La France en finale de l'Euro 2016

 |  | 268 mots
(Crédits : Reuters)
L'équipe de France a dominé la Mannschaft en demi-finale jeudi soir et retrouvera le Portugal dimanche avec le trophée de l'Euro en ligne de mire. Tout le pays sera suspendu en espérant une victoire des Bleus.

Le football est un jeu qui se joue à onze et à la fin c'est.... la France qui gagne. L'équipe menée par Didier Deschamps a réussi son pari en se hissant en finale de son Euro. Grâce à deux buts d'Antoine Griezmann dont un sur penalty en première mi-temps et un second dans lequel le buteur a battu le goal allemand pour la première fois de la compétition, les Bleus, vainqueurs de l'Allemagne championne du monde, rencontreront le Portugal dimanche soir au Stade de France. La liesse était de mise ce jeudi soir au Stade Vélodrome et dans tout le pays dans l'espoir que la France décroche un nouvel Euro, 16 ans après l'Euro 2000, 32 ans après 1984 et 18 ans après le Mondial de 1998.

Avec un Antoine Griezmann en pleine réussite, meilleur buteur de l'Euro 2016 et une équipe en confiance, qui a déployé un jeu offensif qui séduit les supporters, les Bleus sont bien partis pour gagner une nouvelle fois, ce qui démontrerait que la France remporte l'Euro tous les 16 ans. En cas de victoire dimanche, il faudra donc attendre ensuite 2032...

Après plusieurs mois de tensions sociales dans le pays, bloqué par des grèves contre la loi travail, la perspective de cette finale de l'euro, juste avant le début des vacances et alors que l'été commence enfin avec l'arrivée du beau temps est un rayon de soleil qui pourrait redonner le moral aux Français et, qui sait, en cas de victoire, provoquer un effet positif sur la consommation, la croissance et l'emploi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/07/2016 à 18:38 :
qu ils fassent profil bas l ALLEMAGNE était bien au dessus !! la préoccupation majeure en France n est certes pas le jeu. mais la rentrée de septembre !!!
a écrit le 08/07/2016 à 17:23 :
du pain ,des jeux,de la bière , de la castagne, le foot c'est ça !! des milliardaires qui tapent dans un ballon ,arrogants en plus et traités comme des héros ! ça suffit à donner le moral la populace ,bien peu de chose en réalité .
a écrit le 08/07/2016 à 16:01 :
Les allemands étaient meilleurs, mais les français étaient les plus forts.
Donc on va en finale.
CQFD
a écrit le 08/07/2016 à 10:02 :
Quelle tristesse quand je lis les commentaires. Ça se plaint de la loi travail, du chômage, les problèmes économiques....Et oh ! On a gagné contre les allemands à l'Euro, on part en finale. C'est trop dur pour vous de laisser les petits problèmes dans les tiroirs et être content une fois, juste un fois ?
Réponse de le 08/07/2016 à 12:03 :
@Math_31
Content de quoi? Des jeux du cirque pour du pain ...et parce qu'on est au XXIème siècle... de la bière?
Le sport est vérolé, ce qu'est plus qu'un business pour les marques, les laboratoires, les officines de paris en ligne et agents de joueurs, en gros les mafias.
Je ne contribue plus depuis longtemps à financer les activités sportives en m'intéressant aux "sports" et aux "sportifs"... Le curling peut-être...
Réponse de le 08/07/2016 à 17:27 :
@valbel89: d'accord sur le fond: on amuse le peuple et Hollande va se régaler de passer une fois de plus à la télé. Le "jeu qui se joue à onze" m'interpelle, car je le trouve plutôt insultant pour tous ceux qui entoure l'équipe, que ce soit les remplaçants, les médecins, les kinés et les autres, sans qui ce succès n'aurait pas été possible :-)
a écrit le 08/07/2016 à 9:13 :
Le foot spectacle des combines avec les arbitres complaisants sera oublié dès le 14 juillet par les travailleurs pauvres et les chômeurs sans avenir ;

Le foot spectacle des combines avec les arbitres complaisants sera oublié dès le 14 juillet par les patrons de TPE PME PMI qui doivent payer leurs impôts au moment ou le gouvernement Valls fait cadeau des impots aux voyous de la finance qui ruinent les pays européens ;

Le foot spectacle des combines avec les arbitres complaisants sera oublié en 2017 lorsque les électeurs devront répudier les parlementaires payés pour faire le job

et qui refusent de travailler sur la loi travail

en abandon de poste des bancs de l'Assemblée Nationale ...

Le foot spectacle des combines avec les arbitres complaisants sera oublié en 2017 lorsque les électeurs devront rejeter les candidatures des ex présidents traitres de la Nation
a écrit le 08/07/2016 à 7:02 :
Le foot ! Ras le bol de la "France footeuse". Comme si c'était vital pour faire fonctionner le pays, donner du travail aux chômeurs, redresser le budget et réduire la dette, ... Lamentable. Une fois de plus, on cache les vrais problèmes derrière les jeux du cirque. Rien de changé depuis 2000 ans.
Réponse de le 08/07/2016 à 8:40 :
Rien de changé depuis 2000 ans et dans 2000 ans rien aura changé. c'est la nature humaine.
Réponse de le 08/07/2016 à 10:24 :
qu'on le veuille ou non,le succès phénoménal de cet euro rejaillira sur Hollande qui a réussi son coup de A a Z.déja hausse de sa cote de popularité!si la france remporte la finale ,c'est bon signe pour la présidentielle
Réponse de le 08/07/2016 à 20:31 :
tu as entièrement raison
a écrit le 08/07/2016 à 6:54 :
Sachant que deux penalties n'ont pas êtes sifflés en premier mi-temps pour les allemands pour de fautes plus qu'evidentes, on peut se demander par quele procédure miraculeuse l'arbitre italien a été désigné après l'élimination de l'Italie par l'Allemagne..... Alors qu'il a vu la main sans aucun
Réponse de le 08/07/2016 à 14:32 :
Ben voyons! Les penalties sont très loin d'être évidents par comparaison avec celui sifflé contre les Allemands. Ajoutons qu'un des joueurs allemands aurait du être sorti pour tacle dangereux par derrière les 2 pieds décollés, vexé de s'être fait piquer le ballon et que les Allemands n'avaient qu'à mieux tirer au but, et que si ma tante en avait, etc...
a écrit le 07/07/2016 à 23:51 :
quel fanatisme "contagieux"! de part le foot " sport spectacle" cautionné par des fanatiques (seul spectacle occasionant des incidents multiples!), essayer de faire oublier au peuple les problèmes actuels, bien plus importants! que le jeu de la "babale"!
médias de toutes "tendances" ou êtes vous rendu!
josé manuel lopez

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :