La Corée du Nord tire son plus puissant missile jamais testé

 |   |  460  mots
L'essai balistique intervient plus de deux mois avant le précédent et après une longue série de tirs.
L'essai balistique intervient plus de deux mois avant le précédent et après une longue série de tirs. (Crédits : KCNA KCNA)
L'essai balistique a parcouru près de 1.000 kilomètres et représenterait une menace partout dans le monde.

Encore un ! La Corée du Nord a, à nouveau, tiré un missile intercontinental dans la nuit de mardi à mercredi. Parti de Sain Ni, ce nouvel ICBM est présenté comme le plus puissant jamais testé par Pyongyang. Il a parcouru une distance de 950 kilomètres pendant 53 minutes et atteint une altitude de 4.475 kilomètres avant de finir dans la mer du Japon, selon un communiqué lu à la télévision par un présentateur.

L'essai balistique intervient plus de deux mois avant le précédent et après une longue série de tirs. Selon le ministre américain de la Défense Jim Mattis, le missile aurait atteint la plus haute altitude de tous les tirs effectués par Pyongyang à ce jour, ce qui représenterait "une menace partout dans le monde".

Le Pentagone a précisé que le missile n'avait pas présenté de danger, ni pour les Etats-Unis continentaux, ni pour des territoires américains ou des pays alliés bien qu'il ait les capacités d'atteindre le pays en "tous points".

Réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU

Les réactions ont été rapides. Le président des Etats-Unis Donald Trump a déclaré : "On va s'en occuper" tandis que le Premier ministre japonais Shinzo Abe a dénoncé un "acte violent" qui "ne peut pas être toléré".

"Nous ne céderons jamais à aucun acte de provocation. Nous renforcerons notre pression" sur Pyongyang, a déclaré M. Abe à la presse.

En France, Emmanuel Macron a condamné le "nouvel essai balistique" qualifié d'irresponsable et a assuré que cela renforcerait la "détermination à augmenter la pression sur Pyongyang et la solidarité" entre les partenaires.

Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU (qui a déjà émis plusieurs séries de sanctions et mises en garde contre la Corée du Nord) doit avoir lieu ce mercredi à 21h GMT, à l'initiative du Japon, des Etats-Unis et de la Corée du Sud.

Entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, des relations difficiles

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a d'ores et déjà prié la communauté internationale de "prendre de nouvelles mesures" dépassant les sanctions à l'ONU en suggérant l'interdiction "du trafic maritime transportant des biens vers et depuis la Corée du Nord".

Ce tir intervient une semaine après que Washington a décidé de réinscrire la Corée du Nord sur la liste noire des "Etats soutenant le terrorisme". Une décision qui a été interprétée par Pyongyang comme une provocation.

La Corée du Nord a toutefois précisé que son programme de missiles ne menacera aucun pays tant qu'il ne sera pas porté atteinte à sa souveraineté.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2017 à 18:08 :
Avec la Corée du Nord, c'est comme avec l'Iran. Pour le monde entier c'est trop tard.
a écrit le 29/11/2017 à 16:55 :
Mais bien sur un missile de 1000 km de porté menace tout le monde !De qui se moque t on ?
a écrit le 29/11/2017 à 16:26 :
oui et alors ? OU EST LE RAPPORT AVEC L'ECONOMIE ??
a écrit le 29/11/2017 à 15:31 :
Ils et fut kim kong
a écrit le 29/11/2017 à 15:13 :
On se demande comment et avec quoi rocket man peut bien faire ses fusées.
Quand on sait ce qu'il faut réunir comme technologies fiables, ça laisse quand même rêveur. Qui a un réel avantage à le laisser ainsi faire mumuse avec ses jouets dans la région?
Il est clair que si il y avait un vrai accord des grandes puissances sur le sujet, sa prochaine fusée exploserait au décollage ou, au choix, atterrirait sur son palais.
a écrit le 29/11/2017 à 12:33 :
"Il a parcouru une distance de 950 kilomètres pendant 53 minutes et atteint une altitude de 4.475 kilomètres" Avant d'annoncer n'importe quoi, il faudrait peut être vérifier les chiffres. Surtout les chiffres. Un tir tendu à une dizaine de milliers de Km n'a rien à voir avec une elliptique d'apogée indiquée. Par ailleurs il faudrait encore être certain que la tête survivrait à une telle rentrée.... Ceci dit, ça ne rassure pas trop sur l'état du dingue d'en face...
Réponse de le 30/11/2017 à 1:38 :
en quoi ces chiffres seraient n'importe quoi ?????
a écrit le 29/11/2017 à 12:23 :
ca c'est cool, vu que ca n'a rien d'ultraliberal, c'est le moins qu'on puisse dire!
on espere que la prochaine fois, ca fera plein de morts en tout deni de la liberte de vivre ( pour les autres, hein!)
l'ultra gauche francaise doit etre ravie!
a écrit le 29/11/2017 à 11:16 :
Ils a un gros grains kim kong mais Trump fait pipi c est la le danger le numéro d eclonchemen pas dans les mais des Trump plus dangereux que kim kong Trump homme dangereux avertis
Réponse de le 30/11/2017 à 2:20 :
Pas tout compris ?
a écrit le 29/11/2017 à 11:01 :
Pendant que nos chefs d'états pantins des marchés financiers travaillent pour leurs patrons, les vrais chefs d'états, aussi peu légitimes soient ils, eux avancent leurs pions.

Des exécutants ça ne fait pas des dirigeants.

Rendez-nous Chirac.
Réponse de le 30/11/2017 à 1:44 :
il faut bien reconnaitre que si Kim est arrivé à ce niveau, il a bien fallu que d'autres baissent leur froc pour le lui permettre !!! espérant que Trump va agir !!! mais dans le même temps il faudrait que Kim tire sur le pays qui a le plus de fonctionnaires : cela diminuerait la dette du dit pays !!!
Réponse de le 30/11/2017 à 9:56 :
Trump n'est certainement pas un espoir, l'Etat profond américain contrôlant les relations internationales et les guerres à engendrer,.

"mais dans le même temps il faudrait que Kim tire sur le pays qui a le plus de fonctionnaires : cela diminuerait la dette du dit pays"

Ah mince, ben voilà, je fais l'effort de répondre alors que vous avez d'évidentes pathologies mentales, dommage.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :