Un débris d'avion et une valise relancent l'enquête sur le vol MH370

 |  | 255 mots
Les gendarmes soulèvent le débris d'avion. Ils doivent mener des expertises afin de déterminer s'il appartient au vol MH370 de la Malaysian Airlines.
Les gendarmes soulèvent le débris d'avion. Ils doivent mener des expertises afin de déterminer s'il appartient au vol MH370 de la Malaysian Airlines. (Crédits : STRINGER/FRANCE)
Un morceau de valise marron ainsi qu'un débris d'avion ont été retrouvés sur la côte orientale de La Réunion. Les gendarmes cherchent à déterminer la provenance de ces éléments, notamment s'il s'agit du vol MH370 qui a mystérieusement disparu il y a plus d'un an.

Un morceau de valise marron a été retrouvé jeudi matin à La Réunion, sur la commune de Saint-André, à l'endroit même où a été récupéré un débris d'avion dont il n'est pas exclu qu'il puisse provenir du Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu le 8 mars 2014.

"Le morceau de valise était là depuis hier, mais personne n'y a vraiment prêté attention", a déclaré Johnny Bègue, membre d'une association chargée de nettoyer le littoral, qui, la veille, avait repéré le débris d'avion.

Aucune hypothèse exclue

Le morceau de valise a été récupéré par les gendarmes de la BGTA (Brigade de Gendarmerie des Transports Aériens) chargés de l'enquête, selon des témoins.

"On voit encore la fermeture de la valise toujours accrochée à un morceau de toile rigide", a relaté Johnny Bègue. "Là, c'est vraiment bizarre, ça me donne un peu le frisson", a-t-il ajouté.

La préfecture de La Réunion a indiqué jeudi que la provenance du débris d'avion "n'est pas identifiée" à ce stade et qu"aucune hypothèse n'est exclue, y compris la provenance d'un Boeing 777". Le Bureau enquête et accidents (BEA) est saisi, a également indiqué la préfecture.

Prudence en Malaisie

De son côté, la Malaysian Airlines a adopté la prudence face à ces informations. La compagnie aérienne a perdu la trace d'un Boeing 777 depuis mars 2014. Il s'agissait d'un avion effectuant la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin et transportant 239 personnes.

 (Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :