NSA : les députés américains approuvent l'interdiction de la collecte massive de données

 |   |  216  mots
Les représentants ont voté par 338 voix contre 88 cette réforme soutenue par Barack Obama, qui avait échoué au Congrès l'an dernier.
Les représentants ont voté par 338 voix contre 88 cette réforme soutenue par Barack Obama, qui avait échoué au Congrès l'an dernier. (Crédits : © Dado Ruvic / Reuters)
La Chambre des représentants américaine a adopté mercredi le USA Freedom Act, visant à réformer le Patriot Act de 2001. Le Sénat devra à son tour se prononcer avant la fin du mois de mai.

Un premier pas a été franchi vers l'interdiction de la collecte massive et systématique de données par la National Security Agency (NSA) américaine, révélée en 2013 par son ancien technicien Edward Snowden. Mercredi 13 mai, la Chambre des représentants a approuvé la proposition de loi nommée USA Freedom Act, qui défendrait explicitement cette pratique aux Etats-Unis.

Les représentants ont voté par 338 voix contre 88 cette réforme d'un article controversé du Patriot Act, adopté après les attentats du 11 septembre 2001, et qui arrive à expiration le 1er juin. Soutenue par Barack Obama, la proposition de loi avait échoué au Congrès l'an dernier.

Un programme déclaré illégal par la justice américaine

Le texte doit toutefois encore être soumis d'ici la fin du mois au Sénat, où les débats s'annoncent plus intenses. Le chef de la majorité républicaine souhaite reconduire l'article controversé du Patriot Act tel quel jusqu'en 2020. Il s'oppose à une coalition d'élus des deux bords.

Une cour d'appel fédérale a déclaré la semaine dernière illégal le programme de métadonnées, notamment téléphoniques, de l'Agence de sécurité nationale, mais les juges ont laissé au Congrès le soin de concocter une réforme.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/05/2015 à 21:19 :
"interdiction de la collecte massive de données"
oui, aux USA, mais renforcé à l'extérieur, vers les "ennemis" (la Terre entière).
a écrit le 14/05/2015 à 19:32 :
L’Allemagne fournirait 1,3 milliard de métadonnées chaque mois à la NSA. Et la France, va-t-elle en faire mieux ? :-)
a écrit le 14/05/2015 à 14:26 :
Oui, jusqu'à ce qu'ils trouvent une collecte massive de données encore plus performante.
a écrit le 14/05/2015 à 13:45 :
Notre premier ministre à l'air malin avec sa loi sur les grandes oreilles...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :