Des députés britanniques de tous bords refusent le passeport sanitaire

 |  | 614 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Reuters)
Selon le journal Daily Telegraph, un tel "passeport sanitaire"- qui indiquerait qu'une personne a été vaccinée, qu'elle est négative au coronavirus ou qu'elle dispose d'anticorps - fera l'objet d'essais pilotes lors d'événements de masse dans les prochaines semaines, comme en mai la Coupe d'Angleterre de football ou les Brit Awards, récompenses britanniques de la musique pop.

Plus de 70 députés britanniques de tout l'échiquier politique ont exprimé vendredi leur opposition à l'instauration d'un passeport sanitaire "discriminatoire" au Royaume-Uni, envisagée par le gouvernement pour accompagner la réouverture de certains secteurs après le confinement dû au coronavirus.

"Nous nous opposons à l'usage clivant et discriminatoire de certificats indiquant le statut Covid pour refuser l'accès de personnes à des services généraux, des entreprises ou des emplois", ont indiqué ces députés, parmi lesquels figurent des conservateurs de premier plan et l'ancien chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn.

Selon le journal Daily Telegraph, un tel passeport - qui indiquerait qu'une personne a été vaccinée, qu'elle est négative au coronavirus ou qu'elle dispose d'anticorps - fera l'objet d'essais pilotes lors d'événements de masse dans les prochaines semaines, comme en mai la Coupe d'Angleterre de football ou les Brit Awards, récompenses britanniques de la musique pop.

En avril 2020, il y a près d'un an, l'OMS avait émis des réserves sur ce principe d'un certificat sanitaire car il n'existe "aucune preuve" que les personnes déjà infectées par le Covid-19 soient immunisées. L'Organisation mondiale de la santé estimait à cette époque que la délivrance de "passeports immunitaires" risquait au contraire de favoriser la propagation continue de la pandémie.

Lire aussi : Coronavirus et déconfinement : l'OMS met en garde contre les "passeports immunitaires"

Le problèmLe passeport personnel, que nous présentons lorsque l'on voyage, est systématiquement scanné au passage des frontières afin d'interroger des bases de données, et nos déplacements y sont enregistrés. On peut légitimement se poser la question de la destination de ce nouveau passeport vaccinal, si des données personnelles y sont rattachées et stockées dans diverses bases de données lors de son utilisation.

Jeudi, le Premier ministre Boris Johnson avait estimé que les certificats auraient certainement un "rôle" à jouer après la vaccination de toute la population adulte, mais selon une porte-parole du gouvernement, aucune décision définitive n'a encore été prise.

Lire aussi : Covid-19 : Sita travaille sur la mise en place de passeports sanitaires pour les passagers aériens (Barbara Dalibard, DG)

Plusieurs pays de l'UE favorables au certificat sanitaire

De son côté, l'Union européenne a présenté en mars un projet de certificat, réclamé par des pays très dépendants du tourisme comme la Grèce, visant à faciliter les déplacements sur son territoire dans la perspective de la saison estivale. Prévu en juin, il doit permettre de lever les différentes restrictions de voyage, comme les quarantaines, et relancer le tourisme et le transport aérien cet été, même si la crise sanitaire n'est pas encore maîtrisée. Le temps est compté. L'objectif affiché par la Commission est clairement de sauver la saison estivale des acteurs du voyage, une période déjà cruciale en temps normal, aujourd'hui vitale pour un secteur à l'arrêt depuis un an.

Lire aussi : Bruxelles lance un passeport sanitaire pour sauver le tourisme européen

Au Danemark, un certificat sanitaire permettra d'aller chez le coiffeur en avril puis dans les restaurants en mai.

Plus de 31 millions de personnes, soit plus de la moitié de la population adulte, ont déjà reçu un première dose de vaccin anti-Covid au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d'Europe avec près de 127.000 morts.

Lire aussi : Le Parlement européen prêt à généraliser le passeport sanitaire début juin

(Avec AFP)

___

POUR ALLER PLUS LOIN

Lire aussi : Pourquoi le passeport vaccinal fait-il polémique ?

Lire aussi : Le passeport vaccinal est-il juridiquement possible ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2021 à 9:32 :
650 deputes a Londres, 70 votent contre le passeport sanitaire...
Pas de quoi en faire une tribune !!!!
Réponse de le 03/04/2021 à 17:42 :
Les autres avaient surement du travail manuel à faire.

24 473 tentatives d’accès à des sites pornographiques ont été enregistrées, entre juin et octobre 2017, par le réseau informatique de Westminster, le parlement britannique. Soit, en moyenne, presque 160 tentatives par jour d’accès à des contenus pourtant interdits sur ce réseau.
Les données ont été révélées le 8 janvier 2018 par la Press Association, raconte The Telegraph, à la suite d’une requête d’accès aux documents administratifs, permise depuis 2000 au Royaume-Uni. Les données montrent des demandes accrues d’accès à des sites pornographiques en septembre, avec 9 467 requêtes venues des deux chambres. Aucune donnée n’est disponible pour janvier et février, à cause d’un changement de matériel, mais 30 876 tentatives ont été réalisées entre mars et octobre, malgré la dissolution pré-élection entre avril et juin.Il y a 8 500 ordinateurs sur le réseau, utilisés par des parlementaires, des lords, des collaborateurs, et les services des deux chambres. Ces données concernent aussi les appareils personnels connectés au wi-fi invité. »
a écrit le 03/04/2021 à 9:18 :
La Floride vient interdit le « passeport vaccinal » au nom des libertés individuelles. Le passeport « vaccinal », un document certifiant que son détenteur a été vacciné contre le Covid-19, a été interdit en Floride au nom du respect des « libertés individuelles », annonce le gouverneur républicain de cet État très touristique.
a écrit le 02/04/2021 à 22:41 :
Les gens vont devoir porter l'étoile verte ?
a écrit le 02/04/2021 à 19:29 :
Bref! Le passeport sanitaire ne prouve pas l'efficacité d'un vaccin!
a écrit le 02/04/2021 à 19:07 :
Ils ont raison, ce pass machin est une honte .
a écrit le 02/04/2021 à 16:06 :
"comme en mai la Coupe d'Angleterre de football ou les Brit Awards, récompenses britanniques de la musique pop"

Surtout que ce sont des jeunes dont les risques de succomber au covid sont particulièrement faibles, l'alcool pour les uns et la drogue pour les autres leur feront bien plus de mal.

Incompréhensible oui.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :