Le FMI débloque en urgence une aide de 50 milliards de dollars pour l'Argentine

 |   |  472  mots
Des manifestants brandissent des pancartes hostiles aux accords conclus entre le FMI et l'Argentine.
Des manifestants brandissent des pancartes hostiles aux accords conclus entre le FMI et l'Argentine. (Crédits : AGUSTIN MARCARIAN / AFP)
Les difficultés financières de l'Argentine contraignent le FMI à lui avancer de manière anticipée les tranches de versements d'un prêt de 50 milliards de dollars (43 milliards d'euros) accordé en juin. Une condition sine qua non pour garantir la mise en oeuvre du programme financier du gouvernement argentin pour l'année prochaine et enrayer la chute du peso.

L'Argentine est à court de liquidité. Raison pour laquelle le Fonds monétaire international (FMI) va lui octroyer de façon prématuré les versements d'une aide de 50 milliards de dollars (43 milliards d'euros) - dont un premier versement de 15 milliards de dollars a été déjà effectué - accordé en juin, a annoncé mercredi 29 août le président argentin de centre droit Mauricio Macri. Objectif de l'opération : "garantir l'exécution du programme financier de l'année prochaine", a déclaré le chef de l'État juste avant l'ouverture de la Bourse en dévoilant l'accord conclu avec le Fonds.

"La semaine dernière, nous avons eu de nouvelles marques de méfiance des marchés, particulièrement concernant notre capacité à consolider un financement pour 2019". Garantir le financement pour 2019 va nous permettre de renforcer la confiance et reprendre le chemin de la croissance au plus vite".

Dans un communiqué publié quelques heures plus tard à Washington, la directrice du FMI, Christine Lagarde, a indiqué que l'institution allait également examiner un renforcement de son aide à l'Argentine. "J'ai donné instruction au personnel du FMI de travailler de concert avec les autorités argentines pour renforcer le plan soutenu par le Fonds et de réexaminer le calendrier du programme financier", a déclaré Christine Lagarde dans ce communiqué, précisant s'être entretenue mercredi 29 août avec le président Macri. Elle a assuré que le FMI allait essayer de faire les choses le plus rapidement possible.

La valeur du peso en chute libre, les marchés échaudés

Ces annonces interviennent après des journées de grande volatilité et de chute du peso. Ce dernier a déjà perdu plus de 42 % de sa valeur depuis le début de l'année. Une nouvelle dépréciation de la monnaie est intervenue mercredi 29 août, plongeant de 6,99% pour s'échanger à 34,48 pesos pour un dollar à la fermeture. Mi-août, la Banque centrale de la République argentine (BCRA) a relevé son taux directeur de 40 à 45%, qui est un des plus élevés au monde, pour tenter de freiner cette chute.

Lire aussi : Pourquoi l'Argentine fait appel au FMI

Or, les investisseurs craignent que l'Argentine, aux prises avec une inflation élevée, un affaiblissement de son économie et les conséquences des turbulences sur les marchés émergents, ne parvienne pas à honorer ses engagements sur sa dette en dollars en 2019. Le ministre argentin du Trésor, Nicolas Dujovne, a déclaré que le gouvernement allait réduire la taille de son programme de financement, sans apporter de précisions. Le gouvernement prévoit une contraction du Produit intérieur brut (PIB) du pays de 1 % cette année, mais il promet un rebond d'au moins 1,5 % en 2019.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/08/2018 à 15:08 :
"Argentine: Macri pris dans un scandale" http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/02/10/97001-20170210FILWWW00350-argentine-macri-pris-dans-un-scandale.php

On parle beaucoup, à raison, des ravages qu'ont causé les européens à l'Afrique mais on parle peu de la gangrène qu'ils ont généré en Amérique du Sud également.

Bref pour l'instant Macri s'en sort parce qu'il est président mais tout le monde le voit... Et ce sont encore les banquiers qui vont tirer leur épingle du jeu de la misère des argentins.

La mondialisation néolibérale, au secours.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :