La Russie célèbre la victoire de 1945, les Occidentaux grands absents

 |   |  491  mots
Ls milliers de spectateurs rassemblés au pied du Kremlin ont notamment pu découvrir le char Armata T-14, premier modèle de combat produit depuis 40 ans en Russie.
Ls milliers de spectateurs rassemblés au pied du Kremlin ont notamment pu découvrir le char Armata T-14, premier modèle de combat produit depuis 40 ans en Russie. (Crédits : REUTERS/Host Photo Agency/RIA Novosti)
Moscou a fait l'étalage en grande pompe de sa puissance militaire devant des milliers de personnes sur la Place rouge ainsi que le président Chinois Xi Jinping et le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon. Barack Obama, François Hollande, David Cameron ou encore Angela Merckel n'étaient pas présents.

Ils étaient une trentaine de dirigeants étrangers aux côtés de Vladimir Poutine. À l'occasion du 70e anniversaire de l'armistice de 1945, la Russie a fait samedi 9 mai l'étalage de ses forces militaires à Moscou, en l'absence toutefois de représentaux occidentaux. Ces derniers ont effet décliné l'invitation pour ne pas cautionner l'implication russe dans le conflit ukrainien.

Parmi les absents de marque figurent le président américain Barack Obama et son homologue français François Hollande, le Premier ministre britannique David Cameron et la chancelière allemande Angela Merkel, qui assistera toutefois aux cérémonies prévues dimanche à Moscou. La France y sera représentée par le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius qui n'a pas non plus assisté au défilé.

La veille, l'Ukraine avait pour la première fois commémoré la capitulation nazie en même temps que les pays d'Europe de l'Ouest.

Poutine déplore les "tentatives de créer un monde unipolaire"

Vladimir Poutine n'a pas manqué l'occasion de flatter le patriotisme de ses partisans et leur hostilité envers les puissances occidentales en les mettant en garde contre une nouvelle montée du fascisme et en laissant entendre que certains cherchaient à minimiser le rôle de l'URSS dans la victoire contre le IIIe Reich.

"Nous assistons à des tentatives de créer un monde unipolaire", a-t-il déclaré, reprenant les termes qu'il avait déjà employés en 2007 pour fustiger les Etats-Unis et leurs alliés.

Il a toutefois remercié "les peuples de Grande-Bretagne, de France et des Etats-Unis pour leur contribution à la victoire", insistant sur le fait que "l'Armée rouge, au terme d'un assaut dévastateur sur Berlin, a mis un point final à la guerre contre l'Allemagne hitlérienne".

Beaucoup de Russes assimilent le boycott occidental du défilé à un manque de respect pour les 27 millions de citoyens soviétiques qui ont trouvé la mort au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Hollande taclé par Mélenchon et le FN

C'est d'ailleurs ce même discours qui a été repris en France par des représentants du Front national. Sur Twitter, l'eurodéputé FN Nicolas Bay a ainsi écrit vendredi :

"Plus de 11 millions de soldats de l'armée rouge morts pour vaincre le nazisme. Honte à @fhollande qui ne sera pas présent demain à Moscou."

Le vice-président du parti d'extrême droite Florian Philippot a estimé que "l'absence de la France [...] sera perçue comme une offense au peuple russe", qualifiant cette attitude de "pas digne".

Sur son blog, le député européen et membre du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon écrit quant à lui que "l'absence de François Hollande est une faute politique autant qu'historique". Et de conclure sur une citation de François Mitterand :

"L'exemple du grand peuple russe, l'héroïsme de ses soldats, le respect dû à ses morts, à tous nos morts, doit avoir un sens ou bien le monde est fou."

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/03/2016 à 13:35 :
Les capitules 1-5 jours : le Danemark, la Belgique, les Pays-Bas, la France a combattu 30 jours ne peut pas comprendre pourquoi ces Russes autant célèbrent la victoire en 1945 .... ?
a écrit le 12/05/2015 à 17:37 :
La France et l'Allemagne s'opposent à l'adhésion de l'Ukraine, de la Géorgie et de la Moldavie à l'Otan, c'est officiel. Et alors qu'ils iront nous dire les troll pro-OTAN de ce forum ? curieux pour le savoir.
Réponse de le 12/05/2015 à 22:49 :
…. moi…. snifff…. je dis rien…. snifff…. je pleeuURE !!!!! : ' ( ; _ ;
a écrit le 11/05/2015 à 16:35 :
L'hypocrisie américaine à son mieux, et la stupidité de l'Union européenne à son plus haut niveau. Tandis que l'UE sanctionne la Russie, l'Amérique importe des tonnes de pétrole de la Russie ! chut ! Cherchez le dindon de la farce.
Réponse de le 11/05/2015 à 20:38 :
Les adorateurs de l'OTAN dont une partie nous laisse des copiés-collés anti-Poutine, associés à d'autres va-t-en guerre, eux, ce même jour du 9 mai, ils organisaient la fête du cannabis en France. C’est sûr, ils n’ont pas les mêmes priorités, c’est d’un autre niveau…
Réponse de le 11/05/2015 à 21:46 :
Non sans dire que le département de la Défense russe vient de donner son accord pour que le satellite de télécommunications américain Intelsat DLA-2 soit lancé depuis Baikonour. Les ricains continuent à faire des affaires avec la Russie comme si de rien n'était. Et pendant ce temps, Hollande va fumer des cigares à Havane avec Ségo…. ah les bons vivants de ce monde !
a écrit le 11/05/2015 à 16:09 :
Après un grand moment de silence sur la scène internationale, on entend parler encore une fois des USA. Demain, John Kerry va rencontrer son homologue russe Serguei Lavrov à Moscou. Or dans la sémiotique des chancelleries c'est celui qui se déplace qui va demander quelque chose à celui qui l'attend. Ukraine ? Syrie ? Iran ? Curieux pour savoir la suite de cette rencontre.
a écrit le 11/05/2015 à 12:16 :
Pendant ce temps là, notre roi président préfère inaugurer le mémorial Act en Guadeloupe.
Ce mémorial ACT est un vrais scandale. A l''heure où l'économie de la Guadeloupe est exsangue, ruiné par la gestion calamiteuse de Lurel , ce Mémorial Act va finir de plomber définitivement toute possibilité à la Guadeloupe de s'en sortir.... Ainsi l'inauguration du mémorial act en Guadeloupe aura coûté : 8.2 millions d'euro
. la construction = 87 millions d'euro (budget initial = 45 millions)
. 10 millions par an pour l'entretien et la maintenance

et tout cela sera financé par :
300 000 visiteurs par an (espérés par les fonctionnaires de Lurel). La population totale de l'île = 400 000 et ce ne sont pas les touristes qui viendrons en masse dans ce quartier malfamé.. Au mieux, il y aura 50 000 visiteurs/an soit = 1 million d'euro/an
cout d'exploitation = 10 millions d'euro/an

Est-ce là une bonne gestion?
et les 8.2 millions pour l'inauguration seront-ils comptabilisés dans les comptes de campagne d'Hollande?
Réponse de le 11/05/2015 à 15:57 :
Euh…. j'ai pas bien compris. Vous parliez du défilé des chars russes en Guadeloupe ?….
a écrit le 11/05/2015 à 12:11 :
On comprend mieux pourquoi les Européens ont boudé les cérémonies de commémoration de la victoire sur le nazisme à Moscou : ils étaient tous pro Hitler ! Mussolini, Pétain, les puissances de l'Axe, Saint Lazare, Franco qui dit mieux ?
a écrit le 11/05/2015 à 9:40 :
FESTIVAL D’HYPOCRISIE SUR LA SCÈNE POLITIQUE FRANÇAISE : LES DIRIGEANTS DU FN, DU FDG, DE L’UMP, DE DLF, ETC.. CRITIQUENT L’ABSENCE DE FRANÇOIS HOLLANDE LE 9 MAI EN RUSSIE... MAIS ILS SE SONT BIEN GARDÉS D’Y ALLER EUX-MÊMES !
------------------------------------------------------------
Depuis quelques heures, les dirigeants du FN, du FDG, de DLF, et même certains de l'UMP, jouent les vertus outragées en s’indignant à qui-mieux-mieux de l’absence de François Hollande aux cérémonies du 9 mai 2015 à Moscou.

On ne saurait, certes, leur donner tort.

Cependant :

- d’une part ils omettent tous scrupuleusement d’expliquer pourquoi le Président de la République n’est pas allé en Russie. Ils font tous comme si cette décision, en effet scandaleuse, ne résultait que de la volonté du seul François Hollande. Ils taisent tous que c'est l'assujettissement de la France à l'UE, et de celle-ci aux États-Unis, qui est à l'origine de cette épidémie européiste de boycott de la Russie.

- d'autre part, tous ces donneurs de leçon ne sont pas allés eux-mêmes en Russie pour commémorer cette date ô combien symbolique. Ils ne sont donc pas plus courageux que François Hollande pour braver les interdits venus de Washington.

---------------

En particulier, on peut noter que Mme Le Pen, qui avait su trouver un billet d'avion il y a quelques semaines pour aller se faire adouber par le magazine Time et l'oligarchie financière aux États-Unis, n'a pas songé à demander un visa pour la Russie ce 9 mai.

Il est exact que le FN, fondé par un ancien disquaire admirateur des chants du IIIe Reich et qui a noué un partenariat étroit avec le mouvement néo-nazi ukrainien Svoboda, n'aurait sans doute pas reçu le même accueil que l'UPR auprès des autorités russes de Crimée.

Il est aussi à noter que les journalistes russes ont manifesté un vif intérêt à l’égard des analyses de l’UPR sur le FN. En particulier lorsque nous leur avons fait remarquer que la SARL LE PEN, qui se fait passer pour un parti pro-russe auprès des Russes, prend des positions qui plaisent aux Américains dans tous les domaines.

Mme Le Pen s'empresse de traverser l'Atlantique pour défiler sur les tapis rouges new-yorkais au premier coup de sifflet, refuse de sortir de l'UE, refuse d'expliquer aux Français le rôle joué par Washington dans la prétendue « construction européenne », refuse d'expliquer aux électeurs le contenu de l'article 50 du TUE, refuse de sortir de l'OTAN, promeut la théorie du Choc des civilisations et sert à associer la remise en cause de l'UE et de l'euro à une position d’extrême droite afin d'effrayer l’opinion publique.

Qu'est-ce que Washington peut souhaiter de plus ?
a écrit le 11/05/2015 à 9:34 :
L'abondance des commentaires montre bien l'impact du boycott par les dirigeants occidentaux de la cérémonie du 9 mai. Rappel : les mêmes avaient boycotté l'ouverture des jeux d'hiver de Sotchi le 7 février 2014. Donc avant l'annexion de la Crimée le 21 mars, qui sert de prétexte au boycott du 9 mai et autres punitions-sanctions ...
Hollande, toutou d'Obama , " taclé par Mélenchon et le FN " : toujours ce raccourci journalistique pour associer Mélenchon avec l'extrême droite. Pratique ce FN !
a écrit le 11/05/2015 à 8:59 :
A ceux qui portent les lunettes noires, il ne manque plus que les impers de la Stasi ou Guepeou... Allez parler aux polonais de libération. Allez parler aux tchèques de leur joie d'entrer dans l'armée rouge....
Réponse de le 11/05/2015 à 10:44 :
Xi Jinping était tout sourire pendant le défilé...Quarante contrats stratégiques, qui n'ont pas tous été révélés et qui dépassent les mille milliards de dollars.
L'Eurasie (de Moscou à Hanoï en passant par Astana, Bakou et Pekin) est en place !

Poutine est un Maestro !
a écrit le 11/05/2015 à 0:21 :
A propos, je n’ai pas compris ce que signifiait le commentaire à la photo avec le char Armata : Premier modèle produit depuis 40 ans ? Mais T-90 ? T-80, c’est aussi un peu moins de 40 ans, sans parler qu’il y a eu des modernisations importantes. Ou l'auteur a voulu souligné la rupture par rapport aux familles précédentes?
De plus pour l’instant on ne peut pas dire qu’Armata est produit, juste des pre-séries ou même prototypes.
Réponse de le 11/05/2015 à 11:37 :
Sans doute en référence que les anciens chars ont une technologie qui date des années 70, le T-90 est un T72 modifié.
Tous les anciens chars, quelque soit le modèle, avaient le même canon datant des années 50.
là le T14( sans doute pour éviter de dire T114), possède une tourelle automatisée, et un nouveau canon qui donc être chargé automatiquement.
Mais le truc le plus important est que le T14 n'est que le MBT( char de bataille) de toute une gamme de matériels compatibles basés sur la même structure( facilitant la cannibalisation et la maintenance), les français avaient développé cela dans les années 50 avec le programme AMX; les américains avaient tenté de développer cela dans les années 2000 mais ont abandonné faute de financement. Là les russes semblent aussi vouloir développer un avion très lourd porteur( 80 tonnes de matériel) à long rayon d'action qui va transporter ces nouveaux blindés d'un bout à l'autre de russie, pour s'adapter à la réduction de leur armée en effectif, ils compensent le nombre( qu'ils ne peuvent plus maintenir) par la puissance de feu.
Réponse de le 11/05/2015 à 12:07 :
@ xavier-marc : Dites, comment penser que Vladimir POUTINE va dérouler le tapis rouge aux conseillers militaires américains en Ukraine, la petite Russie ??? Il est aberrant de voir que les dirigeants de l'Europe cautionne cela à la porte de la Russie. A propos, que pensez-vous du voyage de Merkel à Moscou ? .
Réponse de le 11/05/2015 à 12:21 :
@xavier-marc: Probablement, oui Il y a une rupture au niveau de la tourelle, probablement au niveau de blindage et la transmission et aussi le poids. Le dernier moment est assez étrange, il n’est pas par hasard que les chars russes des générations précédents sont relativement légers. Votre remarque de l’avion est juste, même si je pense que ce projet (normalement utile) est destiné plutôt au gaspillage d’argent. Mais la transportation des chars par avions est plutôt une mesure d’exception que la norme.
D’autre côté les différences entre T-90 et T-72 (et T-80 et T-64) sont bien importantes. Le canon quand même a été modernisé plusieurs fois et reste à un niveau raisonnable.
Concernant la famille des blindés lourds vous avez raison. J'ajouterais aussi la nécessité d'avoir des transporteurs des troupes lourdement blindés, de type Namer israilien.
a écrit le 10/05/2015 à 21:25 :
Tous les partis français n'étaient pas absents en Russie, l' UPR effectuait une visite politique à Sébastopol, visite largement reprise par la presse russe.. Comme d'habitude, la presse française fait l'impasse sur la visite de ce parti décidément .. dérangeant.

François ASSELINEAU, président de l'UPR :

"À la suite de la conférence de presse organisée le 8 mai 2015 pour notre venue, de nombreux médias russes ont rendu compte de la visite officielle de la délégation de l’UPR à Sébastopol, en citant expressément l'UPR et me donnant la parole.
Pour monter leur séquence de 2 à 3 minutes, certains médias télévisés ont même pris l'initiative de reprendre quelques secondes de mes conférences, à partir de notre site Internet, afin de mieux expliquer au public russe ce qu'est l'UPR.

L'existence, les analyses et les propositions de l'UPR ont ainsi été portées à la connaissance du public à travers toute la Russie, de Saint Pétersbourg aux villes de l'Oural et de Moscou à Vladivostok.

Nous avons à ce propos été frappés par le haut degré de conscience et d'intérêt que les médias et la population russe ont de la politique française et des relations bilatérales exécrables entre nos deux nations.

Aucune actualité de l’UPR n’a jamais bénéficié d’une pareille couverture de la part des médias français, lesquels ont d’ailleurs - comme d'habitude - passé sous silence notre présence aux commémorations du 9 mai à Sébastopol et notre communiqué de presse."

https://www.facebook.com/upr.francoisasselineau/posts/10153322254482612:1
a écrit le 10/05/2015 à 19:23 :
C'est intéressant, cela devra intéresser nos amis de LT: Martin Charmoy, le directeur de Prosperity Capital Management, basé à Londres et l'un des plus grands gérants d'actifs concentrés sur la Russie dans le monde, prévoit un commerce d'environ 200 milliards entre la Russie te la Chine dans les prochaines années. Si l'UE n'était pas aussi vassale des États-Unis, qui devrait être à la place de la Chine serait nous, Poutine même a démontré que l'Europe avait la priorité de commerce avec la Russie. Désormais on doit se contenter avec les miettes que Washington nous fasse tomber de TAFTA et continuer à dépenser en armements pour plaire aux lobbies militaro-industriels américains.
Selon mes estimatives, Merkel est en train de faire un double-jeu entre les US et la Russie car les patrons allemands n'iront pas laisser tomber un tel marché d'avenir. Et quant à Hollande, il peut faire couler les deux Mistral, Poutine ne sera pas fâché outre-mesure….
Réponse de le 10/05/2015 à 21:27 :
Plus dur que les Mistral c'est les exportations d'agroalimentaires, la France (et l'UE aussi) devra trouver des nouveaux marchés mais où ??
a écrit le 10/05/2015 à 17:56 :
Bonjour,

Juste un petit rappel pour l'adorateur des US "xavier -marc". Aux US, il y a eu Baltimore, Fergusson, etc etc, hum hum pays de liberté ou les noirs sont la cible des policiers, ou la justice est a sens unique etc etc.
Les États Unis et leurs centaines de milliers de morts en Irak, Afghanistan, juste pour en repartir aussitôt, sans oublier, la violation des espaces aériens avec les drones etc etc.
N'oublions pas l'ultra libéralisme qui jettent les gens dans les rues.
Le soutien au pays qui pratiquent la peine de mort, la décapitation ou les femmes n'ont aucuns droits, Arabie Saoudite etc.
L'aide apportée aux saoudiens pour bombarder un pays souverain en l’occurrence le Yémen.
Pour en Revenir sur le sol américain, plus d'armes en libre circulation que d'habitants, tueries dans les universités ou lycées etc.
Je n'ai pas vu la Russie faire tout cela. Les Etats Unis oui.
Les US le paradis !!! inégalité raciale, inégalité sociale, inégalité

