Trump : Obamacare pourrait être amendée et non abrogée

 |   |  214  mots
Détestée dans le camp républicain, la réforme sur l'accès aux soins dite Obamacare sera modifiée ou abrogée et remplacée dit désormais le président élu Trump.
Détestée dans le camp républicain, la réforme sur l'accès aux soins dite Obamacare sera "modifiée ou abrogée et remplacée" dit désormais le président élu Trump. (Crédits : Reuters)
Le futur président américain a déclaré au Wall Street Journal qu'il n'excluait pas de conserver une partie de la loi sur la réforme de l'assurance-maladie qu'il a tant critiquée pendant la campagne.

Le changement de ton de Donald Trump depuis son élection à la présidence américaine se confirme dans tous les dossiers. Y compris sur le cheval de bataille numéro un du parti républicain : la loi Obamacare, que le candidat Trump a vilipendée tout au long de la campagne. Désormais, le président élu se montre beaucoup plus modéré sur l'avenir de la réforme de l'assurance-maladie. Pour la première fois, il a déclaré au Wall Street Journal dans un entretien publié vendredi :

"Obamacare sera soit amendée, soit abrogée et remplacée".

Donald Trump envisage de conserver au moins deux dispositions de l'Affordable Care Act de 2010, l'interdiction faite aux assureurs de refuser de couvrir des personnes en raison de leurs antécédents médicaux et la possibilité laissée aux parents de faire bénéficier de leur couverture santé leurs enfants devenus adultes. Sa rencontre avec Barack Obama, qui lui aurait suggéré de maintenir ces mesures, l'aurait convaincu. Le président élu, qui entrera en fonction en janvier, veut "aller vite" dans ce dossier.

Une autre des priorités du milliardaire américain sera de déréguler le secteur bancaire, pour que "les banques prêtent de l'argent à nouveau" indique-t-il dans l'entretien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/11/2016 à 9:52 :
Pas lieu de se réjouir du fait que Trump-président pourrait être un peu moins pire que Trump-candidat. Au lieu de manifester (ce qui peut passer comme des manifestations contre la démocratie) les opposants feraient mieux de collecter massivement des fonds en vue des frais de justice : la probabilité de mélange des genres avec Trump entre ses affaires privées et familiales et les affaires publiques est telle qu'à condition que ses opposants soient déterminés (et aient suffisamment de munitions pour s'offrir les services des meilleurs cabinets d'avocats, la justice US étant accusatoire), il y aura certainement matière à obtenir très vite sa destitution. Mais c'est bien un harcèlement judiciaire permanent et intensif qu'il faudra lui mener;
a écrit le 13/11/2016 à 6:43 :
Il a dit qu'il allait améliorer la santé et la sécurité des américains alors c'est normal qu'il garde l'Obamacare. Il a dit aussi améliorer les infrastructures avec partenariat public-privé...classique... et il a dit qu'il diminuerait le fardeau du cout de la lutte contre le réchauffement climatique (suppression des taxes ''carbone''), et comme ça il pourra financer toutes ces grosses dépenses prévisibles pour la classe moyenne qui l'a élu. Mais a t,il une parole ce nouveau président, oubien est ce un ''clone de Clinton''.
Réponse de le 13/11/2016 à 13:47 :
Diminuer ou supprimer des taxes (carbone ou autre) et de l'autre engager des dépenses, même étalées par le partenariat public privé... c'est un peu le beurre et l'argent du beurre; comment croire à de telles sornettes ?
a écrit le 12/11/2016 à 17:38 :
Ca n'a vraiment pas été long entre le temps des promesses et de le temps des actes, espérons quand même que tout ces électeurs tentés par le pire se rende compte que c'est bien le pire qu'ils mettent au pouvoir mais pas du tout celui auquel ils pensaient.

Trump un oligarque comme les autres, Lepen une oligarque comme les autres, il n'y a pas de sauveur.
a écrit le 12/11/2016 à 14:06 :
Les électeurs de Trump se sont fait enfumer comme des jambons 😃
a écrit le 12/11/2016 à 11:04 :
QUAND DES LOIES SONT CREES DANS LE SENS DE PLUS D HUMANITE? ONT PEUT LES AMELIOREZ AFIN QUE TOUS PARTICIPENT AUX BESOIN DE SANTE DE TOUS? L ECONOMIES C EST AUSSI AVOIR DES PERSONNELS EN BONNE SANTE???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :