Près de 10.000 migrants pourraient mourir cette année en Méditerranée (ONU)

 |   |  314  mots
Le drame de la migration clandestine à travers la Méditerranée coûte la vie à des milliers de personnes, femmes et enfants.
Le drame de la migration clandestine à travers la Méditerranée coûte la vie à des milliers de personnes, femmes et enfants. (Crédits : ALESSANDRO BIANCHI)
Alors que doit s'ouvrir le sommet de l'Union européenne sur le drame des migrants traversant la méditerranée au péril de leur vie, l'ONU a estimé que près de 500.000 personnes pourraient être tentés cette année par ce dangereux périple.

Un demi-million de migrants pourraient tenter cette année une dangereuse traversée de la Méditerranée, avec plusieurs milliers de morts, si rien n'est fait pour lutter contre ceux qui organisent ces trafics d'êtres humains, estime l'Organisation maritime internationale (OMI), une institution de l'ONU.

"Il est temps de réfléchir vraiment à la manière de stopper le passage très dangereux et risqué de migrants sur de petits bateaux" partant du continent africain pour rejoindre les rives européennes de la Méditerranée, a déclaré le directeur de l'OMI, Koji Sekimizu, lors d'une conférence maritime à Singapour.

"Potentiellement" 10.000 morts

"Si nous ne faisons rien, je crois que cette année nous allons voir un demi-million de migrants traverser la Méditerranée, et dans ce cas, il pourrait potentiellement y avoir jusqu'à 10.000 morts", a-t-il ajouté.

"C'est un problème très sérieux. Il faut prendre des mesures", a souligné le responsable, quelques jours après un nouveau naufrage qui a fait quelque 800 morts, la pire tragédie en Méditerranée. En 2014, plus de 170.000 migrants ont traversé la Méditerranée pour rejoindre l'Europe, et 3.000 d'entre eux ont péri, a encore dit M. Sekimizu.

"Nous ne devrions pas seulement nous préoccuper des opérations de recherches et de secours, mais aussi lutter contre les passeurs, les trafiquants en coulisses", a souligné le responsable.

L'Europe attendue pour lutter contre les trafiquants

Depuis le début de l'année, quelque 1.750 migrants, hommes, femmes et enfants ont péri en mer, soit 30 fois plus que durant la même période de 2014, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Les dirigeants européens doivent se prononcer jeudi sur une opération militaire contre les trafiquants de migrants en Libye, responsables de la tragédie survenue dimanche en Méditerranée, dont des survivants commencent à raconter l'horreur.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2015 à 15:54 :
En 2014 , c'était 1.7 % de pertes, pourquoi 2.0 % cette année ? Avec le soutien qu'ils vont recevoir
le taux de pertes des migrenvahisseurs va s'effondrer. Je pense que les navires de la SNCM vont
ètre réquisitionnés pour faire une noria Tripoli-Marseille en 1° classe, escortées par la Marine
Nationale. Du temps des pirates barbaresques, ils risquaient d'être enlevés pour être vendus comme
esclaves.
a écrit le 23/04/2015 à 13:37 :
Et combien de français et de françaises vont mourir sous les coups d'un ou plusieurs migrants comme Chloé et Aurélie et bien d'autres en France, en Angleterre, en Allemagne, etc???
a écrit le 23/04/2015 à 13:21 :
C'est fou comme nos incompétents et hypocrites dirigeants qui agissent avec le coeur font du n'importe quoi.
-
Plus on les sauve, plus on enrichit les passeurs et le système s'amplifie (et le nombre final de morts aussi).
-
Pourquoi l'europe sauve-t'elle des gens qui se mettent en dangers tout seuls ?????
Elle n'est PAS responsable de ces morts ni de ces gens qui se mettent délibérement en danger justement afin d'être sauver ...
Lorsqu'on les sauve on rentre dans leur jeu et l'europe devient complice du système qui noye ces gens.
a écrit le 23/04/2015 à 13:13 :
toute l'Europe connait le nom de plus grand trafiquant de migrants pour l'Europe. Il se trouve en Libye;;;;; Pourquoi l'Europe ne bouge t'elle pas?????? Avec les moyens actuels, drones, satellites, renseignements, militaires etc;;;;;;;; c'est juste un scandale de plus. On peut arrêter ces navires ou chaloupes mais non, plutôt les laisser mourir et en prendre quelques uns pour une bonne conscience. Ces trafiquants se font plus d'un million d'euros par transport..... c'est lucratif. Et pour non c'est nettement moins cher que d'assister en permanence ces malheureuses personnes. Certains finissent comme des esclaves et ne s’adapteront jamais . Mais pendant qu'on parle de ces naufrages, nous ne parlons pas de ce qui se passe réellement dans notre pays.... Et on ose nous bassiner pour le contrôle de tous les français via tél; internet, vidéos et autres écoutes...... C'est scandaleux....
a écrit le 23/04/2015 à 13:01 :
Là, vu le problème, il faut les envoyer directement en Angleterre.
a écrit le 23/04/2015 à 12:03 :
Malgré les drames, cela n'est pas prêt de s'arrêter.

Ce matin dans une radio qui laisse la parole aux auditeurs un côte d'ivoirien habitant en France, a raconté ce qui est arrivé à sa nièce et à son neveu : ces derniers vivaient en côte d'ivoire mais voulaient venir vivre en europe. Ils se sont mis en rapport avec un "recruteur". Il y en a d'installés dans les pays d'afrique : sénégal, mali, cote d'ivoire, etc... à qui ils ont payé pour partir via libye, 1800 euros par personne, le "recruteur" sur cette somme garde 150 euros par migrant. Quant il y a 70-80 candidats au départ, ils partent en car au niger : niamey. De là, ils sont transférés par car dans une autre ville du niger puis sont répartis dans des pick up à raison de 25 - 30 par pick up qui traversent le désert destination la libye. Par malheur, si un individu tombe du pick up, le chauffeur ne s'arrête pas et laisse celui ou ceux qui tombent à une mort certaine : soif, fain, scorpion, etc... Arrivés en Libye, les candidats au départ sont parkés dans un hangar jusqu'à ce qu'il y ait suffisamment de personnes à placer dans un bateau. Il ont fini par monter sur un bateau genre petite embarcation qui rassemblaient 153 personnes. A 3 km des côtes, le bateau est tombé en panne et est resté immobile, puis avec le vent, le bateau a dérivé puis s'est cassé en 2. Par chance pour sa nièce, une des parties du bateau n'a pas coulé, ce qui fait que 5 personnes se sont accrochées dont sa nièce, son neveu s'est noyé avec les autres occupants du bateau. Il n'y a eu que ces 5 survivants Ils ont été aperçus par des pécheurs qui les ont secourus et reconduits en libye. Se nièce est restée un certain nombre de jours en libye puis a pu repartir en côte d'ivoire moyennant le paiement d'une somme de 600 euros. Le "recruteur" communique le numéro de téléphone pour appeler celui qui doit assurer la poursuite du voyage.
a écrit le 23/04/2015 à 10:40 :
@toto

C est sur que le problème avec l Espagne est le même... En face tu as le Maroc qui possède déjà un certain contrôle sur ses frontières. Ce n est pas la lybie Où règne le chaos au nom de la démocratie.

C est à l Europe de gérer le problème pour une fois pas à l'Italie seule. Les problèmes en Lybie et Syrie sont essentiellement la faute de notre ancien président.
a écrit le 23/04/2015 à 10:35 :
Quelques chiffres sur la natalité en Afrique permettent de mieux comprendre la situation actuelle.

Taux de natalité (nombre de naissances pour 1000 habitants)
France : 13 pour 1000
Algérie : 26 pour 1000
Côte d'ivoire : 37 pour 1000
Mali : 46 pour 1000
Sénégal : 38 pour 1000
Tchad : 51 pour 1000
Mauritanie : 35 pour 1000
Centrafrique : 47 pour 1000

Source : INED
Réponse de le 23/04/2015 à 13:03 :
Dommage de ne pas mettre le taux de mortalité en regard...
Réponse de le 23/04/2015 à 13:21 :
La mortalité infantile a fortement chutée en Afrique.

Aujourd'hui, 85 à 95% des enfants survivent.

Les taux de mortalité infantile selon l'INED
Algérie : 2,3%
Côte d'ivoire : 6,8%
Mali : 5,8%
Sénégal : 5,1%
Tchad : 10,8%
Mauritanie : 7,3%
Centrafrique : 11,6%
Réponse de le 23/04/2015 à 22:10 :
voilà le point sensible - la démographie par manque de maîtrise de son corps et soumission
Ne pas faire d'enfants si on ne peut leur assurer un avenir décent et digne.
Le pb - reproduction d'attérissage - récup Européenne.
a écrit le 23/04/2015 à 10:11 :
Entre le III° et le V° siècle, les "grandes invasions" ont ruiné l'empire romain, ce n'était en fait que des migrations de barbares venant chercher protection et richesses...
Réponse de le 23/04/2015 à 12:51 :
Je partage avec vous la meme analyse
Réponse de le 23/04/2015 à 13:18 :
Il est clair que nous n'aurions pas dû aller jouer aux Romains chez eux...
a écrit le 23/04/2015 à 8:08 :
Selon vos chiffres, 10 000 morts estimées pour 500 000 migrants, c'est donc un risque mortel de 2% pour chacun et un total de 490 000 immigrés survivants à accueillir en Europe chaque année...
a écrit le 23/04/2015 à 7:53 :
C'est un honte pour l'Europe et pour l'Italie en particulier.
L'Espagne a eu le même problème et l'a "réglé", l'Australie, qui a une côte beaucoup plus long que l'Italie aussi.
L'Italie se veut un grand pays du G8 et n'arrive même pas à régler ce problème.
Réponse de le 23/04/2015 à 8:48 :
Allez aider les italiens si vous pensez que vous avez la solution. C'est fou ce que de son fauteuil on est plus intelligent que les autres.
Réponse de le 25/08/2015 à 15:53 :
pour l italie la solution est tres simple couler tous les bateaux de facon systematique je suis sur que tres rapidement le flot de migrants s arretera

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :