Frédéric Péchenard : « Lutter contre la délinquance ne se réduit pas à augmenter le nombre de policiers »

ENTRETIEN - L'ancien directeur général de la police nationale et vice-président (LR) chargé de la sécurité au Conseil régional d'Île-de-France), s'exprime sur la lutte contre la délinquance.
Frédéric Péchenard - Ancien Directeur Général de la Police Nationale
Frédéric Péchenard - Ancien Directeur Général de la Police Nationale (Crédits : © Lionel VADAM/L'EST REPUBLICAIN/MAXPP)

LA TRIBUNE DIMANCHE - Reprenez-vous à votre compte le terme d'« ensauvagement » utilisé par Gérald Darmanin ?

FRÉDÉRIC PÉCHENARD - Non, je n'utilise pas cette expression. Je préfère dire qu'il y a en France une augmentation des violences et des tensions et que c'est un problème de société. C'est indéniable et c'est inquiétant.

La CRS 8 et ses quatre déclinaisons locales participent-elles à faire baisser le niveau de violences ?

Le besoin de forces mobiles qui se déplacent rapidement est réel. De ce que j'observe, la création de la CRS 8 est une idée intéressante et le développement de nouvelles compagnies dans les Régions va dans le même sens. Dès que vous mettez des gens en tenue quelque part, ça fait baisser le niveau de tension, mais de façon ponctuelle. C'est tout le sujet des forces mobiles ; on ne parle pas de pérennité, ce n'est pas leur rôle.

Lire aussiMenaces d'attentats : « Il y a 10.000 personnes à surveiller en France » (Driss Aït Youssef)

Comment traiter le problème de fond ?

Il ne faut pas réduire la lutte contre la délinquance à l'augmentation du nombre de policiers. Il faut également mettre fin à l'impunité. Cesare Beccaria écrivait : « L'importance dans la sanction, ce n'est pas sa sévérité, c'est sa certitude. » Aujourd'hui, la majorité des vols et des délits en France ne sont pas sanctionnés. Les amendes ne sont pas payées, il y a des réductions automatiques de peine, les délinquants ne vont pas en prison. C'est cet effritement de la sanction qui favorise le sentiment d'impunité.

Je n'utilise pas l'expression « ensauvagement ».

Je préfère dire qu'il y a une montée des violences

Selon vous, comment y remédier ?

C'est entre les mains du régalien. Il faut augmenter le nombre de comparutions immédiates pour qu'au sortir de la garde à vue les délinquants soient jugés, et pas des mois voire des années après. Pour cela, les moyens de la justice doivent être revus à la hausse.

Et pour les mineurs, quelles solutions suggérez-vous ?

Certains pays comme le Danemark ont mis en place de très courtes peines de prison, de l'ordre d'une semaine, même pour les mineurs. Cela permet d'avoir une sanction immédiate en évitant la déscolarisation et la désocialisation.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 04/12/2023 à 7:56
Signaler
Disons que lutter d'abord et avant tout contre la criminalité me semblerait être la priorité non ? Mais pas celle de la classe dirigeante qui n'a que le mot délinquance à la bouche.

le 04/12/2023 à 14:36
Signaler
Oui, les éternels partisans de la tolérance zéro sont habituellement les premiers à crier au complot quand ladite tolérance zéro les rattrape, l'affaire Fillon étant à ce titre assez caricaturale, les caciques de droite parlant d'une "malveillance" s...

le 05/12/2023 à 8:46
Signaler
"Si tu ne dénonces pas le meurtre que je viens de faire je ne dénoncerais pas ton travail au black" :-) Les souris votent pour les chats.

à écrit le 03/12/2023 à 18:15
Signaler
Je dirais même que si la justice faisait son travail sérieusement on pourrait même réduire le nombre de policiers car la racaille se tiendrait à carreau

à écrit le 03/12/2023 à 18:08
Signaler
Contrairement aux autres commentaires je n'y vois pas un problème propre à la gauche complaisante ni même à la justice qui y serait inféodée .Mais bien plus à une évolution de la société à laquelle nous appartenons tous d'où il ressort que les indiv...

le 04/12/2023 à 5:50
Signaler
la nullité de l'école d'aujourd'hui est très claire : après le bac les cours sont nuls et les stages ne durent que 15 jours : comme si en 15 jours on apprenait quelque chose !! les entreprises n'en veulent pas amenant de nombreux jeunes à sortir de l...

à écrit le 03/12/2023 à 16:23
Signaler
Avant, nous avions La Police Nationale, La Gendarmerie Nationale, les CRS et diverses polices discrètes; maintenant, on retrouve des polices municipales et des Forces de l'Ordre et un climat général qui ne respire pas la sérénité. C'était mieux avant...

à écrit le 03/12/2023 à 8:39
Signaler
avec une justice independante car de gauche qui tient salon en toute independance a la fete de l'humanite qui est du meme parti independant, tout va bien, car de gauche! et avec tous ces profs baveux qui expliquent qu'il est interdit d'interdire ' si...

le 03/12/2023 à 10:25
Signaler
@Churchill.....charabia😴

le 03/12/2023 à 11:46
Signaler
Justement, elle n'est pas independante, elle dépend du haut clergé gauchiste qui a pris le pouvoir spirituel du pays en remplaçant le clergé catholique, et détourne l'argent du tiers état bourgeois pour soi même et ses serviteurs.

le 04/12/2023 à 18:27
Signaler
@adieuBCE : de nos jours, la bourgeoisie équivaut au tandem clergé/noblesse et le tiers-etat, c'est les Gilets Jaunes qui sont un agrégat disparate des restants du monde paysan éparpillé façon puzzle après la chute de Vichy et du monde ouvrier à son ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.