Législatives 2017 : près d'un Français sur trois compte voter La République en marche (sondage)

 |   |  648  mots
D'après un sondage Harris Interactive, près de 60% des Français espèrent voir La République en marche obtenir une majorité à l'Assemblée nationale.
D'après un sondage Harris Interactive, près de 60% des Français espèrent voir "La République en marche" obtenir une majorité à l'Assemblée nationale. (Crédits : Reuters/Emmanuel Foudrot)
Quelque 19% des votants penchent plutôt pour un candidat Les Républicains et l'UDI. C'est autant que l'estimation des Français affirmant vouloir glisser un bulletin Front national dans l'urne pour les législatives.

Encore une fois, les votes s'annoncent serrés. Selon un sondage Harris interactive*, réalisé au lendemain de la nomination d'Edouard Philippe à Matignon et avant la composition officielle du gouvernement, il semblerait que 32% des Français aient l'intention de voter pour un candidat soutenu par la République en marche et le MoDem (partenaires pour cette élection). 19% des votants penchent plutôt pour un candidat Les Républicains et l'UDI. C'est autant que l'estimation des Français affirmant vouloir glisser un bulletin Front national dans l'urne pour les législatives.

> Lire aussi: Législatives : fin de l'alliance entre le FN et Dupont-Aignan

A gauche, les intentions de vote sont plus éparses. La France Insoumise, de Jean-Luc Mélenchon, récolte 15% des intentions de vote tandis que le PS (et le PRG) en comptabilisent 6% un peu plus qu'EELV (3%), le Parti communiste (2%) et Lutte ouvrière et le NPA (1%).

Désormais émancipé du Front national après son alliance au second tour de la présidentielle, le parti Debout la France, mené par Nicolas Dupont-Aignan, ne dénombre que 3% des intentions de vote.

Les votes de la présidentielle confirmés pour les législatives

Depuis le 7 mai, date de l'élection d'Emmanuel Macron, les intentions de vote pour LREM ont grimpé de 6 points et de 2 points pour la France Insoumise. Les autres partis politiques connaissent, quant à eux, une petite baisse des soutiens avec -3% pour Les Républicains/UDI, de même pour le Front national. A gauche, le PS et le parti radical voient passer leurs intentions de vote de 8 à 6%.

En regardant les reports de voix entre le premier tour de l'élection présidentielle et celui des législatives, la cohérence est remarquable pour la majorité des candidats des différentes tendances politiques. 83% des électeurs d'Emmanuel Macron ont l'intention de voté LREM/ MoDem. Mais le mouvement du président récupère aussi des intentions de vote dans les autres partis : 13% des électeurs ayant voté Jean-Luc Mélenchon au premier tour, 21% de ceux de Benoît Hamon et 19% de ceux de François Fillon. Ce dernier chiffre peut expliquer la baisse des intentions de vote du côté Les Républicains puisque l'on remarque une baisse de 4% pour les électeurs de Fillon souhaitant soutenir un de leurs candidats aux législatives (74%).

60% des Français espèrent une majorité à l'Assemblée nationale pour LREM

Déjà très présente pendant la présidentielle, l'attente de probité est une demande importante pour les législatives. Pour 62% des personnes interrogées, l'honnêteté du candidat est un point fondamental dans leur choix. C'est un petit moins que le projet du candidat, décisif pour 58% des votants. Viennent ensuite les capacité à porter des idées nouvelles (53%) et à parler des préoccupations des Français (51%).

D'autre part, six Français sur dix espèrent voir la République en marche disposer d'une majorité à l'Assemblée nationale. Parmi eux, 23% souhaiteraient une majorité absolue tandis que 37% privilégieraient plutôt une majorité relative (soit dans le cadre d'une alliance avec le centre-gauche pour 20% des personnes interrogées, soit avec le centre-droit, pour 17%).

Enfin, signe encourageant pour la politique, 80% des Français affirment s'intéresser à ce scrutin, ce qui est presque équivalent à l'intérêt observé pour l'élection présidentielle un mois avant l'échéance. Un taux singulièrement élevé pour des législatives.

______________________________

* Enquête réalisée en ligne du 15 au 17 mai 2017 (après la nomination d'Édouard Philippe comme Premier ministre, et avant la présentation du nouveau gouvernement), auprès d'un échantillon 5 015 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus comprenant un échantillon de 4 598 inscrits sur les listes électorales. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l'interviewé(e) et vote au 1er tour de l'élection présidentielle de 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/06/2017 à 5:43 :
J'ai du mal à comprendre la démarche de nos candidats députés dans la 2° circonscription des Ardennes quand je constate que le socialiste (Christophe Léonard) comme le LR (Pierre Cordier) se présentent comme faisant parti de la majorité présidentielle en faisant disparaître leurs "origines". C'est suicidaire car il ne reste que 2 possibilités au futur électeur je suis d'accord avec Macron et alors je vote "En marche" ou je ne suis pas d'accord et il me reste le "FN".
a écrit le 20/05/2017 à 12:36 :
De Gaulle disait que "les français étaient des veaux". C'est étonnant comme il veulent croire au Père Noël, même quand ils ont de l'expérience. Macron a dit tout "et en même temps" le contraire, mais comme il a du baratin on VEUT croire que "Jupiter" va nous sauver. Je lis ci-dessous "l'espoir et la confiance reviennent". J'ai lu la même chose en 2012. Attendons de voir !
a écrit le 20/05/2017 à 5:05 :
hum j adore cette politique des mangeurs de gamelle et de ceux qui tournent leur veste meme si elle est pas a 10.000 euros.il faut d abord supprimer toutes ces indemnites et tous ces avantages .on fait de la politique parce qu on a un metier qui nous nourrit et la politique pour l amour de son pays.pensez un peu qu il y a des gens qui crevent de faim en france.j ai honte pour mon pays
a écrit le 19/05/2017 à 17:15 :
Oui, ça ne m'étonne pas du tout qu'il y ait 35% des francais qui vont voter pour la REM. Car franchement on est maintenant très très fier d’être français avec Mr Macron comme président et Mr Philippe comme 1er ministre. L'espoir et la confiance sont de retour dans le pays et en Europe. Oui, on peut fier et pas que peu....
Réponse de le 01/06/2017 à 22:02 :
ok moi aussi très très fier d'avoir élu ce président ,beaucoup d'espoir
a écrit le 19/05/2017 à 10:41 :
je vois que ceux qui crie avec les loups n'ont pas lu le programme c'est suppressions des cotisations salariales maladie et chômage pour les salariés du secteur privé (3,15 points),exonération de la taxe d'habitation qui compense largement la hausse de la csg faites la soustraction et c'est positif etc donc soyez logique le papiencolere devient un papi apaisé devant le culot de ce président et sa compétence il va enfin bouleverser les vieilles routines... chapeau MONSIEUR LE PRESIDENT
a écrit le 19/05/2017 à 8:08 :
et la propagande pour les républicains en marche (arrière) recommence, les sondeurs et les journalistes continuent à prêcher pour ce parti, cela devrait être i nterdit,
Réponse de le 19/05/2017 à 17:18 :
L'équipe des LR et son patron Mr Baroin suivent la même erreur que Mr Fillon. Après le forcené kamikaze Fillon candidat à la présidentielle, voici le nouveau forcené kamikaze Baroin candidat aux législatives... Vous avez aimé Fillon, vous allez adorer Baroin. Dommage que Mr Juppé s'affiche avec un arriviste comme Baroin sans idées et sans charisme.
a écrit le 19/05/2017 à 1:39 :
T'inquiètes : on a cerné le personnage par ses ministres. Et là, il est clair que c'est un goldenboï qui va faire souffrir les classes les plus pauvres.
a écrit le 18/05/2017 à 21:12 :
L'opération marketing fonctionne toujours bien. On peut espérer qu'enfin, il y ait un débat sur le fond. Débat qui n'a toujours pas eu lieu depuis le début de la campagne. L'affaire Fillon a tout bloqué et finalement, on a eu un remake de Chirac /Le Pen , pas de débat et une élection gagnée d'avance. Il existe de réelles différences entre les LR et Macron.
Sur les impôts , LR veut les baisser ,Macron non. Sur la CSG , un impôt sur le travail qui est passé de 3.7 % en 1997 à 15.5% aujourd'hui ;plus 1.5 % si Macron obtient satisfaction.
Sur l'ISF, Macron veut le supprimer uniquement pour les actionnaires, les LR veulent le supprimer totalement , les droits de succession, les LR veulent l' alléger alors que Macron veut les augmenter etc il y a bien d'autres différences , alors à quand un débat?
a écrit le 18/05/2017 à 19:26 :
Les projections pour le second tour avec des triangulaires et quadrangulaires me semblent un peu hasardeuses!

Le FN se maintiendra s'il le peu, et la France insoumise ne se désistera pas pour LRM.

Nous aurons donc des triangulaires et des quadrangulaires partout!

Ça va être croustillant!
a écrit le 18/05/2017 à 18:39 :
S'il n'y a pas de contre-pouvoir a Rastignac/Macron , on va morfler !
Réponse de le 18/05/2017 à 19:22 :
Votre dernier commentaire appelait à parler des programmes... pour l'instant c'est plus de l'invective!
a écrit le 18/05/2017 à 18:17 :
Vous pouvez pas me donner les résultats cela m'évitera d'aller voter ???
a écrit le 18/05/2017 à 17:59 :
vous dites "près d'un Français sur trois compte voter La République en marche (sondage)" Pourquoi ne dites-vous pas : "moins d'un français sur trois compte voter larem" ???
a écrit le 18/05/2017 à 17:37 :
Selon un sondage LFDB, les Français ont peur panique

95 % des Français ont peur d'être plumés tondus rasés par les voyous de la finance

5 % des Français ont peur de ne pas pouvoir plumer tondre raser les classes moyennes et les pauvres
a écrit le 18/05/2017 à 17:28 :
"ce qui est presque équivalent à l'intérêt observé pour l'élection présidentielle un mois avant l'échéance"

Qui c'est terminé avec une abstention record. Par ailleurs une abstention qui monte est pour moi le signe que les gens commencent réellement à s’intéresser à la politique, la vraie pas celle corrompue par les partis politiques professionnels.

Quand on donne des chiffres il est prudent de ne pas les commenter avec ses propres impressions qui sont forcément différentes de la majorité des gens. Vous pouvez par contre les recouper avec d'autres chiffres c'est souvent intéressant.

Vous êtes jeune de grâce ne commencez pas à prendre déjà des habitudes de fabrique à opinion, par pitié même svp. Sortez de suite des cours que l'on vous a inculqué afin d'écouter votre instinct et non vos ressentiments. Faites confiance à ce que vous ne savez pas. Merci.

Alors c'est sûr que je vous donne des conseils pour être une bonne journaliste et pas pour se montrer dans les salons parisiens et manger dans les meilleurs restaurants mais c'est un choix que vous devez faire, soit être compromise avec ceux dont vous parlez soit bien faire votre métier.
a écrit le 18/05/2017 à 17:13 :
Et voilà qu'on nous rejoue la sérénade du FN ! A mon avis, le challenger de Macron sera probablement Mélanchon, mais bon puisque les médias nous disent d'avoir sans cesse peur de Le Pen, il va falloir nous résigner à avoir peur tout au long des législatives :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :