naturels ou non vont bien au delà de problèmes de taxes douanières. C'est tout simplement la mondialisation et les accords multilatéraux qui sont la cause de tous les dérèglements et de tous les maux.

Tous, absolument tous les pays signataires des accords et traités internationaux se sont liés les mains derrière le dos et ne peuvent plus exercer un droit élémentaire de fourniture, d'achat et de vente librement choisis en appliquant chacun ses propres critères, ses propres exigences et surtout son propre refus de service ou produit.
Au final, c'est bien la mondialisation qui provoque la fin programmée de la planète et les énormisimes exigences chinoises tout comme les terribles choix environnementaux du Brésil.
Ne plus pouvoir dire non sans recevoir tous les coups nous montre la sinistre imbécillité des choix de ce fameux G7 qui persiste à vouloir étendre toujours plus d'obligations industrielles et commerciales sous la tutelle de la finance internationale.
Et l'UE marche de pleins pieds dans ses pas les yeux fermés en contractant accords sur accords inutiles et dangereux.

Quant à la Chine, elle ne peut tout simplement pas se permettre de perdre des parts de marchés dont ces accords internationaux leur ont ouvert toutes les portes. C'est devenu tellement et monstrueusement stupide que la Chine est obligée d'acheter des terres et des ressources naturelles sur tous les continents pour maintenir son équilibre socio-économique intérieur. Que l'on ne s'y trompe pas, la Chine est un colosse aux pieds tellement fragiles qu'il pourrait dramatiquement chuter beaucoup plus facilement qu'un pays occidental.

D'un autre côté, il faut reconnaître aux USA la liberté de se protéger des appétits de ces machines de guerre conquérantes que sont les gros exportateurs tels que la Chine, la RFA, le Brésil et d'autres... Ce sont ces pays qui font que l'économie s'emballe et provoque des catastrophes planétaires.

Alors, quand un Macron menace de ne pas signer l'accord Mercosur et se fait le champion de la croissance verte, je ne peux m'empêcher de me gausser tant il nous a montré son intérêt à l'ultra-libéralisme et au mondialisme économique et financier.
On en peut pas trouver pire défenseur de la planète.
a écrit le 24/08/2019 à 14:06 :
ca devient drole
non seulement america first prend des taxes comme il en a collees, et en plus il ne va pas pouvoir manipuler sa devise comme l'a fait la chine pour rendre la mesure inoperante!
ah, euh, si, riquet a la houpe veut que la fed baisse ses taux pour que le dollar baisse et que les europeens et les saoudiens payent l'éaddition, sur sur leurs exportations, soit sur leurs avoirs en devises
ceci explique la grosse colere contre powell
a écrit le 24/08/2019 à 7:43 :
N’oublions pas que les exportations demeurent, pour la Chine, un gros composant de la croissance. L’impôt sur le revenu a baissé il y a quelques mois et la TVA diminué de 3 points en 2 ans, pour relancer la consommation intérieure. Mais ça ne suffit pas.
a écrit le 23/08/2019 à 23:37 :
Historiquement, ce sont bien les faiblesses des états comme les USA de même que l'Europe, qui ont laissé la Chine pendant des décennies envahir les marchés par des biens bas de gamme, production sans aucun respect écologiques dans un premier temps et qui ont mis à genoux les économies occidentales en tuant des secteurs entiers.
C'est à cette époque qu'il aurait fallu mettre le holà.
Puis progressivement leurs produits sont montés en gamme, grâce aux profits engendrés et au savoir faire en hausse.
Le vers était dans le fruit.
La Chine n'est pas un pays mais plutôt un continent fort de son 1,39 milliard d'habitants.
Ils peuvent écraser qui ils veulent économiquement, ils suffisent qu'ils le décident.
Réponse de le 24/08/2019 à 0:05 :
Oui Mais n Oubliez pas le fond

Exportations chinoise 500 milliards vers les usa
Exportations USA vers Chine 100 milliards

Les chinois ont tellement abusés de la faiblesse de Obama et de tous les mollassons européens qu’ils ont réussit à envahir le monde
Ils sont morts trump va rétablir les choses meme si c’est un personnage plus que douteux il est pour le peuple et l intérêt du pays
a écrit le 23/08/2019 à 19:56 :
Ça n'a rien d'une guerre, c'est du protectionnisme, et c'est tout à fait pacifique et écologique.
a écrit le 23/08/2019 à 19:37 :
Une escalade qui ne résout rien avec une Chine qui renvoie coup pour coup. Des consommateurs américains des classes moyennes et populaire pénalisés puisqu'ils payent + cher des produits de 1ere nécessité que l'Amérique ne fabrique plus depuis longtemps. Une consommation qui n'a pas baissé bien au contraire.
Une Chine qui accélère son besoin d'indépendance technologique, suite aux restrictions imposées par Trump sur l'exportation des composants électroniques américains.
Bref une entrave au libre échange décrétée par l'Amérique qui va rendre la Chine encore + conquérante et agressive.
Tjrs le pb de l'arroseur arrosé, dégât collatéral fréquent en économie.
Malheureusement pour Trump et pour la planète, son arrogance lui interdit d'écouter des gens avisés de la classe de Powell et assimilé.
a écrit le 23/08/2019 à 19:09 :
La taxation est un jeu qui peut se jouer à deux. Trump a trop l'habitude que ses interlocuteurs se couchent.
Ça va lui faire tout drôle quand la Chine doublera encore ses taxes et que les USA perdront l'un des tous premiers marché de la planète et les usines qui ont fait la fortune des supports du parti républicain.
a écrit le 23/08/2019 à 19:06 :
Appliquons les idées de Maurice Allais, notre seul prix Nobel d'économie (sa lettre aux Français) et le monde se portera mieux " Le fondement de la crise: l'organisation du commerce mondial...etc."
a écrit le 23/08/2019 à 17:47 :
J'en connais un qui va s'étouffer de rage...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :