L'aviation commerciale n'a jamais été aussi sûre qu'en 2014, malgré le MH370

 |   |  318  mots
Douze accidents sont survenus en 2014, contre 19 en moyenne entre 2009 et 2013.
Douze accidents sont survenus en 2014, contre 19 en moyenne entre 2009 et 2013. (Crédits : DR)
Même si le nombre de victimes d'accidents a été supérieur en 2014 à la moyenne des quatre années précédentes, le rapport entre le nombre de décès et le nombre de vols est tombé à son niveau le plus bas.

Certes, douze accidents mortels sont survenus en 2014, sans compter la catastrophe du vol MH17 des Malaysia Airlines, abattu en juin en Ukraine. Il n'empêche que, en valeur relative, 2014 a été l'année la plus sûre de l'histoire de l'aviation commerciale, relève lundi 9 mars l'Association internationale du transport aérien (IATA).

C'est notamment le rapport entre le nombre de décès et le nombre de vols qui  est tombé à son niveau le plus bas, souligne l'organisation dans son rapport annuel sur la sécurité. Tony Tyler, directeur général de l'IATA, qui représente 250 compagnies, s'en est félicité dans un communiqué:

"Bien que la sécurité du transport aérien ait défrayé la chronique en 2014, les chiffres montrent que les performances de l'aviation en terme de sécurité continuent à s'améliorer".

Une moyenne de 19 accidents par an entre 2009 et 2013

En outre, si le nombre absolu des victimes des douze fatalités survenues en 2014 (641) est supérieur à la moyenne des années 2009-2013 (517), celui moyen des accidents (19 sur la période considérée) a baissé.

"En 2014, nous avons assisté à une réduction du nombre d'accidents mortels et ce serait vrai y compris avec le vol MH17", a souligné Tony Tyler, définissant cette dernière catastrophe d'"agression inacceptable".

La disparition du MH370 a marqué les esprits

L'autre épisode marquant de l'année dernière est celui de la disparition du vol MH370 des Malaysia Airlines. Le Boeing 777, qui avait décollé de Kuala Lumpur à destination de Pékin, a disparu le 8 mars 2014 des écrans radar après avoir inexplicablement dévié de plusieurs milliers de milles nautiques de sa trajectoire.

Aucune trace de l'appareil ni des 239 personnes, pour la plupart de nationalité chinoise, qui se trouvaient à bord n'a été retrouvée malgré un an de recherches.

>>LIRE: Vol MH370: la Chine et la Malaisie promettent de poursuivre les recherches

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/03/2015 à 14:54 :
Et pour le MH-17, abattu par le pilote ukie Vlado Voloshin, ça compte aussi ? :-)
a écrit le 09/03/2015 à 8:38 :
Oui, des avions disparaissent ou sont abattus sans explications, motus et bouches cousues de la part de tous les gouvernements, mais a part ça, tout va bien !!

Dormez, brave gens ! (et surtout consommez)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :