Moscou promet de réagir si les États-Unis renforcent leur présence militaire en Europe de l'Est

 |   |  218  mots
La Russie n'aura pas d'autre choix que d'accroître ses effectifs et ses forces sur son flanc ouest, a estimé le général Iouri Iakoubov, cité par l'agence de presse Interfax.
"La Russie n'aura pas d'autre choix que d'accroître ses effectifs et ses forces sur son flanc ouest", a estimé le général Iouri Iakoubov, cité par l'agence de presse Interfax. (Crédits : © Marko Djurica / Reuters)
Les États-Unis ont l'intention de stocker du matériel militaire en Europe de l'Est pour rassurer leurs alliés, d'après le "New York Times". La Russie estime qu'elle devra accroître ses effectifs à l'ouest si une telle situation se produisait.

Le déploiement d'armes lourdes américaines dans les pays baltes (Estonie, Lituanie, Lettonie) et en Europe de l'Est serait "la mesure la plus agressive du Pentagone et de l'Otan" depuis la Guerre froide, a estimé, lundi 15 juin, un membre du ministère russe de la Défense.

"La Russie n'aura pas d'autre choix que d'accroître ses effectifs et ses forces sur son flanc ouest", a ajouté le général Iouri Iakoubov, cité par l'agence de presse Interfax.

Un membre de l'administration américaine ayant requis l'anonymat avait confirmé la veille l'information du New York Times selon laquelle les États-Unis ont l'intention de stocker du matériel militaire en Europe de l'Est et dans les États baltes pour rassurer leurs alliés et prévenir toute nouvelle agression russe.

Des installations dans les semaines à venir

La Pologne et la Lituanie ont dit avoir entamé des discussions en ce sens avec le gouvernement américain.

"La décision incombe aux États-Unis. Pour ce que j'en sais, c'est un horizon à court terme. A court terme veut dire dans les toutes prochaines semaines", a déclaré lundi le ministre polonais de la Défense, Tomasz Siemoniak.

Interrogé sur le sujet, Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, s'est refusé à tout commentaire en l'absence d'information officielle en provenance de Washington.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2015 à 13:55 :
Eh bien, la promesse de Moscou (contrairement à celles de Hollande) n'a pas tardé : avant la fin de l’année en cours, plus de 40 nouveaux missiles balistiques intercontinentaux s’ajouteront à l’arsenal nucléaire de la Russie. Ces missiles pourront déjouer tous les systèmes de défense antimissiles, même les plus perfectionnées, apprend-on.

En toute évidence, la nouvelle va déplaire à tous les trolls pro-Otan de ce forum, mais il faut aussi qu'ils apprennent à reconnaitre le plus fort et à s'y plier.
a écrit le 16/06/2015 à 12:24 :
Moscou va nous étonner , vexé retira ses troupes d'Ukraine .
a écrit le 16/06/2015 à 9:49 :
Rassurer les alliés c'est inquiéter l'adversaire et, des adversaires inquiets ne rassurent pas les alliés!
a écrit le 15/06/2015 à 23:38 :
La seconde guerre mondiale a conclu le nouvel ordre mondial, avec l'empire d'occident hégémonique comprenant comme vassal et supplétif contre le rival de Yalta, un foirail d'antagonistes assemblés dans une U.E et un OTAN anachronique. L'Europe de l'Est en est le terrain de chasse et le sud-méditerranéen le club vomi.Dès lors, pas d'autre géo-stratégie possible que la démocratisation guerrière du Proche et Moyen-Orient, d'un Sahel et de ses environs avec les ravages collectionnés et le désastre humain croissant : Libye, Machreb, Palestine, Irak, Afghanistan, Sahel : que des échecs meurtriers.
Personne pour clore enfin le partage raisonnable et humaniste de la bataille de Yalta. Démographie, migrations, terrorisme en sont les dominantes interminables.
a écrit le 15/06/2015 à 21:18 :
Je propose qu'ils s'installent en Crimée afin de calmer un peu les Russes.
Réponse de le 16/06/2015 à 0:41 :
Crimee châtiment
Réponse de le 16/06/2015 à 8:41 :
Moi par contre je proposerai à la Russie qu'elle positionne ses missiles dans la direction de la région où vous habitez, cela va vous calmer un peu. :-)
Réponse de le 16/06/2015 à 19:49 :
Justement, je travaille en Russie.
a écrit le 15/06/2015 à 19:57 :
Installer cet arsenal Américain aux portes de la Russie est une provocation, à laquelle l'Armée Russe sera obligée de répondre. Comme dit François (le Pape): l'ennemi ce n'est pas Poutine, c'est Daesh. Notre ruine ne viendra pas de la Russie, mais bien du moyen-orient. Et là Poutine a encore de l'écoute et de l'influence. Surtout que sanctions ne font que renforcer le sentiment nationaliste!
Réponse de le 15/06/2015 à 22:41 :
Mon voisin a installé un verrou sur sa porte : c'est provocation. Il me prend pour un voleur....
Il faut arrêter, le régime ne Moscou ne sert que ses propres intérêts au mépris de toutes les populations et surtout de la sienne.
Poutine a avoué, a la TV russe ( moi, je parle russe et j'y ai fait une partie de mes études : je prend l'info a la source), que les militaires sans insigne du débuts du conflit étaient bien des soldats. Partout ailleurs, on aurai condideré cela comme une déclaration de guerre.
Les pays limitrophes ont raison d'être inquiet, et il est préférable de prévenir une guerre en dissuadant, que de panser les blessures d'un conflit ( 6000 morts déjà) et des milliers de familles brisées, séparées, un pays meurtri, une économie a l'agonie...
Réponse de le 16/06/2015 à 7:21 :
Un verrou est défensif, un tank c'est offensif, je dis cela juste pour votre information car votre analogie est complètement à coté de la plaque. Les Usa disposent déjà de 3 bases militaires en Europe (Pologne, Allemagne et Italie). L'Europe se soumet donc encore un peu plus aux Usa.
Quant aux propos que vous rapportez sur Poutine, parlant moi même russe, merci de me faire suivre le lien video ou textuel pour que je puisse en prendre connaissance car je doute un peu de votre bonne foi.
Réponse de le 16/06/2015 à 8:44 :
Des commentaires comme le votre sont fort appréciés de la modération, continuez votre discours de propagande pro-OTAN, vous vous trouvez dans le meilleur site pour le faire. Bonne journée !
Réponse de le 16/06/2015 à 11:36 :
Poutine a raison de se méfier des USA !!et de mettre ses troupes aux frontières !! Poutine a été le premier en Afghanistan à s attaquer à Daesh et qui l a critiqué ???les USA et L EUROPE !!!on voit le résultat aujourd' hui ???
a écrit le 15/06/2015 à 17:57 :
D'autant plus que les US créeront des dépôts en Europe pour leurs ICBM (le premiers se trouvent en Allemagne et désormais il y en aura en Pologne), d'autant plus nous aurons la probabilité d'une guerre thermonucléaire. Les Russe ont augmenté leur production de ce genre de missiles et la fête sera belle, c'est sûr. Moi et mes voisins on attend avec impatience les premiers feux d'artifice.

D'un coté cela me soulage car je suis fataliste, je pense que la race humaine et l'Occident touchent déjà à sa fin, celle-ci ne sera qu'une affaire de quelques années. Et d'autre cela m'attriste car je vois des enfants qui n'iront pas connaître le beau coté de la planète, la nature et les animaux. Mais si c'est comme cela, alors qu'elle vienne la 3è guerre en Europe, espérons que l'anéantissement soit vite fait.
Réponse de le 15/06/2015 à 23:17 :
@ Omar Télé : La situation économique en Russie est inquiétante. La population commence d'ailleurs à en comprendre la gravité. Plus qu'une crise économique, c'est une véritable récession qui s'abat sur la Russie. La première cause est structurelle : aucune réforme de fond n'a été entreprise depuis des années. Moscou s'est appuyé sur ses réserves d'hydrocarbures et de matières premières et n'a pas engagé de réforme structurelle. Or, les baisses des prix des hydrocarbures et des matières premières heurtent de plein fouet l'économie russe. Enfin, les sanctions occidentales sont la goutte qui fait déborder le vase. Elles ne font qu'accélérer le mouvement. La détérioration de la situation va se poursuivre, c'est prévisible. Et ce n'est pas une hausse des prix du pétrole, si elle a lieu, qui permettra une relance.
a écrit le 15/06/2015 à 17:50 :
Poutine est un Brejnev nouvelle version. Son projet avoué est de reconstruire l'ordre d'avant 1989 : reconstruire l'U.R.S.S en envahissant tous ces pays qui ont recouvrés leur souveraineté, et mettre sous son joug, toutes les dictatures communistes d'europe de l'est renversées en 1989. La fin du mandat d'Obama si faible et timoré, presse, et poutine en joue : reste encore 19 mois. Obama c'est la reproduction de Carter 76-80 battu par Ronald Reagan et Georges Bush père ( 8 ans vice-président puis 4ans Président des U.S). Il faut de toute urgence un Président Fort pour les U.S.A : Hillary Clinton, ou Jeb Bush ( qui relève bien plus de son brillant et pragmatique père que de son frère)
Réponse de le 15/06/2015 à 21:05 :
S'agissant de l'Ukraine, Poutine n'a pas cessé de mentir. Le bouquet final : accord de Minsk. Aussitôt approuvé et signé, aussitôt bafoué. Poutine est menteur comme tous les dictateurs du monde. Il en est un : il censure journalistes, et emprisonne ou muselle toute opposition politique. C'est une subtile dictature : il a de l'expérience comme dirigeant au K.G.B
Réponse de le 15/06/2015 à 22:13 :
Vladimir Poutine est un grand chef d’État. Il a redressé la Russie, la rendu plus forte, il l'a agrandie en réparant les aberrations du passé et les fautes de ses prédécesseurs. Il est déjà rentré dans les livres d'Histoire que cela plaise ou non. Et ce brillant parcours n'est pas fini je pense avec l'alliance chinoise qui se dessine chaque jour un peu plus...
Que les cosaques lui fasse un buste, sans lui demander son avis d'ailleurs, cela ni change rien. Il est extrêmement populaire, son pays et sa société sont forts et respectés. Il porte, lui, un vrai projet national pour son pays dont nous sommes totalement dépourvus et l'immense majorité des russes y adhère.
Dites, Jean58, lors d'une confrontation militaire entre la Russie et l'Otan vous feriez quoi au juste ? courir au premier office de l'armée pour vous engager, ou alors rester devant votre ordinateur en nous débitant les mêmes salades et en attendant les missiles ?
a écrit le 15/06/2015 à 17:13 :
C'est une déclaration au minimum ...! cela fait déjà 25 ans que le mur de Berlin fut abattu ...! grâce à deux hommes , Ronald Reagan et Mikaël Gorbatchev ...et que depuis les USA ., font semblant .de de ne pas comprendre ...qu'il fut abattu pour tous les pays de la région européenne et pour tous les peuples veulent s'autodéterminer ....!
a écrit le 15/06/2015 à 16:45 :
On devrait plutôt se concentrer sur la vrai menace qu'est Daech plutôt que de se menacer en Europe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :