Pourquoi l'Arabie saoudite importe du mazout russe alors qu'elle regorge de pétrole

L'un des objectifs du président américain, en visite en Arabie saoudite ce vendredi dans le cadre d'un déplacement de trois jours au Proche et Moyen-Orient, est de convaincre Ryad d'accroître la production de brut de l'Opep pour faire baisser les prix du pétrole, qui exacerbent les pressions inflationnistes. Alors même que son administration cherche à isoler la Russie et à la priver des importants revenus tirés de ses exportations d'énergie.
Le président Joe Biden est attendu vendredi en Arabie saoudite.
Le président Joe Biden est attendu vendredi en Arabie saoudite. (Crédits : Mohammed Salem)

C'est un effet collatéral et quelque peu paradoxal qui ne va pas forcément dans le sens de l'embargo imposé par les Occidentaux à la Russie. Entre avril et juin, l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a doublé ses importations de mazout russe.

Depuis plusieurs années, le royaume importe du mazout russe, ce qui lui permet de réduire ses besoins en raffinage de pétrole brut pour ses produits et de baisser la quantité de pétrole qu'il doit utiliser pour produire de l'électricité. Cette stratégie permet à l'Arabie saoudite de garder ainsi plus de stocks de brut destiné à l'exportation sur les marchés internationaux et de répondre à la forte demande actuelle, liée à la période estivale.

Pressée par les Occidentaux, et notamment les Etats-Unis d'accroitre la production de brut de l'Opep pour faire baisser les prix du pétrole, qui exacerbent les pressions inflationnistes, l'Arabie saoudite, aurait ainsi importé 647.000 tonnes (48.000 barils par jour) de mazout de Russie via les ports russes et estoniens entre avril-juin, contre 320.000 tonnes sur la même période il y a un an, selon des données consultées par Reuters.

L'opération est avantageuse financièrement pour l'Arabie saoudite. Car d'une part, elle vend son or noir à des prix plus élevés sur le marché extérieur. Et elle achète à la Russie, frappée par des sanctions occidentales depuis l'invasion de l'Ukraine, des hydrocarbures à prix réduits. D'autres pays achètent également à la Russie, comme la Chine, l'Inde et plusieurs pays africains et du Moyen-Orient.

Biden en Arabie saoudite

Le président américain, Joe Biden, en visite de trois jours au Proche et Moyen-Orient, est en Arabie saoudite ce vendredi. Il est attendu à Djeddah où il doit rencontrer près d'une douzaine de dirigeants régionaux, dont le prince héritier Mohamed ben Salmane, dans le cadre d'un sommet du Conseil de coopération du Golfe et d'autres organisations.

Ces ventes de mazout russe auprès de ces pays représentent pour le locataire de la Maison Blanche un nouveau défi alors que son administration cherche à isoler la Russie et à la priver des importants revenus tirés de ses exportations d'énergie. En même temps, Washington espère convaincre Ryad d'accroître la production de brut de l'Opep, ce qui permettrait de faire baisser les prix du pétrole, qui exacerbent les pressions inflationnistes. Mais le royaume dispose de peu de marges pour accroître ses capacités.

(Avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 01/08/2022 à 17:59
Signaler
Il est, tout de même, invraisemblable que les USa cherchent à pénaliser la Russie, alors qu'ils façonnent le marché mondial avec le dollar toute l'année et en résumé "PROFITE" de sa monnaie pour transférer SES PROPRES déficits sur le dos des autres ...

à écrit le 22/07/2022 à 18:54
Signaler
Pourquoi L'Arabie seoudite n'applique pas l embargo russe décider par les USA

à écrit le 17/07/2022 à 19:40
Signaler
En réalité, les réserves pétrolières prouvées ne le sont pas du tout comme la solidité des banques qui paient des agences de notation pour rassurer les marchés financiers... Par prudence ou stratégie les bédouins préfèrent économiser leurs rése...

à écrit le 17/07/2022 à 17:10
Signaler
Si des pays aux ordres ex larbins décident de tourner le dos aux usa et consorts que devra-t-il rester à ce pays de faire ? Se casser d'Europe vite fait.

le 18/07/2022 à 10:00
Signaler
Moi ca y est, j'ai quitté l'eurooe, mooooon dieu que je ne regrette pas...

à écrit le 17/07/2022 à 8:01
Signaler
Avec les sanctions, l'Europe a réinventé le boomerang, elle prend en pleine figure le retour de bâton.

à écrit le 16/07/2022 à 16:02
Signaler
On se peigne dans son chapeau !

le 17/07/2022 à 16:01
Signaler
et nous acheterons mais bien plus cher le gaz et l'essence russe laver par l'arabie saoudite en quelle que sorte une nouvelle machine a evasion du fric alors que les usa avec la nasa viennent de conclure un accord de cooperation avec les russe p...

à écrit le 16/07/2022 à 13:00
Signaler
Concrètement on ( europe ) se fait enclosquer par nos dirigeants. Il est temps de les foutre dehors avant qu'ils n'atteignent leurs buts de guerre, nous laminés.

le 17/07/2022 à 7:34
Signaler
si vous compter sur m macron pour un dialogue vous vous faites des illusions que ce soit pour la france ou tout autre chose seul la soumission a bruxelles et au usa il n' y cas revoir la main dans le dos de trump ou biden pour se rendre compte d...

à écrit le 16/07/2022 à 8:24
Signaler
Bonjour, Beaucoup de pays se font l'intermédiaire de la Russie sur la revente des produits pétroliers raffiné... Après tous ils y a toujours moyen de faire de l'argent.... Dans tous les cas, l'Union européenne doit conduire une réduction de sa cons...

le 17/07/2022 à 19:56
Signaler
Plus de transport en commun ? supprimer 200000 voitures pour les mettre dans les trains implique de tripler le reseau ferroviaire avec expulsion à la clé des immeubles à raser pour les faire passer Biocarburant ? une equipe de chercheurs a démontré...

à écrit le 15/07/2022 à 23:06
Signaler
Est-ce que Biden va-t-il aborder le sujet des 300'000 morts au Yémen que l'Arabie saoudite porte une très grande responsabilité??

à écrit le 15/07/2022 à 19:09
Signaler
L'Arabie saoudite importe du pétrole parce qu'il est moins cher en Russie, mais surtout parce que les champs pétroliferes de Gawar on atteint le Pic de Hubbert il y a au moins 10ans. Ce aux signifie que le pétrole saoudien s'épuise et qu'il va être ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.