Mer Noire : un navire de céréales qui se dirigeait vers un port ukrainien a sauté sur une mine

Le bateau battant pavillon panaméen était en direction de l'Ukraine pour y charger des céréales. De quoi renforcer un peu plus les craintes quant aux risques liés au transport de ces denrées dans cette zone.
Le navire se dirigeait vers un port du Danube. (Photo d'illustration).
Le navire se dirigeait vers un port du Danube. (Photo d'illustration). (Crédits : IMAGO/EST&OST via Reuters Connect)

Alors qu'il se dirigeait vers un port ukrainien, un navire commercial battant pavillon panaméen a sauté sur une mine. C'est ce qu'ont indiqué, ce jeudi, les gardes-frontières ukrainiens, sans préciser le jour de l'incident.

« Un navire civil battant pavillon panaméen a explosé sur une mine marine ennemie en mer Noire. Le vraquier se rendait dans un port du Danube pour y charger des céréales », a ainsi affirmé le service des gardes-frontières dans un communiqué.

« Le vaisseau a perdu le contrôle de sa trajectoire et un feu s'est déclaré sur le pont supérieur », a-t-il encore été précisé par le commandement militaire ukrainien du Sud sur l'application de messagerie Telegram. Des remorqueurs ont été envoyés vers le navire pour le raccompagner au port.

« Deux marins ont été blessés. L'un d'entre eux a été soigné sur place, tandis que l'autre a été transporté à l'hôpital le plus proche pour un examen plus approfondi. Son état est satisfaisant », ont précisé les gardes-frontières.

Frappe ukrainienne sur un navire russe

Il intervient alors qu'existent déjà d'importantes craintes quant aux risques liés au transport de céréales en mer Noire. Et ce après une frappe ukrainienne ayant touché un navire de débarquement russe mardi dernier, l'armée le suspectant de transporter des drones iraniens. Cet épisode « relance la thématique des risques géopolitiques en mer Noire qui s'était dissipée ces dernières semaines », expliquait ainsi Sébastien Poncelet du cabinet Agritel (groupe Argus media).

D'autant que, de son côté, l'Ukraine dénonce une intensification des attaques russes sur les infrastructures portuaires et les exportations de marchandises depuis mi-juillet, après avoir mis fin à l'accord sur les exportations de céréales ukrainiennes en mer Noire.

Lire aussiMalgré la menace russe, des navires quittent les ports ukrainiens, avec très peu de céréales

Kiev a depuis mis en place une route alternative qui longe les rives occidentales de la mer Noire mais affirme que les forces russes déposent régulièrement des engins explosifs dans cette région.

Hausse temporaire du prix du blé

Or, la zone représente un enjeu essentiel pour les exportations de céréales de l'Ukraine, dont les forces ont réussi ces derniers mois à éloigner les navires russes du sud-ouest de la mer Noire.

De quoi faire grimper le prix du blé notamment. C'est en effet ce qu'il s'est produit de manière temporaire en cette période pourtant de calme sur les marchés. Ainsi, alors que les échanges sur le marché physique sont « quasiment au point mort », en plein cœur de la saison des fêtes, des fonds d'investissement ont, face au regain de tensions, racheté des contrats sur les marchés à terme du blé et du maïs pour couvrir des paris à la baisse effectués depuis la récolte abondante de cet été, a indiqué Sébastien Poncelet. En conséquence, le blé de variété SRW sur l'échéance de mars, le plus échangé, a bondi mardi de plus de 3%, à la Bourse de Chicago, avant de se tasser mercredi. Sur Euronext, fermé lundi et mardi, le prix du blé a rouvert mercredi en hausse avant de repartir à la baisse, évoluant aux alentours de 221 euros la tonne.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 30/12/2023 à 14:00
Signaler
Article fort mal rédige intentionnellement pour faire croire que le bateau coule transportait des céréales Il s agit selon ce que je lis effectivement d un céréalier mais l article dit qu il fait route vers l Ukraine, il est donc vide, il n y a donc...

à écrit le 29/12/2023 à 8:08
Signaler
Ils pourraient faire sauter autre chose ! Bon ils doivent pas forcément être bien informés...

à écrit le 29/12/2023 à 3:12
Signaler
Arrêt avec cette guerre il faut e.fermer poutine et ses complices pour cette nouvelle année qui va commencer vivons en paix.puisse dieu nous bénir malgré le saccage ordonné par poutine prions pour l'kreine pour retrouver la paix

à écrit le 28/12/2023 à 15:09
Signaler
Bonjour, La mer noir est clos les mines sont dangereuses, le pire est le canal vers la mediteranne d ou l évitement des sous marins, pour pouvoir tirer à 1000 2000 3000 kilomètres ou plus sans aller dans cette mer noir ou les mines peuvent couler ...

à écrit le 28/12/2023 à 13:46
Signaler
Vous savez que vous publiez la photo d'une barge fluviale (une "péniche", quoi...) sur un fleuve pour illustrer le navire de haute mer qui a sauté sur une mine ?

le 28/12/2023 à 19:53
Signaler
Ne vous plaignez pas, si ils avaient fait appel à CHATGPT, ils auraient publié la photo d'un hélicoptère.

le 28/12/2023 à 21:17
Signaler
Merci beaucoup pour votre commentaire, décidément c'est de plus en plus ridicule, pitoyable.... C'est juste la réalité

à écrit le 28/12/2023 à 13:44
Signaler
... une mine ukrainienne ou américaine ???

le 29/12/2023 à 0:32
Signaler
Russe !!

le 29/12/2023 à 0:32
Signaler
Russe !!

à écrit le 28/12/2023 à 13:11
Signaler
Bonjour, intéressé cette information, la guerre des mines maritime est donc en cours en mer noire... Dommage, cette zone de circulation maritime est des plus importantes... certe pour L'UKRAINE, mais aussi pour la Russie qui a beaucoup de ses po...

le 28/12/2023 à 14:21
Signaler
la souscription ? :) non maintenant on une armée de professionnels comme dans la plupart du monde. Les armée européennes sont particulièrement fortes ne vous en déplaise et surtout bien équipées. La guerre à la porte de l'europe lol la blague vous cr...

le 28/12/2023 à 14:56
Signaler
Chut ça il ne faut pas le dire 😂

le 28/12/2023 à 17:11
Signaler
Mines en Mer Noire Drones en Mer Rouge demain beau temps !!!

le 30/12/2023 à 10:26
Signaler
@icietla: E n 1940, les tanks français faisaient référence, si j'en crois mes lectures; avant le T34 russe... On sait ce qu'il est advenu.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.