Virus : le Royaume-Uni va tester un système de passeport sanitaire santé

 |  | 444 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : POOL)
En avance sur la vaccination en Europe, le Royaume-Uni lève les restrictions progressivement et se prépare à autoriser de nouveau les voyages à l'étranger, après le 17 mai, avec le passeport sanitaire.

Le gouvernement britannique a indiqué dimanche prévoir de tester dès mi-avril en Angleterre un système de passeport sanitaire pour permettre la reprise d'activités très affectées par la pandémie, comme les matches de football et les événements en salles.

Alors que le Royaume-Uni a commencé à lever progressivement de strictes restrictions en place depuis de longs mois, fort du succès de sa campagne de vaccination, ce projet sera détaillé lundi par le Premier ministre Boris Johnson, qui annoncera également de nouvelles règles pour les vacances à l'étranger, interdites jusqu'au 17 mai au moins.

"Nous faisons tout notre possible pour permettre la réouverture de notre pays (...) de la manière la plus sûre possible", a déclaré le dirigeant conservateur dans un communiqué. Ainsi, une "certification du statut Covid", indiquant qu'une personne a été vaccinée, qu'elle est négative au coronavirus ou qu'elle dispose d'anticorps, sera développée "au cours des prochains mois" pour permettre des rassemblements de masse. Il ne sera pas exigé dans les transports publics et les commerces essentiels, ni dans les pubs lors de leur réouverture.

Neuf essais pilotes seront lancés dès la mi-avril, notamment pour la demi-finale puis la finale de la Coupe d'Angleterre de football au stade de Wembley, lors d'une soirée en boîte de nuit et une conférence à Liverpool. Le service public de santé travaille à un moyen permettant de montrer son statut via une application ou sous format papier, selon Downing Street.

Ce projet de passeport sanitaire a été accueilli avec hostilité par plus de 70 députés britanniques de tout l'échiquier politique, qui l'ont jugé "discriminatoire". De nombreux pays sont en train de réfléchir à la mise en place d'un passeport sanitaire et certains l'ont déjà lancé. L'UE a présenté en mars un projet de certificat, réclamé par des pays très dépendants du tourisme comme la Grèce, visant à faciliter les déplacements sur son territoire dans la perspective de la saison estivale.

Concernant les voyages à l'étranger, le gouvernement britannique prévoit un système de feu tricolore pour classer les pays selon le degré d'avancement de leur campagne de vaccination, leur taux de contaminations ou la présence de variants. Les destinations vertes seront exemptes de quarantaine au retour, contrairement aux pays orange et rouge. La liste des pays n'a pas encore été établie.

Plus de 31,4 millions de personnes ont déjà reçu un première dose de vaccin anti-Covid et 5,2 millions ont été totalement vaccinées au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d'Europe avec près de 127.000 morts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/04/2021 à 10:37 :
Ce passeport interne à l'intérieur même d'une nation crée deux catégories de citoyens bien distincts avec des droits et des libertés différentes.

C'est une brèche énorme dans le principe d'égalité des droits, mais qui sera probablement mieux acceptée dans une société de castes où, rappelons la noblesse héréditaire peut vous donner des droits politiques "améliorés".

C'est inacceptable par contre, dans un pays démocratique où la constitution stipule que les droits et libertés ne peuvent être modulés qu'en fonction de l'utilité sociale.
Et le fait d'être vacciné, ou pas, n'est pas un mérite.

On comprend la tentation des Lemairistes pour ce genre de "passeport" qui permettrait de rouvrir des pans entiers de l'activité économique en "triant" le bon grain (les vaccinés) de l'ivraie (les non-vaccinés) mais c'est inacceptable. D'autant plus qu'on sait qui seront les vaccinés (personnes socialement et économiquement aisées, avec un carnet d'adresse médicale) et qui seront les autres.

Ce pays est déjà suffisamment inégalitaire en fait pour rajouter des injustices légales.
a écrit le 05/04/2021 à 14:31 :
Par exemple, si quelqu’un souhaite abîmer ou tuer une proportion importante de la population mondiale au cours des prochaines années, les systèmes mis en place actuellement le permettront. Mon opinion mûrement réfléchie est qu’il est tout à fait possible que ces systèmes soient utilisés pour une dépopulation à grande échelle. » — Dr Michael Yeadon
a écrit le 05/04/2021 à 12:25 :
L’UK bloque la sortie du territoire pour obliger la vaccination.
A quand l’intervention de l’armée pour obliger cette vaccination ?
Le vaccin universel n’existe pas car les big Pharma veulent construire des capitaux sur ces vaccins qui diffusent la maladie aux populations , à petites quantités.
a écrit le 05/04/2021 à 12:09 :
N’ayez pas peur de publier la vérité pour la liberté des humains.( vous êtes dans le même bateau et le futur ainsi que le futur de nos enfants )
a écrit le 05/04/2021 à 11:39 :
Limiter la liberté individuelle ( antidémocratique) pour pouvoir installer et vendre les gadgets de Microsoft.
Le musée virtuel , les pays virtuels ... bref notre vie devient artificiel et eux se font du fric sur la perte de notre liberté d’exister et de vivre libre.
a écrit le 05/04/2021 à 9:41 :
Et donc toujours aucun problème avec le vaccin astra machin donc, bizarre que cela ne touche que quelques pays européens non ?
a écrit le 05/04/2021 à 8:19 :
Sous prétexte sanitaire, le rouleau compresseur fasciste des mondialistes est En Marche !
a écrit le 04/04/2021 à 21:22 :
Rajouté avec la paperasse post Brexit, ça va être "coton" d'aller dire bonjour à la reine. En même temps, il faut parler Anglais, rouler à gauche, beaucoup trop pour moi.
Ah, et puis aussi leurs arbitres nous font perdre au rugby, je me fous du rugby...et du foot...mais quand même, ça fait trop longtemps que ça dure😂
a écrit le 04/04/2021 à 15:10 :
ca sera parfait pour aller visiter les pays du tiers monde
pas question d'ouvrir les frontieres avec le uk pour l'instant
si ca n'arrange pas bojo, c'est pas grave
on le voit venir a ouvrir et fermer quand ca l'arrange lui
bcp de brits n'ont eu que la premiere dose, a priori
on verra ce passeport l'an prochain, avant c'est trop tot ( sauf passeport intra union europeenne, la, les regles sont les memes pour tout le monde, alors c'est negociable)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :