Nouvelles mesures pour tenter de contrôler l'inflation en Argentine

 |   |  159  mots
(Crédits : Reuters)
La Banque centrale argentine (BCRA) a mis en place lundi de nouvelles mesures pour tenter de contrôler l'inflation débridée de ce pays et rassurer les marchés, des décisions aussitôt saluées par le Fonds monétaire international.

La BCRA a augmenté la part de liquidités que les banques commerciales peuvent destiner à l'achat de titres en pesos à court terme, appelés Leliq, afin de soutenir le peso. Dans le même temps, la BCRA a également décidé de maintenir à 58% le taux minimum d'intérêt de ces mêmes Leliq, jusqu'à la publication de nouveaux indicateurs d'inflation.

Dans ce pays en récession depuis l'an dernier, ces mesures sont destinées à freiner l'inflation qui, bien qu'elle ait légèrement baissé en juin, reste très élevée sur les 12 derniers mois, à 55,8%.

Ces mesures annoncées "garantissent une politique monétaire tournée vers une diminution de l'inflation et un bon fonctionnement du système financier", a déclaré sur Twitter Gerry Rice, le porte-parole du FMI.

En échange d'un prêt de 56 milliards de dollars du FMI, de 2018 à 2020, l'Argentine s'est engagée à parvenir à l'équilibre budgétaire en 2019, afin de stabiliser son économie fragile.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/07/2019 à 9:25 :
ILs ne veulent pas nous en donner un peu svp ?

Car ici on est en UERSS, empire prévu pour durer mille ans.
a écrit le 23/07/2019 à 21:26 :
Psychologie de marché contre psychiatrie de la menagere, devinez qui sera toujours le plus fort.


Un indice, la menagere a toujours raison.


les cabosses de cacao et les coquillages, c'est kif kif pareil tout comme.

Bref, ça sert a rien de tout ça.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :