A l'ONU, Trump menace de "détruire totalement" la Corée du Nord

 |   |  258  mots
Je défendrai plus que tout les intérêts de l'Amérique, a expliqué Donald Trump à la tribune des Nations unies, reprenant ainsi son célèbre slogan America first.
"Je défendrai plus que tout les intérêts de l'Amérique", a expliqué Donald Trump à la tribune des Nations unies, reprenant ainsi son célèbre slogan "America first". (Crédits : LUCAS JACKSON)
Donald Trump a choisi des mots graves pour condamner les essais nucléaires réalisés par la Corée du Nord. Le locataire de la Maison-Blanche est également revenu sur le programme nucléaire iranien.

Donald Trump ne mâche pas ses mots. Les Etats-Unis "n'auront pas d'autres choix que de détruire totalement" la Corée du Nord si son gouvernement ne renonce pas à ses ambitions nucléaires, a averti mardi le président des Etats-Unis, dans son premier discours devant l'Assemblée générale de l'ONU.

> Lire aussi : A l'ONU, les gouverneurs américains se liguent contre Trump sur le climat

"Rocket man court à sa perte et à celle de son régime", a poursuivi le président américain, évoquant le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Le locataire de Maison-Blanche, dont les propos ont été accueillis par des murmures, a en outre invité ses pairs à contribuer à l'isolement de Pyongyang et à l'amener à renoncer à son comportement "hostile".

> Lire aussi : Projet de réforme : Donald Trump veut-il tuer l'ONU ?

"America first"

Évoquant l'accord international sur le programme nucléaire iranien conclu en 2015, Donald Trump a laissé entendre qu'il pourrait le dénoncer à la mi-octobre, quand il s'agira de juger si Téhéran le respecte.

"Je ne crois pas que le dernier mot ait été dit", a-t-il souligné, qualifiant la République islamique "d'Etat-voyou économiquement aux abois' qui exporte la violence.

"Je défendrai plus que tout les intérêts de l'Amérique. Mais, dans la mise en oeuvre de nos obligations à l'égard des autres nations, nous considérons également que l'intérêt général est de faire en sorte que toutes les nations aient droit à la souveraineté, à la prospérité et à la sécurité".

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/09/2017 à 19:18 :
La guerre et la destruction n'est pas une solution.
Il faut négocier, que veut La Corée du Nord ?
Se venger de la division de Corée du SuD et du Nord ?
Pourquoi ne pas proposer une union des 2 Corée et faire le deuil du passé ?
Pardonner ? Se pardonner et donner un bel avenir pour les 2 Corées ?
Les USA et les Russes devraient faire pareil
Faites la paix, pas la guerre,
Arrêter le matérialisme sans sens et respecter la vie.
a écrit le 20/09/2017 à 16:54 :
Le 5 juillet 1958, de Gaulle prévient le Secrétaire d'État américain John Foster Dulles : « Tout s'organise en fonction de la force atomique. Cette force, vous l'avez […] Nous sommes très en retard sur vous […] Une chose est certaine : nous aurons l'arme atomique »
a écrit le 20/09/2017 à 12:20 :
Allez-y, les Ricains ! Enfoncez-vous dans le bourbier coréen ! Vous allez vous ramasser et pleurer la queue entre les jambes en réclamant la "solidarité" internationale comme à chaque fois que vous provoquez un conflit. Sans la moindre exception, vos "guys" ont systématiquement et lamentablement perdu tous les conflits - même totalement illégaux - que vous avez engagé. Le Viet Nam, la Baie des Cochons, l'Afghanistan, l'Irak, Mogadiscio ... et tant d'autres; Même la servile complicité de quelques autres états-voyous tels que la france ne suffit pas à vous sortir du pétrin. Allors, allez-y les Ricains. Et prévoyez comme toujours un bon stock de sacs à viande. Vous voulez en prendre plein la gu... ? vous n'allez pas être déçus. Et vos serviles complices non plus. Juste et légitime retour de bâton !
Réponse de le 20/09/2017 à 12:45 :
@allez-y: 1) il est vrai que les États-Unis ont mené des guerres, notamment en Amérique du Sud, pour installer des dictateurs. Toutefois, aucun de ces diactateurs n'avaient la dimension du Coréen Kim. 2) Trump ne demande pas la solidarité, il demande que pas seulement les US portent le fardeau des interventions :-)
Réponse de le 20/09/2017 à 16:44 :
Sur Arte ce soir il y a la deuxième partie de Vietnam ,très bon documentaire.
a écrit le 20/09/2017 à 11:16 :
Il faudrait que Trump relise les livres d'histoire et regarde le documentaire sur le Vietnam qui passe sur Arte. C'est éducatif.
Ceci étant, il n'est pas bien crédible, car la Corée n'étant pas un grand pays, bonjour les éclaboussures et les dégâts collatéraux sur la Chine, la Russie et ses deux alliés le Japon et la Corée du Sud. Mais peut-être n'a t-il pas regardé une carte.
Comment faire en sorte que Kim Jong Un disparaisse du paysage, that is the question, mais envoyer une bombe n'est certainement pas la solution.
a écrit le 20/09/2017 à 9:59 :
"d'Etat-voyou économiquement aux abois'"