Bon j’arrête la et quand vos sponsors auront corriger toutes ces fautes alors vous pourrez venir nous donner vos leçons de morale mal placées.
a écrit le 10/05/2015 à 16:56 :
C'est irréel le nombre de commentateur ici qui idolâtre un pays autoritaire et bêtement conservateur, ou les liberté sont malmenées, la démocratie est bafouée, qui arrive péniblement au 9e rang des puissance mondiales (derrière l'Italie ohohohohoh!) malgré d'énormes ressources et plus de 140 000 000 d'habitants, ou la richesse est concentrée dans les mains d'une poignée d'oligarques et d'un dictateur, qui bien souvent vivent ailleurs dans les plages de la Côte-d'Azur. Voilà un exemple de gestion et de réussite éclatante. Tout n'est pas plus-que-parfait en France mais enfin quand même et je n'aime pas qu'on critique la politique extérieure des USA mais je préférerai vivre au USA qu'en Russie, à tout les niveaux. Ah, les USA c'est la terre de la liberté, le pays de la démocratie réelle, les valeurs humaines sont respectées et imitées par tous les pays du monde. Après ceux qui trouve que la Russie c'est le paradis et qui en longueur de temps dénigrent la France, la porte est grande ouverte, ayez enfin le courage de mettre des actes sur vos paroles, on ne vous retient pas! allez-y, foutez-nous le camp, et plus vite que cela !!!
Réponse de le 10/05/2015 à 17:43 :
@ xavier-marc : Votre très digne commentaire est, certes intéressant, bien écrit et plein de cette finesse et verve qui possèdent les obèses trolls du grand philosophe danois P. Poroshenko, mais sur un sujet largement rebattu et qui n’apporte au final rien de neuf. Quel but donc à ce commentaire si rien d'autre que de la plus pouacre provocation ?
Réponse de le 11/05/2015 à 1:18 :
Amusant, je vais répondre à mon alter-égo ayant le même pseudo.
Il y a une différence( et même opposition) historique entre les pays maritimes riches par le commerce et les pays terrestres riches en ressources mais souvent globalement pauvres car les ressources forment la base de l'économie, chaque intermédiaire ensuite y rajoute sa commission. L'OTAN contre l'OCS( organisation de coopération de Shanghai) représente bien cette opposition géopolitique qui va dominer le monde pendant ce 21ème siècle en espérant que cela ne pète pas, les 2 camps se réarment, il n'y pas pour l'instant le début d'une inflexion.
Je complèterais en parlant de la surmédiatisation présente des états-unis depuis 1 siècle 1/2, déjà les journaux parlaient par exemple d'un grand massacre d'indiens quand en réalité il n'y en avait que 30 victimes, cette surmédiatisation et recherche de sensationnalisme qui a aussi fait pression sur l'europe pour décoloniser est toujours présente et cela a un effet loupe grossissante, on parle du moindre fait divers aux états-unis pays de 320 millions d'habitants, et on ne dit rien sur ce qui se passe dans de nombreux pays à travers le monde car la presse n'est pas assez libre. En Russie il y a quelques années Poutine était le modèle des néonazis( et même une icône gay) et on ne comptait plus les noirs poursuivis et assassinés, les homos frappés etc.. Il y a des crimes et délits partout dans tous les pays, mais la presse, surtout lorsqu'elle devient propagande pour l'état aime renverser les situations en grossissant ici et rapetissant là. Le 9 mai, la télévision Russe a alterné toute la journée des images du combat contre les nazis des années 40 et des images des évènements de Kiev en se focalisant sur un groupe néonazi en oubliant tous les autres, pour bien emmêler les pinceaux. Binariser une situation ne peut pas améliorer et débloquer une situation.
Personnellement, je ne voudrais pas vivre aux US, sont trop religieux à mon goût, plutôt au Canada ok.
Réponse de le 11/05/2015 à 10:49 :
J'ai pas lu, juste les premières lignes m'ont suffit… :-)
a écrit le 10/05/2015 à 16:01 :
Une erreur historique monumentale! Il fallait être présent. Pas pour faire plaisir à Poutine mais pour le peuple russe!
a écrit le 10/05/2015 à 14:58 :
le président normal pour français du peuple de gauche ...se baguenaude sous les tropique avec son ex.....pour inaugurer un monument à environ 80 millions d'Euros (peut être plus...? et pour 8 millions le cout de l'inauguration...!
Réponse de le 11/05/2015 à 9:32 :
De toute évidence, nous n'avons pas les mêmes notions de ce qu'est la gauche...
a écrit le 10/05/2015 à 13:28 :
Il n'y a qu'un perdant dans ce qui s'est passé, la paix. On n'arrête pas de parler du devoir de mémoire mais la diplomatie immédiate prend le pas sur celui-ci et ce sont des armes qui défilent pour fêter la fin de la guerre et des absents qui oublient les nombreux morts. Lamentable de tous les côtés. L'homme intelligent et capable de tirer les leçons du passé??? Laissez moi pleurer:-((
a écrit le 10/05/2015 à 13:21 :
Une façon comme une autre de dire à François : tes deux Mistral.....
Réponse de le 10/05/2015 à 15:52 :
@ Matthieu: en suivant votre raisonnement : …. "vous les pliez en quatre…." :-))
a écrit le 10/05/2015 à 12:48 :
La Russie ne cherche pas seulement à stopper l’expansion de l’UE et de l’Otan mais à affaiblir ces organisations de l’intérieur. « Corruption, manipulation des approvisionnements énergétiques, soutien financier à des organisations populistes et pro-russes… le Kremlin cherche à encourager la désunion entre les États de l’Union européenne et l’opposition à l’intégration euro-atlantique. Il développe des techniques de guerre hybride et des pressions plus conventionnelles pour mettre la pression sur les membres de l’Otan. Il cherche à semer la dissension entre les États qui sont en première ligne et ceux, y compris les États-Unis, qui porte le poids des garanties de sécurité collective. Moscou mène des activités de guerre hybride visant les frontières d’États en première ligne de l’Otan, particulièrement les États baltes : Lituanie, Lettonie et Estonie. Cela inclut des attaques cybernétiques, la manipulation des approvisionnements en hydrocarbures, des campagnes de désinformation à travers les médias, l’encouragement à la subversion politique avec des pots-de-vin versés à des mouvements, partis et ONG pro-russes. Il y a aussi des exercices militaires agressifs menés le long de la frontière occidentale russe, la violation des espaces aériens et la menace d’incursions par des forces russes non identifiables ( « les petits hommes verts »), comme en Crimée ». Mais si elle était mieux armée, elle pourrait faire peser un risque tel sur les forces d’invasion que le Kremlin y regarderait à deux fois. Aussi, dès lors que les USA ne veulent pas – à juste titre – s’engager directement dans un conflit militaire sur l’Ukraine, armer les forces de ce pays est le plus sûr moyen de presser la Russie à limiter son intervention. De nombreux officiels russes semblent reconnaitre que leur pays s’est placé de lui-même dans un coin, renforçant l’unité transatlantique et le nationalisme ukrainien tout en endurant des dégâts économiques et d’image. Si les États-Unis et leurs alliés maintiennent un front commun, s’assurent que l’Ukraine ne deviendra pas un État failli, et convainquent la Russie qu’elle ne pourra gagner dans une confrontation, alors, ils seront mieux placés pour négocier une issue favorable, c’est-à-dire un accord qui maximise la souveraineté et le territoire de l’Ukraine et qui réduise l’intervention de la Russie dans le pays. VIVE L'OTAN !!! VIVE LES USA QUI PROTEGERONT SON ALLIÉE EUROPE DE L'ENVAHISSEUR POUTINE !!!
Réponse de le 10/05/2015 à 15:03 :
Ils te paient bien à la Radio Free Europe mon chou ? ===
Réponse de le 10/05/2015 à 15:05 :
La Russie fait le travail d'arrière garde , des européens vassaux de l'Otan ,qui d'ailleurs aurait du être dissoute après la chute du mur de Berlin...! en même temps que le pacte de Varsovie.. ,maintenant les US font leurs politique pour défendre leurs intérêts ! sur le dos des européens...! mal nommer les choses ,ajoute aux malheurs du monde ...(Albert Camus).
a écrit le 10/05/2015 à 12:32 :
L’ONU est présente en Russie qui a compté + de 20 millions de morts. Tristement, l’Occident et la France n’y sont pas, alors qu’en France Hollande nous présente le devoir de mémoire comme majeur voir 8 mai 2015 Le Parisien : « Cérémonie du 8 mai 1945 : Hollande mise sur la transmission ». Il oublie une partie de l’histoire.
Heureusement pour la France, l’UPR avec François Asselineau est en visite officielle à Moscou et en Crimée pour ce 70e anniversaire de la victoire contre les nazis
Réponse de le 10/05/2015 à 14:58 :
Effectivement vous avez une mémoire sélective comme Poutine.
Je rappel qu'en 1939 l'URSS était allié au Nazi pour envahir la Pologne et ils se sont partagés la Pologne.
C'est juste un petit bout de l'histoire que les russes n'aiment pas rappeler, l'hypocrisie russe n'a vraiment pas de limite.
Réponse de le 10/05/2015 à 15:42 :
Salut, Ty ! tu sais, xavier-marc le 10/05/2015 à 0:12 : a écrit la même chose que toi, c-à-d, il (ou toi) insiste sur le Pacte de non-agression germano-soviétique signé par Viatcheslav Molotov et Joachim von Ribbentrop en août 1939. Vos commentaires (si vous êtes deux, puisque je présume que vous êtes une seule personne sous plusieurs pseudos) sont historiquement incorrects, d'ailleurs une tactique assez banale utilisée par les révisionnistes pour contourner ou même dissimuler des faits historiques à leur guise. Cependant ce ne sera pas moi qui va vous donner un cours d'Histoire notamment sur le pacte germano-soviétique de 39 ( rien que de lire ton commentaire je baille déjà….), donc je te suggère (à Tyrion et à xavier-marc, entre autres pseudos que vous utilisez) d'aller vous renseignez mieux à ce sujet avant de venir ici débiter ce genre de salades. Il suffit de taper "Le Pacte de non-agression germano-soviétique" sur n'importe quel moteur de recherche internet et tu auras un choix de pages qui en parleront encore mieux que moi. Bonne chance !
Réponse de le 10/05/2015 à 16:46 :
@Tyrion: Déjà @Spray Nasal vous a donné un bon conseil. Je ne rajoute qu'une liste des pactes avant le pacte Molotov-Ribbentrop il y a eu le traité de Munich (1938), le pacte Hitler-Pilsudski de 1934, le pacte Bonnet-Ribbentrop (1938), un accord anglo-germain de 1935. Au contraire avant 1938 l'URSS a cherché et proposé désespéramment les alliances défensives de l'Europe contre Hitler, pas à cause de sa gentillesse, mais parce que cela correspondait à ses intérêts (gagner le temps pour le réarmement et le développement industriel). Ce n’est pas sa faute, qu’il ne les a pas trouvés. De plus un pacte de non-agression n’est pas égal à une alliance. Qui est hypocrite, donc?
Réponse de le 11/05/2015 à 7:06 :
Je suis las fatigué j'abdique
Réponse de le 11/05/2015 à 10:53 :
Bon voyage, salutations à Arsenyi.
a écrit le 10/05/2015 à 11:15 :
En promenant les yeux sur les forums en ligne des principaux quotidiens de Paris sur des sujets concernant le défilé du 9 mai à Moscou, on peut y lire des arguments d’une grossièreté inouïe par rapport aux faits historiques. Un lecteur averti reconnaîtra dans ces propos le même mobile de ses auteurs et la systématique utilisée par eux. Et de rapidement comprendre que le boycott de la commémoration d'hier à Moscou n’est plus le boycott de la Russie actuelle, dans les circonstances actuelles, mais il devient un boycott par déni et dénonciation de faux et usage de faux de l’événement commémoré, à savoir la victoire de mai 1945 selon la part considérable qu’y ont pris l’armée soviétique et par conséquent la Russie. Le peuple russe a fêté hier les 70 ans de la victoire des combattants russes sur le national-socialisme allemand, ceux qui étaient encore engagés dans l'Armée Rouge en 1945. C'était une fête absolument légitime et digne.

Mais les "commentateurs professionnels" des nos forums n'entendent pas de cette oreille, avec leurs propos où ils manipulent à leur petit plaisir les vérités historiques, ils comptent ré-écrire la réalité des faits entre 1933 et 1945 en Europe et dans un but très précis: effacer la fondamentale victoire soviétique et procurer du terreau fertile pour adouber la renaissance du national-socialisme en Europe. La tâche, qui pourrait paraître impossible il y a quelques années, avec les événements récents en Ukraine est devenue tout à fait à portée de ces groupes d'intérêt. Et ils emploient leurs commentateurs de service avec les même et insidieux propos visant le déni de l'importance historique de la victoire des Soviets en 1945. Voilà la vraie raison aussi du boycott occidental des commémorations d'hier à Moscou.

Réfléchissez-y. Réveillez-vous.
a écrit le 10/05/2015 à 11:12 :
Mr POUTINE peut très bien faire la remarque sur le manque de représentants de l'Europe occidentale mais qui joue avec le feu? c'est lui !
Quand à certains commentaires cela n'engage que ces personnes, car pourquoi les pays de l'ex bloc sovietique ont rejoint l'OTAN, c'est pour je protégé de la prédominance russe.
Car ces pays détestent le pouvoir russe, pas le peuple russe!
KATYN, le coup de prague de 1948, 1953 à berlin, et 1968 il ne faut pas oublié.
Réponse de le 10/05/2015 à 11:43 :
Miroslav, le "Lyonnais", vous ne parlez que des ingérences de l'URSS, et celles des Etats-Unis pourquoi vous les omettez ? il n'y a qu'un seul pays au monde qui déteste l'actuel pouvoir en Russie – pour ne pas nommer Vladimir Poutine – et c'est les Etats-Unis du fait de votre doctrine Brzezinsky qui préconise qu'il ne doit pas exister union entre la Russie et l'Europe sinon ce sera la fin de l'hégémonie américaine dans le monde. Or votre pays n'aime la Russie (et le pouvoir mis en place) que quand celle-ci est un pays pauvre, faible et à la merci de vos dollars. Poutine (et n'importe quel autre leader) aurait pu dire le même de votre pays, qu'en pensez-vous? "Ah les USA c'est formidable, mais à la condition qu'ils soient appauvris, sans armée et en dépendant de nous"!
Poutine a redonné aux Russes la fierté et cela se voit dans le taux de sa popularité : 86% (voire plus après hier). Rien à voir avec le taux des leadres occidentaux et moins encore celui de votre Président.

Hormis la foule de fautes d'orthographe qu'on trouve sur votre commentaire, je vous signale que:
"KATYN, le coup de prague de 1948, 1953 à berlin, et 1968 il ne faut pas oublié." En bon français, les noms des capitales portent des initiales majuscules ; et on dit "il ne faut pas oublier" le verbe dans l'infinitif. Vous en prie ! :-)

Si vous aimez tellement la langue française, le "Lyonnais", alors pourquoi vous ne l'apprenez pas? :-)
a écrit le 10/05/2015 à 10:34 :
Juste pour vous exprimer ma stupéfaction devant la censure de mon commentaire (qui était digne, poli et sincère) du 10/05/2015 à 09:58. Encore une preuve que à LT l'opinion du lecteur doit aller conformément à la pensée-unique du journal ? Bon dimanche, quand-même.
Réponse de le 10/05/2015 à 11:31 :
Vincent, pourriez vous refaire l'envoi de votre commentaire ? peut-être qu'il n'a pas passé par une raison technique. Vous m'avez piqué la curiosité… :-)
a écrit le 10/05/2015 à 10:19 :
Ne soyez pas tristes, mes chers amis, Hollande et les autres leaders occidentaux auraient terni la somptueuse fête nationale russe de leur présence.
a écrit le 10/05/2015 à 6:34 :
Poutine a fait preuve de panache, d'élégance, d'intelligence dans son discours de hier. Une belle leçon à nos soi-disant élites occidentales qui ne lui arrivent même pas à la cheville. La présence du Président Chinois et des troupes chinoises sur la place Rouge pour ce défilé en dit long à l'OTAN et ses pays membres.
a écrit le 10/05/2015 à 6:26 :
Comme FH aurait été grand s'il était allé à Moscou! D'ailleurs A. Merkel s'y rend le lendemain donc elle joue sur les 2 tableaux : boycott européen du jour de la cérémonie officielle mais participation au 2e jour de la commémoration.
Pourquoi avoir essayé d'enlever (ou au moins aider) l'Ukraine de la zone d'influence russe?
En Affaires Etrangeres, ne jamais négliger l'histoire
Réponse de le 10/05/2015 à 9:14 :
La réputation de Angela Merkel, du fait de sa complicité avec les néoConservateurs américains au grand détriment des ses collègues européens, s'est largement ternie pour moi et qui la tenait en très bon compte. Néanmoins, elle reste une femme très intelligente et (parfois même trop) rationnelle. Ce qui n'est pas le cas de François Hollande, du tout. Lui, c'est l'enfant de choeur qui se veut plus malin que tous les bandits de ce monde, Monsieur Je m'en occupe tout seul, c'est ridicule. Entre Hollande et Poutine il y a des années-lumières de différences autant dans la compétence politique que dans la civilité.
a écrit le 10/05/2015 à 0:12 :
D'où provenaient les ressources allemandes, métaux rares, pétrole, pour alimenter la machine de guerre allemande qui a écrasé la France ?
l'URSS. Les soviétiques ont aidé les allemands à nous battre, pas seulement avec des grèves ouvrières dans l'armement. Le haut-commandement allemand lui-même disaient qu'au grand max ils n'auraient pas pu tenir 3 mois sans les russes et se félicitaient d'ailleurs de leur ponctualité en approvisionnements.
D'autant plus que les russes, en envahissant la Pologne avec les allemands ont aussi détruit le plan allié qui était que les polonais ralentissent les allemands en créant un réduit sur leur frontière avec la Roumanie( voir exfiltrer les unités polonaises par là), le temps de monter une offensive sur la Rhur; et comme la chute de la Pologne a été trop rapide à cause de l'URSS, les divisions allemandes sont vite retournées à l'ouest, et le plan est tombé à l'eau, on a apprit plus tard( toujours par les historiens qui farfouillent) que le commandement allemand pensait vraiment que les alliés avaient attaqué à l'ouest pendant qu'ils étaient occupés en Pologne, ils auraient perdu la guerre.
Ne pas oublier aussi l'attaque par les Soviétiques de la Finlande, ce qui a poussé cette dernière ensuite dans le camp de l'axe pour sa revanche, et dont le général( devenu allié des nazis de circonstance) est toujours héros national admiré.
L'URSS a dû combattre le monstre qu'elle avait elle-même engendré, voilà la conclusion.
Réponse de le 10/05/2015 à 7:47 :
@Xavier-marc: révisionnisme idiot et idéologique :-)
Réponse de le 10/05/2015 à 9:18 :
BHL, sors de ce corps ! :-))
Réponse de le 10/05/2015 à 10:27 :
à Xavier-Marc: ce n'est pas parce qu'on répète cent fois un mensonge qu'il devient une vérité. Vos propos relèvent plutôt de l'actuel révisionnisme préconisé par la junte à Kiev avec le soutien (inexcusable) de néocons américains tels Nuland, McCain, Binden, etc. Faites attention, le révisionnisme en France est un délit toujours puni par la loi.
Réponse de le 11/05/2015 à 0:56 :
J'ai appris tout cela quand j'étais gamin dans des énormes bouquins d'histoire faits par des chercheurs qui ont discuté avec les généraux allemands de l'époque et farfouillé dans les documents officiels, ça fait 30 à 40 ans que ce que j'ai écris est connu partout.
Ce sont vous les révisionnistes, il n'y avait eu aucun problème jusqu'à il y a 1 an.
Réponse de le 11/05/2015 à 11:35 :
@xavier-marc : Donc, vous avez appris tout cela dans les bouquins d’histoire remplis de la propagande de la guerre froide et n’avez pas réfléchi une seule fois sur la réalité et l’interprétation des faits ? Juste quelques moments, car il est impossible de faire une critique détaillée, vous avez une fausse interprétation dans chaque phrase.
1. Les ressources allemandes venaient de partout, par exemple, énormément de la Suède, mais la dernière évite étrangement votre colère. L’URSS avait des relations commerciales avec l’Allemagne avant et après Hitler, rien de plus normal. Elle exportait ses produits et importait, par exemple, les machines utiles nécessaires pour l’industrialisation. Étrangement il y avait des problèmes pour l’URSS de s’approvisionner dans d’autres pays occidentaux (sauf peut-être les E.-U.).
2 . C’est l’URSS qui a cherché des alliances défensives dans l’Europe contre Hitler, et ce n’est pas sa faute qu’elle ne les a pas trouvé. Avant le pacte Molotov-Ribbentrop il y a eu le traité de Munich (1938), le pacte Hitler-Pilsudski de 1934, le pacte Bonnet-Ribbentrop (1938), un accord anglo-germain de 1935 sans parler des accords moins significatifs. Si vous ne croyez pas à la gentillesse d’URSS, c’est normal, mais le bon sens dit que elle avait besoin de temps pour l’industrialisation, ensuite pour le réarmement.
3. Concernant le monstre engendré, bien au contraire, ce sont les élites européennes qui n’avaient pas beaucoup contre Hitler en espérant qu’il attaque l’URSS en premier lieu. Voir la liste des accords ci-dessus.
4. L’URSS n’a pas envahi la Pologne dans le sens juridique (contrairement à la Pologne-même dans l’histoire de la Tchécoslovaquie, sans parler ses pactes avec Hitler), parce que au moment quand le premier soldat soviétique y a mis le pied, il n’y avait plus de l’Etat polonais, vérifiez les dates.
a écrit le 09/05/2015 à 23:17 :
Aujourd'hui, l'Europe a tourné le dos à la Russie en refusant de s'associer à la célébration de la fin de la 2° Guerre Mondiale à Moscou. Un acte lourd de conséquences.
L'histoire retiendra que F. Hollande, le "socialiste", a fait preuve d'un manque de réalisme et d'anticipation avec l'affaire ukrainienne en poussant Poutine a préférer l'alliance avec la Chine et les autres puissances sur le pourtour du Pacifique.
Les américains ont gagné car ils craignaient une alliance de la Russie et de l'Europe qui aurait contrebalancé leur hégémonie sur la zone Pacifique.
La Grand Bretagne quittera dans l' Union Européenne et ce sera à court terme la fin du rêve européen. Il nous restera le tourisme, les musées !!!!
Il faudra se souvenir le moment venu qui porte le poids de cette erreur historique.

Bonne semaine à tous.
Réponse de le 10/05/2015 à 9:25 :
et le projet américain connu sous le nom de code UE , et son extension "F..k UE" , auront parfaitement réussi à ruiner les peuples européens :-)
a écrit le 09/05/2015 à 22:46 :
C'est étonnant, les russes font démarrer la guerre en 41, après le pacte germano-sovietique grâce auquel Hitler a pu commettre sa guerre en Europe en étant tranquille sur son front de l'est.
Réponse de le 09/05/2015 à 23:11 :
Plus grave encore, les ricains ont attendu que les russes anéantissent plus de 30 divisions allemandes du front de l'Est, et qu'ils progressaient vers Berlin pour finalement faire le débarquement en Normandie. Les ricains ont tenté le même coup en Afghanistan mais c'était raté (pour les talibans je dis, pas pour l'exploitation d'opium)…. hehe
Réponse de le 10/05/2015 à 1:15 :
@Patriot9: Avant le pacte Molotov-Ribbentrop il y a eu le traité de Munich (1938), le pacte Hitler-Pilsudski de 1934, le pacte Bonnet-Ribbentrop (1938), un accord anglo-germain de 1935. Au contraire avant 1938 l'URSS a cherché et proposé désespéramment les alliances défensives de l'Europe contre Hitler, pas à cause de sa gentillesse, mais parce que cela correspondait à ses intérêts (gagner le temps pour le réarmement et le développement industriel). Ce n’est pas sa faute, qu’il ne les a pas trouvés. De plus un pacte de non-agression n’est pas égal à une alliance.
a écrit le 09/05/2015 à 22:43 :
Hollande a encore une fois été petit

Il ne faut pas insulter L'histoire !!!
a écrit le 09/05/2015 à 20:53 :
Vous avez aimé le défilé du 9 Mai ? alors vous allez adorer les contrats commerciaux signés entre le Président Poutine et le Président chinois Xi Jinping ! 40 contrats signés hier ! rien à voir avec les "méga-contrats" entre Hollande et les propriétaires du PSG, les contrats sino-russes se font dans les domaines les plus essentiels entre les deux pays (énergétique, militaire, transports, investissements en grands projets communautaires et j'en passe).
Les pays atlantistes, avec leur soutien à l'immonde régime de Kiev, ont poussé la Russie vers la Chine. Et aussi à consolider sa présence dans les pays du BRICS et l'Iran. Exactement ce que voulait depuis longtemps Alexandre Douguine, qui est opposé aux valeurs décadentes de l'Occident.
De ma part, je me moque royalement de ce que fait Obama et ses cabots anglo-saxons, je déplore au fait les agissements de goujat politique du président de mon pays, son manque total de vision car finalement ce sera même le peuple français qui va payer pour eux.
Réponse de le 09/05/2015 à 21:59 :
Merci de ne pas utiliser mon pseudo.
Réponse de le 09/05/2015 à 22:45 :
@ FAUX Patriot9 à 21:59 : Si c'est pour me faire rire, désolé, c'est raté.
a écrit le 09/05/2015 à 20:21 :
La Chine et l'Inde non seulement assistent mais aussi participent au défilé. Alors l'absence d'Hollande....

Les propagandistes occidentaux qui tentent de nous expliquer que Poutine est isolé me font bien rire. La Chine et l'Inde, ça fait combien d'Unions Européennes ? Et pas seulement démographiquement... Que nenni, sommes nous qui devenons de plus en plus isolés, avec nos petitesses on a raté le train de l'Histoire.

Poutine a fait le bon choix. Il a même eu l'élégance de rappeler notre participation au combat commun. C'est un grand chef d’État et on comprend bien pourquoi tant de guignols lui en veulent.
Réponse de le 09/05/2015 à 20:38 :
Heureusement que Hollande n'y était pas. Ils auraient eu la pluie au lieu de cette belle journée de printemps russe. :-)))
a écrit le 09/05/2015 à 20:05 :
La Russie est et restera un grand acteur militaire. Elle est incontournable. Et nos représentants se trompent complètement en pensant faire pression sur la Russie par un boycot de cette commémoration. Il ne faut pas oublier que c'est l'URSS, qui a fait basculer la guerre en écrasant les nazis depuis l'Est avec plus de 20 millions de morts côté soviétique. Le résultat de cette honteuse absence occidentale envers la Russie, c'est un rapprochement considérable de celle-ci avec la Chine, avec qui elle a signé hier quarante contrats ! ( Xi Jinping, lui est bien là..! tout comme J. Chirac et et l´ancien Chancelier Schröder qui étaient au 1er rang sur la tribune officielle ! ) (Non, "M'as-tu-vu" n'était pas là, il a resté à la maison en re-dessinant un nouveau logo pour ses "Républicains"….)
a écrit le 09/05/2015 à 19:58 :
Rien qu'en regardant le redoutable matériel de guerre qui on a vu défiler ce matin sur la place Rouge, on a du soucis à se faire. Dire qu'on a failli équiper notre armée de Duster ou de Kangoo !….
Réponse de le 09/05/2015 à 22:48 :
Notre armée est à l'image de notre président, point barre.
Réponse de le 10/05/2015 à 15:33 :
@ARMATA: Donc, un traitre sans honneur et incompétent qui tire sur les siens? Oui, cela ressemble à la vérité, vu le nombre des rebelles de Donbass tués ou arrêtés par les forces russes/pro-Kremlin et les pertes de l'armée russe dans la région principalement à cause de "friendly fire". Bon, j'exagère dans les mots, mais pas beaucoup.
Réponse de le 10/05/2015 à 15:45 :
Bandera, sors de ce corps !! :-))
Réponse de le 10/05/2015 à 16:41 :
@ @Ex-Moscovite: Dites cela à V. Poutine, pas à moi. La situation y est peu glorieuse. J'ajoute qu'à l'aide des conseillers russes l'opération de Debaltsevo de cet hiver est devenue la seule dans tout le conflit où les pertes des rebelles ont été comparables aux celles des forces ukrainiennes. Dans toutes les batailles précédentes même perdues les rebelles ont subi des pertes beaucoup plus faibles.
a écrit le 09/05/2015 à 19:48 :
Lamentable l'incapacité de nos gouvernants, notre président en premier, à s'élever au niveau de l'homme d’État. Toujours prêts à commenter le moindre fait divers mais passant à côté de l'essentiel.
L'on peut ne pas aimer Poutine, mais sa prestance pendant le défilé des troupes russes avait de quoi faire rougir certains. Quant à l'armée rouge, si elle n'avait pas mis tout son poids dans la bataille, nous serions peut être encore occupés.
a écrit le 09/05/2015 à 19:39 :
Le président tchèque n'exclut pas l'accession de la Russie à l'UE dans cent vingt-et-deux ans. Il ajoute aussi qu'il ne croit pas que les sanctions contre Poutine sont à long terme : une cinquantaine voire une soixantaine d'années tout au plus.
Réponse de le 09/05/2015 à 21:45 :
eheheh comme gag ça va mais la réalité en est toute une autre chose..... Milos Zeman avait dit à Poutine qu'il était sûr que l'UE lèverait les sanctions contre la Russie très prochainement.... et qu'il croyait que dans 20 ans la Russie ferait partie de l'UE.... mais cet item ne me plaît pas, je pense que la Russie doit vraiment tourner le dos à cette Europe traître et esclave des grands trusts anglo-sionistes...... avec la Chine, l'Inde, l'Iran et des pays de l'Amérique latine la Russia a bien plus à gagner qu'avec l'UE.... que l'Europe reste avec les américains, les arabes.....
a écrit le 09/05/2015 à 19:31 :
Oui, il faut quant meme le dire et le savoir, s'est l'armée rouge qui a détruits dans des bataille effroyable le gros des armes nazie.... Si la France aurai eux le meme courrage en juin 1940, le monde aurai sûrement ete différant.... Les communistes sont serte tres détestable tous comme les nazies, mais nous ne pouvons pas salué le courage du peuple soviétique...... Mr Hollande notre bon president n'êtes toujours pas la comme il aurai du.... Dommage le Russie reste un puissant voisin que nous ne pouvons ignorer....
Réponse de le 09/05/2015 à 19:52 :
@ Roger : Je pense, mon gars, que tu as voulu dire "mais nous ne pouvons que saluer le courage du peuple soviétique…" Autrement je ne comprends pas le sens.
a écrit le 09/05/2015 à 19:29 :
Entendu sur France Info (ou France 1Faux si vous préférez) : “Bruit de bottes à Moscou”
J’attends la même phrase pour le défilé du 14 juillet ! autrement est-ce qu'on pourrait y parler de mauvaise foi journalistique ?
a écrit le 09/05/2015 à 19:21 :
Une semaine après s'être encoquiné avec les dictatures rétrogrades du moyen orient , mr Hollande a commis sa plus grosse faute politique jusqu'à aujourd'hui en refusant l'invitation de Poutine ; il ne faut pas se leurrer , un an après les cérémonies de juin 2014 où Poutine était venu , cette erreur est tellement grave qu'elle aura forcément des conséquences importantes ! même que le président tchèque vient de dire que les sanctions contre la Russie vont tomber tout prochainement. Les yeux de Poutine sont vers l'Asie désormais….
a écrit le 09/05/2015 à 18:35 :
Le fait qu'aucun chef d'état occidental ne se soit déplacé est absolument honteux! La victoire de 1945 est dûe pour une grande part à la Russie, à ses millions de morts. Alors, ce jour-là, par respect, on oublie ses petits différents et on participe à la joie de la victoire.
Hollande ne pouvait pas y aller: il est parti aux Antilles de façon urgente et précipitée ! Le soleil sans doute!
Réponse de le 09/05/2015 à 20:31 :
Si cela déplait aux occidentaux, ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes : ces dernières années, ils ont fait tout ce qu'ils ont pu pour humilier et moquer la Russie. Quant aux gesticulations goujadesques de Fabius (ne pas assister au défilé, mais assister au repas), c'est d'un ridicule infini ...
a écrit le 09/05/2015 à 17:54 :
Même si Poutine n'est pas digne de confiance, il est dommage que les Occidentaux boycottent cette cérémonie pour le peuple russe. Oublient-ils que le débarquement était impossible sans l'aide des Russes ? Oublient-ils la bataille de Stalingrad ? Koursk ? ainsi que l'opération Bagration ? Oublient-ils les 200 divisions allemandes sur le front Russes pendant le Débarquement ? L'URSS est et sera toujours le fossoyeur de la Werhmacht pendant la Seconde Guerre Mondiale. Inutile de me taxer de Russophile ou d'anti américanisme, il suffit de lire l'excellent travail de Jean Lopez et d'autres historiens. Il faut savoir reconnaitre l'immense travail de l'Union Soviétique malgré des sacrifices énormes dans la cute du Reich. Les US/UK ne déméritent pas et on doit leur être reconnaissants de la libération de notre pays.
Réponse de le 09/05/2015 à 18:11 :
A propos, notre grand président démocratiquement élu Poroshenko vient de déclarer que "l'armée de Stepan Bandera a contribué pour la victoire sur le nazisme !!!" non mais…. n'importe quoi. mdr
Réponse de le 09/05/2015 à 22:56 :
Poroshenko a dit : Nos enfants (ceux de l'Ukraine) iront à l'école, les vôtres (ceux du Donbass et de Donetsk) vont vivre dans les caves. Cela me révolte jusqu'à aujourd'hui, comment peut-on souhaiter une telle chose à un enfant ? derrière son apparence "d'oligarque civilisé" cet homme est un des pires criminels de toute l'Histoire, après sa chute (et qui ne va pas tarder) tous ses crimes seront dévoilés.
a écrit le 09/05/2015 à 17:31 :
Hollande n'en est pas à sa première infâmie : il a osé faire araisonner l'avion d'un président d'Amerique du Sud; Son absence est une lâcheté sans nom. Que le deshonneur retombe sur lui. Même son prédecesseur, pour médiocre qu'il soit,n'aurait pas commis cette injure au peuple russe
Réponse de le 09/05/2015 à 18:13 :
Voilà ! c'est pour cela que je vais (re)voter Sarkozy ! ;-)
Réponse de le 09/05/2015 à 19:12 :
Sarkozy le soumis aux ricains qui a remis la France dans le giron de l'Otan.
Réponse de le 09/05/2015 à 19:31 :
Tout à fait !! Sarkozy, Hollande, Macron, Valls.... du même tabac !
a écrit le 09/05/2015 à 17:13 :
Début de la semaine, les médias parisiens (en citant une source anonyme proche à Hollande) ont avancé que le sort réservé aux deux Mistral commandés par Moscou était encore incertain, mais qu'il n'avait que deux issues: ou ils seraient démantelés ou alors vendus à un pays tiers. On apprend ce soir que le vice-Premier Ministre russe Dimitri Rogozin a dit que la France ne peut pas vendre les Mistral sans l'autorisation de la Russie. Est-ce que Hollande est au courant de ces détails ou non ? et qui va gagner ce bras de fer entre Paris et Moscou ?
a écrit le 09/05/2015 à 16:56 :
Il aurait simplement suffit que quelques sionistes juifs compte parmis les 27 millions de soldats russes mort pour la liberté de tous. Pour que nos représentant politique assiste pour 20 ou 30 siècles a toutes les commeroration russes !
Réponse de le 09/05/2015 à 17:19 :
Mais il y avait des combattants juifs (certainement pas des sionistes !) dans les rangs des Soviets et qui sont morts en luttant contre le nazisme. Poutine même s'est déjà rendu en Israel pour des commémorations des juifs russes morts pendant la deuxième guerre (ou comme on l'appelle en Russie, la Guerre Patriotique). C'est que c'est bizarre c'est qu'Israel, ainsi que les pays occidentaux, ferment les yeux aux oligarques juifs d'Ukraine qui soutiennent le Pravy Sektor, un groupement essentiellement composé de néonazis !! du total non-sens.
Réponse de le 09/05/2015 à 20:58 :
@titus: Il y a eu suffisamment des combattants juifs parmi les soldats et les officiers de l'URSS pendant la guerre, sans parler d'énorme nombre des juifs civils exterminés par les nazis et Cie à l'URSS. Donc, votre commentaire est à côté de la plaque. J'ajoute que 27 mln., c'est le nombre total des morts, les soldats représentent moins de moitié.
Réponse de le 09/05/2015 à 23:05 :
Cela doit être fatigant pour quelqu'un qui vit à côté d'un type qui prétend tout savoir sur la Russie et qui au fond ne fait que se tromper à soi-même. Un tel niveau de naïveté me laisse pantois, honnêtement. Pensez-y.
Réponse de le 10/05/2015 à 1:21 :
@Patriot9 (vrai ou faux): Merci de ne pas cacher une absence des arguments et des connaissances du sujet derrière les paroles floues.
Réponse de le 10/05/2015 à 15:48 :
Donc, ce sont les paroles floues qui vous ordonnent d'usurper les pseudos?
Réponse de le 10/05/2015 à 16:53 :
@faux Ex-Moscovite vrai de 15h48: J'ai espéré que le nouveau système de la Tribune avec les e-mails pourrait limiter le nombre d'usurpation des pseudos. Tous les messages signé par moi sauf celui de 15h48 sont les miens.
Réponse de le 10/05/2015 à 18:26 :
Moi, j'estime que vous avez tort, vous deux, je connais les commentaires de l'Ex-Moscovite depuis plus d'une année de cela et peux dire qu'ils ont toujours le même style. Ce qui peut parfois confondre et de nous faire penser qu'il s'agit de quelqu'un d'autre, c'est que tantôt il attaque Poutine, tantôt il le défend. Si je ne m'abuse, je pense qu'il n'y a qu'un seul Ex-Moscovite dans nos forums, à qui d'ailleurs je m'excuse d'involontairement faire l'avocat, mais ce n'est que pour une question de justice et rien d'autre.
Réponse de le 11/05/2015 à 0:10 :
@ @patriot9 et ex-mosc..: Les commentaires signés « Ex-Moscovite » sans ajout « vrai » sont les miens. Il n’y a pas de contradiction dans mon discours : j’écris ce que je vois. Concernant Poutine (et les élites russes, en général) je le critique pour ce qui digne de critique à mon point de vue, il y’en a de quoi. J’écris depuis toujours que mon avis de lui est mauvais. Par contre, si je vois des commentaires ineptes de la dictature sévère en Russie, où tous les opposants sont en prison, de l’oppression des « pauvres » libéraux (tchétchènes, oligarques, tatars de Crimée, géorgiens etc., choisir en fonction du discours), évidemment j’écris que c’est une bêtise. Pareil pour la junte de Kiev, par rapport à eux Poutine se montrait pas si mauvais, même si j’ai écrit dès le printemps dernier que la politique russe dans la question ukrainienne est bien étrange et schizophrène.
Réponse de le 11/05/2015 à 11:10 :
Selon quelques analystes américains qui se sont rendus récemment en Russie (je pourrais les citer ici, si jamais) il n'y a plus de "dictature sévère" en Russie qu'aux États-Unis. La presse-aux-ordres-de-Washington de toutes les langues, en tant que véhicule de propagande ne relèvera jamais ce fait, elle préfère insister sur l'image d'un Poutine dictateur et d'un Obama "grand démocrate". Ceci faisant, elle balaye sous les tapis la réalité américaine, où un puissant lobby argentier-militaro-industriel donne les ordres à un groupe de "think tankers" néoConservateurs qui disposent de tous les moyens pour diriger le Président et la politique étrangère US. Les faits récents entre Obama et Netanyahu en sont un clair exemple. C'est de loin plus agréable parler des tortures en Russie, en Chine, en Syrie qu'à Guantanamo. On en trouve en Pologne aussi (CIA selon quelques agences de presse, AP et AFP entre elles), mais on dirigera toujours le sujet vers la Russie et Poutine, c'est facile et au moins ceux qui écrivent des "bêtises" (comme vous dites) à ce sujet savent qu'il n'y aura pas d'agent du FBI ou de la CIA à ses trousses…
Réponse de le 11/05/2015 à 14:51 :
@ elshan : Je ne suis pas un grand fan des E.-U., mais pas tout à fait d’accord et, donc, mets les compétences de ces analysts en question. Oui, la plupart des choses dont vous parlez est vrai, oui, il n’y a pas de dictature sévère en Russie, mais : En bref, 1. Déterminer les critères de la démocratie à partir de la politique extérieure d’un pays (les prisonniers de Guantanamo, c’est la politique extérieure quand même) est un non-sens. 2. A grande échelle, la gestion, disons, démocratique est basée sur la manipulation aux E.-U., en Russie elle est basée plutôt sur la force administrative. Donc, oui, c’est moins démocratique dans le deuxième cas :) 3. Les élections locales (à mon avis les plus importantes), c’est ce qui fonctionne plutôt bien aux E.-U. et en Occident en général, tandis qu’il y ait beaucoup de problèmes avec en Russie.
a écrit le 09/05/2015 à 16:49 :
Poutine (que nos dirigeants agressent sans cesse, au risque de nous exposer à une guerre frontale totale un beau matin) n'a pas été invité non plus aux dernières commémorations du débarquement, or je rappelle que plus de 27 millions de Russes ont laissé leur peau lors de la dernière guerre.
Et puis au lieu de signer en douce le Traité transatlantique avec les Américains (qui ne nous rapportera rien) et d'agresser Poutine en permanence (alors que lui nous tend régulièrement la main), il me semble qu'il serait un peu plus judicieux de resserrer nos liens avec la Russie et ses alliés (Chine...) qui eux représentent l'avenir (contrairement aux Etats-Unis).
a écrit le 09/05/2015 à 16:42 :
En fait, à Moscou aujourd'hui se trouvaient des pays vainqueurs, ceux qui faisaient partie de l'URSS ; parmi les absents il avait les pays qui faisaient partie de l'Axe : l'Allemagne, l'Italie et le Japon. En toute logique, ils n'avaient pas leur place à côté des vainqueurs !
a écrit le 09/05/2015 à 16:33 :
Quelque soit les opinions,de tout facon il y aura toujours un imbécile pour promouvoir une contradiction irresponsable, des internautes au chefs d'état quelqu'ils soient.
le fait est que l'occident à la bote des ricains est entrain de faire, unefois de plus...la pires des erreur. Tout faire pour pousser la Russie à bout c 'est pas bon signe, et des jours sombres s'annoncent-Ne pas être présent à ces cérémonie est inacceptablede la part des dirigeantss occidentaux, encore une fois c'est la honte qui prime au détriment des peuples.
L'occident crache sur les tombes de millions de Russes, c'est beau la fraternité...
a écrit le 09/05/2015 à 16:30 :
Hier soir j’ai regardé deux séries de films : la chute du Reich et Stalingrad.

Pas de commentaires russophobes, ça change.. ( dans le premier c’est Montgomery qui se fait dégommer pour ses erreurs de stratégie qui ont couté cher, erreur liées à son égo démesuré ).

Les Russes l’ont emporté mais ils ont payé le prix fort en vie humaines. Ce n’est pas du qu’au général “hiver” bien qu’il ait gêné l’approvisionnement des nazis. Malgré les pertes considérables, les renforts russes ne sont pas loin. Ce ne sont pas des troupes fraiches : affamés et fatigués par des jours de marche, ils prennent aussitôt la relève d’un régiment décimé dans Stalingrad.. Le temps de fabriquer des chars , des canons, des avions.

Belle opération stratégique que de prendre en tenaille les renforts allemands et roumains derrière la ligne de front et après c ‘est le rush sur Berlin. Mon père et ses collègues de génération nous disait toujours que c'étaient les Soviets (il disait au fait "les Russes") qui avaient gagné la 2ème guerre car ils avaient anéanti le noyau dur des troupes allemandes, celles qui se trouvaient au Front de l'Est. C'étaient les "Russes" (de papa) qui sont arrivés les premiers à Berlin et qui ont facilité largement la progression des Alliés à partir de Dunkerque. Mais les américains veulent ré-écrire l'Histoire à leur faveur. Cela s'appelle Révisionnisme, mes chers.
Réponse de le 09/05/2015 à 23:02 :
@ Alain d: Très bonne analyse à laquelle j’adhère totalement.
Réponse de le 09/05/2015 à 23:53 :
@Alain d: + 1
Réponse de le 11/05/2015 à 14:07 :
@Alain d 16:30 (le faux)
@Patriot9
@Ex-Moscovite
Personne ne conteste ces faits historiques.
Enfin si, peut-être certains, comme d'autres contestent les génocides juifs, arméniens, russes (Avant 1914, entre eux, bolchevicks contre "russes blancs" - Entre les deux guerres, Staline éradique l'opposition, et envoie des millions de russes au goulag et à la mort, malnutrition volontaire, exécutions sommaires, etc.).
---
De plus ça n'excuse en rien les annexions ou ingérences russes au Daguestan, en Azerbaïdjan, en Géorgie, Moldavie, Tchétchénie, etc.
Toutes ces nations ne sont pas originellement russes.
Pour la plupart, ce sont des colonies acquises après 1800, libérées après l'éclatement de l'ex-URSS, puis ré annexées partiellement ensuite.
Maintenant l'Ukraine.
Nous, l'Italie, l'Espagne avons décolonisé depuis longtemps.
La Russie ne cesse de recoloniser.
Et nous explique que c'est la faute de l'occident. Foutaise.
La Russie est majeure et n'a besoin de personne pour pourrir ses voisins.
Que dirait-on en France si demain un président français allait annexer le Mali ou la Syrie?
Est-ce qu'en Nouvelle Calédonie nous avons envoyé les chars? Non.
Est-ce qu'il y a des élections libres et non truquées. Oui.
Est-ce que l'état français menace? Non.
Est-ce qu'il impose une pression économique? Non
Est-ce que nos services secrets tuent des indépendantistes? Non.
Est-ce qu'il va y avoir un référendum libre en Nouvelle Calédonie? Oui.
On peut donc en conclure que la France est une démocratie, à l'opposé de la Russie totalitaire et expansionniste.
Réponse de le 11/05/2015 à 15:28 :
@Alain d (le vrai) : Je n’ai pas beaucoup d’envie de discuter avec vous, car dans votre message il y a presque aucune vérité, mais je donne quelques remarques pour montrer une fois de plus votre incompétence totale dans le sujet.
1. L’Empire Russe n’a pas été un empire colonial. Peut-être c’est nouveau pour vous, mais il y a des empires non coloniales. Par exemple, la noblesse des territoires conquis ou rejoints a été intégré dans la noblesse de l'Empire au niveau comparable. Il y a eu même des dévaluations des titres de noblesse à cause de cela.
L’URSS n’était pas coloniale par la détermination. De plus, vous connaissez beaucoup de empires coloniales, où les colonies pompent des ressources de la métropole et vivent mieux que la dernière ? C’était bien le cas.
2. L’Ukraine comme une colonie, c’est une folie de le dire....
3. Il y a un Etat russe (L’Empire russe, la Fédération russe…) et l’ethnie russe, ces notions ne sont pas équivalentes. L’Etat a été toujours (au moins plusieurs siècles) multiethnique. Désolé, mais les derniers membres de la dynastie des Romanov avait 15/16-31/32 du sang germanique. Donc, parlez des territoires non russes dans le sens ethnique, c’est un non-sens.
4. « Les bolsheviks contre les russes blancs avant 1914 » est une très bonne blague. Celui qui a lu une fois l’article encyclopédique de la révolution russe, ne dira jamais cela. Donc, vous n’avez jamais lu même cela.
5. L’annexion et l’ingérence en Azerbaïdjan ? Pourriez-vous préciser de quoi parlez-vous ? Avec toute ma bonne connaissance de l’histoire de la Russie et les alentours je n’arrive pas à rappeler quelque chose théoriquement correspondant dans l'histoire récente. Egalement vous avez une vision très particulière, voir absurde, des éventements en Daguestan (à condition que vous ne parlez pas du début de XIX siècle) et ne savez rien des éventements en Moldavie, Géorgie et Tchétchénie.
6. Votre vision de l’URSS de la période entre les guerres est aussi incompétente, mais ici au moins c’est excusable, il y a très peu du monde qui le comprend. C’est un sujet très complexe, je dirais juste, que la guerre civile à l’URSS s’est terminée pas à 1922, mais plutôt à 1938.
a écrit le 09/05/2015 à 15:50 :
La décision irresponsable de boycotter la commémoration du 9 mai sera lourde de conséquences parce qu’elle est une insulte à la fois au peuple russe et à la vérité historique. En attendant, si l’intention des occidentaux était d’évaluer les effets de leur entreprise d’isolement de la Russie, ils risquent d’être déçus. D’ailleurs la presse "mainstream" a déjà anticipé l’échec et le ton des commentaires est des plus prudents : la parade est boycottée par ” la plupart des chefs d’État occidentaux”, manière de dire qu’une part conséquente du “reste du monde” sera bien présente, et comme par hasard, cette partie du monde qui a eu à souffrir de l’impérialisme des mêmes occidentaux. L'Europe a perdu un traditionnel allié et un immense marché d'avenir en devenant ennemie de la Russie; aujourd'hui on voit d'autres grandes axes stratégiques se tisser entre Moscou, Pékin, New Delhi et d'autres pays dits non-alignés avec Washington (le défilé du Régiment de Grenadiers de l'armée indienne sur la place Rouge, par ex., en était tout un symbole) au grand détriment des pays européens.

C’est assez triste de voir l’absence des représentants visibles de l’UE à cette parade car celle-ci est irrespectueuse envers les millions de soviets qui ont stoppé la progression allemande de leurs propres vies. C’est petit et indigne. Le discours de Poutine a été rempli de références à l’actualité toutefois il n'était pas rancunier – il a même remercié aux Alliés de leur contribution à anéantir les troupes de Hitler. C’est touchant de voir les anciens combattants, les larmes aux yeux.
Même que certains titres de presse française (en imitant leurs modèles CNN et BBC) parlent cyniquement que la Russie fête "SA" victoire et ses "héros". La victoire de la Russie était celle aussi des tous les Soviets et Poutine l'a bien souligné dans son discours de ce matin. Mais la machine de propagande occidentale ne sera jamais éthique.
a écrit le 09/05/2015 à 15:49 :
Je voudrais attirer l’attention à un moment (un peu hors sujet) que peu du monde comprennent à l’extérieur de la Russie (à l’intérieur d’ailleurs pas énormément, non plus) : politiquement et idéologiquement la Russie actuelle n’a grande chose à voir avec cette Victoire pour ne pas dire plus fort. C’est un peu étrange, mais la parade se passe sous les drapeaux qui n’ont rien à voir avec l’URSS victorieuse, mais sous ceux de la ROA (Russkaya Osvoboditelnaja Armija, Armée russe de libération) qui faisait partie des troupes nazi. Cette structure a été composée des collaborationistes et des immigrés russes pro-nazis (initialement ce drapeau a été celui du flot commercial de l’empire russe, donc, même avec l’empire russe il n’y a pas de parallèle directe). Depuis 10 ans le Mausolée de Lénine, au pied duquel les drapeaux nazi (y compris celui de ROA) ont été jetés à 1945, est caché pendant les parades. Depuis quelques années le rubane de St. Georges est proposé avec toute la puissance de la propagande officielle comme un symbole de la Victoire, tandis que il n’a rien à voir avec.
Réponse de le 09/05/2015 à 16:58 :
@Ex-muscovite: pas d'accord du tout. On peut avoir sa propre interprétation politique sur tout et n'importe quoi. Toutefois, il s'agit ici de la mémoire de millions de morts :-) On a aussi nos socialos (entre autres) en France qui veulent supprimer le 11 novembre, ce qui serait une honte et une grave insulte à nos morts de la 1ere guerre mondiale !!!
Réponse de le 09/05/2015 à 17:29 :
Vous savez, je vous observe depuis un bon moment déjà et de plus en plus je suis convaincu que vos opinions sur l'actuelle (ou n'importe quelle autre) Russie et Vladimir Poutine, ainsi que votre pseudo, sont hautement tendancieuses, voire hautement biaisées. Moi même j'ai considéré que vous auriez pu être un "dissident" (d'après le pseudo) mais je me suis demandé : Dissident de quoi et de qui ? l'actuel Russie, selon nombre d'analystes occidentaux qui ne se trouvent pas dans le giron de la Maison-Blanche, est même plus démocratique que beaucoup d'États occidentaux voire même les USA (facile de voir, notamment à cause des leurs pouvoirs de l'ombre, et des exactions commises contre leur Constitution et d'autres chartes internationales). Donc, vous êtes un "Ex-Moscovite" qui attaque la politique de Poutine tout en vivant en France (je suppose) où nous déplorons la politique d'un Hollande et de son gouvernement. Cela rime à quoi donc ?
Désolé mais vos commentaires me rappellent inlassablement ceux d'un troll pro OTAN et pro-Kiev qui sévit dans ces forums quand le sujet est Russie et Poutine. Peut-être que vous et lui ne font qu'une seule personne….
Réponse de le 09/05/2015 à 22:08 :
@@Ex-Moscovite. J’espère pour lui qu'Ex-Moscovite est en France sinon je comprend que vos amis du FSB l'enverrait bien dans un camp pour crime de lese-putin.
Réponse de le 09/05/2015 à 23:00 :
viens habiter chez nous ici à Kiev, il fait beau….. c'est le printemps et on prépare un coup …. tu pourras t'inscrire au Pravy Sektor….. il a été fait sur mesure pour toi….. ;-) hein ? :-) ……
Réponse de le 10/05/2015 à 0:00 :
@ @Ex-Moscovite: 1. Mon pseudo n’affiche que la vérité : je suis d’origine de cette ville, mais ne suis plus son résident. Rien à voir avec la dissidence (en réalité très rares sont de vrais dissidents en Russie), juste un choix professionnel. ___
2. L’histoire de mon pseudo concerne également mon discours. J’écris ce que je vois. Tout ce, que j’ai écrit dans mon message, existe bel et bien, il suffit de voir les images de la Place Rouge. Je n’ai pas mentionné plusieurs autres choses : une tendance à ne pas mentionner l’URSS, des coups de pied rituels à Staline et au système soviétique, des films mensongers de la guerre (pas dans le sens patriotique) financés par l’Etat, la propagande sur le rôle de l’église orthodoxe (inexistant en réalité) etc.___
3. Les analystes disent quelque chose différente ? Soit ils sont incompétents, soit partiaux, soit intéressés, soit il n’y a pas de grosse différence dans le discours, juste (cela concerne également, même plus, les analystes dans le giron atlantiste). La Russie plus démocratique ? Sans entrer dans la discussion des bases théoriques de la démocratie et des limites de son utilité, je dirais : non, mais elle est bien moins anti-démocratique qu’on parle. ___
4. Concernant la politique de F. Hollande, je risque ici une pluie des tomates pourries, mais sans être son adorateur (bien au contraire) je pense que vu les contraintes politiques, économiques, intérieures et extérieures, sa politique est assez logique, surtout dans sa version 2.0. Je ne peux pas dire cela de la politique du Kremlin.____
5. Je trouve vexant votre comparaison avec les trolls pro-OTAN :) , quand même ils montrent une incompétence et une ignorance extraordinaire dans les questions liées à la Russie, mais pas uniquement. Par contre il est vrai qu’une part de mes commentaires à l’époque a été falsifiée, mais généralement la falsification a été trop stupide pour qu’ils puissent être attribués à moi.
Réponse de le 10/05/2015 à 1:00 :
@patrickb : 1. Vous n’êtes pas d’accord avec quoi ? Je ne décris que les faits. Exactement, il s’agit des dizaines millions de morts des soldats et des civiles. Ils sont morts et ont vaincu sous les drapeaux rouges, pas des tricolors actuels et pas des rubanes de St. Géorge. De plus ce jour n’est pas une simple commémoration. __
2. A. Concernant le 11 novembre, même si je suis farouchement contre sa suppression, au moins il y a certains arguments pour ne pas appuyer trop sur l’aspect de la victoire militaire. Pour comprendre, vous savez, à l’époque de la Pacte de Varsovie, les victoires dans les guerres contre la Pologne n’ont pas été mises en avant à l’URSS.
Les arguments du Kremlin pour dénigrer le rôle du système soviétique sont plutôt la nullité du premier et l’absence de ses propres avancements :)
B. La signification de la Victoire du 9 mai en Russie est bien plus forte que le 11 novembre en France. Si vous ne comprenez pas pourquoi, je peux vous expliquer.
Réponse de le 10/05/2015 à 1:09 :
@Patriote 9 : Merci de ne pas raconter n’importe quoi. Il n’y a pratiquement aucun risque que les gens de FSB viennent chez vous pour les commentaires critiques envers le pouvoir (un peu plus de risque, s’il y a un vrai extrémisme et une provocation de la haine, mais même ici il n’est pas si facile de se retrouver dans un camp). Il y a énormément des gens en Russie qui critiquent le Kremlin y compris dans les média.
Réponse de le 10/05/2015 à 8:32 :
@Ex-moscovite: quand on célèbre et on honore les anciens combattants, on en resort pas du placard l'histoire de la mémé qui a volé une poignée de cerise en période de disette. Ta politique à trois sous n'a rien à faire dans cette commémoration :-) Et les opposants courageux sont sur le terrain au lieu d'aboyer à partir de l'étranger :-)
Réponse de le 10/05/2015 à 11:19 :
@Patrickb: l’histoire de mémé qui a volé les cerises? Oui, c'est exactement ce que fait le Kremlin. C'est pour cela que cela me dégoute. C’est une sainte journée, et ce n'est pas à vous de m'expliquer à propos des anciens combattants: nombreux mes ancêtres ont combattu et certains sont morts dans cette guerre (c’est exactement là, la raison pour laquelle vous ne me comprenez pas). Concernant les opposants, vous êtes à côté de la plaque : a. je ne suis pas un opposant professionnel, b. mon avis n’a pas beaucoup évolué depuis ma vie en Russie et il y a assez de gens en Russie qui ont le même avis.
a écrit le 09/05/2015 à 15:03 :
Une fois n'est pas coutume, on peut lire à LT un billet parlant de la Russie qui ne présent la moindre trace de détraction ni de mauvaise foi. Et le lecteur se sent effectivement informé. Mes félicitations à la rédaction, non sans regretter que des billets pareils, sans parti pris et objectifs, soient assez rares dans l'actuelle presse française quand il s'agit de Russie et de Poutine.
Réponse de le 09/05/2015 à 17:31 :
Une fois n'est pas coutume non plus, je suis tout à fait d'accord avec vous. *LOL Et avec LT.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :