Les Français vont mieux... Mais la France non ! (Sondage)

 |   |  370  mots
Les 18-24 ans (67%) et les 25-34 ans (60%) sont majoritaires à juger que ça va mieux pour eux, quand les 35-49 ans (51%), les 50-64 ans (54%) et les 65 ans et plus (66%) pensent le contraire.
Les 18-24 ans (67%) et les 25-34 ans (60%) sont majoritaires à juger que "ça va mieux" pour eux, quand les 35-49 ans (51%), les 50-64 ans (54%) et les 65 ans et plus (66%) pensent le contraire. (Crédits : reuters.com)
Ils sont 51% à considérer que leur situation personnelle va mieux, tout en jugeant à 86% que la situation de l'ensemble des Français en général n'allait pas mieux. Ce sondage répond à une phrase polémique lancée par François Hollande qui jugeait que la France "allait mieux".

A une courte majorité (51%), les Français estiment que "ça va mieux" quand on les interroge sur leur situation personnelle, mais ils sont 86% à penser que ça ne va pas mieux pour "les Français" en général, selon un sondage Ifop pour Europe 1 dévoilé lundi.

A la question "diriez-vous qu'aujourd'hui ça va mieux pour vous?", 51% des sondés répondent "oui", dont 9% "tout à fait" et 42% "plutôt". A l'inverse, 49% répondent "non", dont 40% "plutôt pas" et 9% "pas du tout".

Les jeunes, les cadres plus satisfaits que les autres

Les professions libérales, cadres supérieurs (63%) et les employés (59%) sont les deux catégories de population à juger majoritairement que "ça va mieux" pour eux, tandis que 61% des retraités, 56% des ouvriers, 51% des professions intermédiaires pensent le contraire.

Les 18-24 ans (67%) et les 25-34 ans (60%) sont majoritaires à juger que "ça va mieux" pour eux, quand les 35-49 ans (51%), les 50-64 ans (54%) et les 65 ans et plus (66%) pensent le contraire.

| Lire aussi: La France va-t-elle mieux, comme l'annonce François Hollande ?

Lorsqu'on leur demande s'ils diraient "qu'aujourd'hui ça va mieux pour les Français", 14% des sondés répondent "oui" (dont 2% tout à fait, 12% plutôt) tandis que 86% répondent non dont 60% "plutôt pas" et 26% "pas du tout".

A nouveau, mais dans des proportions très différentes, ce sont les professions libérales, cadres supérieurs (25% jugent que "ça va mieux pour les Français") et les employés (17%) qui ont la vision la moins négative.

François Hollande et sa phrase polémique

Le président François Hollande a répété régulièrement ces derniers temps que "ça va mieux" pour la France même s'il a reconnu lundi 9 mai que certains pouvaient juger cette déclaration "insupportable" quand il y a encore "tant de difficultés".

Le chef de l'Etat sera l'invité mardi de la matinale d'Europe 1, qui portera notamment sur cette question de la situation économique du pays.

Enquête "menée auprès d'un échantillon de 1.006 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus", selon la méthode des quotas, du 11 au 13 mai 2016, par "questionnaire auto-administré en ligne". Marge d'erreur de 1,8% à 3,1%.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2016 à 14:42 :
Ca va tellement mieux que certains en viennent à détruire des antennes locales du PS et à balancer des coktails molotov sur les forces de l'ordre...Le Fn à 30%...jamais vu ca dans l'histoire de la 5éme République
La france des bobos socialos doit se limiter aux quais St Martin à Paris...complétement déconnectés de la réalité que ça en donne pitié
Réponse de le 17/05/2016 à 17:02 :
Vous auriez pu ajouter qu'avec la chienlit actuelle, le peu de croissance supérieure à 2014 mais inférieure à la moyenne européenne, il n'en restera rien à la rentrée de Septembre. Je ne parle pas du chômage !
a écrit le 17/05/2016 à 8:22 :
"Les Français vont mieux", ça ne veut rien dire. La majorité des Français n'étaient pas malade, tout au plus un peu frustrés, ce qui n'a rien d'une maladie grave. Il faut quand même relativiser si on a le minimum de décence à se pencher sur la vraie misère du Monde... Une partie des Français est vraiment malade du chômage, de la précarité et ce ne sont pas la flexibilité, la baisse du coût du travail et les politiques d'austérité qui vont les aider à "aller mieux". Depuis le temps que ces méthodes sont employées, ça se saurait. Ces Français là ne sont pas prêts " d'aller mieux".
Réponse de le 17/05/2016 à 10:36 :
Le PIB /habitant a baissé depuis 2008, c'est ce qui compte.
On n'a pas retrouvé notre richesse par habitant, et en PIB pur on est inférieur à 2008.(2 924 milliards en 2008, 2200 en 2015).

Vérifiez ! On nous dit qu'on a mieux encaissé la crise que nos voisins.

Faux, même si la GB a plus morflé que nous, eux nous ont dépassé grâce à une croissance plus forte sauf en 2009.

Le différentiel est d'environ 700 milliards, le pib des pays bas, c'est énorme !
Réponse de le 18/05/2016 à 10:52 :
euh les chiffres de Chris sont faux, la France a retrouvé son niveau du PIB de 2008 en 2014. Notre situation est suffisamment mauvaise pour s'abstenir de donner des mauvais chiffres.
a écrit le 16/05/2016 à 22:49 :
Ça va mieux pour le pays

Que la propagande de Hollande et des socialiste le disent pourquoi pas

Mais la réalité depuis 4 ans c'est une catastrophe totale
+700000 chômeurs
Le FN qui vient de gagner les 2 dernières élections
Le pire pour moi dans les sondages entre Hollande et Marine lepen certains sondages donne le FN gagnant

Hollande a trahi et menti comme jamais il N est plus audible
a écrit le 16/05/2016 à 21:43 :
Deux sondages ont été publié. En lisant bien les articles.

51% des français trouvent que cela va mieux pour eux.

70% sont contre la loi travail.

Il ne reste plus qu'à faire un travail de manipulation pour faire croire que ca va moins bien et que les français sont pour la loi travail.
a écrit le 16/05/2016 à 20:59 :
les francais ne vont pas mieux, ils vont moins pire que prevu, ce qui est deja pas mal!!! ne confondons pas !
Réponse de le 17/05/2016 à 11:02 :
Ca va moins mal que si ca allait pire ! Sûr que comparé au Bélarus ou à la Bulgarie, on est bien ici.
Mais comparé à nous voisins occidentaux comparables, on s'en sort plus mal. CQFD.
a écrit le 16/05/2016 à 19:38 :
Les français s'adaptent a une France que l'on détruit..., tout simplement!
a écrit le 16/05/2016 à 14:37 :
la France est si mal en point ?
- très bonne position au classement Thomson Reuters Top Innovators
- très bonne position au récent classement Reuters des instituts de recherche publics
- domination du Deloitte Fast Technology 500 EMEA depuis quelques années
- 4e position du classement e-Government Survey de l'ONU
- Paris classée 1ère métropole mondiale en capital intellectuel/innovation par PWC en 2014 (Cities of Opportunity)
- bons classements AT Kearney (FDI Confidence Index et Gobal Cities Index)
- réseau mobile de Paris (Orange) meilleur que Londres ou NY, d'après étude américaine récente (Obama avait de même vanté le rapport qualité/prix de l'Internet français, l'année dernière)
- magazine L'Expansion de septembre 2012, page 14 : les Français d'IBM ont écrasé leurs collègues d'autres nationalités (notamment indiens) en efficacité de développement d'applications (cohérent avec le haut niveau de productivité de la France)
- bon classement au Glass-Ceiling Index de The Economist
- taux d'investissement public supérieur à la moyenne européenne, assez supérieur à ceux de Germanie et UK (Eurostat)
- taux d'investissement des entreprises françaises apparemment plus élevé que celui des entreprises allemandes (et anglaises), d'après Eurostat
- dépense publique favorisant une démographie meilleure que celle des autres pays développés
- plus de 175 milliards d'Euros de dispositifs fiscaux/sociaux dérogatoires en faveur des entreprises (rapport Conseil des Prélèvements Obligatoires d'Octobre 2010, auquel il faut a priori ajouter les mesures Hollande)
- marges des entreprises qui se redressent et baisse importante des défaillances récemment
- industrie de Défense à la pointe
- dette des ménages limitée (50% du PIB), favorable à la croissance future d'après étude OCDE récente (dette des ménages de 100% ou plus chez anglo-saxons, scandinaves, suisses...)
- inégalités limitées et qui progressent moins que chez les autres (cf. OCDE, Morgan Stanley), part de la classe moyenne bien supérieure en France qu'aux US (cf. France Stratégie) : favorable à la croissance future
- taux de pauvreté avant transferts sociaux inférieur à Germanie, UK, Scandinaves... (Eurostat, année 2014)
- taux de pauvreté après transferts limité à 13,5%, assez inférieur à Germanie ou UK
- faible taux de pauvreté des retraités, à 8% (13,5% pour la population française en général)
- proportion de jeunes (chez les 18-34 ans et chez les 25-34 ans) vivant chez les parents parmi les plus faibles (Eurostat, UK ONS, US Census) ; cohérent avec la prétendue mauvaise situation des jeunes Français ? voir résultats du sondage objet de cet article
- construction de logements assez supérieure à la croissance du nombre de ménages (350 000 pour une augmentation du nombre de ménages de 250 000), contrairement au UK, par exemple, qui construit beaucoup moins (d'ou prix immo qui grimpent)
- culture de l'entrepreneuriat qui se développe
etc...

manque plus que des Français confiants et conquérants maîtrisant l'Anglais.
c'est pas gagné ?
Réponse de le 16/05/2016 à 21:01 :
ca va tellement bien que tous les jeunes vont dans des pays pires, que plus personne n'investit, que l'heure est au downsizing maxi, bref tout va bien!
on en reparle dans 5 ans, enfin6, si le fn n'a pas ete elu en 2017 ca sera pour 2022!
bravo a hollande
Réponse de le 16/05/2016 à 23:28 :
Merci pour cet excellent résumé de la vrai situation de la France, pas celel fantasmée par une opposition aux abois.
Réponse de le 17/05/2016 à 6:32 :
Exactement,le problème c'est que le gouvernement a crée toutes les conditions idéales pour que cela aille,mais les français sont frileux et peu courageux dans l'effort!A 18 ans ils pensent déja a défendre leurs droits a la retraite!
Réponse de le 17/05/2016 à 10:27 :
Marcel Chinchard, vous avez tort. Ce gouvernement a fait n'importe quoi sur l'économie les deux premières années. Les 75 % abandonnées ont été délétère pour notre image. Malgré le CICE, le mal est fait.
L'autre fois, moi qui bosse pour un cabinet de conseil, un investisseur asiatique, effrayé par les casses et le bordel à Paris, m'a dit on veut investir n'importe où mais surtout pas en France !

Même la Lituanie , ou l'Estonie sont préférables bien qu'excentrées sont préférables; idem pour l'Irlande !
Réponse de le 17/05/2016 à 14:16 :
Ah, merci pour un peu de positivisme, chose rare voire inédite aujourd'hui dans notre cher pays :)
a écrit le 16/05/2016 à 14:22 :
5 millions de chômeurs, 2100 milliards de dettes, une fiscalité surréaliste et confiscatoire,
des entreprises qui délocalisent , une éducation nationale dépassée et malgré tout,
comme le dit Hollande, tout va très bien madame la marquise.
Réponse de le 16/05/2016 à 18:58 :
A part à deauville , cannes, bref des villes d'ultra riches, globalement ca ne va pas mieux. Cf l'état lamentable de notre parc automobile, indigne d'un pays riche.
Réponse de le 17/05/2016 à 10:30 :
vous avez parfaitement raison chris !! ça va nettement mieux pour le MEDEF et ses sympathisants, c 'est tout !!!!!! la France "d en bas", les "sans dents", EUX, ils souffrent et se battent à coups de pavés dans toutes les villes de France !
Réponse de le 17/05/2016 à 14:12 :
Ah? C'est donc vrai ce qu'on dit? Les Français râleurs et jamais contents... Pour reprendre les mots d'André Brahic, qui nous a malheureusement quitté récemment:
"C'est la crise, c'est épouvantable... pourtant nous n'avons jamais vécu aussi vieux, nous n'avons jamais été aussi bien soignés, nous n'avons jamais fait autant de découvertes. La génération d’après guerre est la première depuis 2000 ans qui n'est pas partie a la guerre. Y a pas si longtemps, quand un bateau débarquait a Marseille, une épidémie se répandait (la peste en l’occurrence) et la moitié de la ville était morte. Y a pas si longtemps non plus, une mauvaise récolte signifiait entre 100.000 et 1.000.000 de morts l'hiver".
Ce qui résume parfaitement ma pensée. Arrêtez un peu de vous plaindre et de vous morfondre sur votre pauvre sort.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :