Le Japon prêt à investir 100 milliards de dollars pour peser face à la Chine

 |   |  349  mots
Le gouvernement nippon entend promouvoir des infrastructures de haute qualité en Asie à travers le développement des ressources humaines et des transferts technologiques, et ainsi conforter son poids face aux ambitions chinoises, selon Jiji.
Le gouvernement nippon entend promouvoir "des infrastructures de haute qualité en Asie à travers le développement des ressources humaines et des transferts technologiques", et ainsi conforter son poids face aux ambitions chinoises, selon Jiji. (Crédits : reuters.com)
Alors que Pékin a initié la création d'une banque d'investissement, Tokyo se lance également dans la course pour soutenir le développement d'infrastructures dans les pays asiatiques.

Le Japon ne compte pas perdre la course aux investissements en Asie. Le gouvernement japonais s'apprête en effet à annoncer une aide de 100 milliards de dollars (88 milliards d'euros) pour soutenir le développement d'infrastructures dans les pays asiatiques sur les cinq prochaines années, a rapporté l'agence de presse japonaise Jiji. Le Premier ministre conservateur Shinzo Abe doit dévoiler cette initiative jeudi 21 mai.

Le Japon entend promouvoir les "transferts technologiques"

Le gouvernement nippon entend promouvoir "des infrastructures de haute qualité en Asie à travers le développement des ressources humaines et des transferts technologiques", et ainsi conforter son poids face aux ambitions chinoises, selon Jiji.

Le ministre des Finances, Taro Aso, avait récemment fait part de la volonté du Japon de doper les investissements du pays dans une région en plein expansion, où les entreprises nippones sont déjà bien implantées.

Cette aide, provenant à la fois de fonds publics et privés, sera versée via l'Agence de coopération internationale japonaise (JICA), la Banque japonaise de développement international (JBIC) et la Banque asiatique de développement (BAD), dont l'Archipel est un important contributeur, a précisé l'agence Jiji.

Rivalité avec la nouvelle banque d'investissement chinoise

Cette initiative nipponne fait écho à la future Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (BAAI, ou AIIB suivant le nom en anglais) pilotée par Pékin.Le montant promis s'inscrit d'ailleurs en ligne avec le capital de cette structure (50 milliards de dollars initialement, 100 milliards à terme),

Or, l'enjeu est de taille: l'Asie a des besoins cruciaux d'infrastructures en télécommunications, énergie et transports. Selon la BAD, il faudrait y investir quelque 8.000 milliards de dollars (7.085 milliards d'euros) au total entre 2010 et 2020.

Pour rappel, le Japon, contrairement à une cinquantaine d'Etats qui se sont déjà portés volontaires, ne compte pas rejoindre immédiatement la banque d'investissement chinoise. Inquiets de la montée en puissance de Pékin, Tokyo a exprimé comme Washington ses réserves quant à la transparence de cette institution considérée comme une rivale de la Banque mondiale et à la Banque asiatique de développement.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/05/2015 à 9:24 :
eh eh ...100 milliards ...rien que c'a ...
et la Chine qui elle , va investir 53 milliards au Bresil ...
sans compter l'Inde ;
decidement , les temps vont etre très ( très ) durs , pour l'egemonie americaine .
Réponse de le 20/05/2015 à 19:21 :
Non sans dire qu'il y a des grosses manifestations au Japon à ce moment pour éviter qu'une nouvelle base US s'installe dans l'île. Quelle belle époque nous vivons, allez je pars faire de la méditation à Kathmandu. Ciao !
Réponse de le 21/05/2015 à 8:40 :
eh ...les japonais n'ont jamais été pro-US ...!
n'oubliez pas , déjà que ce sont eux qui ont declarée la guerre ( Pearl-harbor ) ...
et , qu'ils ce sont pris une patée ( Hiroshima & Nagasaki )...
depuis : ils sont entrain de gagner ...la guerre economique ... .
et tiens , vous trouverez facilement sur Youtube , des images comparatives :
" Hiroshima / Detroit ... 50 ans après "
très demonstratives .
a écrit le 19/05/2015 à 16:50 :
Vous savez, je me méfie de ce genre de "challenge" pour prouver qu'on est le plus fort en faisant de promesses toujours plus épatantes que celles du rival. C'est la démarche typique des candidats à la Présidence. Le nippons n'ont pas encore avalé (mais ça va venir) qu'ils ne sont plus la plus grande économie de l'Asie. Facile de promettre la Terre et la lune, si dans quelques années il ne s'avère pas..…
a écrit le 19/05/2015 à 15:00 :
Attention, je me méfie toujours de ce genre de "challenge" pour prouver qu'on est le plus fort en faisant de promesses toujours plus épatantes que celles du rival. Le Japs n'ont pas encore avalé (mais ça va venir) qu'ils ne sont plus la plus grande économie de l'Asie. Alors c'est facile promettre la Terre et la lune, somme toute, et peu importe si il ne s'avère pas..…
a écrit le 19/05/2015 à 10:45 :
Je ne sais pas pourquoi quelques occidentaux d'engagent avec les chinois dans la banque BAII mais ici au vietnam, les infrastuctures financees et/ou construites par les chinois sont calamiteux: technologie obsolete, manque de fiabilite, realisations sommaires et baclees...les contrats ont ete gagnes par le biais de l'influence politique: malgre une hostilite de facade, le regime du petit frere veut imiter le succes economique insolent du grand frere; des fonds pas chers, des maitres d'oeuvres pas chers, et surtout les pots de vins copieux aux fonctionnaires qui depensent le budget de l'etat. La difference entre les ouvrages realises par des japonais sont flagrants.
Réponse de le 19/05/2015 à 14:28 :
Il y en a un qui répète comme des perroquets ce que ses frères ont dit comme intox sur la chine. Que du blablabla.
Réponse de le 19/05/2015 à 15:04 :
Ce qui me touche, parfois, c’est que je me demande pourquoi il n’y a que chez vous que l’on voit tantôt une critique, tantôt une connerie à propos d'un collègue…
a écrit le 19/05/2015 à 10:30 :
Avec 230% de dettes publiques sur PIB , je vois pas d'où ils vont sortir les fonds ? Vive la plancha à billets !! Yen= monnaie de singe
Réponse de le 19/05/2015 à 22:26 :
Que voulez-vous, après 70 ans sous domination américaine on fini par imiter les maîtres non ? ;-)
Réponse de le 20/05/2015 à 9:27 :
..." imiter les maitres ..."
vous rigolez ? non ?
les depasser : c'a oui ; et pas avec la planche à billet , mais avec l'activité .
Réponse de le 20/05/2015 à 15:10 :
"Yen= monnaie de singe"

Euro= monnaie de singe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :