Le dopage en Russie, un mensonge d'État ?

 |   |  575  mots
La Russie est arrivée deuxième derrière les Etats-Unis lors des Jeux olympiques de Londres en 2012, avec 17 médailles dont huit médailles d'or.
La Russie est arrivée deuxième derrière les Etats-Unis lors des Jeux olympiques de Londres en 2012, avec 17 médailles dont huit médailles d'or. (Crédits : REUTERS/Kim Kyung-Hoon)
Au terme de plusieurs mois d'enquête, une commission indépendante de l'Ama a identifié ce qu'elle a qualifié de défaillances systémiques au sein de la Fédération internationale d'athlétisme et de la Fédération russe qui ont "empêché ou réduit la portée d'un programme antidopage efficace". Moscou a nié fermement.

Un scandale susceptible d'éclipser par son ampleur les pratiques de corruption révélées au sein de la Fifa. L'Agence mondiale antidopage (Ama) a recommandé lundi 10 novembre la suspension de la Fédération russe d'athlétisme qu'elle accuse d'avoir contourné les règles en matière de dopage. Moscou a rejeté les accusations.

Mise à exécution, une suspension de la Fédération russe serait spectaculaire, la Russie étant l'une des nations les plus médaillées en athlétisme. Elle est arrivée deuxième derrière les Etats-Unis lors des Jeux olympiques de Londres en 2012, avec 17 médailles dont huit médailles d'or.

Une "culture de la triche profondément enracinée"

Au terme de plusieurs mois d'enquête, une commission indépendante de l'Ama a identifié ce qu'elle a qualifié de défaillances systémiques au sein de la Fédération internationale d'athlétisme et de la Fédération russe qui ont "empêché ou réduit la portée d'un programme antidopage efficace". Dans son rapport long de 323 pages, cette commission déplore "une culture de la tricherie profondément enracinée" dans l'athlétisme russe.

"Pour 2016, nous recommandons que la Fédération russe soit suspendue, à vrai dire, nous espérons qu'ils (les Russes) se retireront volontairement afin de prendre les mesures nécessaires pour faire en sorte que les athlètes russes puissent concourir dans un cadre nouveau", a déclaré Dick Pound, président de l'Ama.

Le président de l'IAAF a donné à la Fédération russe jusqu'à la fin de la semaine pour répondre à ces allégations.

Les test anti-dopage des athlètes détruits, selon Moscou

Ces allégations ont été jugées "sans fondement" par le directeur exécutif de l'agence russe antidopage (Rusada), Nikita Kamaev. Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov s'en est tenu aux démentis déjà exprimés par Moscou à ce sujet.

Le ministre russe des Sports, Vitali Moutko, a quant à lui accusé l'Ama d'avoir ordonné la destruction de tests antidopage effectués par des athlètes russes, rapporte l'agence Interfax.

Tentatives d'extorsion et corruption

Le rapport de l'Ama survient après la publication d'articles de presse faisant état de chantage et d'extorsions de fonds visant des sportifs en échange du silence des institutions en cas de contrôle antidopage positif.

Selon Mediapart, des responsables de la Fédération internationale d'athlétisme ont essayé de soutirer de l'argent à des sportifs de premier plan, parmi lesquels une championne olympique turque, en échange de leur silence sur le fait qu'ils avaient échoué à des test antidopage.

L'ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme, le Sénégalais Lamine Diack, et son conseiller juridique Habib Cissé ont été mis en examen la semaine dernière à Paris dans une affaire de corruption. Il est soupçonné d'avoir reçu en 2011 un peu plus d'un million d'euros de pots-de-vin pour taire les résultats positifs d'athlètes russes dopés, ont expliqué la semaine passée des source judiciaire française à l'agence Reuters. Le comité d'éthique du Comité international olympique (CIO) a recommandé lundi la suspension à titre conservatoire de Lamine Diack de sa fonction de membre honoraire du CIO.

L'organisation internationale de police Interpol a par ailleurs annoncé qu'elle allait coordonner l'enquête mondiale sur cette affaire de corruption présumée liée au dopage et pilotée par la France.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2016 à 17:35 :
Heureusement !!
Dans la vraie vie comme dans Rocky, les gentils non dopés américains battent en nombre de médailles les méchants tricheurs dopés russes !
a écrit le 11/11/2015 à 10:48 :
Ce qu'oublient de dire nos chers journalistes, c'est que les athlètes Russes listés dans le rapport de l'AMA ne sont pas les seuls à avoir abusés du dopage, d'autres pays occidentaux sont aussi impliqués notamment en France ou une enquête est en cours, seulement voilà les USA n'ayant pas supporté l'humiliation en Syrie essaient après le crash de l'A321 en Égypte d'humilier le peuple Russe et Poutine directement par ces révélations. Les américains ne sortiront décidément jamais de leur bac à sable..!!
a écrit le 10/11/2015 à 20:40 :
Tiens, en parlant de corruption : voyez ce que sont devenues : 1) les scop, soit, maintenant, des holding multinationales. 2) les associations "1901" : des repères d'intéressés avec salariés et "indemnités" de "volontariat"...
a écrit le 10/11/2015 à 20:32 :
Il fut une époque PAS si LOINTAINE où le Rugby, en France, était un sport AMATEUR. Voyez juste la dérive qu'il a atteint maintenant...
a écrit le 10/11/2015 à 19:13 :
@ BONSOIR : Combien la N.S.A. a t elle payé pour cette affirmation sans preuve???? Par contre rien sur el dopage des sportifs(ves) américains comme ce fameux coureurs qui montait les côtes des montagnes plus vite que les motos suiveuses alors faire le ménage OUI mais un ménage pour tous !!!!!
Réponse de le 10/11/2015 à 20:36 :
Oui oui, non non. Un cowboy us est un sur-homme et DOIT le rester. Ca, faut JAMAIS l'oublier. La preuve : "nous" aidons les ricains dans leurs guerres. Si ça s'est pas une preuve, je ne m'appelle pas D'JAUNY Ha que faut pas réfléchir.
Réponse de le 11/11/2015 à 9:34 :
peut être parce que ce sont les Russes qui ce sont fait attrapper cette fois si et pas les américains ni les Chinois.
a écrit le 10/11/2015 à 9:11 :
Armstrong ou Florence Griffith étaient pas mal dans leur genre mais ce n'était pas un système d'état en provenance de l'Empire du Mal. On passe aussi sous silence les Allemands de l'Est, et les Chinois et pas mal d'autres.
S'il y avait moins de pognon et de nationalisme, il y aurait moins de triche, mais d'un autre coté, ça diminue l'envie de se faire la guerre qui semble être le propre de l'homme;
Réponse de le 10/11/2015 à 22:48 :
@ BONSOIR ; bien dit ! cent pour cent de votre avis . Le sport n'est qu'un vulgaire coffre fort. Lorsqu'on voit les jours de l'équipe de FRANCE de foot j'ai l'impression de voir des coffres forts courir sur une pelouse pour voir un bon matche de foot ........ foot féminin ou foot d'équipes d'amateurs à 100%

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :