Pour sa première rencontre officielle, Trump choisit Theresa May

Le président des Etats-Unis accueillera la Première ministre britannique à Washington, vendredi. Donald Trump s'était réjoui de la décision des Britanniques de quitter l'Union européenne.

1 mn

Donald Trump souhaite signer rapidement un accord commercial bilatéral avec le Royaume-Uni.
Donald Trump souhaite signer rapidement un accord commercial bilatéral avec le Royaume-Uni. (Crédits : Reuters)

Donald Trump va rencontrer vendredi à la Maison blanche la Première ministre britannique, Theresa May, a annoncé samedi 21 janvier son porte-parole Sean Spicer à des journalistes.

Cette rencontre sera l'occasion pour May, dont les relations avec l'équipe de transition sont restées limitées, de discuter de l'avenir de la "relation spéciale" entre Londres et Washington, qui représente un des soubassements de la diplomatie britannique.

Donald Trump s'est réjoui de la décision des Britanniques de quitter l'Union européenne et s'est affiché à la Trump Tower avec le partisan nationaliste Nigel Farage. Il s'est proposé de signer rapidement un accord commercial bilatéral avec le Royaume-Uni.

"Le président va accueillir son premier dirigeant étranger (...) Theresa May, du Royaume-Uni, viendra à Washington vendredi", a dit Sean Spicer lors d'une conférence de presse.

Après Theresa May, ce sera le président mexicain

Donald Trump rencontrera également son homologue mexicain, Enrique Peña Nieto, le 31 janvier. L'homme d'affaires a fait de la renégociation de l'Accord de libre-échange d'Amérique du Nord (Aléna), qui unit les Etats-Unis au Mexique et au Canada, l'une de ses priorités.

Le président américain et son homologue canadien, Justin Trudeau, ont discuté samedi au téléphone de nouveaux entretiens dans les jours à venir.

Le président russe, Vladimir Poutine, est prêt à rencontrer son homologue américain, Donald Trump, a annoncé hier à la BBC le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par l'agence Tass. Il faudra cependant plusieurs mois pour préparer une telle rencontre, a prévenu le représentant du Kremlin.

(Avec Reuters)

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 24/01/2017 à 8:20
Signaler
Que de visionnaires dans ces coms.... On nous prédit tout et son contraire ; laissons Trump et May agir, nous jugeront sur les résultats. Pour l'instant, le Brexit, tout comme l'élection de Trump qui devaient, toujours selon nos prévisionnistes éclai...

à écrit le 24/01/2017 à 7:08
Signaler
Comme toujours la GB ce lance dans les brads des USA, ils souhaitent sûrement un accords economique gagniant de chaque côté de l'Atlantique... Mais les USA souhaite maintenir l'emploi sur leur territoire... A moins qu'ils soit encore envisager de c...

à écrit le 23/01/2017 à 8:08
Signaler
le message de trump à l'Europe est clair , les européens doivent intégrer la nouvelle donne pour les négociations à venir ; à moins que d'autres pays partent aussi

à écrit le 22/01/2017 à 22:49
Signaler
c'est un non évennement. Les anglais ont toujours couchés sur le paillasson des USA. Rapellez vous l'aclamation de T Blair par le parlement US au moment des grands mensonges sur l'Irak. Pourquoi quitter l'UE dont ils ont fait si peu partie depuis des...

à écrit le 22/01/2017 à 19:49
Signaler
Le général De Gaulle disait en son temps que le RU était le sous-marin des USA en Europe. Encore une fois il avait raison. Le sous- marin rentre au port aujourd'hui, après une immersion de quelques années au sein de l'UE.

à écrit le 22/01/2017 à 19:41
Signaler
Que Le Président Donald Trump, ignore et méprise cette " france ", ne participe plus à L'INUTILE G 7 ,et participe au G 20 des vrais enjeux ( brève salutation au français lors des G20), décline toute invitation du Cocorico à l'Elysée. accepte invit...

à écrit le 22/01/2017 à 18:03
Signaler
J'ai entendu que les agriculteurs anglais qui ont voté massivement pour le brexit commençaient à avoir peur des importations de viande US en cas d'accord .

le 22/01/2017 à 18:52
Signaler
Avec "droit de douane" a la clef car cela ne fonctionnera plus comme pour l'UE!

à écrit le 22/01/2017 à 15:20
Signaler
Qu'ils préparent tous deux, un accord Bilatéral, mutuel de Défense. Et que Le Président Donald Trump, cesse !!!! de financer 75% de l'O.T.A.N et réduise à 40% son financement, et " europe " assume 60%. Qu'il ignore " la france "

à écrit le 22/01/2017 à 15:10
Signaler
Que cette " europe " se vide de ses membres, peu à peu, au profit de SEULES relations bi-latérales et trilatérales.

le 23/01/2017 à 0:00
Signaler
@Romain: bilatérale, trilatérale ? T'es contre la partie carrée :-)

à écrit le 22/01/2017 à 15:07
Signaler
En france les élus-nains de l'Allemagne, se précipitent aux pieds du Chancelier(ère) LE SOIR MEME !!!! de toute la journée de l'investiture : HUMILIANT. Bien Mr Le Président Donald Trump : Vous Invitez Le Chef du Gouvernement Britannique. EVIDEMMENT,...

à écrit le 22/01/2017 à 14:32
Signaler
Symbole important signant la fin de l'union européenne, l’Allemagne pourra s'organiser avec divers pays dynamiques dans le monde. Reste pour la France comme en Espagne d'optimiser son tourisme et récupérer le manque à gagner des pays du Maghreb.

à écrit le 22/01/2017 à 12:55
Signaler
May ne sait vraiment plus quoi faire pour tenter de sortir le Royaume-Uni du pétrin dans lequel il s'est mis... on sait pourtant depuis Blair et la guerre du golfe qu'il n'y a rien à gagner pour un dirigeant britannique à jouer les caniches du présid...

le 22/01/2017 à 14:53
Signaler
quel dommage que les britanniques ne vous aient pas pour premier ministre ! le hard brexit redonne la main à May, l''UE va exploser.

le 22/01/2017 à 16:20
Signaler
@Bruno_bd: préjuger, c'est faire un procès d'intention. On pourra juger quand Trump aura fait quelque chose, pas avant. 2) Le Royaume-Uni n'est pas encore dans le pétrin et ne pas respecter le vote des Britanniques serait anti-démocratique, même si c...

le 23/01/2017 à 15:31
Signaler
@bruno_bd Entièrement d'accord, l'arrivée de Trump rend impossible tout dialogue constructif avec les USA pour les 4 prochaines années.

le 25/01/2017 à 22:56
Signaler
@brice : je ne crois pas qu'il faille attendre 4 ans. La majorité républicaine, si elle veut survivre aux midterms, cadrera probablement assez vite Trump. Si elle n'y arrive pas elle cherchera le moyen de le destituer ou d'en faire un "lame duck". Si...

à écrit le 22/01/2017 à 12:39
Signaler
je sens que la meilleure copine allemande d'Obamaa être vexée : c'est ce qu'on appelle témoigner de leur importance. je présume que si Mélania fait un saut en Slovénie pour saluer sa vieille patrie, Donald er elle pourront à cette occasion faire un...

à écrit le 22/01/2017 à 11:58
Signaler
l'anglo-saxonnie est une catastrophe avec son modèle recklessness/smoke & mirrors/spin (irresponsabilité/poudre aux yeux/baratin-propagande).

à écrit le 22/01/2017 à 11:47
Signaler
C'est pour cela que les anglais ne risquent pas grand chose, porte avion américain tandis qu'ils étaient au sein de l'UE la RU va tranquillement rentrer à la maison. Dommage que l’encéphalogramme de l'UE soit complètement plat, il y avait une opp...

le 23/01/2017 à 15:28
Signaler
Les Anglais ne risquent pas grand chose ? Une négo de divorce avec les équipes de Bruxelles, cela va être très sympa. Mais une négo de mariage avec les USA, bon courage aussi. Déjà, qu'avec Obama on n'a pas réussi à mettre en place un traité, al...

à écrit le 22/01/2017 à 10:45
Signaler
L'UE a intérêt à être vigilante , les anglo-saxons vont faire du business , rien que du business. Les impôts vont baisser drastiquement, Cap 21 aux oubliettes. Le modèle social français financés par les impôts les plus lourds du monde occidental va t...

le 22/01/2017 à 15:29
Signaler
Avec ces deux Vieillards du Communisme du Parti Socialiste : Hamon 48 ans, et De Montebourg 54 ans, allié avec l'Extreme Gauche octogénaire Filoche ( père et fille : élue ) TOUT IRA BIEN

le 22/01/2017 à 19:14
Signaler
Les impôts les plus lourds du monde occidental? Informez vous, les sources ne manquent pas. La France est dans la moyenne.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.