"La dette des États-Unis vient de dépasser les 20 000 milliards de dollars !" https://metamag.fr/2017/09/17/la-dette-des-etats-unis-vient-de-depasser-les-20-000-milliards-de-dollars/

Cocasse...
a écrit le 20/09/2017 à 9:46 :
Les américains ont déjà passé la Corée du Nord au tapis de bombes en 1950-51, et le régime actuel de Mr Kim est une conséquence de ça.
Moralité : yakatoupéter n'est pas forcément la meilleure des solutions.
a écrit le 20/09/2017 à 8:38 :
Rappelons tout de même que les usa, premier état terroriste du monde, est le seul à avoir utilisé la bombe atomique sur des populations civiles. Et que ce pays, le plus dangereux de la planète, est le seul à être en état de guerre permanent depuis la 2e GM. Le vrai danger pour la planète, ce sont les usa et ses pitoyables nervis... dont la france qui exporte aussi son terrorisme d'état au Mali, au Moyen-Orient...
a écrit le 19/09/2017 à 22:51 :
"Je me demande qui de deux est le plus dangereux: Donald ou Rocket man ? ".

Réponse : Kim Jong-un évidemment. La question ne se pose même pas. Jamais ce petit dictateur imprévisible n'aurait eu le sang froid de D. Trump s'il s'était trouvé à sa place.
Réponse de le 20/09/2017 à 9:27 :
Il suffit de voir l'Histoire récente de la guerre de Corée (1950-53), pour comprendre que le but de la nation "exceptionnelle" n'a pas changé. Après 4,5 millions de morts dans la population civile, 3 millions de litres de napalm déversés, la réunification de la péninsule empêchée, Donald menace d'éliminer les 25 millions d'habitants de la Corée du Nord : rien de changé !
Réponse de le 20/09/2017 à 10:34 :
@Evrard

Ce n'est guère mieux que de menacer de couler un pays comme le Japon et d'anéantir la Corée du Sud ( + de 150 000 000 H ). Ajoutons le fait que la menace Nord coréenne est de nature offensive contrairement à celle des USA qui est défensive. Par ailleurs, vos références Historiques ne sont pas à propos, car les américains et les sud coréens ont également eu de lourdes pertes.
Réponse de le 20/09/2017 à 11:29 :
Parce que vos références historiques à vous sont au point ?
"contrairement à celle des USA qui est défensive"
Lol. Ou pas...
a écrit le 19/09/2017 à 20:35 :
il est temps d'en finir avec les adeptes de cette secte a l'ideologie nauseabonde, qui plait a 20% des francais ( oui, quand on extermine les autres, ca va toujours)
la fete est finie, les negociations ne servent a rien, dans un an il aura une bombe h et pourra repondre, ca sera trop tard
comme avec hitler en son temps
vous avez prefere le deshonneur a la guerre, vous aurez la guerre et le deshonneur.... rien n'a change
Réponse de le 20/09/2017 à 11:30 :
Si vous parlez de trump, il a déjà la bombe...
Réponse de le 20/09/2017 à 16:58 :
En 1955 ,Le Parti communiste proposa un amendement visant à interdire à la France la fabrication d'armes atomiques, mais les députés le rejetèrent massivement. Même certains opposants à l'emploi militaire du nucléaire (tel le socialiste Jules Moch) votèrent contre cette amendement au motif qu'il ne fallait pas s'interdire unilatéralement cette possibilité
a écrit le 19/09/2017 à 19:34 :
Je me demande qui de deux est le plus dangereux: Donald ou Rocket man?
a écrit le 19/09/2017 à 19:27 :
Ce n'est pas la Corée qu'il faut détruire c'est Kim jong un
Réponse de le 20/09/2017 à 12:27 :
et surtout Trump et son nervi élyséen
a écrit le 19/09/2017 à 18:17 :
Comme du temps d'Ahmadinejad, qui avait déclaré qu'Israël devait être "rayée de la carte", la "communauté internationale" a vivement réagit à la menace similaire proférée par Trump à l'égard de la Corée du Nord... Ils ont applaudit !
a écrit le 19/09/2017 à 18:10 :
Bon ben à part l'asile psy je ne vois pas de solution pour Trump.
Comment ose t on le laisser parler librement sur des sujets si sensibles ?
Réponse de le 19/09/2017 à 19:24 :
Nous qui avons deux de nos enfants au japon, nous aimerions que la Corée du nord revienne dans le rang, suive les règles internationales, et arrête de balancer des pétards au dessus des territoires des pays voisins. Trump a raison quand il estime que cela doit cesser maintenant!
Réponse de le 20/09/2017 à 8:20 :
@bh
Peut-être que Trump a raison mais depuis qu'il est président, le problème Corée du nord a nettement empiré.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :