La maison Europe face à l’éternel retour de la haine antijuive

En plein conflit Israël-Hamas, la haine antijuive se fait plus que jamais ressentir à l'intérieur de l'Europe. La France n'est pas épargnée.
(Crédits : PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/NATHALIE AMEN VALS)

Paris va mal, l'Europe aussi. Si la capitale française est parfois le sismographe des meilleures et des pires pulsions de notre Union, il n'y a pas de quoi se réjouir en ce sombre automne 2023. Le massacre de milliers de civils innocents en Israël et à Gaza à la suite du piège diabolique tendu par le Hamas le 7 octobre et de la terrible riposte israélienne réveille la bête immonde de l'antisémitisme dans la maison Europe. Cette Union européenne qui eut l'audace de se réunir au nom de la Paix au lendemain de la Seconde Guerre mondiale autour d'une promesse de trois mots - « Plus jamais ça » - doit aujourd'hui se mesurer aux spectres résurgents d'un passé abominable : l'éternel retour de la haine antijuive. Pour les défenseurs de la cause palestinienne, l'antisémitisme n'est pas uniquement abject mais simplement hors sujet : il nuit à la sacrosainte aspiration du peuple palestinien à un État libre et indépendant vivant en paix aux côtés d'Israël. Les inscriptions parfois accompagnées d'une étoile de David découvertes à Paris et dans d'autres villes de France (Saint-Ouen, Saint-Denis, Aubervilliers, Besançon, Strasbourg) ont fait la une des quotidiens italiens. « À Paris, opprobre antisémite » (La Repubblica). « Un racisme digne des années 1930 » (Il Corriere della Sera). C'est sans compter les chants faisant l'apologie du nazisme entendus cette semaine sur la ligne 3 du métro. Depuis l'Italie, mes proches m'invitent à être prudent, à redoubler de vigilance face au retour de la haine et du risque terroriste. Et je ne cache pas l'angoisse qui fut la mienne en découvrant, bien avant le 7 octobre, le tag « Mort aux Juifs » sur le fauteuil d'un bus de la RATP.

Lire aussiIsraël-Hamas : l'Egypte se défend d'empêcher l'accès à l'aide humanitaire aux Gazaouis

L'avertissement de Primo Levi

Ces actes antisémites trouvent aussi des émules en Italie même si l'ordre de grandeur n'est pas comparable : 71 recensés dans la péninsule depuis le 7 octobre, contre 857 en France. Le symbole utilisé par les nazis comme méthode d'identification des Juifs est cependant apparu au moins deux fois ces derniers jours à Milan, sur le mur d'un immeuble où vit un professeur d'origine juive, tandis qu'à Rome certaines pierres d'achoppement posées en souvenir des déportés d'Auschwitz ont été vandalisées. « Un acte intolérable », a déploré le maire de Rome, Roberto Gualtieri, en assurant que la Ville éternelle jumelée avec Paris condamne « tout geste d'antisémitisme, d'intolérance et de racisme ». Yad Vashem, le mémorial de l'Holocauste à Jérusalem, appelle les dirigeants du monde à lutter contre le nauséabond virus. « Guérir de l'antisémitisme est et sera la pierre de touche de la fraternité universelle », déclare le président de la Conférence des évêques de France (CEF), Éric de Moulins-Beaufort, à Lourdes, tandis que le pape François rappelle que « chaque guerre est une défaite », mettant en garde contre la haine antijuive : « Hélas, a déploré le pape interviewé par la télévision publique italienne RAI, [l'antisémitisme] n'appartient pas qu'au passé [...] Je n'ai pas d'explication, c'est un fait que je vois et que je n'aime pas. »

À Paris comme à Rome, l'avertissement de Primo Levi sur la Shoah demeure de criante actualité : « Si comprendre est impossible, connaître est nécessaire, parce que ce qui est arrivé peut recommencer. Les consciences peuvent à nouveau être déviées et obscurcies : les nôtres aussi. » Plus que jamais, en France comme en Italie et partout en Europe et dans le monde, soyons des passeurs de mémoire : « Plus jamais ça. » Que l'ignominie de cette guerre fratricide puisse s'arrêter au profit d'une paix juste et viable pour nos frères israéliens et palestiniens.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 06/11/2023 à 0:15
Signaler
Le résultat de la corruption occidentale et du droit international à géométrie variable, on sanctionne lourdement depuis 2014 les Russes qui annexe illégalement la Crimée mais aucune sanction sur Israel et les nombreuses annexions illégales et violat...

à écrit le 05/11/2023 à 16:49
Signaler
Bonjour, lorsque l'ons constate se qui se passe en Palestine, ils y a beaucoup de questions en suspend... Maintenant, tous cette injustice et le massacre de population civile au moyen orient fait renaître un sentiment de colère et de haine envers le...

à écrit le 05/11/2023 à 12:26
Signaler
C'est le simple constat d'une mauvaise intégration dans la société pour rester dans une communauté ! Rien d'étonnant qu'ils aient voulu se créer un Etat refuge mais sans jamais régler le problème !

à écrit le 05/11/2023 à 10:15
Signaler
C'est le simple constat d'une mauvaise intégration dans la société pour rester dans une communauté ! Rien d'étonnant qu'ils aient voulu se créer un Etat refuge mais sans jamais régler le problème !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.