Non, la fin de la mondialisation n'est pas pour demain

 |   |  1318  mots
(Crédits : Reuters)
À rebours d'une idée dans l'air du temps, la lutte contre la pandémie ou le réchauffement ne seront efficaces que dans un monde encore plus globalisé.

La suspension partielle de l'activité mondiale entraînée par le confinement des populations pour arrêter la propagation mortelle du Covid-19 annonce-t-elle la fin de la « mondialisation heureuse » tant vantée au début des années 2000 ?

À l'évidence, dans cette crise sanitaire, les gouvernements ont organisé le confinement et le système de soins dans le cadre national. Mais ce sont eux aussi qui ont fait preuve de légèreté en ne s'étant pas préparés à ce risque, à l'exemple de la France qui manquait de stocks de masques, d'appareils respiratoires, de tests... produits par d'autres pays. Il n'est donc pas surprenant que la notion de « souveraineté » soit revenue au centre des débats.

Plus de fragmentation

Ce repli national de la gestion de la pandémie aura des conséquences.

« Les échanges commerciaux internationaux vont se fragmenter davantage parallèlement à une probable montée en puissance du protectionnisme dans l'économie mondiale, avec des blocs économiques concurrents et de nouvelles restrictions en matière commerciale, d'investissement et de transferts de technologie. On devrait assister à un durcissement des mouvements antimondialisation et ces évolutions vont impacter la production, l'approvisionnement et le commerce de nombreuses catégories de marchandises », prédit d'ores et déjà Michael Taylor, directeur général de Moody's en Asie-Pacifique.

Pour autant, ce repli souverainiste devra composer avec d'autres tendances.

« Les nouveaux schémas de consommation et de fonctionnement des entreprises accéléreront les bouleversements technologiques et, même si certaines évolutions sont susceptibles d'être...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/07/2020 à 15:56 :
Au contraire, je pense qu'elle pourrait être pour demain ... car la Chine va commencer à poser des problèmes démocratiques au monde entier et certains commencent à se rappeller que c'est une dictature communiste qui ne respecte pas les règles... Qu'adviendrait-il si ce pays possédait la monnaie de réserve sachant qu'elle ne respecte pas les principes de base la de concurrence ? La seule alternative crédible serait l'UE si ces membres arrivaient à s'entendre et maitriser les technologies clés ... Mais l'incompétence des technocrates pour mettre en place une fiscalité commune , fabriquer des GAFAM européens , avoir une vision long terme comme la Chine ou les USA n'augure rien de bon ...
a écrit le 19/07/2020 à 11:17 :
Pour réduire les effets hyper destructeurs de la mondialisation dans l'économie de la France souveraine,

il y a une solution ultra efficace,

c'est de taxer extrêmement lourdement toute la logistique des importations dans la France souveraine, taxer les mouvements des marchandises en entrées et en sorties de produits, taxer tous les gigantesques bâtiments de stockage et de logistique,

en créant des péages à faire payer par les logisticiens,

ces gigantesques batiments logistiques sont plantés sur le sol français, ils ne peuvent plus être délocalisés,

ainsi seront laminés les magnas de la finance qui font de gigantesques profits sur le dos de la misère des travailleurs sous payés et des enfants exploités dans les pays à bas coûts
a écrit le 18/07/2020 à 16:45 :
Personne n'est obligé de porter un slip armani ,ni de payer une dacia 35000euros car à ce prix Mr Churchil on peut acheter une mercedes.En fait ,la délocalisation permet d'augmenter le nombre de chômeurs en France et brandir le chômage comme arme de destruction massive contre les salariés mais permet aux détenteurs des capitaux de maximiser leur profit. Malheureusement cela a permis de faire de la Chine bientôt la 1ère puissance mondiale détentrice de la dette américaine et à terme probablement un conflit militaire vu le caractère hégémonique des USA.Je ne vais pas citer Einstein et sa réflexion sur l'infini......
a écrit le 18/07/2020 à 14:28 :
Castex(machine à castrer) va remplacer les impots de production par des impots de reproduction !
Impot sur les naissances en raison du fait que la démographie est la cause principale du réchauffement climatique !

Quelle paradoxe quand on sait que les productions chinoises sont en fait des reproductions ! des copies ! Mais là pas de taxes !
a écrit le 17/07/2020 à 18:41 :
qui veut payer son slip 80 euros au lieu de 5?
personne
qui veut payer sa dacia 35000 euros?
personne
qui veut payer sa peugeot 208 35000 euros?
personne
voila, faite la liste et vous verrez ou est le pb, et comment ceux qui braillent n'importe quoi n'ont pas vraiment compris ce qu'il se passe ( y compris et surtout au gvt francais et dans son opposition dure, a peu pres au meme niveau de comprehension des faits)
Réponse de le 18/07/2020 à 12:40 :
Je suis ravie lorsque j'achète français même si c'est plus cher. Je boycotte tout ce qui n'est pas fabriqué en France. On paye plus cher certes mais ne vaut-il pas mieux payer plus cher les produits et moins les chomeurs. ? Si cela permet à mes concitoyens de vivre mieux et d'être mieux intégré dans la societe, c'est tres bien. Et c bon pour la planète.

?
a écrit le 17/07/2020 à 18:00 :
Je propose la solarisation (préparez vos crèmes) pour étendre dans un 1er temps notre développement économique toujours plus étendu, toujours plus intriqué au système solaire (pas Solers lui il fait dans la culture, la littérature, un monde parallèle détaché de nos contingences...).
La solarisation est l'extension à tout le système solaire de notre dure lutte pour la vie que nous envisageons essentiellement par la fabrication de machins, de bidules, de trucs, dont certains presque incidemment utiles.
En panne de matériaux sur notre Terre natale (sic), il s'agira d'implanter des usines qui d'ailleurs pourront fumer jusqu'à plus d'feu, de comburant ou de combustible voire les deux (le fameux en même temps qui se traduit par le multiprocessing, le multitasking ou le multithreading), loin de toute civilisation, en terrains désolés.
Ainsi nous ne rapatrierons (la terre patrie unique d'où une évolution inéluctable vers un consensus mou) que des produits semi finis prêt à être assemblés, évitant les transformations chimiques et diminuant l'entropie ambiante.

L'étape suivante se nommera la Lactalisation, pour l'extension de notre capacité à ex-traire partout et tout le temps. Il s'agira vous l'aurez compris de l'extension à la voie lactée de nos sauts de puce à l'échelle du grand tout auquel on ne comprends toujours rien d'ailleurs, ne croyez pas les foutaises cosmogonistes qui prétendent avoir déchiffrer l'alpha et l'oméga (clé publique et clé privée) de l'histoire de ce qui est au regard de ce qui n'est pas (ceux qui ne sont rien).

Vous voyez, humanité, l'avenir vous appartient, avec cependant probablement d'autres conflits à venir contre des espèces inconnus jusqu'alors auquelles nous déléguerons après les avoir vaincu, dans le meilleur des cas, le meilleur des mondes, la fabrications de nos machins, de nos bidules etc... etc... et bis repetita...
a écrit le 17/07/2020 à 15:27 :
La mondialisation, c'est comme l'UE, ça pourrait être un "truc" bien SI l'intérêt des peuples primait sur les intérêts des acteurs (profiteurs) du système financier. Toute autre explication n'est que littérature.
a écrit le 17/07/2020 à 12:25 :
Non la mondialisation n'est pas prete de calancher, loin de la.
Il suffit d'aller se balader sur le port de Pusan au sud de la peninsule de Coree du sud et d'observer le ballet incessant des portes containers, methaniers et autres navires tous des mastodontes de la mer.
a écrit le 17/07/2020 à 10:31 :
déja la zone euro va tres mal ! la France est en guerre contre le virus dans la plus grande incohérance . gafa / ceta de surcroit
a écrit le 17/07/2020 à 10:30 :
déja la zone euro va tres mal ! la France est en guerre contre le virus dans la plus grande incohérance . gafa / ceta de surcroit
a écrit le 17/07/2020 à 6:19 :
Les guerres mondiales et les épidémies du XX ième ont été causés par la mondialisation. Et auparavant, l'esclavagisme au nom du développement. L'enfer est toujours pavé de bonnes intentions. La mondialisation n'a jamais été heureuse pour les pays sous-développés, et pour les autres elle a été une source de compétition et de conflits. Et l'est toujours d'ailleurs...
Réponse de le 17/07/2020 à 8:25 :
A vous lire j'ai l'impression de regarder un négatif de l'histoire. La première guerre mondiale n'était pas l'affrontement des nations ? Le contraire de la mondialisation. Et que dire de la seconde,le régime Nazi était bien connu pour son ouverture sur le monde ! Quand à l'exploitation des pays sous développés elle a jamais été aussi faible que sur ces 20 dernières années.
Réponse de le 17/07/2020 à 10:02 :
Pour répondre à valou

Ce n est pas pour rien que la première et seconde guerre de 14 et de 39 s appellent mondiale, ce sont les nations qui font la mondialisation, avec l économie mais aussi avec la guerre ! Le pays le plus mondialiste dans les échanges est celui comme par hasard qui a fait le plus de guerre ces derniers 120 ans a l étranger pour défendre ses intérêts, les USA. La mondialisation c est d abord la technologie qui raccourci les distances et le temps, c est une utopie que d y voir que du progrès dans le progrès.
Réponse de le 17/07/2020 à 11:31 :
Sauf que le solde commercial de l’Europe reste globalement excédentaire !!! La mondialisation a du bon pour l’Europe puisque l’ensemble des 27 pays exportent plus qu’ils n’importent et donc cela nous enrichit !!! Évidemment ça n’est pas le cas particulier de la France ......
Réponse de le 17/07/2020 à 15:08 :
Le régime Nazi est né de la faillite de l'Allemagne causée par la crise de Wall street en 1929 : c'est donc à cause de la mondialisation de la finance.
L' exploitation abusive des ressources des pays en voie de développement abouti à une grave crise écologique dont toute la planète pâti.
Réponse de le 17/07/2020 à 15:09 :
Nous exportons surtout des armes, des guerres et un maximum de pollution...
a écrit le 16/07/2020 à 16:45 :
Les hommes préhistoriques étaient tous des nomades, vous n'inventez rien les gars hein avec cette ridicule "mondialisation" qui au final ne veut strictement rien dire chacun y mettant ce qu'il veut, ce qui l'arrange, ce qui lui permet de préserver voir augmenter ses intérêts aussi différents que variés.

Par contre je suppose que si vous ne parlez plus de nationalisme mais de souverainisme c'est pour continuer de faire de la publicité à ce parti d'arriérés qu'est le RN non ? Dommage ! Car ce sont deux concepts totalement différents les gars c'est vraiment fatiguant voir irritant quand on sait que ceux qui emploient ces termes massacrés peuvent bien mieux faire quand même hein.

Une bonne fois pour toute: Souveraineté: Autorité suprême (d'un souverain, d'une nation…). La souveraineté du peuple, fondement de la démocratie. 2.Caractère d'un État qui n'est soumis à aucun autre État.

Nationalisme: Doctrine, mouvement politique qui revendique pour une nationalité le droit de former une nation. 2.Exaltation du sentiment national ; attachement passionné à la nation (chauvinisme, patriotisme) ; doctrine fondée sur ce sentiment.

Alors que vous fassiez par obligation oligarchie vos messes néolibérales habituelles va encore mais de massacrer le langage c'est totalement impardonnable et véritablement à pleurer.

"Encore un siècle de journalisme et tous les mots pueront" Nietzsche (1844-1900)
Réponse de le 18/07/2020 à 11:43 :
Votre conception du nationalisme à un relent passéiste et n est que balivernes pour faire passer les adeptes de cette conception à de vulgaires fascistes , de plus le souverainisme est le complément direct du nationalisme .
On peut être nationaliste et souverainiste et aimer les autres et concevoir les relations comme devant être égale entre Etat (Gagnant gagnant ) .
Réponse de le 19/07/2020 à 11:59 :
@ "Votre conception du nationalisme"

"Nationalisme: Doctrine, mouvement politique qui revendique pour une nationalité le droit de former une nation. 2.Exaltation du sentiment national ; attachement passionné à la nation (chauvinisme, patriotisme) ; doctrine fondée sur ce sentiment."

C'est une définition venant d'un dictionnaire c'est pas ma conception, c'est sa définition, faut que tu te reposes vraiment hein.

Par ailleurs quand je vois ceux qui défendent le nationalisme de façon générale, ceux qui vendaient des "mauvais" français aux allemands à une époque, je me méfierais sans cesse de ceux qui veulent à tout prix cette idéologie surtout dans un pays comme le nôtre qui s'est construit du fait de son emplacement géographique via les migrations et autres citoyens de passage.

Dernière fois que je prends la peine de répondre sinon vous virez cette réponse du paysan sinon vous virez mon commentaire à moins que vous me filiez enfin 100 balles pour avoir le droit de l'instrumentaliser.
a écrit le 16/07/2020 à 16:10 :
Après avoir dit que toute protection était signe d'égoïsme, maintenant on ne pense qu'a reprocher un manque de "politique de précaution"! Mais justement... la Souveraineté n'est que cela, un principe de précaution face aux aléas irresponsables de la globalisation!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :