Le Japon affiche un déficit commercial surprise en août

Les exportations japonaises ont reculé de 9,6% au mois d'août. Il s'agit du 11e mois consécutif de baisse. Elles sont pénalisées par un yen fort et le ralentissement économique dans les pays émergents, notamment la Chine.

2 mn

Les exportations ont fléchi de 14,5% en direction des Etats-Unis, mais seulement de 5,6% en volume. Idem pour l'Union européenne (-0,7% en valeur, +10,2% en volume). Elles sont aussi heurtées par le ralentissement en Chine et autres pays émergents d'Asie (-9,4%). (Photo: containers sur le port de Tokyo.
Les exportations ont fléchi de 14,5% en direction des Etats-Unis, mais seulement de 5,6% en volume. Idem pour l'Union européenne (-0,7% en valeur, +10,2% en volume). Elles sont aussi heurtées par le ralentissement en Chine et autres pays émergents d'Asie (-9,4%). (Photo: containers sur le port de Tokyo. (Crédits : Reuters)

Le Japon a enregistré en août un déficit commercial surprise sur fond de nouveau recul des exportations, a annoncé le gouvernement mercredi. Le solde des comptes commerciaux s'est établi à -18,7 milliards de yens (162 millions d'euros), selon les statistiques publiées par le ministère des Finances, alors que les analystes interrogés par l'agence Bloomberg misaient sur un excédent de 191 milliards de yens. Les expéditions de marchandises à l'étranger ont diminué de 9,6%, signant leur onzième recul mensuel d'affilée pour tomber à 5.316,35 milliards de yens (46,2 milliards d'euros).

Le yen s'est apprécié de 17% face au dollar depuis un an

Elles sont affectées par l'appréciation du yen (de l'ordre de 17% face au dollar sur un an, selon les calculs du ministère), qui diminue mécaniquement la valeur des recettes encaissées hors de l'archipel. De fait, les exportations ont fléchi de 14,5% en direction des Etats-Unis, mais seulement de 5,6% en volume. Idem pour l'Union européenne (-0,7% en valeur, +10,2% en volume). Elles sont aussi heurtées par le ralentissement en Chine et autres pays émergents d'Asie (-9,4%).

Le déficit commercial est cependant bien moins élevé qu'en août 2015 (-567,5 milliards de yens), grâce à la chute des prix de l'or noir qui a permis de réduire la facture de pétrole et produits dérivés ainsi que du gaz naturel de 35 à 40% sur la période. Au total, les importations ont baissé de 17,3% à 5.335 milliards de yens (46,4 milliards d'euros).

L'économie japonaise connaît des difficultés

L'annonce de ce premier déficit en trois mois vient confirmer les difficultés de la troisième économie mondiale, faute de moteur de relance.  Sur les six premiers mois de l'année, le commerce extérieur japonais était revenu dans le vert pour la première fois depuis l'accident nucléaire de Fukushima en mars 2011. Ce désastre avait contraint le Japon à recourir massivement aux importations d'énergies fossiles pour compenser l'arrêt des réacteurs nucléaires. Seules trois tranches sur un parc de 42 sont actuellement en service.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 21/09/2016 à 12:57
Signaler
L'exemple japonais donne une assez bonne idée des conséquences qu'aurait la fermeture des centrales nucléaires sur notre déficit commercial.

à écrit le 21/09/2016 à 12:57
Signaler
L'exemple japonais donne une assez bonne idée des conséquences qu'aurait la fermeture des centrales nucléaires sur notre déficit commercial.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.