Les Etats-Unis et la Chine ont fait des "progrès substantiels" pour régler leur différend commercial dit Pékin

 |   |  299  mots
(Crédits : Aly Song)
Lors des derniers entretiens, la Chine a accepté d'augmenter de façon substantielle ses achats agricoles aux Etats-Unis, tandis que Donald Trump renonçait à l'augmentation de 25 à 30% des tarifs douaniers sur 250 milliards de dollars d'importations chinoises aux Etats-Unis, qui devait entrer en application mi-octobre.

Pékin et Washington ont réalisé "un progrès substantiel" dans la recherche d'un accord commercial, a affirmé samedi le principal négociateur chinois dans sa première déclaration depuis ses entretiens avec le président américain Donald Trump la semaine dernière à Washington.

Accord commercial partiel

Donal Trump avait annoncé le 11 octobre avoir trouvé un accord commercial partiel, mais "très important", avec la Chine après une rencontre avec Liu He, le principal négociateur chinois, aux côtés du secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et du représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer.

"La Chine et les Etats-Unis ont réalisé un progrès substantiel dans nombre de domaines, et ont mis en place une base importante pour un premier accord" commercial, a déclaré Liu He, qui a rang de vice premier-ministre, lors d'une conférence samedi à Nanchang, la capitale de la province chinoise du Jiangxi.

La Chine "veut travailler avec les Etats-Unis pour résoudre les préoccupations principales des uns et des autres sur la base de l'égalité et du respect mutuel", selon Liu He, cité par un réseau social, Taoran notes, appartenant au journal officiel le Quotidien économique.

Pékin achèterait davantage de produits agricoles américains

Lors des derniers entretiens, la Chine a accepté d'augmenter de façon substantielle ses achats agricoles aux Etats-Unis, tandis que Donald Trump renonçait à l'augmentation de 25 à 30% des tarifs douaniers sur 250 milliards de dollars d'importations chinoises aux Etats-Unis, qui devait entrer en application mi-octobre.

Ceci ne remet toutefois pas en cause, pour le moment, les augmentations de tarifs douaniers déjà mis en oeuvre ou ceux prévus pour décembre dans le cadre de la guerre commerciale que se livrent les deux pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/10/2019 à 18:05 :
Sur fond d’applications de droits douaniers, c'est gros les gars...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :