Variole du singe : l’OMS qualifie l’épidémie d’urgence sanitaire mondiale

L'épidémie actuelle de variole du singe, qui se propage rapidement, constitue une urgence de santé publique mondiale, a déclaré samedi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dont il s'agit du niveau d'alerte le plus élevé.
(Crédits : DENIS BALIBOUSE)

Un palier est franchi. L'épidémie actuelle de variole du singe, qui se propage rapidement, constitue une urgence de santé publique mondiale, a déclaré samedi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dont il s'agit du niveau d'alerte le plus élevé. Cette qualification vise à faciliter une réaction internationale coordonnée, son financement et une collaboration internationale sur le partage des vaccins et des traitements.

Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a indiqué devant des journalistes avoir tranché sur la question de décréter ou non l'épidémie de variole du singe comme une urgence sanitaire mondiale. Neuf membres du comité d'experts qui s'est réuni jeudi étaient contre cette qualification, et six en faveur, a-t-il précisé au cours d'un point de presse à Genève.

Manque de vaccins et de traitements

"Bien que je déclare une urgence de santé publique de préoccupation internationale, pour le moment il s'agit d'une épidémie qui concerne des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, principalement ceux ayant de multiples partenaires sexuels", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus.

S'il a pour habitude de suivre les recommandations des experts de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus aurait décidé de se prononcer en faveur du plus haut niveau d'alerte par inquiétude à l'égard de la rapide multiplication des cas et du manque de stock de vaccins et traitements, ont dit deux sources à ReutersPour l'heure, depuis le début de l'année, plus de 16.000 cas de variole du singe ont été signalés dans plus de 75 pays. L'épidémie a causé cinq morts en Afrique.

(avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 24/07/2022 à 12:30
Signaler
Un problème, un médicament !

à écrit le 24/07/2022 à 8:50
Signaler
Une épidémie mondiale avec 5 morts...faut pas déconner!

le 24/07/2022 à 12:29
Signaler
Puis 5 morts en Afrique dans laquelle les épidémies sont souvent plus virulentes du fait du climat et les soins quasiment inexistants.

à écrit le 24/07/2022 à 6:49
Signaler
C'est digne d'un "père" de l'informatique, "on vous crée un virus pour vous vendre un antivirus" ce qui permet de vous injectez un virus qui vous demandera une autre injection... et cela n'en fini plus!;-)

à écrit le 24/07/2022 à 0:12
Signaler
Le problème, c'est que l'OMS s'est ridiculisée avec le Covid-19. Difficile d'être crédible quand on a autant joué avec la peur des gens. Les gens se sont fait avoir une fois, pas sûr qu'ils se fassent avoir une deuxième fois

à écrit le 23/07/2022 à 20:44
Signaler
Maman j'ai peur. Nan, je rigoleu. Je commencerai a flipper quand il y aura de l'ebola dans mon quartier ou quand la fonte du permafrost libérera de la myxomatose de mammouth. Je viens de noter pour les course de demain matin (a la fraiche, glace rhum...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.