La Corée du Nord va-t-elle nuire aux JO d'hiver ?

 |   |  426  mots
Seulement 341.327 billets sur près de 1,10 million ont été vendus pour les Jeux Olympiques d'hiver, qui se tiendront à partir du 9 février 2018 en Corée du Sud.
Seulement 341.327 billets sur près de 1,10 million ont été vendus pour les Jeux Olympiques d'hiver, qui se tiendront à partir du 9 février 2018 en Corée du Sud. (Crédits : Reuters/Kim Hong-Ji)
A moins de 100 jours du début des Jeux Olympiques d'hiver, en Corée du Sud, seulement 32% des billets ont été vendus. Alors que le village sportif se tiendra à proximité de la Corée du Nord, les tensions dans la péninsule pourraient dissuader les fans de sports de se rendre à l'événement.

Alors que la flamme olympique est arrivée mercredi en Corée du Sud, l'enthousiasme se fait désirer... Les Jeux Olympiques d'hiver, qui s'ouvriront le 9 février 2018 à PyeongChang, ne semblent pas attirer les foules au guichet. Seulement 32% des billets ont été vendus sur les 1,07 million de places disponibles - soit 341.327 entrées, rapporte Bloomberg. A titre de comparaison, lors des derniers Jeux d'hiver en Russie, plus de 70% des billets avaient été vendus avant la cérémonie d'ouverture, précise Fortune.

The @OlympicFlame arrives in Incheon #100DaysToGo @PyeongChang2018 @Olympics pic.twitter.com/lZsdy82uvl

— Olympics (@Olympics) 1 novembre 2017

Les acheteurs à l'étranger ont déjà absorbé environ 56% de l'objectif fixé par les organisateurs, à 320.000 entrées. Mais du côté des locaux, les ventes sont à la traîne : seulement 22% de l'objectif de 750.000 a été réalisé. Il faut dire que les places se vendent entre 18 dollars (15,48 euros) à 1.340 dollars (1.152,40 euros) dans un pays où le salaire minimum à prix constant est de 4,5 euros de l'heure en 2017, selon les données de l'OCDE.

Un attentat en 1987, un an avant les JO d'été à Séoul

Autre argument récurrent pour justifier des ventes décevantes lors des JO : les retardataires. "Les Coréens sont connus pour être des acheteurs de dernière minute", a déclaré au New York Times Nancy Park, une porte-parole du groupe responsable de l'organisation des Jeux de Pyeongchang. "Ce n'est pas la première fois que ces préoccupations se posent", renchérit auprès du quotidien américain Michael Payne, l'ancien directeur du marketing du Comité International Olympique. "Mais je suis sûr que le Comité d'organisation dit aux organisateurs de Pyeongchang, 'Allez, les gars, vous feriez mieux d'engager une promotion plus active'."

Il y a une ombre au tableau que la Corée du Sud ne pourra pas dissimuler avec de la promotion : les tensions avec son voisin du nord. En effet, le village Olympique se situe seulement à 90 kilomètres de la frontière avec la Corée du Nord - ce qui pourrait freiner les fans de sport étrangers de se rendre aux Jeux d'hiver. Un an avant les JO d'été à Séoul, en 1987, un attentat avait été attribué à deux agents nord-coréens. 115 passagers d'un avion Korean Air avaient trouvé la mort.

En septembre dernier, la dictature de Pyongyang a réalisé son sixième et plus puissant essai nucléaire. Le même mois, la ministre des Sports Laura Flessel avait émis un doute sur la participation des sportifs français aux JO si les tensions ne se calmaient pas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2017 à 9:04 :
La Corée du Nord solidaire des spectateurs : moins de réservations cela veut dire des prix qui doivente logiquement baisser c'est bon pour le porte monnaie des touristes!!!
a écrit le 04/11/2017 à 18:14 :
prémonitoire pour paris 2024 ? ce qui est sûr c'est que le contribuable passera à la caisse
Réponse de le 05/11/2017 à 16:42 :
@bourdiga: oui, mais Hidlago et sa bande ne seront plus là et auront encaissé les "primes" des lobbies. Dans toute transaction, il y a celui qui paie et celui qui reçoit le paiement...et celui qui paie est généralement le plus faible (dans la mesure où il ne peut rien faire) , c'est-à-dire le contribuable :-)
a écrit le 04/11/2017 à 10:24 :
Le barnum.....des JO.....la fête du sport....ouais....beaucoup de promesses....et au final le contribuable passe à la caisse pour combler le déficit....quant aux profits....ils auront été soigneusement appréhendés par qui de droit...😁
Réponse de le 05/11/2017 à 10:56 :
Votre pist date un peu.
Les installations ont ete construites il y a deja plus de 15 ans. En etat oarfait, car les coreens sont tres soigneux, et ca emploie des personnels.
Chaque hiver je vais skier sur ce sute. Tres commode on y est rapidement en choisussant kes bons creneaux hiraires.
Neige excellente. Hotels tres convenables a des tarifs dont vous n'avez pas idee.
Venez donc essayer si vous aimez la glisse.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :