Législatives : fin de l'alliance entre le FN et Dupont-Aignan

 |   |  216  mots
Marine Le Pen avait passé un accord avec Nicolas Dupont-Aignan avant le second tour de la présidentielle.
Marine Le Pen avait passé un accord avec Nicolas Dupont-Aignan avant le second tour de la présidentielle. (Crédits : Benoit Tessier)
Selon lepoint.fr, l'accord entre le FN et Debout la France a volé en éclat. Les deux partis n'uniront pas leurs forces pour les législatives.

L'alliance n'aura pas duré bien longtemps. Selon lepoint.fr, l'accord entre le FN et Debout la France n'est plus. Lors d'un conseil national élargi élargi aux candidats aux législatives du parti de Nicolas Dupont-Aignan, ce samedi, les conditions proposées par le FN auraient été revues à la baisse.

L'accord prévoyait initialement que chaque parti retire des candidats dans plusieurs circonscriptions pour favoriser ceux de l'autre. Mais aujourd'hui, "[le FN] ne propose plus autant de circonscriptions gagnables que Nicolas Dupont-Aignan le voulait", explique au point.fr Dominique Jamet, ancien vice-président du parti qui a démissionné après le soutien à Marine Le Pen.

"Le FN n'arrive plus à trouver les circos"

Selon un cadre de Debout la France cité par le site de l'hebdomadaire, "au début, on parlait en interne de 120 candidats, puis finalement 50. Et maintenant, le FN n'arrive plus à trouver les circos".

En plus, le FN souhaitait que les troupes de Nicolas Dupont-Aignan se présentent avec une double étiquette FN et DLF. Ce dont le leader de Debout la France ne voulait absolument pas. Résultat, selon un membre présent lors du conseil national cité par lepoint.fr, Nicolas Dupont-Aignan va annoncer lundi, au micro de Jean-Jacques Bourdin, qu'il ne joindra pas ses forces à celles du FN pour les législatives.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/05/2017 à 10:07 :
Le prototype meme du politicard inutile, sans dessein, projet ou autre. Seulement la gamelle. Ses electeurs s'en souviendrons, si toutefois ils ont de la memoire, ce qui n'est pas certain.
a écrit le 15/05/2017 à 1:23 :
En imaginant qu’en 2007 on considérait qu’il n’existait pas de crise avant la période 2008-2009, si on considère les niveaux de croissance ou les indices boursiers, peut-on considérer en 2016 que l’Europe est bonne gestionnaire de crise si le Dow Jones ou le Dax ont dépassé le niveau de 2007 ce qui n’est pas le cas de l’Eurostox ou d’autres indices Européens ? Existe-t-il de ce fait en corrélation à un pib par habitant publié à 70% consommation aux USA, qui serait en stagnation avec une croissance qui n’aurait pas la même pente, de ce fait, l’Europe fait-elle une forme de répression de la consommation ou du travail sans rétablir une production ? Si on publie une masse monétaire de 4 fois celle des USA, la doctrine économique de l’Europe et son aptitude à la gestion de crise est-elle en cause en plus d’un chômage jeune élevé sans retour du plein emploi ? La compétence des experts de l’Europe est-elle en cause si la doctrine économique est que le maximum de dépenses et de prélèvements produit le maximum de croissance ? Le vote différent en augmentation montre-t-il une forme de protestation contre un dysfonctionnement des marchés par une inflation sans production, en Europe fait-on une économie irrationnelle et déconnectée des faits ?
Si on fait en 2010 des Etats généraux de l'industrie, en 2016 la production sur la période aurait baissé selon les informations de l'export, considère-t-on une culture du résultat?
a écrit le 14/05/2017 à 18:12 :
Dupont Aignant n' aurait pas du imiter Esaü
a écrit le 14/05/2017 à 14:45 :
Il a raison, le programme du FN va dans tous les sens , on sort de l'euro, on reste , pas très clair. Reste à savoir si ce parti ne va pas exploser tellement il y a des divergences entres les différents courants. L'agressivité de Marine et le manque de travail sur le projet économique , ça ne fait pas très sérieux. Le FN , c'est un peu comme le parti communiste dans les années 70. Un parti qui représente en gros 25 % des électeurs et qui empêche la droite républicaine de gagner les élections. Il a fallu attendre Mitterrand pour que le PC disparaisse et que le PS puisse prendre le pouvoir. Aux législatives, avec le mode de scrutin, le FN va avoir de 15 à 20 députés qui ne serviront à rien sauf à empêcher les RI d'obtenir la majorité à l'assemblée.
Réponse de le 14/05/2017 à 16:45 :
@BA : + 1. Je pense que vous avez raison. NDA doit être très amer de s'être laissé "pigeonner" !!! Manifestement, MLP a voulu détacher les électeurs de NDA pour assurer sa présence au 2ieme tour alors qu'elle reculait constamment...Finalement, ça a marché, en empêchant Fillon de lui passer devant !!! Ce que je comprends moins, c'est pourquoi Fillon n'est pas allé courtiser NDA, dont la clairvoyance n'est pas très évidente !!!!
a écrit le 14/05/2017 à 11:39 :
Bon, là je ne vois plus qu'une alliance avec Cheminade; sad !
a écrit le 13/05/2017 à 23:21 :
Bizarre, ce suicide de Dupont-Aignan. A moins, cela clarifie le paysage. Les deux autres d'extrême devraient aussi, au lieu de polluer.
a écrit le 13/05/2017 à 23:06 :
On se souviendra que Dupont s'est vendu au FN.
La tâche restera. Ouste dehors
Réponse de le 14/05/2017 à 12:46 :
@mougeon: il a joué le même jeu que Bayrou, mais lui a perdu :-)
a écrit le 13/05/2017 à 22:16 :
Concernant les législatives, le saisissons fun en forme de smiley sera-t-il de circonstance pour les petits fours ne notre bien aimée régime pour valoriser au mieux nos valeurs
a écrit le 13/05/2017 à 22:15 :
Maintenant que le FN a fait élire Macron, il peut disparaitre. Ils le réanimeront à la prochaine élection.
Sans le FN, Macron aurait-il été élu ?
a écrit le 13/05/2017 à 19:32 :
Tout perdu, décidément... Mais sans alliances, aucune victoire possible
Réponse de le 13/05/2017 à 21:39 :
Une victoire s'obtient en ayant un programme (ce qu'elle n'a pas ou disons pour nous elle ne semble pas en avoir) qu'elle respecte sont adversaire (plutôt que de détruire l'autre mieux vaut expliquer ce qu'on fera et aurait fait à la place des autres)... Mais bon elle ressemble plus à son père qu'à un politicien.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :