Trump attaque Nike pour sa publicité avec le très controversé Colin Kaepernick

 |   |  475  mots
(Crédits : Lucy Nicholson)
Le président américain Donald Trump a critiqué mercredi le géant Nike pour sa campagne de publicité mettant en scène le joueur de football américain controversé Colin Kaepernick, et a lancé une nouvelle attaque en direction de la Ligue nationale de football américain (NFL).

Le milliardaire républicain fait référence à la réaction d'Américains qui ont promis de boycotter Nike pour avoir fait de Kaepernick le visage de sa dernière campagne de publicité.

"Exactement comme la NFL, dont les audiences TV ont FORTEMENT BAISSE, Nike se fait complètement assassiner par la colère et les boycotts. Je me demande s'ils avaient imaginé que cela se passerait comme cela?", a-t-il tweeté.

Depuis lundi, sur les réseaux sociaux, des utilisateurs ont publié des vidéos et photos les montrant en train de brûler ou de découper des vêtements Nike.

Initiateur en 2016 du mouvement de boycott de l'hymne américain avant les matches de NFL, Kaepernick, ancien quarterback de San Francisco, divise la société américaine. Les uns soutiennent son combat contre les violences policières visant les Noirs, les autres le considèrent comme un traître qui insulte notamment la mémoire des militaires morts au combat.

Nike a diffusé pour la première fois mercredi son spot publicitaire de deux minutes avec la voix de Kaepernick et des images notamment de LeBron James, "plus grand que le basket", de Serena Williams, "gamine de Compton qui n'est pas devenue simplement une joueuse de tennis, mais la plus grande de l'histoire", ou encore de Shaqueem Griffin, recruté par une équipe de NFL alors qu'il a été amputé, enfant, d'une main.

"Croyez dans quelque chose. Même si cela signifie tout sacrifier (...) Ne vous demandez pas si vos rêves sont fous, demandez-vous s'ils sont assez fous", dit Kaepernick, qui apparaît brièvement dans ce spot.

La NFL également dans le collimateur de Trump

Dans son tweet, Donald Trump a également relancé les hostilités avec la NFL, organisatrice du Championnat professionnel de football américain, dont il regrette depuis l'automne 2017 la mansuétude à l'égard des joueurs protestataires qui posent un genou à terre ou lèvent le poing durant l'hymne américain avant leurs matches.

"En ce qui concerne la NFL, je trouve difficile de la regarder et cela sera toujours le cas, jusqu'à ce que (les joueurs) se tiennent debout devant le DRAPEAU", a-t-il prévenu.

La saison 2018-2019 du Championnat NFL débute jeudi.

Les premières semaines de la saison dernière avaient été marquées par les attaques et insultes de Donald Trump à l'encontre de la NFL et des joueurs protestataires, qu'il avait notamment qualifiés de "fils de pute" méritant d'être licenciés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/09/2018 à 22:51 :
Ces sportifs ont tout mon respect
a écrit le 06/09/2018 à 14:54 :
Peut-on arrêter de commenter TOUS les tweets de Trump ? Ne peut-on pas avoir des témoignages des autres américains ? En tant que journaliste, vous ne pouvez pas faire tous vos articles sur les Etats-Unis à l'aune des tweets de Trump quand même !
a écrit le 06/09/2018 à 10:07 :
Que les sportifs continuent de faire du sport, alors oui vu l'état déplorable intellectuel de nos politiciens on imagine bien qu'ils se sont dit que vu le niveau général ils ont leur mot à dire ! C'est bon on peut y aller !

Ben non... Merci.
Réponse de le 07/09/2018 à 11:37 :
Quelle est la pertinence de votre post ? sauf de rabaisser les sportifs
Réponse de le 10/09/2018 à 9:05 :
@ multipseudos

Signalé bien entendu et c'est déjà beaucoup trop de temps perdu... -_-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :