Cannabis : la légalisation fait-elle augmenter la consommation ?

Légaliser le cannabis augmente mécaniquement le nombre de fumeurs. Cette affirmation, pouvant être utilisée par les anti-légalisation, n'est en rien vérifiée par les chiffres de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime. En effet, sur les six pays les plus consommateurs au monde, quatre interdisent encore totalement le cannabis.
Hugo Baudino

3 mn

La France est le sixième pays où l'on consomment le plus de cannabis.
La France est le sixième pays où l'on consomment le plus de cannabis. (Crédits : © Michael Kooren / Reuters)

La grande hypocrisie continue. Alors que la législation française en matière de consommation et détention de cannabis demeure très stricte, la France se place toujours comme un des pays les plus consommateurs de la substance au niveau mondial. En effet, selon l'étude publiée par The Telegraph se basant sur les chiffres de l'Office des Nations unies contra la drogue et le crime (ONUDC), la France se classe sixième. Et, Cocorico, nous sommes même le deuxième pays européen du classement après l'Islande.

 Carte interactive, vous pouvez survoler et cliquer pour avoir le détail par pays.

La petit île au large de Groenland est en effet le plus gros consommateur de cannabis au monde, en pourcentage de la population consommant régulièrement : 18,3%. Pourtant, le cannabis est, comme en France, toujours illicite en Islande. Les Etats-Unis montent sur la deuxième du podium avec 16,2% de consommateurs réguliers. En revanche, le processus de légalisation y est de plus en plus avancé, neuf Etats américains autorisant le cannabis à usage récréatif et 26 à usage médical.

Les pays les plus consommateurs envisagent (presque) tous la légalisation

Le Nigeria, troisième du classement, interdit lui aussi le cannabis alors que 14,3% de sa population en consomme. Le Canada, qui vient juste derrière avec 12,7% de consommateurs envisagent pour sa part de le légaliser au printemps 2017, comme l'a annoncé la ministre de la Santé Jane Philpott. Le Chili, 5e pays du classement juste devant la France avec 11,83% de consommateurs, a de son côté opté pour une autorisation de l'usage médical, hésitant encore sur le passage à la légalisation totale.

La France arrive donc 6e du classement, avec 11,1% de consommateurs. Et la légalisation, si elle est évoquée par ci par là, est encore loin de se concrétiser. Le classement établi par le Télégraph prouve en tout cas que l'interdiction n'empêche pas les ressortissants d'un pays de consommer du cannabis. Beaucoup de pays commencent donc à revoir leurs positions, conscients qu'une interdiction empêche tout travail pédagogique de prévention sur les risques du cannabis.

C'est d'ailleurs l'unique raison qui pousse un candidat à l'élection présidentielle comme Jean-Luc Mélenchon à défendre la légalisation. Benoit Hamon est un des seuls candidats à la primaire de la belle alliance populaire à se déclarer favorable à la légalisation. Interrogé sur le sujet par Libération, l'ancien ministre de l'Education nationale parle d'un "enjeu de santé publique" et exhorte à sortir du "déni, de l'hypocrisie et regarder ce qui est mis en oeuvre avec succès et bénéfices au Portugal et au Colorado". Si on se place uniquement du point de vue financier, il est vrai que la mise en place d'un commerce légal et public du cannabis au Colorado a pu générer 70 millions de dollars de recettes fiscales dès la première année.

Lire aussi : Légalisation du cannabis : les 5 chiffres-clés du débat

Hugo Baudino

3 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 12/01/2017 à 14:33
Signaler
La prohibition est un échec. En plus des bénéfices économiques, qui pourront être redéployés où nécessaire, la légalisation est une solution pour se protéger des pays qui souhaitent détruire nos civilisations, la police ne pouvant agir hors de nos ...

à écrit le 11/01/2017 à 16:37
Signaler
Il serait juste que ceux qui sont pour le maintien de la prohibition du cannabis paient plus d'impôts pour compenser non seulement les coûts de la répression (police, justice, prison), le manque à gagner sur les taxes mais les emplois qui seraient gé...

le 30/05/2017 à 20:34
Signaler
@Gh0stwr113r, tout à fait d’accord à condition que la mesure fonctionne dans les deux sens : Je paye d'avantage pour la lutte contre le cannabis si il est illégal vu que je suis pour le maintiens de l'interdiction. À contrario tous les fumeurs de...

à écrit le 11/01/2017 à 16:33
Signaler
La démocratie ne doit pas se résumer en une lutte des pro contre les anti. Cette thématique en particulier doit être portée par une population qui a compris qu’aujourd’hui la situation était biaisée. 5 millions de gens fument. On n’aime ou on n’...

à écrit le 11/01/2017 à 16:08
Signaler
La démonstration est concluante !!! Enfin, bon il faut bien oublier les "exceptions" sinon, cela ne serait pas amusant ! Si c'était la "prohibition" qui est la cause de cette consommation, comment pourrait-on expliquer que les pays qui ont une légi...

à écrit le 11/01/2017 à 14:32
Signaler
11% des français devraient donc être en prison si la loi était appliquée. Soit on applique la loi, soit on l'adapte à la réalité. A quoi bon avoir une loi qui n'est pas appliquée ? C'est la porte ouverte à l'arbitraire ou au "pas de chance, je me s...

à écrit le 11/01/2017 à 14:15
Signaler
Ailleurs : En marge de l’élection présidentielle aux Etats-Unis, cinq Etats ont légalisé le cannabis à des fins récréatives, tandis que quatre autres ont autorisé l’usage médical.Si la possession, la consommation, le transport et la vente de cann...

à écrit le 11/01/2017 à 12:43
Signaler
La prohibition en france (et partout dans le monde) est un échec cuisant. L'article le démontre bien. https://www.blog-cannabis.com/2017/01/10/la-legalisation-en-europe-la-france-est-elle-la-prochaine/

à écrit le 11/01/2017 à 11:03
Signaler
Le problème est pourtant simple à résoudre : on autorise le cannabis pour ceux qui sont pour la légalisation et on l'interdit pour ceux qui sont contre. Comme ça, tout le monde est content et personne n'a rien à redire. C'est ça une France apaisée.

à écrit le 11/01/2017 à 11:02
Signaler
La Prévention Routière en pense quoi de la légalisation du cannabis. Déjà que l'on a énormément d'accident de la route avec l'alcool (et déjà le cannabis en plus), le légaliser sera une hécatombe sur nos routes.

le 11/01/2017 à 14:16
Signaler
Parce qu'aujourd'hui, personne ne conduit sous l'influence du cannabis (ou autres substances), c'est clair ! Et donc, légaliser demain entraînera un nombre important et croissant de conducteurs ''cannabisés''... Plus serieusement, vous m'expliq...

le 11/01/2017 à 14:24
Signaler
les gens qui ont envie de consommer du cannabis en France en consomment, l interdiction n empeche pas grand monde d'en consommer, donc ce ne sera pas pire que maintenant, car on peux difficillement faire pire qu a l heure actuel en nombre d'usager......

le 11/01/2017 à 15:03
Signaler
Le cannabis est un facteur de risque d'accident de 2. Pour l'alcool ce facteur grimpe à 8. Beaucoup d'anciens alcooliques utilisent le cannabis comme moyen de substitution à l'alcool. C'est pourquoi la Russie a dépénalisé le cannabis en 2010 et depui...

à écrit le 11/01/2017 à 10:10
Signaler
Pourquoi légaliser ce qui est la porte d'entrée aux drogues dures.. le grand banditisme se déplacera ailleurs, mais légaliser ne va certes pas le supprimer..

le 11/01/2017 à 13:54
Signaler
vous parlez de l alcool? car il est vraie que l alcool est le premiere drogue que les adeptes de drogue dur on testé .(remarquez l alcool est classé aussi dangereux et addictif que l heroine, mais par contre l alcool fait plus de morts et rend violen...

à écrit le 11/01/2017 à 9:34
Signaler
Qui peut encore croire que ce système de prohibition va encore perdurer longtemps...? Même ceux qui l'ont imposé au monde entier, c'est à dire les USA, en sortent. Ses résultats sont pitoyables, ça fume à gogo, quasi aucune possibilité de mener des a...

à écrit le 11/01/2017 à 9:31
Signaler
C'est là que l'on voit comme toute cette inertie passéiste conservatrice et réactionnaire pèse des milliers de tonnes, une enclume à trainer tous les jours. L'oligarchie c'est bien beau mais c'est dégoulinant de moralisme à souhait alors que pour...

à écrit le 11/01/2017 à 9:18
Signaler
il est temps d'imposer une TVA sur les drogues !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.