La plus grande mobilisation de l'opposition russe depuis la réélection de Poutine

 |   |  885  mots
Boris Nemtsov, assassiné vendredi soir à Moscou, préparait un rapport sur la présence de soldats russes en Ukraine
Boris Nemtsov, assassiné vendredi soir à Moscou, préparait un rapport sur la présence de soldats russes en Ukraine (Crédits : REUTERS)
Un marche a lieu à Moscou ce dimanche, alors que les dirigeants occidentaux ont fait part de leur indignation , après l'assassinat de l'opposant à Poutine Boris Nemtsov

Des milliers de Russes sont réunis ce dimanche pour une marche dans Moscou en hommage à Boris Nemtsov, l'opposant et ancien vice-Premier ministre russe assassiné près du Kremlin. Plus de 70.000 personnes sont rassemblées, selon l'un des organisateurs de la marche.

"Nous estimons que plus de 70.000 personnes sont là", a déclaré à l'AFP Alexandre Rikline, l'un des organisateurs de la marche qui a été autorisée par les autorités. La police a fait pour sa part état de plus de 16.000 manifestants.

Si les chiffres donnés par les organisateurs sont corrects, il s'agit de la plus grande mobilisation de l'opposition depuis la réélection de Vladimir Poutine en 2012.

Un choc brutal


Le meurtre, tard vendredi, de l'opposant, deux jours avant une manifestation contre le pouvoir à laquelle il avait appelé pour dimanche, a été un choc brutal pour ses partisans et des milliers d'anonymes et a provoqué un concert de condamnations indignées dans la communauté internationale.

Poutine s'engagne à tout faire pour châtier les assassins...


Le président Vladimir Poutine s'est engagé samedi à tout faire pour châtier les assassins de Nemtsov. "Tout sera fait pour que les organisateurs et les exécutants de ce crime lâche et cynique reçoivent le châtiment qu'ils méritent", a affirmé M. Poutine dans un message de condoléances à la mère de Boris Nemtsov.

L'opposition a renoncé à une manifestation prévue dans le sud-est de Moscou, les autorités ayant, de manière exceptionnelle, autorisé une marche pour 50.000 participants jusqu'au pont où a été tué Boris Nemtsov de quatre balles dans le dos.


Une foule d'anonymes sur le lieu de l'assassinat

Dimanche matin, le pont où l'opposant de 55 ans a été tué alors qu'il se promenait à pied avec une jeune femme venue d'Ukraine présentée comme sa compagne, était couvert de montagnes de fleurs, de bougies, de photos ou de messages apportés par des personnalités connues ou une foule d'anonymes.

Quelques heures avant d'être assassiné, M. Nemtsov, avait appelé, sur les ondes de la radio Echo de Moscou, les Russes à manifester dimanche dans la capitale contre "l'agression de Vladimir Poutine" en Ukraine.


Un meurtre planifié


Selon le Comité d'enquête de Moscou s'appuyant sur les premiers éléments disponibles, le meurtre de l'ancien vice-Premier ministre du président Boris Eltsine devenu un opposant radical à Vladimir Poutine, a été "minutieusement planifié".

Alors que la police était à la recherche du ou des assassins, les autorités ont annoncé étudier toutes les pistes: le crime politique comme la piste islamiste, Boris Nemtsov ayant reçu des menaces à la suite de son soutien au journal satirique français Charlie Hebdo, et la piste d'un assassinat lié au conflit ukrainien.

Un rapport sur la présence russe en Ukraine


Nemtsov était apparemment en train de préparer un rapport détaillé sur la présence de soldats russes dans l'est de l'Ukraine, alors que Moscou dément toute implication de ses troupes auprès des rebelles séparatistes. Des sources policières anonymes citées par les agences de presse russes ont évoqué une éventuelle piste d'ultra-nationalistes d'extrême droite.

Les dirigeants occidentaux condamnent cet assassinat


Les dirigeants occidentaux, dont le président américain Barack Obama, ont condamné samedi "le meurtre brutal" de l'opposant et appelé à une enquête efficace.
 Le président français François Hollande a dénoncé "un odieux assassinat", la chancelière allemande Angela Merkel a appelé M. Poutine à faire la lumière sur ce "meurtre lâche".

Boris Nemtsov "était un pont entre l'Ukraine et la Russie, et ce pont a été détruit par les coups de feu d'un assassin. Je pense que ce n'est pas par hasard", a réagi le président ukrainien Petro Porochenko.

L'ancienne dissidente et opposante au Kremlin Lioudmila Alexeeva a résumé le sentiment de ceux qui soutenaient Boris Nemtsov dans sa lutte contre les autorités: "C'est un épouvantable assassinat politique".


"Une provocation", selon  le Kremlin

  Du côté des alliés du Kremlin, l'accent était mis avant tout sur l'aspect "provocateur" de cet assassinat et les risques de déstabilisation de la Russie.

"Poutine a déclaré que cet assassinat brutal portait les marques d'un meurtre commandité et avait tout d'une provocation", avait immédiatement dit son porte-parole, Dmitri Peskov.
 "Manifestement, il faut que le sang coule pour que des troubles éclatent dans le centre de Moscou", a commenté le chef du Parti communiste, Guennadi Ziouganov. Un autre responsable du parti, Ivan Melnikov, a estimé qu'il s'agissait d'une "provocation destinée à relancer l'hystérie antirusse à l'étranger".

L'ancien numéro un soviétique, Mikhaïl Gorbatchev, a déploré la mort de Boris Nemtsov, exprimant la crainte que les assassins ne soient pas arrêtés.
Plusieurs opposants ont été tués ces dernières années en Russie, notamment la militante des droits de l'homme Natalia Estemirova en Tchétchénie, l'avocat Stanislav Markelov et la journaliste Anastasia Babourova à Moscou, de même que la journaliste Anna Politkovskaïa. Les exécutants ont parfois été arrêtés et condamnés, mais pas les commanditaires.
 Dans une interview accordée début février au site internet Sobessedniki.ru, l'opposant avouait craindre "un peu" pour sa vie en raison de ses prises de position contre Vladimir Poutine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/03/2015 à 23:08 :
j'ai vu le reportage sur la Tchétchénie sur ARTE où les gens sont enlevés exécutés sommairement où tout le monde doit manifester gloire à Poutine les jours de manifestations obligatoire par le pouvoir , c'est l'avenir de la Russie et d'une partie de l'Ukraine sous occupation actuellement.
a écrit le 04/03/2015 à 22:58 :
Suffisamment au courant pour vous dire que Poutine a fait une très grosse erreur de jugement .
a écrit le 04/03/2015 à 9:05 :
Population Russie : 142,5 millions
Population OTAN : 916,2 millions

Mitaires actifs Russie : 545.000
Militaires actifs OTAN : 10.324.000

Réservistes Russsie : 1'2 millions
Réservistes OTAN : 25,441 millions

Chars Russie : 1'550
Chars OTAN : 79'600

Avions de combats Russie : 1'456
Avions de combat OTAN : 90' 925

Têtes nucléaires Russie : 1'292
Têtes nucléaires OTAN : 981'427


Données actualisées de février 2015
(Clément Ch.)
Réponse de le 04/03/2015 à 11:56 :
"Têtes nucléaires OTAN : 981'427" !!!! un million quoi

la moquette française avec de la vodka ukrainienne ça fait des dégâts…. mdr
Réponse de le 04/03/2015 à 17:50 :
D'ailleurs je me demande pourquoi venir encore à ce journal….. :-(
a écrit le 04/03/2015 à 8:31 :
L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), chargée de superviser l'application de l'accord de cessez-le-feu conclu à Minsk dit avoir observé le départ de deux convois de matériel militaire dans la région de Louhansk mais ne pas avoir été autorisée par les séparatistes à suivre ces convois jusqu'à leur destination finale !!!! (en plus de nombreux reviennent la nuit !!!)
Réponse de le 05/03/2015 à 8:40 :
La vraie réalité face à la propagande poutinienne c'est que les modérateurs de ce journal permettent uniquement de commentaires qui dénigrent la Russie et son président, tout en censurant d' autres qui en font de même avec l'OTAN ou l'Empire du Chaos. Inadmissible dans un pays qu'une fois était un parangon de liberté de presse et d'opinion.
Réponse de le 08/03/2015 à 17:19 :
Pourtant votre commentaire pro-Poutine et anti-presse a été publié. Vos affirmations paraissent inexactes et injustes.
a écrit le 04/03/2015 à 3:03 :
Pékin "condamne résolument" le meurtre de l'opposant russe Boris Nemstov, estimant que "l'assassinat politique est une stratégie dépassée" et contre-productive dont un pays "moderne et civilisé" doit faire l'économie."L'assassinat de dirigeants de l'opposition est un acte particulièrement insensé", c'est même le plus "honteux des actes", estime un quotidien officiel chinois, dans un éditorial condamnant le meurtre de l'opposant russe Boris Nemtsov à Moscou. Cet ancien vice-Premier ministre et adversaire déclaré du président Poutine abattu vendredi près du Kremlin. Pékin "condamne résolument" cet assassinat.
Réponse de le 04/03/2015 à 8:32 :
Une nouvelle agence de notation financière vient d'être créée conjointement par des Russes, des Américains et des Chinois et devrait commencer ses activités à partir de l'été 2015. C'est Universal Credit Rating Group (UCRG), notez bien ce nom.
Il s'agit d'une initiative de l'agence chinoise Dagong Global Credit Rating, de l'américaine Egan-Jones Ratings et de la russe RusRatings qui ne veulent plus se soumettre aux critères des "trois grandes" agences américaines, Moody's, Standard & Poor et Fitch, des agences très politisées et qui ne sont plus capables d'exprimer des avis impartiaux et indépendants.
Le monde change et prend ses distances de l'oligarchie "exceptionnaliste" de Washington…. il faut que la vieille Europe se débarasse de sa mauvaise compagnie (l'Empire du Chaos) pour refaire peau neuve.
a écrit le 04/03/2015 à 2:52 :
Population Russie : 142,5 millions
Population OTAN : 917 millions

Mitaires actifs Russie : 845.000
Militaires actifs OTAN : 3.585.000

Réservistes Russsie : 2 millions
Réservistes OTAN : 2,4 millions

Chars Russie : 2550
Chars OTAN : 7500

Avions de combats Russie : 1456
Avions de combat OTAN : 5900

Têtes nucléaires Russie : 1800
Têtes nucléaire OTAN : 2580
a écrit le 03/03/2015 à 20:08 :
Le Général américain quatre étoiles Philip Breedlove, Commandant Allié Hyper-Suprême de L'OTAN en Europe, se dit très préoccupé par les efforts russes de renforcer la capacité de défense de la péninsule Criméenne russe. L'homme est dans tous ses états, dit-on. Le regard hagard, il grille clope après clope, en vociférant phrases incompréhensibles. Piqué sur le vif, le Potentat a immédiatement convoqué une réunion avec des journalistes Tintins pour avouer que l'OTAN avait, en effet, remarqué des changements très significatifs concernant le déploiement d'armes en Crimée. De nos jours, dit-il, les systèmes antiaériens russes contrôlent approximativement la moitié de la Mer Noire, tandis que des missiles surface-surface couvrent la zone complètement. Un des journalistes (troll de l'OTAN) a laissé échapper entre les dents : "c'est pas possible… !…" Ces systèmes antiaériens russes, continua Breedlove, ont transformé la Crimée en tête de pont redoutable, ce qui assure la projection des forces dans toute la région. Ce soir-là, un silence sépulcral s'est abattu dans la salle de conférence de presse du siège otanesque à Bruxelles. Les reporters et d'autres trolls pro-OTAN et leurs iPhones branchés sur CNN sont rentrés chez eux dans une atmosphère lourde, douloureuse, presque désespérée.
Réponse de le 03/03/2015 à 20:49 :
Le grand humaniste et prix Nobel de la paix, Johnny McCain, a l'habitude de nous avertir : "Peu importe qui a tué Boris Nemtsov, la faute doit être attribuée à Poutine, toujours à lui."

De la sagesse à l'état pur.
Réponse de le 03/03/2015 à 21:12 :
Il faut arrêter de regarder les séries soviétiques avec le colonel Poutine dans sa Lada du KGB. Ca lave le cerveau encore plus que les séries américaines.
Réponse de le 03/03/2015 à 21:19 :
Il y a aussi une citation d'un très grand monsieur, Hussein Ol'bana, qui dit : "Russia will survive without German cars or French Mistrals, but EU without Russian resources … "no way, Jose!" (La Russie survivra sans les voitures allemandes ou les Mistral français, mais l'UE sans la Russie…. en aucun cas, José !)
Réponse de le 04/03/2015 à 2:56 :
Je me rassure comme je peux en racontant n'importe quoi tellement j'ai les pétoches face à l'OTAN dont les armements sont globalement plus avancés et plus nombreux. Même la vodka ne me fait plus d'effet. Surtout n'envoyez pas d'armes à l'Ukraine, je ne voudrais pas m'enliser comme en Afghanistan pendant plus d'une décennie.
Réponse de le 04/03/2015 à 14:12 :
A ce sujet justement hier un autre "coup de Donald Cook" s'est produit en mer Noire, cette fois les victimes ont été un destroyer américain et un navire turc. Des chasseurs multi-rôle Su-30 et Su-24 modernisés de l'aviation navale russe ont penetré dans la zone de défénse de l'Otan quand ces bâtiments faisaient un exercice de…. défense aérienne justement ! de même qu'ils ont fait avec le USS Donald Cook ils ont survolé ces bâtiments à plusieurs reprises et ont brouillé tous leurs systèmes anti-missiles.

Espérons que ces pauvres marins ne soient pas trop frustés à pointe de vouloir quitter la Navy hehehehehe
a écrit le 03/03/2015 à 19:14 :
KGB ou FSB, les méthodes des services secrets soviétiques ou russes n'ont pas évolué à l'étranger et sont toujours 3 grandes formes de mystifications : désinformation, propagande et opérations d'influence en se servant de courants politiques et sociaux dans les pays étrangers.

On voit que le FN est financé par des banques russes après que M le Pen soit allée prêter allégeance au Kremlin et les trolls du FN font désormais la propagande du KGB-FSB sur internet.
Réponse de le 03/03/2015 à 19:47 :
Vous avez parlé d'un Boris M, c'est qui lui ?
Réponse de le 03/03/2015 à 22:03 :
@ The Shadow :….Salut!…. Boris est le nom de cet espion russe du film de James Bond "Bons baisers de Russie"…. M c'est le chef de 007, celui qui a une secrétaire vielle fille qui s'appelle Miss Moneypenny ou quelque chose du genre….. d'accord?
a écrit le 03/03/2015 à 15:57 :
Si Nemtsov n’a pas été assassiné par la CIA dans le but d’incriminer Poutine, il est très probable qu’il ait été tué par des nationalistes russes qui l’on vu comme un agent de Washington.
Je peux vous dire une chose, c’est que Poutine est beaucoup trop intelligent pour faire le jeu des néocons de Washington de cette manière. En plus, Nemtsov, bien que grande gueule, n’a eu aucun impact sur les 85% d’avis favorables à Poutine: aux derniers sondages il touchait moins que 1%. Les soutiens de Nemtsov se trouvaient dans les ONG fondées en Russie par Washington, les vrais "chevaux de Troie" du département américain dans le monde sous l'alibi de l'humanitaire.
Si la CIA a assassiné Nemtsov, elle a tué ses propres atouts. Ou alors il était devenu, par des raisons qui nous échappent totalement, une "persona non grata", un indésirable.
Réponse de le 03/03/2015 à 19:41 :
Pas besoin d'impliquer la CIA, le FSB sait parfaitement assassiner les opposants à son ancien chef. Depuis la Tchéka au KGB bolchevik, on sait éliminer les russes soi-même en Russie. Ce n'est pas la CIA qui a créé le goulag.
a écrit le 03/03/2015 à 13:26 :
Ce magnifique pays qui est en passe de sauver la civilisation du terrorisme islamique – avec eux nous ferons sempiternellement des accords militaires et commerciaux. Les États-Unis d’Amérique ont été et seront toujours une lueur d’espoir pour le monde. Cette génération d’Américains, et je pense à un Obama, une Hillary Clinton, un John McCain, un John Kerry, un Colin Powell … est aussi forte que les précédentes générations, parce que nous venons d’eux et que nous leur devons, à eux comme à nous-mêmes, de nous assurer que ce principe de démocratie et de liberté est respecté, préservé et étendu partout dans le monde. Et gare à celui qui voudra nous empêcher de le faire. (Anonyme)
a écrit le 03/03/2015 à 8:44 :
Le directeur du renseignement national des États-Unis, l'ex-général James Clapper (aux US les généraux restent toujours très actifs dans les gouvernements, allez savoir pourquoi…) a déclaré que les services de renseignements américains n'étaient pas derrière le meurtre du politicien d'opposition russe Boris Nemtsov et qu'il ne savait pas qui était le responsable !! quoique son Président et Kerry ont laissé comprendre qu'ils savaient déjà qui était le meurtrier, un homme blond, stature moyenne, cheveux très courts, torse nu… hahahaha

Voilà pour le gag du jour, mes amis, j'espère que vous passez une bonne journée !
Réponse de le 03/03/2015 à 12:12 :
Quand les US "affirment" que c'était Poutine qui a abattu le vol MH-17, ou qu'il a fuit le sommet du G-20, ou qu'il possède des châteaux en Espagne et bien d'autres conneries, est-ce que le FSB ou un autre département d'État russe en fait un démenti public ? bien sûr que non. Un Président sérieux ne va surtout pas répondre à des provocations.
C'est assez bizarre (et bête) des renseignements généraux US de faire une telle déclaration. De quoi laisser pas mal de doutes dans l'air…
a écrit le 02/03/2015 à 22:15 :
Lituanie : « Nous ne cachons pas que nous soutenons le gouvernement ukrainien par tous les moyens. Moyens politiques, économiques. Nous envoyons des experts y compris dans le domaine militaire, je pense à l’assistance aux forces armées. Mais étant donné nos moyens, chacun comprend que notre soutien ne peut pas vraiment faire la différence dans le conflit. C’est plus un geste de solidarité. Et considérer cela comme une menace ce n’est pas honnête. Ce que je voudrais dire c’est que si nous sommes convaincus que nous devons soutenir l’armée ukrainienne, c'est parce qu’elle manque réellement de moyens défensifs, il faut le souligner, et nous ne faisons rien qui puisse être considéré comme un geste agressif. Nous pouvons fournir des systèmes de brouillage, de localisation, des drones. Ou encore des moyens anti-tanks qui font défaut, car les tanks qui sont fournis par la Russie sont des armes dangereuses, et l’Ukraine n’arrive pas à faire face, à protéger ses soldats ».
a écrit le 02/03/2015 à 22:14 :
L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), chargée de superviser l'application de l'accord de cessez-le-feu conclu à Minsk dit avoir observé le départ de deux convois de matériel militaire dans la région de Louhansk mais ne pas avoir été autorisée par les séparatistes à suivre ces convois jusqu'à leur destination finale !!!! (en plus de nombreux reviennent la nuit !!!)
a écrit le 02/03/2015 à 22:11 :
Un homme de 32 ans résidant à Vyborg (dans l’ouest de la Russie) a eu la merveilleuse idée de descendre en rappel depuis le toit de son immeuble de neuf étages, histoire de surveiller ce que faisait, au 7e, sa compagne et mère de leur fille de 3 ans, qu’il soupçonnait de le tromper. Mais notre héros n’avait pas calculé la présence, au 8e, d’une retraitée de 66 ans qui, l’apercevant et inquiète en raison de la propagande continuelle des médias russes sous contrôle du Kremlin a propos de pseudos "nazis ukrainiens", a menacé de lui couper la corde. Comme il n’a pas répondu, elle a coupé. Qu’advient-il alors ? Comme la pomme de Newton, l’homme chut, à une vitesse telle qu’il n’a probablement pas eu le temps de voir ce qui se passait chez sa compagne. Il est dans un état grave. La retraitée a elle-même été hospitalisée pour une crise d’hypertension. Il y a de quoi : la police compte enquêter pour tentative d’homicide.
a écrit le 02/03/2015 à 22:03 :
Pékin "condamne résolument" le meurtre de l'opposant russe Boris Nemstov, estimant que "l'assassinat politique est une stratégie dépassée" et contre-productive dont un pays "moderne et civilisé" doit faire l'économie."L'assassinat de dirigeants de l'opposition est un acte particulièrement insensé", c'est même le plus "honteux des actes", estime un quotidien officiel chinois, dans un éditorial condamnant le meurtre de l'opposant russe Boris Nemtsov à Moscou. Cet ancien vice-Premier ministre et adversaire déclaré du président Poutine abattu vendredi près du Kremlin. Pékin "condamne résolument" cet assassinat.
a écrit le 02/03/2015 à 21:34 :
Qu'on m'explique pourquoi l'article "Hollande, Sarkozy, ces deux candidats dont les Français ne veulent pas pour 2017" (96 commentaires) est placé comme le plus lu devant "La plus grande mobilisation de l'opposition russe depuis la réélection de Poutine" (130 commentaires) ??? du cocorico ou de la russophobie ?
Réponse de le 03/03/2015 à 19:47 :
Y a-t-il une différence entre une théorie du complot anti-russe et la paranoïa ?
Réponse de le 03/03/2015 à 22:06 :
Hé !…. y a-t-il une différence entre Barack Obama et John McCain ?
a écrit le 02/03/2015 à 19:33 :
..." la plus grande "...avec ( maximum ) 70.000 personnes ...?
quand à Obama qui s'en mele ...il ferait mieux ( outre de se souvenir qu'il y a des instantes comme l'ONU ou la CPI , pour demander des enquetes) , de s'occupper de la transparence des enquetes aux USA ...!
il y a la bas , une culture de la transparence qui semble historique ...de l'enquete sur l'assassinat de JF Kennedy à celles plus recentes sur les bavures policières ...on ne se lasse pas de la ...transperence !
Réponse de le 02/03/2015 à 19:51 :
Ah Obama, Obama…. quel être humain merveilleux tu es ! le prix Nobel de la pet, euh pardon, de la paix le plus mérité et qui a été accordé sous les vivas du monde entier ! tout le peuple américain en est fier et la posterité va reconnaître en lui le plus grand président russophobe de toute l'Histoire des Etats-Unis. Vous avez dit McCarthy ? Kennedy ? Reagan ? W. Bush ? mais quoi, font pas le poids !!!
Aujourd'hui il est un peu piqué avec Bibi mais c'est pas grave…. c'est comme ça entre ceux qui s'aiment à la folie…. demain on revient aux bisou-bisou et que c'est belle la vie !!!
Verrons-nous demain la statue de la liberté au sud de Manhattan remplacée par celle de Obama? ah Obama, Obaaaama…….
Réponse de le 02/03/2015 à 22:18 :
Sauf qu'en Russie ce sont tous les opposants qui sont assassinés ou emprisonnées, les médias vérouillés, le taux de corruption parmi les plus élevés du monde etc.
Réponse de le 03/03/2015 à 19:45 :
Bien sûr ! et la marmotte met le chocolat dans le papier d'alu.
a écrit le 02/03/2015 à 18:04 :
Il est aujourd’hui prématuré de vouloir désigner un coupable dans l’assassinat de Boris Nemtsov, mais au vu de l’émotion que cet acte odieux a provoqué, on peut néanmoins poser un certain nombre de questions.

La fille qui accompagnait Boris Nemtsov était un mannequin ukrainien et si bien qu'à ses côté à l'heure du crime elle a été épargnée. Pas une seule balle lui a été accordée. Elle a tout vu, tout entendu, tout mémorisé, mais les assassins l'ont épargnée. Moi je penche pour un assassinat exécuté par des ukrainiens proches à la Junte, avec l'aide logistique de la CIA (ou d'un autre service secret étranger) dans le but de nuire au gouvernement russe et à la personne de Vladimir Poutine.

Comme nous enseignait les frères Dupondt, il faut d'abord chercher à qui le crime profite. Et dans ce cas, il faut aussi établir le mobile majeur de ce crime. Vu les circonstances du drame – celui-ci s'est produit justement à la veille d'une marche en Moscou proposé par quelques partis d'opposition mineurs – on déduira facilement qu'il s'agit d'un crime politique. Et qui profiterait en premier lieu de l'élimination d'un adversaire de moindre importance pour Poutine ? pas lui, certainement pas. Et qui sont ceux qui ont intérêt à faire un croc-en-jambe de ce type à Vladimir Poutine ? Or il ne faut pas y aller par quatre chemins pour déduire que le département d'État US et la junte de Kiev, selon toutes les menaces et insultes proférés à l'encontre de Poutine et de la Russie, n'hésiteraient pas trop longtemps pour saisir une telle occasion.

Qu'en pensez-vous ?
Réponse de le 02/03/2015 à 22:20 :
Nous pensons que tu es du FSB vu le niveau de réflexion au dessous de la racine du pissenlit !
Réponse de le 03/03/2015 à 8:14 :
Ici à la maison nous avons la certitude que vous êtes un agent de la CIA implanté dans ce forum (espérons que vous ne soyez pas de la rédaction ! ) pour faire de la propagande à trois balles de vos patrons d'outre-Atlantique. Ouste !! :-))
a écrit le 02/03/2015 à 16:10 :
Voilà l'index des pays où les médias-presse sont les plus hostiles envers la Russie. Ce classement vient d'être publié par le RISS (Russia Institute of Strategic Studies), un institut d'études stratégiques crée en 1992. En voici les 12 premiers pays les plus russophobes du monde.

1. Allemagne
2. Etats-Unis de l'Amérique
3. Autriche
4. France
5. Royaume-Uni
6. Pologne
7. République Tchèque
8. Suisse
9. Japan
10. Espagne
11. Norvège
12. Suède

Le plus étonnant c'est que les médias-presse étasuniens se trouvent en deuxième place ! vraisemblablement la cause doit se trouver dans le manque d'intérêt que le sujet Russie éveille auprès d'une grande partie des journaux et chaînes américaines.

Coté Europe, nous devons prendre en considération que la presque totalité des médias européens – pour être gentil – subit "une certaine influence" de la CIA, les révélations de l'ex-journaliste allemand de Udo Ulfkotte dans son livre "Journalistes achetés – Comment les politiciens et la finance dirigent les médias de masse" le démontrent de façon catégorique. C'est donc logique que les presse-médias allemands se présentent comme étant les plus russophobes du monde, suivis en Europe, par les autrichiens et par les français.
Un triste palmarès pour notre pays.
Réponse de le 02/03/2015 à 17:27 :
Si tu veux voir un bon exemple de servilisme qu'on trouve dans la presse de Paris envers tout ce qui est américain, la chanteuse Madonna a déclaré hier que "la France a l'air d'une Allemagne nazie", c'est dans tous les journaux du monde!! mais les quotidiens parisiens ont détourné sa phrase en "«L'époque que nous traversons me fait penser à l'Allemagne nazie» !!! elle n'a pas dit ça quoi !! tant de servilisme à tout ce qui est américain me donne de la nausée, franchement.
Réponse de le 02/03/2015 à 22:24 :
Ils ont raison d'être hostiles face à la dictature Poutine quand on voit les multiples invasions russes de ces dicatures en Europe : Crimée, Ukraine, Géorgie, Moldavie etc et quand on se souvient des invasions depuis 1939, la collaboration Ribbentrop/Staline et après l'occupation européenne durant près de 60 ans et les dégâts que l'on paie toujours.
Réponse de le 03/03/2015 à 8:16 :
Allez, papy, mettez vous en pantoufles… une petite tisane à la verveine et hop! on va faire un beau dodo! :-)
a écrit le 02/03/2015 à 14:49 :
7000000 français dans la rue pendant la manif pour tous n'ont pas fait plier un François, alors 70000 clampins intoxiqués par la CIA doivent bien faire rigoler le Lieutenant Colonel Vladimir !
Réponse de le 02/03/2015 à 22:25 :
ne pas oublier comment terminent le plus souvent les dictateurs
Réponse de le 04/03/2015 à 22:07 :
Ils terminent tous dans un ranch au Texas !!
a écrit le 02/03/2015 à 14:32 :
Poutine a-t-il déjoué l’Ouest une fois de plus? Peu importe qui a eu cette idée, mais elle était géniale: ceux qui voulaient rendre hommage à Nemtsov, mais ne voulaient pas être comptés dans le nombre des manifestants anti-Poutine par l’opposition anti-gouvernementale, sont venus avec un drapeau russe et ont collectivement transformé ce qui était programmé pour être le "Maïdan russe" en un Rassemblement patriotique.

Désolé pour les James Bonds, Max la menace, Derek Flint et d'autres "super-héros" plus ou moins nazis, c'est raté. Allez, les gars, essayez un prochain coup, peut-être que vous y en aurez un peu plus de chance. ;-)
Réponse de le 02/03/2015 à 22:29 :
Il n'y avait aucun T shirt pro-Poutine ni autre photo de cet envahisseur. Résultat la manif a eu lieu près du Kremlin et apparaît au monde entier comme le recul de la liberté d'opinion et d'opposition en Russie.
Réponse de le 03/03/2015 à 8:17 :
Dedieu, dedieu, l'esprit du printemps est bel et bien dans l'air !!! hihihihihi
a écrit le 02/03/2015 à 11:59 :
L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), chargée de superviser l'application de l'accord de cessez-le-feu conclu à Minsk dit avoir observé le départ de deux convois de matériel militaire de l'armée ukrainienne proche à la région de Louhansk mais elle n'a pas été autorisée par les militaire ukies de suivre ces convois jusqu'à leur destination finale !!!! selon les images satellites russes et occidentales, la retraite de l'armée ukrainienne se fait en va-et-vient, un jour elle avance en direction de Kiev, l'autre elle retourne à ses anciennes positions près de Novorussia !!!
a écrit le 02/03/2015 à 11:49 :
L'assassin a-t-il aussi été présent ?…. avec un petit bouquet de fleurs….. des sandwiches…?
Réponse de le 02/03/2015 à 16:37 :
EXCELLENT.
Réponse de le 03/03/2015 à 20:05 :
Il habite tout près de la Place Rouge...
a écrit le 02/03/2015 à 10:45 :
n'a rien avoir avec cet assassinat ; il n'aurai jamais commis l'érreur de faire abattre un opposant et devant le kremlin qui plus est ; ce serai faire insulte à son intélligence que de croire qu'il est responsable ; en revanche , j'y vois bien un coup fourré des vassaux ukrainiens voire des usa carrément ;
Réponse de le 02/03/2015 à 22:31 :
Avec Poutine plus c'est gros, plus çà passe, comme en Crimée et Ukraine ou Géorgie. Tous ses opposants sont tués ou emprisonnées depuis qu'il est au pouvoir.
a écrit le 02/03/2015 à 9:53 :
En fait, si les Russes voulaient sa mort, la valeur de l’assassinat serait dans son invisibilité. Mais si les Américains voulaient le tuer, la valeur serait dans le spectacle de l’assassinat lui-même. Cet assassinat est bel et bien chargé de spectacle.
Réponse de le 03/03/2015 à 20:08 :
Citez-nous des assassinats invisibles de dirigeants politiques...
a écrit le 02/03/2015 à 9:26 :
À Los Angeles un policier abat un sdf.SVP grande manifestation dimanche rue St honoré .
En ce moment les flic là bas flinguer à tout va - qui proteste? un opposant vaut-il plus q'un sans abrit?- Toujours en soulignant que je ne peut cautionner le tir au pigeon envers qui que ce soit.
Réponse de le 02/03/2015 à 11:53 :
Si cela se passait en Russie ou en Chine des manifestations seraient déjà en train d'être organisées à Paris, aux US,en Europe, un peu partout. Voilà pourquoi les médias occidentaux, ainsi que leur gouvernements, sont dans la plus complète descrédibilité. Deux poids, deux mesures ça ne tient plus la route.
Réponse de le 02/03/2015 à 22:34 :
La vidéo montre clairement que le sans abri était dangereux en se saisissant d'une arme. Boris M a été assasiné de 4 balles dans le dos sans pouvoir se défendre.
Réponse de le 03/03/2015 à 8:45 :
Qui est Boris M ??
a écrit le 02/03/2015 à 9:07 :
Les perroquets sont de sortie et chacun y va de sa science, comme d'habitude on répète ce que dit le voisin ,qui lui a lu tel canard, qui l 'autre à maté la télé, et j'te picore des news - rare sont ceux qui jettent la ligne plus loin, mais il y en a - Tout d'abord un gus qui se fait planter c' est toujours un drame en soit, je rappelle que c'est une affaire interne à la russie.Et voila
Que les occidentaux font, en droit, de l'ingérence envers un pays souverain .la France, et les autres, ferait mieux de balayer devant leur porte, ils ont la mémoire courte - est-il nécessaire de rappeler les faits glorieux de tous et chacun? -avant de jeter l'opprobre à plein gaz,vous feriez mieux de réfléchir.S l'occident continue à jouer avec le feux,demain il n'y aura pas assez de pompiers pour l'eteindre-Et si la chine,s'alliait avec la russie, et l'iran... quel beau jeux de massacre -Certains présidents ont besoin se faire du capital. La belle affaire,ça tombe à pique pour quelques traîne savatte. Vouloir continuellement casser le bras de poutine, tout à l'heure, il va vous en envoyer une mémorable. Il y aurait long a dire, on pourrait parler de l'Ukraine, qui a soutenu le coup d'etat? Pour combien de mort? -il faut être fou pour croire que la Russie acceptera le complot occidental, bref, l'occident fait une très mauvaise politique extérieure, qui aura ses consequences-les marchands du temple se frottent les mains et pour cause....pendant ce temps on massacre à tout va au moyen orient, en Afrique etc, au lieu de mettre le paquet, on joue avec des petits bateaux et des petits avions -un jour nous aurons besoin de la Russie c'est certain (mention à garder en memoire).
Pour l'immediat, s'en est assez des donneurs de leçon, l'ingérence à un tel niveau est dangeureuse. Alors messieurs ,et tutti quanti, continuer à vous faire l'avez le cerveau,à chercher des boucs émissaires, pendant ce temps il n'y a plus de boulot, la France est au bord de l'explosion, j'oserai dire le monde va exploser. Cette ingérence nauseabonde, la feriez vous avec la Chine ? -Je ne suis particulierement "poutinien" , mais il y a des limites à l'absurdite d'une mauvaise politique -les ricains commencent à nous les gonfler et ses valets sont incoscients-voila les bons ingrédients sont dans la soupe, je crois cependant que celle-ci va avoir un goût amer.




😣
Réponse de le 02/03/2015 à 22:36 :
Raisonnement très léger et qui s'écarte de la réalité des faits.
Réponse de le 03/03/2015 à 16:25 :
Et vous, vous connaissez la réalité des faits ? alors racontez-la nous.
a écrit le 02/03/2015 à 9:01 :
Un Russe qui condamne “l’annexion” de la Crimée ne peut pas être crédible en Russie, et ne devrait pas l’être pour un certain BHL qui en fait “l’honneur du peuple russe” : le peuple russe a mis son honneur dans la récupération de la Crimée, comme nous l’Alsace-Lorraine. Une Crimée qui plus est récupérée sans une goutte de sang versé… C’est cet exploit qui a propulsé Poutine à 85% d’opinions favorables. Désolé, les agents de l'OTAN, vous avez perdu la guerre contre les milices de Novorussia, mais il ne faut pas pour autant tenter de faire de Boris Nemtsov un héros car il était un traître de la Russie.
Réponse de le 02/03/2015 à 11:04 :
Très bonne analyse à laquelle j’adhère totalement. Bravo !
a écrit le 02/03/2015 à 8:22 :
L'article parle d'une manifestation qui a eu lieu hier à Moscou dans le cadre de l'assassinat de Boris Nemtsov. Cependant, quelqu'un utilise ce forum pour faire passer de la plus vulgaire propagande anti-Poutine, hors-sujet, un copié-collé venu d'ailleurs et qui dérange l'intérêt des lecteurs vers les autres commentaires.
Est-ce que les modérateurs de La Tribune pourriez-vous modérer les propos hors-sujet ? je les énumère ci-dessous:

1. Les va et vient de l'ours du Kremlin envahisseur de l'Ukraine !
2. Bravo à la Lituanie
3. Preuves de la présence militaire russe en Ukraine
4. Cà fait partie du plan de dépeçage de l'Ukraine qui va se poursuivre après la pause pour ravitaillement
5. Nettoyage de l'opposition après celle des médias avant l'invasion de Marioupol et plus
6. Poutine l'envahisseur de plus en plus dictateur : encore une enquête qui n'aboutira pas à la vérité

Ce genre de pratique n'est pas démocratique, je vous le rappele. Merci beaucoup, bonne semaine.
Réponse de le 02/03/2015 à 22:38 :
Vous ne respectez pas la liberté d'expression donc vous êtes un dictateur digne d'être parmi la maffia du Kremlin
Réponse de le 03/03/2015 à 8:24 :
CHUT ! je ne réponds pas à des anonymes.
a écrit le 02/03/2015 à 8:11 :
IMPRESSIONNANT !!
Quel que soit le sujet touchant a l'Ukraine ou la Russie on a droit aux mêmes copiés-collés avec les mêmes titres :
-Poutine FSB un jour, FSB toujours
-Les mensonges perpétuels de Poutine
-Poutine l'envahisseur nucléariste
-Poutine sur les traces de Mussolini
-xavier-marc, Vincent, lachcor, etc tous la même personne

Utilisez le moteur de recherche avec ces titres : Vous verrez !

A chaque fois ces commentaires son démontés et remis en cause (les rares fois où la modération ne laisse pas passer "l'autre" version) mais, son auteur les reposent sans même se poser la moindre question !

Du coup, on fini par -nous- se poser bien des questions. Il faut arrêter cette pratique abusive, impérativement.
Réponse de le 03/03/2015 à 19:32 :
Les trolls du KGB se plaignent de la concurrence aujourd'hui ?
a écrit le 02/03/2015 à 6:46 :
On dirait que les trolls sont de sortie!!!!!!!!
a écrit le 02/03/2015 à 0:19 :
L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), chargée de superviser l'application de l'accord de cessez-le-feu conclu à Minsk dit avoir observé le départ de deux convois de matériel militaire dans la région de Louhansk mais ne pas avoir été autorisée par les séparatistes à suivre ces convois jusqu'à leur destination finale !!!! (en plus de nombreux reviennent la nuit !!!)
a écrit le 01/03/2015 à 23:48 :
Lituanie : « Nous ne cachons pas que nous soutenons le gouvernement ukrainien par tous les moyens. Moyens politiques, économiques. Nous envoyons des experts y compris dans le domaine militaire, je pense à l’assistance aux forces armées. Mais étant donné nos moyens, chacun comprend que notre soutien ne peut pas vraiment faire la différence dans le conflit. C’est plus un geste de solidarité. Et considérer cela comme une menace ce n’est pas honnête. Ce que je voudrais dire c’est que si nous sommes convaincus que nous devons soutenir l’armée ukrainienne, c'est parce qu’elle manque réellement de moyens défensifs, il faut le souligner, et nous ne faisons rien qui puisse être considéré comme un geste agressif. Nous pouvons fournir des systèmes de brouillage, de localisation, des drones. Ou encore des moyens anti-tanks qui font défaut, car les tanks qui sont fournis par la Russie sont des armes dangereuses, et l’Ukraine n’arrive pas à faire face, à protéger ses soldats ».
Réponse de le 02/03/2015 à 11:08 :
J'ai pas lu, juste les premières lignes m'ont suffit...
Réponse de le 02/03/2015 à 22:40 :
La Lituanie mérite en effet le respect. Très bon post.
Réponse de le 03/03/2015 à 8:26 :
En usurpant mon pseudo, vous montrez bien vos qualités intellectuelles et morales. Disons, il n'y a rien à envier. Bien au contraire. Bonne journée. :-)
a écrit le 01/03/2015 à 23:23 :
https://twitter.com/UKinFrance/status/567998691849728000/photo/1
https://twitter.com/Interpreter_Mag/status/568344837860286464/photo/1
https://twitter.com/Conflict_Report/status/567065189884100608/photo/1
https://twitter.com/RobPulseNews/status/566995193120174080/photo/1
Réponse de le 01/03/2015 à 23:31 :
Edifiant en effet, merci.
Réponse de le 02/03/2015 à 7:58 :
Hé Vincent, tu postes tes liens et ensuite tu t'en remercies ?!!! trop froid toujours à Chicago ?
a écrit le 01/03/2015 à 23:22 :
Un journal russe indépendant a publié un texte transmis à Poutine en février 2014 détaillant la marche à suivre pour dépecer son voisin. Un plan suivi dans les grandes lignes. La rébellion de l’Ukraine de l’Est contre Kiev et l’annexion de la Crimée par la Russie relèvent d’un même plan concocté et coordonné dans les couloirs du Kremlin. C’est ce qu’indique un document publié mercredi par le journal indépendant russe Novaïa Gazeta : une analyse de la situation en Ukraine durant les derniers jours de la présidence du président prorusse Viktor Ianoukovitch et des recommandations, en sept points, pour une intervention de la Russie dans la crise qui n’en était qu’à ses prémices. Selon le journal, ce «plan» a été transmis au Kremlin entre les 4 et 12 février 2014 et aurait été rédigé avec la participation de Konstantin Malofeïev, «l’oligarque orthodoxe» soupçonné d’être l’un des sponsors des séparatistes prorusses.
Réponse de le 02/03/2015 à 13:18 :
Il faut que la Russie prenne possession de l'Ukraine, d'une fois pour toutes. Le "rêve européen de prospérité et démocratie occidentales" s'est déjà effondré depuis belle lurette, alors le peuple ukrainien sera certainement plus heureux avec les russes qu'avec les néocons yankees et leur OTAN !
a écrit le 01/03/2015 à 23:13 :
« Regardez autour de vous et comptez le nombre de caméras… Cette zone, juste à côté du Kremlin, est ultra sécurisée. Le meurtre n’a pas pu se faire sans soutien d’une partie des autorités », accuse aussi Oleg, autre simple « citoyen actif ». « Cet assassinat a toutes les marques d’une opération professionnelle, bien préparée à l’avance par les spécialistes de nos hauts services de sécurité… »
Réponse de le 02/03/2015 à 13:19 :
Apparemment l'OTAN manque d'idées, propos vides de sens ! donc = non recevable !
Réponse de le 02/03/2015 à 14:09 :
une opération professionnelle , certainement.
mais les "autorités" n'ont aucun intérêt à faire disparaitre un pseudo-opposant qui ne représente plus rien en organisant un pareil rodéo, il y a des moyens plus propres ( suicide, polonium, parapluie bulgare .. ).
donc la même question revient : " à qui profite le crime ? " , certainement pas au gouvernement russe.
Réponse de le 03/03/2015 à 20:00 :
"à qui profite le crime ?" Aux dictateurs qui éliminent leurs opposants, comme toujours. Est-ce la CIA qui a poussé Staline à éliminer 10 millions de russes ?
a écrit le 01/03/2015 à 23:07 :
Le monde entier connait désormais Boris Nemtsov et constate qu'il ne fait pas bon être opposant à Poutine. Le 23 mars 2009, Boris Nemtsov, candidat à la mairie de Sotchi, est aspergé au visage avec de l'ammoniac, par des inconnus dans la rue. Dans une lettre ouverte publiée dans Novaïa Gazeta, Boris Nemtsov a estimé que la ville n'était « pas prête à supporter l'immense charge — en termes de construction, d'écologie, de transport et de migration — que constitue l'aménagement des infrastructures olympiques ». Mais c'est surtout aux côtés d'Alexeï Navalny qu'il s'affiche comme figure de proue des manifestations qui ont secoué Moscou pendant l'hiver 2011-2012. Après la réélection de Vladimir Poutine au Kremlin en mai 2012, il a continué à dénoncer les dépenses jugées excessives du président et la corruption, notamment lors de la tenue des Jeux olympiques d'Hiver de Sotchi, sa ville natale, en 2014. De plus, Boris Nemtsov avait pris parti dans le conflit de l'Est de l'Ukraine. Organisateur de plusieurs marches pacifiques en soutien à Kiev, il avait récemment réaffirmé sur son compte Facebook, qu'à ses yeux, l'annexion de la Crimée était illégale. Selon Ksenia Sobtchak, autre figure de l'opposition, Boris Nemtsov travaillait à un rapport sur la présence de forces russes en Ukraine, que le Kremlin nie avec acharnement malgré les constats évidents comme en Crimée et auparavant en Géorgie. De même que les tentatives actuelles de déstabilisation des pays Baltes et de plusieurs pays européens au travers notamment de partis séparatistes comme le FN en France financé par Moscou.
Réponse de le 02/03/2015 à 11:09 :
En tant que gros poisson, vous devriez rester plutôt sur vos gardes parce qu'il ne faut pas se fier aux appâts rances … ;-)
Réponse de le 02/03/2015 à 22:47 :
Quitter l'OTAN pour mieux être absorbée par la Russie du maffieux Poutine ? N'y comptez pas !
a écrit le 01/03/2015 à 21:11 :
"LA PLUS GRANDE MOBILISATION DE L'OPPOSITION RUSSE DEPUIS LA RÉÉLECTION DE POUTINE"

à Moscou 21.239 personnes seulement !!!! la plus grande mobilisation ???? c'est de la plaisanterie, l'intox ou de la propagande anti-poutine ??
Réponse de le 01/03/2015 à 23:19 :
Votre chiffre est tellement précis qu'il en est ridicule comme votre propagande pro-Poutine
Réponse de le 02/03/2015 à 0:05 :
C'est vrai que vous en matière de propagande vous n'avez rien apprendre
a écrit le 01/03/2015 à 20:54 :
Je suis très heureux de voir que 80 pour cent des participants comprennent qu'il s'agit d'une grosse désinfo américaine, destinée à destabiliser ce coin d'Europe pour mieux régner sur nous. Ils ne gagneront pas cette bataille.
Réponse de le 01/03/2015 à 23:25 :
Laissez donc les américains avec vos chiffres bidons, ils sont moins stupides que le FSB ou Marine le Pen.
Réponse de le 01/03/2015 à 23:36 :
Heureux de voir que 100% des lecteurs constatent une grosse manipulation du FSB russe.
Réponse de le 02/03/2015 à 11:05 :
Faites gaffes avec vos théories plutôt farfelues, les dérapages ne pardonnent pas et vous allez vous retrouver les quatre pattes en l’air. :-))
a écrit le 01/03/2015 à 20:32 :
Est-ce que les ukies sont des gens vraiment intelligents ? après les conneries en cascade que le monde entier connait désorrmais, une autre vient de s'ajouter à la collection aujourd'hui avec le député de la Rada (Parlement ukrainien) Aleksey Goncharenko.

Il est arrivé à Moscou pour participer de la manifestation à son "grand ami Nemtsov" (en effet, Nemtsov était un ami de l'actuelle junte de Kiev et un ardent fana – les photos le prouvent - de Yulia Timochenko).

L'histoire c'est que pour Moscou, Aleksey Goncharenko est un des organisateurs du massacre de Odessa du 2 mai 2014, et l'un des sympathisants du Sektor Droite les plus recherchés par les autorités russes. Bref, Aleksey Goncharenko se retrouve à ce moment sous les verrous à Moscou !!

Non, rassurez-vous, ce n'est pas une blague belge ! :-)
Réponse de le 01/03/2015 à 21:15 :
Goncharenko n'est pas sympathisant du secteur droit ni l'organisateur du massacre d'Odessa. Il était dans l'immeuble auquel des membres de secteur droit avaient mis le feu.
Réponse de le 01/03/2015 à 23:29 :
Il n'y a pas pires conneries que celles de Poutine.
Réponse de le 02/03/2015 à 12:09 :
@décrypteur: 1. Mr. Goncharenko ressemble plus à un provocateur qu'à l'organisateur de la tuerie à Odessa, mais il a sa part de responsabilité.
2. Il a été relâché rapidement. Donc, pas d'optimisme. La politique russe en Ukraine est une chaine des bêtises et des trahisons de ceux qui ont cru au Kremlin. Le pouvoir ukrainien est pire, certes, mais il ne faut pas attendre des miracles.
a écrit le 01/03/2015 à 20:17 :
Une société spécialisée dans le décompte des participants aux manifestations de toute sorte a publié sur son compte Twitter : "A 16h05 heure de Moscou, 21.239 personnes ont traversé les points de passage à la manifestation".
Sans commentaires.
Réponse de le 01/03/2015 à 20:34 :
Cela correspond aussi aux chiffres de la police de Moscou dont Vincent Pasdeloup vient de citer (à 20:04).
Réponse de le 01/03/2015 à 21:02 :
Peut-être on est loin d'une manifestation monstre malgré les efforts de
la presse "française" pour donner un relief particulier à cet événement pour
un politicien, paix à son âme, que peu de personnes connaissaient en Russie, et
quasiment personne en Occident et d'en faire faire un martyr d'une pseudo-cause,
balayons d'abord devant notre porte avant de vouloir donner des leçons.
a écrit le 01/03/2015 à 20:14 :
Manifestement le pouvoir vacille au Kremlin, les jours de son despote sont comptés !
Réponse de le 01/03/2015 à 20:16 :
Dites, Harris, vous êtes douanier ? non ? pourquoi ? parce que vous êtes à côté de la plaque !!! mdr
Réponse de le 01/03/2015 à 20:55 :
+ 1000 mdr aussi
a écrit le 01/03/2015 à 20:06 :
Toujours se méfier des Russes, depuis le sommet de l’État jusqu'aux babouchkas !
Réponse de le 01/03/2015 à 20:15 :
La question qui buzze actuellement sur internet est:
Comment qu'on sait que cet assassinat est une false flag?
La réponse: C'est que quand John McCain fait surface pour exprimer ses plus "déchirantes" condoléances à son "ami" Boris Nemtsov…… :-))))))
a écrit le 01/03/2015 à 20:04 :
Salut les amis de la désinfo !

ce soir on vient de connaître la vérité sur cette "marche en hommage à Nemtsov et blablabla…" Hier, samedi, les autorités de Moscou avaient donné la permission pour un rassemblement de 50'000 personnes aujourd'hui, dimanche 1er mars. Les autorités russes escomptaient ainsi un maximum de 50 mille personnes dans celle qui serait "La marche de l'opposition" organisée par quelques partis d'opposition.

Malgré le fait nouveau arrivé, l'assassinat de Boris Nemtsov samedi soir, les autorités de Moscou n'ont pas changé la permission ni le nombre de personnes qui pourraient s'y rassembler. Mais ce soir, la police nous a livré d'autres chiffres et qui sont tout à fait en accord avec les témoignages des journalistes étrangers en Russie : la police calcule qu'il y a eu autour de 21 000 personnes à Moscou. C-à-d, un peu moins que la moitié de ce qui a été annoncé par les médias occidentaux.

La presse aux ordres avait pris le nombre de 50'000 personnes de la permission des autorités moscovites pour en faire déjà "La plus grande mobilisation de l'opposition russe depuis la réélection de Poutine" !!! alors si c'était le cas, Poutine n'a pas de quoi s'inquiéter, du tout.

Faut pas nous prendre pour des valises…..
Réponse de le 01/03/2015 à 20:38 :
On parle déjà d'une manifestation-monstre à Paris pour cette semaine, avec tous les leaders du monde entier, les artistes, motards, étudiants e toute la classe politique en solidarité à Nemtsov. Des millions de T-shirts avec l'inscription "Je Suis Boris" sont déjà en train d'être confeccionnés et on attend une foule de plus d'un million de personnes aux Champs-Elysées.
Réponse de le 02/03/2015 à 8:57 :
Nemtsov était fortement soupçonné par les Russes d'être un "cinquième colonne" des américains et des ukrainiens. Plusieurs récits, photos et même faits le prouvent. Donc si une telle manifestation "je suis Boris" verra le jour à Paris cela démontre que les Français n'ont rien compris de ce bonhomme et encore une fois vont faire les innocents utiles pour la manipulation sans scrupule de certains États.

En Russie lors d'une telle manifestation si elle y aurait lieu, les gens porteraient des t-shirts avec l'inscription "“Я не Борисb”… “Je ne suis pas Boris” plutôt.
a écrit le 01/03/2015 à 19:44 :
L'histoire c'est que l'UE est totalement déçue de Poroshenko et articule déjà son remplacement. Donc c'est possible que la CIA va créer des "événements" soit en Russie ou dans la région pour attirer l'attention des médias et ainsi tamiser la sortie de Poroshenko.

Cependant un problème majeur se pose : QUI pourrait remplacer un oligarque mou comme Poroshenko dans un pays tiraillée entre des néocons va-t-en guerre et des nazis fous ?
(Mathilde)
a écrit le 01/03/2015 à 19:18 :
Cela sent fortement une connexion service secret et mafia comme pour la journaliste .
a écrit le 01/03/2015 à 18:24 :
la question est : qui avait intérêt a assassiner cet homme? surement pas poutine, et de plus devant le kremlin, ce serait un peu gros…. alors un mari jaloux ou un rival ? ou les services Americains ? ou alors Kiev par l'intermédiaire
Réponse de le 01/03/2015 à 18:49 :
Sur 146 millions d'habitants en Russie, il est étonnant qu'aucun "déséquilibré" n'ait attenté à sa vie plus tôt... en revanche en France sur 67 millions d'habitants nous regorgeons de "déséquilibrés" d'ultra-gauche tandis que lorsqu'ils sont d'ultra-droite ce ne sont plus des "déséquilibrés" mais plutôt de vilains "racistes xénophobes antisémites proches du FN". La tolérance médiatique semble souvent pencher du même côté, c'est très surprenant. Le pilotage du CSA par la présidence de François Hollande ne semble plus aussi irritant que sous la présidence de Nicolas Sarkozy.
Réponse de le 01/03/2015 à 19:05 :
Plus c'est gros, plus ça passe. Voilà ce que doit se dire Poutine.
a écrit le 01/03/2015 à 18:23 :
Tout est pretexte pour discréditer la Russie et surtout Poutine.
On n'a pas vu les figures de la libre parole derriere Dumou comme pour Charlie, il faut dire que ce dissident avec le regret qu'il ai été tué ne représenter pas grand chose.
Ils sont memes prets a en sacrifier d'autres.. (vue les noms de ceux qui protestent).
Réponse de le 01/03/2015 à 20:12 :
La question qui "buzze" actuellement sur internet est:
Comment on sait que cet assassinat est une false flag ?
La réponse : c'est que quand John McCain fait surface pour exprimer ses plus "déchirantes"condolences à son "ami" Boris Nemtsov… :-)))))
a écrit le 01/03/2015 à 17:18 :
Concernant la personnalité de l’assasiné : B. Nemtsov était une personne qui portait sa part de responsabilité pour la catastrophe des années 90 en Russie, donc, pour des millions des morts indirectes. Laissons notre tristesse pour quelqu’un plus digne.
P.S. Un peu hors sujet, mais juste un trait pour décrire le libéralisme « made in Russia », dont B. Nemtsov était un bon représentant : dans les années 90 les taxes pour les entreprises productrices en Russie ont été à >100% de leur bénéfice (donc, même théoriquement impossible de gagner à condition de payer tout).
Réponse de le 01/03/2015 à 17:33 :
Boris Nemtsov en recevant des instructions à l'ambassade américaine en Russie le 17.01.2015 : fortruss.blogspot.ch/2015/03/boris-nemtsov-getting-instructions-at.html

Le peuple russe l'a échappé belle…..
Réponse de le 01/03/2015 à 17:54 :
Oui par chance ils ont poutine, tu serais pas un peu pro russe aveugle ou simplement un gros c.n
Réponse de le 01/03/2015 à 23:06 :
@lachor: Merci pour votre commentaire plein d'intelligence et d'arguments. Je me permets d'y répondre.1. Mon avis personnel de Poutine est mauvais. Sauf quelques aspects minoritaires je n'aime pas trop l'évolution de la Russie sous règne, facteur de la manne pétrolière exclu. Cela ne m'empêche pas de dire qu'un assassinat d'un opposant nul et peu important n'est pas dans les intérêts de Kremlin. 2. En Occident, y compris en France il existe deux avis typiques sur V. Poutine: un grand puissant roi-patriote qui travaille pour le bien de son peuple et le méchant dictateur tout puissant, le diable incarné. Le problème est que les deux n'ont pas grande chose à voir avec la réalité. 3. Les gouverneurs de la Russie des années 9à ne sont pas dignes de bons mots. Je vous conseille d'étudier e sujet.
a écrit le 01/03/2015 à 17:17 :
KGB où CIA that is the question ?Moi j'ai mon idée.Mais c'est un peu gros.Poutine et son staff sont ils des idiots?Hmmm je ne pense pas!!!!!
a écrit le 01/03/2015 à 17:08 :
1. Le poids électoral et l’importance politique de B. Nemtsov étaient proches à zéro, surtout à cause de son passé discréditant dans le pouvoir des années 90. Ainsi, il ne représentait aucun danger pour le Kremlin (sans parler qu’une bonne part de l’opposition travaille ensemble avec le Kremlin pour la neutralisation des protestations réelles). Les références sur son hypothétique rapport sur la présence des forces russes à l’Est de l’Ukraine n’ont aucun sens. A ce moment c’est un secret de Polichinelle : les observateurs d’OSCE utilisent les preuves des tirs ukrainiens fournis par les radars d’artillerie tout récents de l’armée russe, les média russes et rebelles montrent les entrainements militaires à l’Est avec les engins militaires russes tout récents, les accords de Minsk 1 et 2 ont été signés par les officiels russes. Attention, le phénomène à relativiser : il y a un nombre limité des forces russes dans la deuxième ligne de défense, mais elles ne participent pas aux combats directement (ou presque). C’est réservé aux rebelles surtout les moins loyaux au Kremlin.
2. Les motifs de l’assassinat de B. Nemtsov les plus probables sont les conflits financiers (surtout dans l’opposition autour d’argent des sponsors, comme c’est déjà arrrivé aux moins deux fois dans l’opposition libérale) ou la provocation. Le fait que le meurtre est réalisé d’une manière très démonstrative, à deux pas de Kremlin et sous les caméras, oriente plutôt vers la deuxième piste, mais qui sait…. Je rappelle aussi que les tireurs de Maidan restent inconnus.
3. Il est marrant de mettre les soi-disant opposants Markelov et Baburina tués par les nationalistes russes qui sont des ennemis du pouvoir russe (au moins selon le verdict du tribunal et qui colle avec la réalité) dans le même sac que les meurtres d’autres opposants liés à la Tchétchénie, on peut essayer d'attribuer indirectement les derniers au pouvoir russe, mais pas les premiers. Dans le contexte de l’époque Markelov et Baburina étaient plutôt des alliés de Kremlin dans la lutte contre les soi-disant nationalistes. Dans la liste des opposants tués il manque encore des opposants Yushenkov (2003) et Golovlev (2002) ayant une importance encore plus faible que celle de Nemtsov. Ce n’est pas par hasard : ils ont été tués par ses collègues à cause des conflits internes sur le financement.
Réponse de le 01/03/2015 à 17:27 :
Votre analyse est assez logique et je suis tout fait en accord quand vous dites que "le meurtre est réalisé d’une manière très démonstrative".
Cela nous mène à la thèse qu'il s'agit plutôt d'une méthode "voyante" donc aux antipodes de la méthode Kremlin, d'habitude "invisible". Les auteurs (car je pressens qu'il y en a plusieurs et variés) de cet assassinat voulaient faire dans le spectacle. Or ce meurtre est plein de spectacle ! (un corps tombé sur un passage d'un pont central de la ville de Moscou, dans un paysage où l'on voit le Kremlin et ses coupoles…) Les vidéos sur internet montrent bien le moment où une voiture s'arrête à côté de Nemtsov, en plein trafic, avec des gens qui se promenaient, et tirent sur lui.

Et cette méthode "spectacle" nous fait penser à ceux qui font du spectacle dans ce monde, d'ailleurs, en sont les rois….. dit-on.
Réponse de le 01/03/2015 à 18:04 :
@ex-moscovite et Math: vous nous dites donc que le FSB est totalement incompétent ? c'est possible, mais j'en doute :-)
Réponse de le 01/03/2015 à 19:21 :
En tout cas bien moins compétent que la CIA là je suis tout à fait d'accord.
Réponse de le 01/03/2015 à 19:28 :
Quelqu'un a déjà écrit dans un commentaire que cette méthode d'assassinat n'est pas conformément à la tradition KGB (aujourd'hui FSB) celle-ci le ferait de la façon la plus discrète possible. Ce type d' assassinat est plutôt théâtrale, voyant, mais c'est clair que c'était voulu. Cherchez à qui le crime profite, ce n'est pas aux dirigeants russes que vous devez vous adresser mais à l'étranger plutôt.
Réponse de le 01/03/2015 à 19:38 :
@Patrickb: 1. Merci de nous indiquer d'où vous avez tiré cette conclusion. Je ne vois pas comment on peut le tirer de mon message.
2. Cela dépend dans quel domaine, mais souvent la réponse est oui. Je ne peux pas me prétendre d'être connaisseur du sujet, mais certaines histoires, que j'ai entendu sur leurs compétences, sont assez hallucinantes. En plus, si la structure (au moins partiellement) est spécialisée dans l’extorsion des fonds et des entreprises, une partie des compétences dans les domaines essentiels se perd.
Réponse de le 01/03/2015 à 20:36 :
@ex-moscovite et consorts: nous faire croire que le gouvernement Poutine ne sait rien pas ce qui se passe dans le pays relève de la plus haute incompétence, et dire le contraire serait nous faire prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages. Je ne vois pas non plus dans les commentaires de certains ce que vient faire la CIA dans cette affaire, à moins que les exactions des uns puissent à leurs yeux justifier les exactions des autres ? Et si certains acceptent que des meurtres politiques ou non soient la norme dans un pays, j'espère tout simplement qu'ils ne resteront pas chez nous :-)
Réponse de le 01/03/2015 à 23:49 :
Moi, je trouvais ça plus théâtrale, le meurtre au polonium... !
Parce que les assassinats des derniers journalistes opposants dont on n'a jamais rien su, c'est trop discret !
Alors là, il fallait bien que Vlad rappelle qui est le patron, et qu'il était au dessus de toute retenue !!!
Réponse de le 01/03/2015 à 23:54 :
@Patrickb : 1. Il me semble que vous prétendiez de connaitre un peu la Russie. Dans ce cas il est difficile de comprendre ce qui vous étonne : la corruption et l’incompétence généralisées dans le pouvoir russe à tous les niveaux, c’est une constatation du fait. Un récent exemple criant : la crise de rouble en décembre. 2. Pour l’instant il n’est pas prouvé que ce soit un meurtre politique (même si c’est très probable), voir les assassinats d’Yushenkov et Golovlev à 2002-2003, les opposants libéraux sans importance. Les deux ont été tués à cause de l’argent par ses « collègues ». 3. Les meurtres politiques existent en Occident, l’attentat de Charlie Hebdo, par exemple, ou comme un exemple plus ressemblant, certaines histoires dans les années 80 en France. Il n’y a pas de question de les accepter (comme tous les autres assassinats), mais je ne vois pas pourquoi les accusations mensongères sont bienvenues et pourquoi il faut chanter la gloire à un politicien co-responsable de la catastrophe des années 90 en Russie seulement pour le fait qu’il a été tué.
Réponse de le 02/03/2015 à 0:12 :
@Patrickb: 4. Merci d'indiquer mes paroles, où je dis que l’assassinat est acceptable, sinon c'est une diffamation de votre part.
Réponse de le 02/03/2015 à 12:01 :
@pff: 1. Les derniers assassinats étaient plus discrets, au moins pas devant le Kremlin sous les caméras. De plus il y a une incompréhension du fonctionnement de l’Etat russe. Par exemple, le meurtre de N. Estermirova. Je suppose qu’avant son assassinat elle était à la 10.000ème place dans les préoccupations du Kremlin. J’ai déjà écrit plusieurs fois : en Russie il est bien plus dangereux d’être contre les barons et les oligarques locaux. Je vous donne un exemple (ab absurdo): il n’y a pas longtemps le maire d’une grande ville canadienne a été filmé fumer du crack en compagnie des dealers. Est-ce cela signifie que le gouvernement canadien soutient le narcomafia ? A mon avis, non,et je pense que vous serez d'accord. Avec la Russie les gens sont incapables de suivre les même règles de la logique.
2. Merci de mentionner Litvinenko, encore un joli spectacle médiatique.
3. Je ne peux pas exclure la participation des membres de l'élite russe et même du Kremlin, rien n’est impossible, mais je trouve cela peu probable. Si c’est le cas, la motivation doit être différente de celle annoncée par les soi-disant opposants russes. Pourquoi je fais la distinction entre les membres de l’élite russe et le Kremlin ? Parce que l’élite russe n’est pas si homogène, et Poutine n’est pas du tout un roi tout puissant.
Réponse de le 02/03/2015 à 13:14 :
@ex-moscovite: Poutine. tout comme Mugabe et d'autres, ont fait de belles choses au départ, mais ils ont ensuite dévié vers la dictature. Dans un pays si bien contrôlé, il est absurde de nous faire croire que le gouvernement n'est au courant de rien. J'aime la Russie et sa population en général. Je regrette simplement ce blocage dictatorial :-)
Réponse de le 02/03/2015 à 14:09 :
@Patrickb: 1. Pardon, qu'est-ce que R. Mugabe a fait du bon, même au début?? Surtout en sachant qu'en Rhodésie du Sud il n'y avait pas d'une politique apartheid.
2. Vous répétez la même chose sans donner le moindre argument. Qu'est-ce est si bien contrôlée en Russie ? Il y a plein d'exemples que le pouvoir russe est incompétent dans la plupart des domaines, à vrai dire, bien plus que les exemples contraires. Je cite , par exemple, la crise de rouble provoquée par les actions des boites d'Etat et de la banque centrale et la politique stupide et schizophrène en Ukraine après la Crimée. Je rappelle aussi qu'au niveau des homicides per capita la Russie dépasse la France de presque dix fois. Il n'est pas même vrai que les alentours du Kremlin soient si bien contrôlés: il y a 3-4 ans les "djeuns" ont fait le rodéo sur un 4*4 sur la tombe du Soldat Inconnu (j'espère que vous êtes au courant qu'elle se trouve à quelques mètres des murs de Kremlin).
3. Vous n'avez pas compris une chose essentielle: la démocratie est un instrument, pas le but. Elle est souhaitable, parce que est plus stable comme système et permet de passer le message de la population,mais l'importance c'est la qualité des élites de pays et leur capacité au consensus. Si telles élites existent, le pays peut se développer tranquillement même sans procédure démocratique. Sinon, aucune procédure démocratique n'aidera.
Réponse de le 02/03/2015 à 20:49 :
Eh bien, il y a la pizza rigatoni et le citron au gingembre. -;)
a écrit le 01/03/2015 à 16:55 :
"La plus grande mobilisation de l'opposition russe depuis la réélection de Poutine" !!!
quelques milliers de personnes sur une population de 145 millions, c'est clair que c'est un grand succès…. il n'y a que dans les médias français qu'on essaye de nous faire croire que c'est une manifestation d'ampleur…
Réponse de le 01/03/2015 à 17:35 :
Marrant… je n'ai pas vu dans le cortège les figures de Merkel, ni de Hollande, ni de Netanyahou, ou celle du sécrétaire de l'Otan, ni BHL, ni Obama, enfin, aucun des "grands de ce monde"….. c'est bizarre
Réponse de le 01/03/2015 à 17:38 :
C'est un hommage réduit de force par Poutine à 50 000 manifestants maximum... Poutine n'est pas Boris… Déjà en terme de popularité c'est sur…

Mais n'oubliez pas que Nemstov était marginal politiquement, alors le fait qu'il y ait relativement peu de manifestant n'est pas étonnant.
a écrit le 01/03/2015 à 16:51 :
C'est assez curieux…. un journal comme La Tribune, ouvertement hostile à la Russie, oublie (ou fait semblant d'oublier) qu'une grande partie de l'économie de notre pays se trouve directement liée au marché russe. Des sociétés comme Total, Thales, Renault, l'Oréal par ex sont même des "protégées" de Vladimir Poutine, les faits le démontrent. Mais La Tribune néanmoins continue à dénigrer la Russie et la figure de son président en articles apocryphes.

A qui servez-vous, MM les journalistes ? aux intérêts Anglo-zionistes-Saxons d'outre-Atlantique, ou à ceux des entreprises françaises ? difficile de croire que c'est pour ces dernières.
Réponse de le 01/03/2015 à 20:51 :
Ils (les journalistes) servent les intérêts des martiens ou de l'union jupitérienne, franchement ce genre de délire complotiste qui sont abreuvés par tout un tas de site fantaisiste fait le lie de certains, toujours prêt à venir cracher leur haine des juifs ou des "sales américains". Quant au fait (soit disant) que nous serions tenu par d'énorme intérêt financier en Russie laisse songeur, ce pays rentre comme une part infinitésimale du commerce extérieur français, et ce n'est pas parce que les grands groupes sont présent que cela signifie que nous leur sommes redevable de quoi que ce soit. Et c'est encore plus vrai quand on sait que les résultats économiques de 2014 sont bien moyen et que ceux de 2015 sont bien parti pour être catastrophique.
a écrit le 01/03/2015 à 16:27 :
Bonjour! d'abord j'aimerais remercier Anne-M@rie de m'avoir fait découvrir le site Saker Francophone. Il est vraiment très très intéressant.

Par ailleurs j'aimerais aussi ajouter un lien pour un superbe article signé Joaquin Flores sur ce même site et qui fait comme aucun autre la lumière sur l'éventail d'hypothèses sur cet affreux meurtre. Le voici : lesakerfrancophone.net/les-etats-unis-ont-ils-assassine-boris-nemtsov-la-menace-imminente/

Si c'est les Etats-Unis qui sont derrière cet assassinat alor il va falloir que toute la communauté occidentale exige la démission immédiate de Barack Obama et toute son administration. Autrement ce sera un "casus bellis" et la Russie aura toutes les raisons de faire la guerre à l'Amérique. Et tant pis pour nous en Europe sous le "parapluie" en lambeaux de l'Otan….

Merci encore, Anne-M@rie !
Réponse de le 01/03/2015 à 18:13 :
De rien mon chou !
Réponse de le 01/03/2015 à 20:44 :
Robert….. toi aussi, mon beau ? :-) mais racontes….
a écrit le 01/03/2015 à 16:06 :
Une petite précision concernant le mot "provocatsiia" en russe et qui apparaît tantôt dans les déclarations de Poutine tantôt dans celles des autorités du Kremlin. "Provocatsiia" peut être traduit par le mot "provocation", certes, mais dans ce contexte des déclarations, il signifie "coup monté" (false flag en anglais). En toute évidence l'assassinat de B. Nemtsov était une chose planifiée depuis longtemps et je ne serai pas étonnée si derrière ce coup monté se trouvent les grands ennemis de l'actuel gouvernement russe. La personne, la date et l'endroit choisis nous font bien croire que leur but était de fabriquer un martyre pour nuire la Russie. Avez-vous des idées ? Cherchez la femme….
a écrit le 01/03/2015 à 15:29 :
Nemtsov n'était pas populaire en Russie (1% dans les sondages), son nom restant lié aux années noires de Elstine qui ont vu le niveau de vie et de sécurité plonger en Russie. Il n'y a d'ailleurs pas foule à ces marches aujourd'hui. Et question primordiale, à qui profite le crime ? Poutine ? Quel intérêt quand 85 % des russes sont derrière lui. Par contre, cela arrange bien Kiev et les américains qui tirent les ficelles derrière la marionette Porochenko. Ce meurtre rentre parfaitement dans le cadre de tentative de destabilisation de la Russie par la main d'assassinats et "révolutions colorées". Il y en aura d'autres très probablement, Poutine même l'avait averti il y a trois ans, mais le peuple russe n'est plus celui de l'époque de Eltsine. Ni de celle de Nemtsov.
Réponse de le 02/03/2015 à 2:36 :
Mais bien sur c'est encore les américains qui ont fait le coup.
Franchement tu n'en a pas marre de dire autant de bêtises comme le fait tout ivrogne russe.
Arrête de lire ou d'écouter la presse Russe, elle n'est absolument pas libre de dire ce qu'elle veut. Et dire que Nemtsov ne représente qu'1% dans des élections où Poutine seul à droit à 80% de la couverture médiatique sans que ses propos ne soit remis en question par les journalistes, je trouve cela super démocratique.
a écrit le 01/03/2015 à 15:20 :
Si vous lisez l'anglais et voulez savoir ce qui Boris Nemtsov a dit à la chaîne NTV à la sortie de l'Ambassade américaine à Moscou le 17 janvier 2015, alors ne loupez pas cette page : fortruss.blogspot.ch/2015/03/boris-nemtsov-getting-instructions-at.html

C'est un texte très court (un dialogue plutôt) mais très instructif pour autant, et il démontre bien qui était le "très respectable Monsieur" (dans les paroles de John Tefft, l'amabassadeur US en Russie) Nemtsov.

Bonne semaine à tous.
a écrit le 01/03/2015 à 15:11 :
SCOOP ! Les enfants d'une école à New Jersey, aux USA, ont déjà découvert l'assassin de Boris Nemtsov. À la question ils ont tous répondu d'une même voix : "C'était Poutine !!"

Alertez vite Psaki ! (Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche)
a écrit le 01/03/2015 à 14:45 :
False flag à Moscou. Orden Refractix Les idiots et trouillards utiles de Poutine en Europe
Réponse de le 01/03/2015 à 14:50 :
Apparemment l'OTAN manque d'idées, propos vides de sens ! donc = non recevable !
Réponse de le 01/03/2015 à 15:05 :
Mais bien sûr ! Et la marmotte…
a écrit le 01/03/2015 à 14:29 :
Sans être fan de Poutine il est permis de juger que la couverture médiatique de ce crime a un parfum de mauvaise propagande antirusse. L'indignation des médias est sélective : certes l'assassinat de Nemtsov est odieux, mais que penser de celui des 298 victimes du crash du MH17 dont les familles attendent toujours les résultats de l'analyse des boîtes noires récupérées intactes et en GB depuis plus de 6 mois ? Troublant silence déjà dénoncé par l'UPR sur ce marqueur important du conflit ukrainien.
a écrit le 01/03/2015 à 14:28 :
Il ne faut pas rire. Ce politicien a été vice-premier ministre de la bouteille de vodka Eltsine. C'est lui qui a distribué les postes "juteux" aux oligarques et autres malfrats sortis du bourbier post-soviètique. Le faire passer pour un libéral est risible. Il voulait simplement le pouvoir.
Réponse de le 01/03/2015 à 14:42 :
+ 50'000---------- tout à fait
a écrit le 01/03/2015 à 14:11 :
on dit qu'il savait de l'identité secrète de Conchita Wurst et que menaçait de la révéler….
a écrit le 01/03/2015 à 14:11 :
False flag à Moscou. Orden Refractix Les idiots et trouillards utiles de Poutine en Europe
Réponse de le 01/03/2015 à 19:46 :
alors là ce serait le chaos total…..
a écrit le 01/03/2015 à 13:25 :
Sans être fan de Poutine il est permis de juger que la couverture médiatique de ce crime a un parfum de mauvaise propagande antirusse. L'indignation des médias est sélective : certes l'assassinat de Nemtsov est odieux, mais que penser de celui des 298 victimes du crash du MH17 dont les familles attendent toujours les résultats de l'analyse des boîtes noires récupérées intactes et en GB depuis plus de 6 mois ? (minilien.fr/a0nqpv). Troublant silence !
a écrit le 01/03/2015 à 13:04 :
Il y a exactement trois ans (le 29 février 2012) Vladimir Poutine avertissait déjà les Russes sur ce genre de "faux drapeau" pour nuire la Russie. La preuve en vidéo se trouve un peu partout mais vous pouvez la visionner ici : lesakerfrancophone.net
a écrit le 01/03/2015 à 12:55 :
En principe, je ne suis pas ni pro-Poutine et moins encore pro-OTAN, USA ou pour quelque autre bloc qui prône le monopole du monde par la violence et le chaos. Cependant je suis plutôt bien informé et ne peux pas être d'accord avec le flux d'âneries que je vois dans les grands véhicules de la propagande pro-USA à ce moment.

Le grand problème avec la Russie c'est que si d'un coté il existe une grande partie de Russes et un Vladimir Poutine qui s'efforcent de faire du pays une grande puissance économique comme il mérite, d'autre coté il existe une meute d'oligarques – appelée de "cinquième colonne" – et qui n'hésiterait pas à livrer la Russie aux banksters et à toute sorte de voyous politiques occidentaux. Boris Eltsine en faisait partie et le peuple russe, dès qu'il en a pris conscience, il a voté pour Poutine en 1999.

Les Anglo-Saxons s'efforcent à créer un "Maïdan" en Russie mais ils se heurtent à un peuple plus soudé autour de leur Président que les zozos à Kiev. La solution pour que la Russie se voit "hygiéniser" de cette cohorte de malfaiteurs qui en veulent la patrie russe, à mon humble avis, c'est de couper les relations diplomatiques avec l'Empire du Chaos, et ensuite soit expulser, soit mettre en prison ces ennemis du pays.

Le plus fâcheux dans cette histoire c'est que dans une "démocratures" comme celles des Etats-Unis ou du Royaume-Uni (pour ne pas dire d'autres pays occidentaux) ce genre de "cinquième colonne" est quasiment inexistant. Ou alors vit dans la peur car les services secrets occidentaux – médias mainstream à leur appui – n'hésitent pas à les faire disparaître. L'exemple le plus récent est celui de ces 3 journalistes américains qui enquêtaient sur le 11 sept et, selon quelques-uns, ils avaient des preuves plutôt gênantes pour la Maison Blanche. En question de deux jours, tous les trois ont trouvé la mort (accident de voiture, arrêt du coeur et un "suicide"). Si un fait pareil s'était produit en Russie les médias du monde occidental seraient hystériques pour le dénoncer. Mais comme se passe au pays de la CIA, à part quelques petites notes parues dans les anciens journaux de ces professionnels, on a fait le plus grand silence là-dessus.

Il faut que Poutine et le peuple russe réagissent plus durement avec ce genre de traîtres à solde des pays étrangers qui veulent la perdition de leur patrie. Imaginons une chose pareille en France…..
Réponse de le 01/03/2015 à 12:59 :
Tu travailles pour la désinformation ou quoi ?
Réponse de le 01/03/2015 à 13:05 :
Hein ?
Réponse de le 01/03/2015 à 13:15 :
@Orden: oué, un peu facile, non ? Pourquoi les dirigeants des autres partis n'ont-ils pas de garde rapprochée comme c'est le cas dans beaucoup de pays ? Pourquoi, malgré l'efficacité proclamée du FSB ne retrouve-t-on presque jamais les assassins et jamais les commanditaires ? Un peu bizarre tout cela, tu ne trouves pas :-)
Réponse de le 01/03/2015 à 15:50 :
@Patrickb Votre soutien otanien ne suffira pas à contrer la vérité Poutiennne, encore cette fois, Vlad veille et les larves commanditaires se doivent de serrer les fesses, parce que de provocations en provocations, l'occident perd chaque jour davantage la partie et sera bientôt ..mat!!
Réponse de le 01/03/2015 à 16:32 :
@ Patrickb : tu pourrais adresser ta question à la CIA par exemple, ils sont passés maîtres dans ce genre de chose : Kennedy, Lee Oswald, Marilyn Monroe, Bob Kennedy, Salvador Allende, Ned Colt, Bob Hager, Bob Simon et David Carr (les quatre journalistes américains "liquidés" entre le 11 et le 12 février 2015, ils enquêtaient sur les attentats du 11 sept 2001) et j'en passe…. peut-être que tu en aurais une réponse.
Réponse de le 01/03/2015 à 17:08 :
@FSB et SFB: est-ce que les exactions des uns justifient les exactions des autres ? Et bien entendu, comme d'habitude, si on est pas d'accord avec le commentaire on est soit onusien, soit raciste, ect. Vous auriez besoin de grandir un peu tous les deux, non :-)
a écrit le 01/03/2015 à 12:47 :
Nemtsov fait partie des dirigeants avec Eltsine qui ont cassé la Russie, il est haï de millions de gens qui veulent la peau des oligarques partisans d'Eltsine. Faut dire que voir un dirigeant Russe décider de la fin de l'URSS, provoquer l'effondrement économique (perte de 50 % du pouvoir d'achat immédiat), voir la Russie décider qu'elle ferait route seule alors que la population était très majoritairement pour conserver la CEI, et on ne voit pas où est l'intérêt de la Russie de faire cela ! Considéré comme une trahison par les Russes. Impossible de s'imposer politiquement dans ces conditions, aucune crainte pour les dirigeants actuels. Par contre comme candidat à l"assassinat il y a du monde , dont les gens de Kiev avec les occidentaux pour casser l'image de Poutine et autres auprès des russes. Problème sous Poutine la Russie s'est relevé économiquement de façon considérable, elle revient jouer un rôle politique, ce qui déplait très fort aux USA, Poutine s'en est pris aussi aux oligarques. Gros succès populaire.
Réponse de le 01/03/2015 à 12:52 :
Oh la, la !!! Tu m'en diras tant...
Réponse de le 01/03/2015 à 12:59 :
Les usa préparent d'autres coups tordus contre la russie pour les mois à venir, il faut que le peuple russe reste aux aguets contre ce genre de "faux drapeau" de la cia.
Réponse de le 01/03/2015 à 18:09 :
Je suis toujours ahurie que des français crois encore que Poutine est un innocent et que tout ce qui arrive de mal serait la cause des USA. Pourquoi ne partez-vous pas en Russie comme l'obése et alcolique Depardieu cela nous fera de l'air en France....Et vous ne manquerez à personne surtout pas à la liberté...
Réponse de le 01/03/2015 à 18:37 :
@lachcor

Il semblerait que vous soyez allergique à la présomption d'innocence sauf pour vos camarades pris la main dans le pot de confiture...
a écrit le 01/03/2015 à 12:35 :
Ne peuvent ils s'entendre pour un accord de pets et ainsi promouvoir le cassoulet ?
Réponse de le 01/03/2015 à 12:54 :
Excellent dans le genre "faites un pet, pas la guerre"
Réponse de le 01/03/2015 à 12:56 :
C'est pas Tolstoî qui a écrit "guerre et pet" ?
Réponse de le 01/03/2015 à 14:44 :
L'un n'empêche pas l'autre ; la preuve le fameux "guerres et pets".
a écrit le 01/03/2015 à 12:26 :
Nemtsov était un politicien du genre Mélenchon, voire encore plus discrédité. Boris "Vodka Plus" Eltsine a voulu faire de lui son successeur – pour continuer la catastrophe de la Russie – mais heureusement que Poutine a mis fin à ses prétentions en 92. Depuis cette époque-là, le "libéral" Nemtsov se positionné en tant qu'adversaire de Poutine (et c'est normal) mais son manque de talent politique (et peut-être d'autres engagements pris qui n'étaient pas du goût des russes. Comme, par ex., sa volonté d'ouvrir le pays à la libéralisation "sauvage" pro-occidentale, ses positions pour Charlie Hebdo et contre les musulmans (quelle naïveté !) et plus récemment pour la junte de Kiev, en déclarant que les bombardements à Dontesk et au Donbass "étaient des coups de l'émotion" !!!

Donc, M. Nemtsov avait plus d'un qui voulait sa peau. Mais surtout pas Poutine. Or on peut reprocher tout ce qu'on veut à Vladimir Poutine sauf qu'il est un homme bête. Et il ne ferait jamais une bêtise pareille dans un moment comme nous vivons actuellement. Par ailleurs, Poutine jouit d'une approbation auprès de la société russe comparable à celle d'un Président en temps de guerre : 86% approuvent son gouvernement, c'est le plus grand taux d'approbation parmi tous les dirigeants de la planète. Et notre malheureux Nemtsov, aux derniers sondages n'avait que seulement 1% d'intentions de vote ! donc, il n'existait même pas en tant que futur adversaire de Vladimir Poutine.

Mais l'actuel ambassadeur américain en Russie, l'expert en revirement de régimes Mr. John Tefft, a déjà fait son cinéma, les médias le montrent en déposant des bouquets de fleurs dans l'endroit où Nemtsov a été assassiné et il a déjà lâché que "Nemtsov ce serait un homme très utile aux Etats-Unis". À bon entendeur….

Bref, en France une Marine Le Pen ou même un Sarkozy aurait bien plus de chances de "subir un accident" avant les élections 2017 que Nemtsov en Russie. Il faut chercher les coupables du côté des intégristes musulmans, ou de quelques têtes brûlées parmi les indépendantistes, ou tout simplement du côté de Kiev avec l'assistance des experts de la CIA. C'est à ceux-là qui le meurtre de Nemtsov peut profiter, pas à Poutine, ne soyons pas des imbéciles.
(Clément Ch.)
Réponse de le 01/03/2015 à 12:39 :
Vous êtes à côté de la plaque...Il s'apprêtait à dévoiler l'implication de Poutine sur l'invasion de l'Ukraine et de la présence des Russes sur ce territoire.
Réponse de le 01/03/2015 à 13:46 :
On voit sur les photos John Tefft avec son bogart noir et un bouquet de fleurs…. ah l'hypocrisie…. par contre il a laissé à la maison le sac avec des biscuits "Vicky Nuland" pour distribuer à la population…. :-))
Réponse de le 01/03/2015 à 17:13 :
@Michel: A ce moment c’est un secret de Polichinelle : les observateurs d’OSCE utilisent les preuves des tirs ukrainiens fournis par les radars d’artillerie tout récents de l’armée russe, les média russes et rebelles montrent les entrainements militaires à l’Est avec les engins militaires russe tout récents, les accords de Minsk 1 et 2 ont été signés par les officiels russes. Attention, le phénomène à relativiser : il y a un nombre limité des forces russes dans la deuxième ligne de défense, mais elles ne participent pas aux combats directement (ou presque). C’est réservé aux rebelles surtout les moins loyaux au Kremlin.
Réponse de le 01/03/2015 à 18:21 :
L'armée russe n'a qu'une seule mission préventive dans les territoires récemment indépendants, pas d'attaque. Pour cela elle s'est toujours positionnée en arrière-ligne, derrière les milices, en comptant intervenir seulement si l'armée ukrainienne avançait en positions. Mais c'était loin d'être le cas : même avec des américains, des polonais, des britanniques, des combattants de l'Otan et d'autres "bataillons punitifs"nazis les rebelles ont infligé une cuisante défaite aux ukies, sans besoin d'intervention de l'armée russe.

Mais que l'Otan et Kiev fassent gaffe, si les ukies reviennent en force, alors là l'armée russe va entrer en scène et leur apprendre à comment danser le menuet – comme il faut. :-)
Réponse de le 02/03/2015 à 12:32 :
@aka, merci de ne pas pourrir mon pseudo avec ta propagande grotesque.
a écrit le 01/03/2015 à 12:15 :
Probablement que sa vie privé ne permettait pas d'écorner sa popularité comme un célèbre ancien ministre que je ne nommerais pas. On peut supposer que Poutine a utiliser une solution plus radicale...
Réponse de le 01/03/2015 à 12:29 :
D'abord, on dit "Poutine a utilisé"(passé composé) et pas "a utiliser" (infinitif). Il faut que vous vous renseignez mieux sur la vie politique de Boris Nemtsov avant de venir ici débiter vos hypothèses saugrenues. Bonne lecture.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :