Poutine était prêt à mettre en alerte les forces nucléaires en Crimée

 |   |  388  mots
Nous avions reçu des informations selon lesquelles des plans étaient prêts non seulement pour la capture de Viktor Ianoukovitch, mais aussi pour son élimination physique, assure Vladirmir Poutine.
"Nous avions reçu des informations selon lesquelles des plans étaient prêts non seulement pour la capture de Viktor Ianoukovitch, mais aussi pour son élimination physique", assure Vladirmir Poutine. (Crédits : Reuters)
La Russie était prête à mettre ses force en état d'alerte pour garantir l'annexion de la région en mars 2014, affirme le président russe dans un documentaire diffusé dimanche soir en Russie. Il assure également avoir sauvé la vie de l'ancien président ukrainien, renversé pendant la crise.

"Crimée: Retour à la patrie". C'est le nom d'un documentaire diffusé dimanche15 mars au soir en Russie. qui évoque l'action de Vladimir Poutine en Crimée depuis le début du conflit et son annexion. Ce dernier se présente en sauveur de la région.

"Bien sûr, nous ne pouvions pas savoir immédiatement (quelle serait la réaction à cette annexion). De fait, dans les premières étapes, je devais guider nos forces armées. Pas seulement les guider, leur donner des ordres", explique Vladimir Poutine.

Interrogé pour savoir s'il était prêt à mettre les forces nucléaires russes en alerte, il répond: "nous étions prêts à le faire", face "à la tournure la plus défavorable qu'auraient pu prendre les événements".

Poutine assure avoir sauvé la vie de Ianoukovitch

Le renversement de Viktor Ianoukovitch, alors président ukrainien, a été presque immédiatement suivi par une intervention militaire russe dans la péninsule de Crimée qui abrite le port stratégique de Sébastopol.

Le chef de l'Etat russe a expliqué dans le documentaire que son pays a sauvé la vie de ce dernier et qu'il s'agit d'une "une bonne action":

"Pour nous, il était devenu évident et nous avions reçu des informations selon lesquelles des plans étaient prêts non seulement pour sa capture mais aussi, et c'est ce que préféraient les auteurs de ce coup d'Etat, pour son élimination physique."

Et de renchérir en citant Joseph Staline: "Comme l'a dit une grande figure historique: pas d'homme, pas de problème."

Le président russe aux abonnés absents

Par ailleurs, le jour où le documentaire a été diffusé, la chaîne de télévision indépendante Dojd a annoncé que Vladimir Poutine est absent de Moscou depuis plusieurs jours. Le président russe n'est plus apparu en public ni en direct à la télévision depuis plus d'une semaine et il a annulé une visite prévue vendredi au Kazakhstan.

Selon les sources citées par Dojd, Vladimir Poutine se trouve dans sa résidence du lac Valdaï, dans la province de Novgorod, au nord-ouest de Moscou.

En outre, un journal autrichien affirme dimanche que le président russe souffre de problèmes au dos et qu'un médecin viennois s'est rendu à Moscou pour le soigner.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2015 à 21:33 :
Insolite : la ministre américaine des Finances de l'Ukraine, Mrs. Natalie Jaresko, a dit que l'aide financière promise par le FMI pour la restauration de l'économie nationale ukrainienne ne sera pas suffisant. Du coup, elle demande à la Russie pour agir dans "la bonne foi" et laisser tomber une partie de prêts que Moscou avait fait à l'Ukraine !!! non, ce n'est pas un gag, c'est dans la presse internationale. La fin des haricots ?
Réponse de le 18/03/2015 à 8:27 :
Ce matin on apprend aussi que les militaires US en Ukraine ont suspendu leur entrainement. Vous avez vu la quantité de navires russes qui se trouvent actuellement en mer Baltique et en mer Noire ? Impressionant ! quand l'Ours montre ses dents les cowboys haussent leurs sourcils…
Réponse de le 19/03/2015 à 21:27 :
Bonsoir. Et moi je vous apprend encore une autre chose à propos de la situation à Marioupol à ce moment. Une fois n'est pas coutume, c'est par la Voix de l'Amérique qu'on apprend comme se passent réellement les choses sur le terrain. En voici le lien: lesakerfrancophone.net/ukraineselon-une-tv-us-la-terreur-regne-dans-la-ville-de-marioupol-controlee-par-kiev/
a écrit le 16/03/2015 à 18:05 :
1. Pour les forces en état d’alerte : qui sait… Juste il faut remarquer qu’il y a quelques signes que l’action en Crimée a été réalisée en accord avec certains chefs occidentaux et de la junte. Je ne l’affirme pas, mais ce n’est pas impossible.
2. Concernant Ianoukovich cela ressemble à la vérité. D’autre côté Kremlin a fait beaucoup de chose pour empêcher la création du pouvoir légal alternatif à l’Est de l’Ukraine (peu importe avec ou sans la participation d’Ianoukovich), tandis que les chances de ce pouvoir éventuel ont été non-négligéables dans les premières semaines après le coup d’Etat.
3. La citation de Staline sur l’homme et le problème a été inventée par ses détracteurs bien après de sa mort.
4. Concernant la Crimée il est assez drôle de voir une opération exemplaire de point de vue militaire et d’organisation, malgré le caractère spontané de la décision, mais assez stupide politiquement et suivie par une politique désastreuse à l’Est (par exemple, le soutien absent ou insuffisant des rebelles, mais pas uniquement).
5. Spécialement pour ceux qui ont lu les articles récents dans les média concernant la préméditation des actions du Kremlin en Ukraine: ils n’ont pas grande chose à voir avec la réalité, parce qu’ils sont basés sur un article très stupide et faux dans un journal « libéral » en Russie. Au contraire, cet article montre l’inverse, je l’ai lu. P.S. Ce n’est pas du tout un compliment en faveur du Kremlin, bien au contraire.
Réponse de le 18/03/2015 à 18:50 :
à Ex-Moscovite : La semaine dernière, une personne faisant profession de journaliste et émargeant au quotidien Libération, a cru bon de diffuser une liste noire de sites internet et d’individus indépendants qui n’ont pas l’heur de lui plaire. C'était pas vous, par hasard ?
a écrit le 16/03/2015 à 14:35 :
Quoi d'étonnant ? Quoi de nouveau ? La Russie est une grande puissance dotée de l'arme nucléaire... C'est quand même pas une découverte ! Et ce n'est pas pour jouer aux billes ! On la cherche ?... On a toutes les chances de la trouver.
Quant à la légitimité du coup d'état de Kiev, à l'agressivité des forces américaines aux frontières de la Russie (pardon de l'OTAN !)... A la participation de fascistes pro-guerre au gouvernement de Kiev... Ce n'est pas nouveau non plus.
Poutine a été mis en place pour y faire face... Et aucun doute qu'il y fera face. Les cris d'orfraie participent de l'intox, mais rien de nouveau depuis 1999. Si ce n'est que les américains mangent leurs (nombreux) chapeaux.
a écrit le 16/03/2015 à 14:09 :
Vivement un président Républicain US pour remettre au pas Poutine .
Réponse de le 16/03/2015 à 16:24 :
Ou pour détruire la race humaine.
Réponse de le 18/03/2015 à 9:21 :
@ bob 115 : Autant être aveugle que lire une stupidité pareille.
a écrit le 16/03/2015 à 13:40 :
Reste à savoir la part de vérité là-dedans, car il doit y avoir de l'intox occidentale, mais un type qui s'accroche au pouvoir comme cela ne m'inspire pas du tout confiance. Il a fait de bonnes choses, mais qu'il parte et laisse le soin à d'autres de continuer à développer la Russie :-)
a écrit le 16/03/2015 à 12:12 :
Le niveau de liberté de presse de la Russie est 154me, au même niveau que la Lybie, donc pour ma part, je fait plus confiance aux médias venant de pays 'libres'
(même si je respecte les citoyens Russes, c'est l'impérialisme de manière générale que je n'aime pas (souvent le fait de 'grandes puissances'))
Réponse de le 16/03/2015 à 12:43 :
Qui détermine le niveau de liberté de la presse, si ce n'est ceux qui ont les meilleures notes et les moyens financiers de répandre leurs idées?
Réponse de le 16/03/2015 à 12:47 :
à Guillaumebesset : Et la liberté de la presse en France, Monsieur, est-elle classée où, à la 1ère place ? et celle des Etats-Unis alors ? vous pouvez dire tout ce qui vous vient à l'idée hein ? ces classements sont faits par des agences occidentaules = tendancieux + suspects. Que de salades qu'on voit par là, dedieu….
Réponse de le 16/03/2015 à 13:48 :
Oui oui et le prix nobel de la paix aussi... Pour le moment le Top pays ou il y a eu le plus de morts dans la presse en 2015 reste la France. Cocorico.
Réponse de le 16/03/2015 à 13:53 :
"confiance dans les médias des pays libres"
La bonne blague ! Vous souvenez-vous des armes de destruction massive de Saddam Hussein ? Et du vilain Bachar Al Assad contre les gentils islamistes ?
Réponse de le 16/03/2015 à 17:41 :
@guillaumebesset: Ce classement est faux. En Russie il existe les média d'opposition, les média indépendants. Il est tout à fait possible de critiquer le pouvoir. De plus la liberté de la presse est une illusion en grande partie, parce qu'il y a toujours des actionnaires.
Réponse de le 19/03/2015 à 19:19 :
WOW ! "da zvidania" (au revoir en russe) !
a écrit le 16/03/2015 à 11:26 :
L’éternel bourrage de crâne de l'OTAN! Quels étaient les intentions de J.F.K. lors de l'affaire de Cuba?
a écrit le 16/03/2015 à 10:14 :
N'en déplaise les beaux zozos pro-Otan de ce forum, Poutine a tout à fait raison. Les troupes américaines sont de plus en plus nombreuses autour des frontières russes mais tout cela passe sous silence des médias aux ordres occidentaux. Cependant vous voulez voir la presse aux ordres monter au plafond pour crier au scandale ? il suffit que Poutine envoie la marine russe aux alentours des côtes américaines et britannique. Ah alors on verra l'hystérie la plus totale de nos journalistes. Du dégoût….. et quoi d'autre?
Réponse de le 16/03/2015 à 10:40 :
@C. Lafaillite: oui, mais le nombre des troupes, dont vous parlez, reste ridicule. C'est juste une démonstration du drapeau.
Réponse de le 16/03/2015 à 13:36 :
80 000 soldats americains sont stationnes en Europe c'est loin d’être ridicule.
Réponse de le 16/03/2015 à 17:10 :
Je suis vos commentaires depuis longtemps et je sais que derrière votre pseudo se cache un autre personnage assez connu, le bon et vieux troll pro-Otan, pro-Kiev, Pro-US etcetera qui nous squatte… Toujours les mêmes discours anti-Poutine, anti-URSS, bref, quoi de neuf ?….
Réponse de le 16/03/2015 à 17:36 :
@C. Lafaillite: Désolé, mais vous avez tord cette fois. C'est moi. Le nombre des troupes envoyé dans les pays baltes récemment est assez ridicule. Par contre la présence et l'avancement lente et continue de l'OTAN dans l'ex-URSS est une autre chose, et cela existe bien. Ici, d'accord.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :