Le Japon déploie l'armée après un typhon qui a fait 23 morts

 |   |  590  mots
Quelque 16 personnes sont encore portées disparues.
Quelque 16 personnes sont encore portées disparues. (Crédits : KYODO)
Le typhon Hagibis ("Vitesse") a touché terre samedi soir sur l'île principale du Japon, Honshu, et un séisme de magnitude 5,7 a secoué Tokyo peu après.

Le Japon a déployé des dizaines de milliers de soldats et de sauveteurs pour venir en aide aux habitants et lutter contrer les inondations après le passage de l'un des plus puissants typhons ayant jamais frappé le pays qui a tué 23 personnes et brièvement paralysé la capitale Tokyo. Quelque 16 personnes sont par ailleurs portées disparues, selon la chaîne de télévision publique NHK alors que le typhon Hagibis a provoqué après son passage des inondations dans le centre et l'est du pays et privé d'électricité au moins un demi-millions de foyers.

Les restrictions sur les atterrissages aux aéroports de Narita et Haneda ont été levées mais plus de 800 vols ont été annulés pour la journée, selon la NHK, de même que des liaisons ferroviaires à grande vitesse dans les régions les plus touchées. Les autorités ont levé les alertes aux fortes pluies dans la région de Kanto autour de Tokyo où les magasins ont rouvert et les trains ont commencé à circuler à nouveau. Elles ont toutefois prévenu qu'il existait encore un risque que des rivières sortent de leur lit dans l'est du pays.

27.000 membres des forces d'autodéfense au secours des habitants

Le Premier ministre Shinzo Abe a organisé une réunion d'urgence et a dépêché le ministre chargé de la gestion des catastrophes naturelles dans les zones touchées.

"J'adresse mes condoléances pour tous ceux qui ont perdu la vie et j'offre ma sympathie à tous ceux qui ont été touchés par le typhon numéro 19 (Hagibis - NDLR)", a déclaré le Premier ministre.

"En ce qui concerne les coupures de courant, d'eau et les l'arrêt des transports, nous faisons tout notre possible pour rétablir les services le plus vite possible", a-t-il ajouté, invitant la population à se montrer prudente, face au risque de glissements de terrain notamment. Quelque 27.000 membres des forces d'autodéfense (armée) ainsi que des pompiers, policiers et garde-côte ont été déployés pour secourir les habitants, a précisé le gouvernement.

Des irrégularités à Fukushima

NHK a prévenu que l'étendue des dégâts commençait tout juste à apparaître, beaucoup de zones étant encore sous les eaux. A Fukushima, au nord de Tokyo, Tokyo Electric Power (Tepco) a indiqué que des irrégularités avaient été constatées par les capteurs de surveillance de l'eau dans la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, frappée par un tremblement de terre et un tsunami en 2011.

Le typhon Hagibis ("Vitesse") a touché terre samedi soir sur l'île principale du Japon, Honshu, et un séisme de magnitude 5,7 a secoué Tokyo peu après. Il faisait route vers la mer dimanche après avoir balayé la côte nord-est et l'île de Hokkaido. Hagibis, dont les autorités japonaises estiment qu'il pourrait être le plus puissant typhon à avoir frappé Tokyo depuis 1958, s'est accompagné de précipitations record dans de nombreuses régions, comme la ville touristique de Hakone, à l'ouest de Tokyo, où près d'un mètre de pluie (93,95 cm) est tombé en 24 heures.

La rencontre de la Coupe du monde de rugby prévue dimanche entre la Namibie et la Canada a été annulée mais la rencontre phare entre le Japon et l'Ecosse devait avoir lieu. Les organisateurs du Grand Prix du Japon de Formule Un ont annulé les séances d'essais et de qualifications programmées samedi mais la course a eu lieu dimanche.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/10/2019 à 8:51 :
Et le supporter occidental de rugby lobotomisé par son petit confort personnel gueulait parce que les matchs ont été annulés.

Le consommateur ou la fin de l'évolution de l'humanité.
a écrit le 13/10/2019 à 18:13 :
Quand des catastrophes de ce type se présentent, envoyons-leur des énergies d'harmonie pour la réduction de leurs effet, et dans ce cas, la réduction de sa vitesse, l'éloignement des côtes ! Par la puissance quantique de nos pensées positives précises, l'équivalent se matérialisera toujours !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :