Fillon : une opération de transparence nécessaire... mais sera-t-elle suffisante ?

 |   |  1507  mots
(Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)
François Fillon a présenté lundi ses "excuses" aux Français pour avoir salarié des membres de sa famille avec des deniers publics et annoncé qu'il repartait immédiatement en campagne, fort, selon lui, du soutien de la majorité de sa famille politique.

Le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle a tenté lors d'une conférence de presse de faire taire les voix qui l'exhortent à renoncer après les révélations sur les emplois présumés fictifs de sa femme et de ses enfants.

"Tout cela était légal", a-t-il déclaré en reprenant point par point les accusations dont il est l'objet, estimant "parfaitement justifiés" les salaires versés alors qu'il était député ou sénateur, ajoutant que sa société de conseil n'avait jamais eu de clients russes.

"Mais suis-je pour autant quitte sur le plan moral?" a-t-il demandé.

"Le premier courage en politique c'est de reconnaître ses erreurs. Ce qui était acceptable hier, à défaut d'être accepté, ne l'est plus aujourd'hui. C'était une erreur, je le regrette profondément et je présente mes excuses aux Français."

Il reconnaît avoir donné des réponses "imprécises" lorsqu'il a été interrogé ces derniers jours sur les détails des travaux effectués et a mis ces erreurs sur le compte de l'émotion.

"Toute la semaine dernière, j'ai été déstabilisé", a-t-il expliqué devant quelque 200 journalistes. "J'ai mis du temps à mesurer que le ciel m'était tombé sur la tête."

Il a réitéré ses accusations contre le pouvoir socialiste qui, selon lui, a seul le pouvoir d'organiser les fuites qui l'accablent, sans toutefois reprendre le terme de "coup d'Etat institutionnel" qu'il avait utilisé la semaine dernière.

"Le crime profite à ceux qui ne veulent pas du programme de rupture qui est le mien", a-t-il ajouté en estimant que les principaux bénéficiaires étaient ceux qui voulaient voir un second tour entre la présidente du Front national, Marine Le Pen, et le fondateur du mouvement "En marche!", Emmanuel Macron.

DÉCLARATION DE SITUATION PATRIMONIALE DE FRANÇOIS FILLON

SALAIRES NETS MOYENS PERÇUS AU TITRE DE SON EMPLOI
COMME COLLABORATRICE PARLEMENTAIRE PAR
PENELOPE FILLON ENTRE 1986 ET 2013

Tableau

Pas de plan B !

François Fillon entend repartir en campagne dès mardi, avec, estime-t-il, le soutien de sa famille politique, comme le montre selon lui la présence des principaux camps de la droite et du centre à un comité de campagne convoqué dès lundi.

"Ce qui va compter, c'est que nous allons tous nous rassembler maintenant, et repartir en campagne maintenant", a-t-il dit.

"Parce qu'il n'y a pas d'autre solution, parce qu'il n'y a pas de plan B, parce que si la droite et le centre veulent être au second tour de l'élection présidentielle, trois mois avant l'élection, il faut maintenant faire bloc et c'est ce que la grande majorité des élus de ma famille politique ont compris."

La semaine dernière, nombre d'élus et de ténors du parti Les Républicains (LR) n'hésitaient pas à envisager, publiquement ou en privé, son retrait et son remplacement par un autre candidat.

Conforté par la difficulté dans laquelle semblent être les ténors de son camp pour trouver un éventuel candidat de substitution sans déclencher une guerre des clans, François Fillon a amorcé sa contre-attaque ce week-end.

Il a ainsi fait distribuer trois millions de tracts dénonçant une "chasse à l'homme" et une "machination ourdie par des officines" pour empêcher sa candidature.

Il avait adressé vendredi soir un message vidéo à ses troupes sur Facebook leur promettant de "tenir bon", après avoir demandé aux parlementaires Les Républicains de lui donner quinze jours, le temps, selon lui, que l'enquête le blanchisse.

Selon une source proche de son équipe de campagne, il a également consacré le week-end à appeler les ténors du parti, les principaux présidents LR de région et ex-candidats à la primaire de la droite.

"Il leur a dit 'si ce n'est plus moi, c'est le chaos ; avec moi vous avez encore une chance de gagner, sans moi vous avez 100% de chances de perdre'", raconte cette source selon laquelle "la fièvre est un peu redescendue".

"Ça a contribué à en débrancher certains qui se sentaient pousser des ailes", dit-elle. L'allusion vise notamment Laurent Wauquiez, François Baroin et Xavier Bertrand, cités la semaine passée parmi les possibles candidats de substitution.

Alain Juppé, adversaire malheureux de François Fillon au second tour de la primaire, a pour sa part fermé une des pistes les plus logiques en réitérant son refus d'être un "plan B".

"J'ai dit quelle était ma position : définitivement, c'est non ! Et vous me connaissez, non c'est non !" a-t-il déclaré lundi à des journalistes à son arrivée à la mairie de Bordeaux.

Le député Benoist Apparu, proche du maire de Bordeaux, a confirmé que François Fillon et lui s'étaient parlé ce week-end, notamment à propos du plan de riposte du candidat.

"François Fillon est notre candidat. Commencer à imaginer un plan B c'est le fragiliser", dit-il. "Il y a encore des possibilités pour redresser la barre. C'est compliqué mais c'est encore jouable."

Les réactions dans le camp du candidat ont été plutôt positives face à cette "opération transparence", même si certains se sont montrés plutôt dubitatifs.

 Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, a jugé « indispensable » cette conférence de presse :

"A ce stade de la campagne, cet exercice de transparence et de vérité, qui est à la fois inédit et attendu, était nécessaire."

Gérard Longuet, sénateur de la Meuse, estime que « François Fillon a été direct, clair et grave »

« Le moment qui m'a touché, ce sont ses regrets personnels. C'est un débat qui est ouvert devant l'opinion publique et c'est à l'opinion publique de juger. C'est un homme confirmé dans ses convictions qui a traversé une épreuve et a réagi avec honnêteté et sérénité. »

L'opposition s'en donne à cœur joie. Pour Olivier Dartigolles, porte-parole du Parti communiste français, "le bolide Fillon du lendemain de la primaire est victime d'une grosse avarie technique".

Pour candidat socialiste à l'élection présidentielle a estimé que François Fillon avait "choisi la stratégie la plus mauvaise" celle du déni.

La journaliste Kim Willsher n'a pas été "choqué"

François Fillon a affirmé lundi que "la journaliste qui a accompli cette interview s'est manifestée personnellement auprès de mon épouse pour lui dire à quel point elle était choquée par l'utilisation qui avait été faite des morceaux de cette interview".

François Fillon s'est avancé un peu imprudemment lors de la conférence de presse en assurant que la journaliste Kim Willsher aurait dit avoir été "choquée" par l'utilisation faite par l'émission Envoyé Spécial de son entretien de 2007 avec son épouse (entretien dans lequel elle assure n'avoir jamais été "l'assistante" de son mari). Le propos a été démenti dans l'heure sur Twitter par la journaliste.

"Non, je n'ai pas été choquée" assure-t-elle. "Les propos d'Envoyé Spécial n'ont pas été sortis de leur contexte".

Kim Willsher a aussi souligné n'avoir jamais téléphoné à M. ou Mme Fillon et ne pas avoir d'ailleurs leur numéro de téléphone.

La rédaction d'Envoyé Spécial s'est insurgée contre les propos de François Fillon.

"On est surpris que François Fillon attribue des propos à la journaliste anglaise pour faire croire que nous avons mal fait notre travail", a déclaré à l'AFP le journaliste Tristan Waleckx, qui a coréalisé l'enquête.

"Kim Willsher maintient son soutien au reportage d'Envoyé Spécial, a indiqué sur Twitter la présentatrice de l'émission, Elise Lucet "Elle n'a pas téléphoné à Pénélope Fillon. Elle vient de nous le confirmer". Le directeur de l'information de France Télévisions Michel Field a aussi affiché sur Twitter leur soutien à l'équipe de l'émission de reportages.

Dans un article dans le Guardian, Kim Willsher a longuement raconté comment en 2007 elle avait interviewé Penelope Fillon pour le Sunday Telegraph, dont elle était alors correspondante. Elle souligne avoir retrouvé dans ses notes en sténo le verbatim de la déclaration de Mme Fillon qui disait "je n'ai jamais été réellement son assistante ni quoi que ce soit de ce genre".

L'interview avait été filmée par un photographe pour le site du journal britannique et ce sont ces images, qui n'avaient pas été diffusées à l'époque, que Envoyé Spécial a montrées la semaine dernière.

(Avec Agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/02/2017 à 20:11 :
Transparence, vous avez dit transparence ? quid de l'absence de mobilier dans sa déclaration de patrimoine pour une maison de plus de 1000 m2 habitable, ou de l'absence d'ISF avec un revenu minimum d'insertion de 20.000€ net par mois? Quid de la majorité pénale à 62 ans ?
a écrit le 08/02/2017 à 8:24 :
Il restera surement quelques bornés irréductibles mais je crois que les votes Fillon sont en train de s'envoler !
.... et PAS de PLAINTE = aveu implicite de culpabilité !!!
a écrit le 08/02/2017 à 0:47 :
Hollande a bien fait embaucher son ex femme Ségolène Royal aux frais des contribuables et place tous ses amis et conseillers dans la haute administration.
Le boulot de Royal est égale à zéro mais à fait l'ENA comme lui et Macron et bien sûr aucune enquête ...! Le parquet financier : qui peut enquêter sur les membres et leur nomination ?? Personne!
Réponse de le 09/02/2017 à 15:24 :
Tout à fait, et ce qui est curieux , tout va dans un seul sens...
Ce qui me parait grave, c'est que l'info n'est pas bonne pour tout le monde.
D'ailleurs par exemple, vous n'entendez plus l"affaire Thomas Fabius. Vous savez celui qui a acheté un appartement à 7 millions €.....et dont on ne savait pas d’où venait l'argent ....!
a écrit le 07/02/2017 à 23:16 :
Bayrou va sortir du bois ...
a écrit le 07/02/2017 à 23:06 :
Le courage c’est de reconnaitre ses erreurs. Bien sûr ! Mais c’est de les reconnaitre avant d’y être poussé et de prendre des engagements très forts pour que ces pratiques légales mais nauséabondes soient interdites. Et on évite de se poser en « Monsieur Propre » !...... Du reste Fillon n’y est pas allé avec le dos de la cuillère concernant le salaire de son « assistante parlementaire » de femme ! Presque 3700 euros nets !! Wow !! Parce qu’elle le vaut bien sans doute ?
a écrit le 07/02/2017 à 22:06 :
Le truc usé, éculé des emplois de Mme Fillon, j' avoue que j' en ai beaucoup marre.


Je suis sans doute plus curieux et analytique que la moyenne mais voilà , je vous l' expose comme tel ..

Commencez par la fin du document GOPE puis vous remontez….

Milieu de la page 7 :

RECOMMANDE que la France s’attache, au cours de la période 2016-2017, à :

……

Tous les candidats qui ne disent pas « on sort de l’UE légalement et sereinement par l’article 50 » appliqueront ce programme avec plus ou moins 6 mois de retard.

Qui peut m’expliquer pourquoi aucun candidat ne parle de cela sauf un, ASSELINEAU de l’UPR ? Mieux vaux s’occuper des affaires de la Sarthe…et cela montre bien comment nos ..représentants nous respectent…

Tous occultent ce document sauf ASSELINEAU, pourquoi ..?

Mélenchon, Le Pen occultent aussi ce document alors qu ' ils sont députés européens à Bruxelles . Pourquoi ? Y répondre apporte déjà un début de solution..

http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2016/csr2016_france_fr.pdf
a écrit le 07/02/2017 à 20:19 :
Suffisant pour tenir jusqu'à mercredi matin !

Ou jusqu'à ce que les gens réalisent que ses revenus ne correspondent pas à son patrimoine. Où est passé tout cet argent ?
a écrit le 07/02/2017 à 19:46 :
De façon complètement neutre, il faudrait peut-être noter que cet homme a strictement respecté la ligne de ce parti. Ce qui est, vous me direz, logique. Sinon, le parti n'existerait pas. Maintenant, il va falloir faire un sacré choix car les solutions fachos sont à exclure et le capitalisme roule tellement sur la jante qu'il donne envie de lui faire l'aumône. Notes, on lui fait la charité forcée tous les jours, et ça ne le sauve même pas... Là, moi, je suis content : je sais à quoi servent mes impôts. Déjà ça de perdu, non..??
a écrit le 07/02/2017 à 19:28 :
M Hollande, vous qui n'avez plus rien à perdre.Vous devriez en profiter pour gouverner par décret et interdire aux élus d'employer leur famille, demander aux élus les justificatifs de l'emploi de l'argent public, de limiter le nombre de mandats pour les députés et les sénateurs et de modifier leur régime de retraite spécial.La France lui serait en reconnaissante
a écrit le 07/02/2017 à 19:18 :
Opération transparence ? avec de l'encre sympathique, peut être...mais avant tout, les nouvelles aventures de la vérité si je ment, l'humour et l'empathie en moins.
a écrit le 07/02/2017 à 19:15 :
Vous n'avez rien compris, les indemnités de chômage n'étaient pas dues à Madame Fillon, mais à son chien, Milord, qui est en fait un immigré illégal introduit de Grande Bretagne, et qui était donc embauché à l'époque pour faire les recherches nécessaires pour le livre de son maître, un homme si intéressant et tellement providentiel...
a écrit le 07/02/2017 à 18:58 :
Cet homme ment...à chaque mercredi ses révélations....il fait souffrir inutilement sa femme et son entourage. Il aurait dû réfléchir avant de mettre la main dans le pot de confiture. Maintenant, il conviendrait que cette mascarade cesse. Il en devient pathétique. Qu'il retourne jouer au gentleman Farmer dans la Sarthe. C'est son meilleur rôle.
Réponse de le 07/02/2017 à 19:28 :
Les autres candidats n'ont rien a lui envier, ils devraient aussi partir du coup... Et qui reste il pour la présidentielle? Personne?
a écrit le 07/02/2017 à 18:48 :
L'opération concernée semble être ( ils en ont tellement mare de la gauche, que les électeurs m'éliront quand même sans rien changé ) . Je pense qu'il voit juste , beaucoup oublient vite .
a écrit le 07/02/2017 à 18:04 :
dans le detail des sommes perçues Mr fillon a omis de signaliser 45000 euros de licenciements paye par l'assemblee nationale donc le contribuable, un detail pour ce genre de personne ,mais qui represente plus de trois de salaire d'une personne paye au smig,une honte en pensant que l'on pourrait avoir cette personne comme president!!!!
Réponse de le 07/02/2017 à 20:22 :
Il s'agirait seulement d'une indemnité de licenciement, ce serait pardonnable (après tout, tout le monde y a droit) mais il s'agit en réalité de 16 000 euros d'indemnités, plus 29 000 euros de primes. Primes de quoi ? De discrétion, peut-être ?
a écrit le 07/02/2017 à 18:02 :
"une opération de transparence nécessaire..."

Et d'opacité aussi apparemment.

Le Canard Enchaîné n’en a pas terminé avec François et Penelope Fillon. Dans son édition à paraître mercredi, l’hebdomadaire satirique affirme que l’épouse du candidat LR à la présidentielle a touché en deux fois 45 000 euros d’indemnités de licenciement de la part de l’Assemblée nationale.Elle a d’abord perçu en août 2002 "16 000 euros d’indemnités, soit l’équivalent de cinq mois de salaire", alors qu’elle avait retrouvé un mois plus tôt un emploi auprès du suppléant de son époux, Marc Joulaud.
"La législation ne prévoit pas un tel niveau d’indemnités de licenciement pour un collaborateur parlementaire", affirme encore Le Canard. Ces indemnités portent sur la période 1998–2002, pendant laquelle Penelope Fillon a été rémunérée comme assistante parlementaire de son époux (165 686 euros net de salaires sur cette période, selon le site internet du candidat).
Le journal ajoute qu’elle a ensuite touché, en novembre 2013, "29 000 euros de primes" au terme de son "dernier contrat" d’indemnités de licenciement pour 17 mois de travail rémunérés 65 839 euros net.Autre révélation : les enquêteurs n’auraient "trouvé aucun indice matériel" de son travail en tant qu’assistante parlementaire, poste qu’elle a occupé pendant 15 ans entre 1986 et 2013.
a écrit le 07/02/2017 à 17:55 :
Il est troublant que chaque fois que M. Fillon prétend se justifier il introduit dans son discour des mensonges (Cf. les propos prétés à la journaliste anglaise par exemple). Comment croire alors que le travail de son épouse comme attaché parlementaire était bien réel alors qu'il n'en reste aucune trace ni à l'Assemblée ni au Sénat.
Réponse de le 07/02/2017 à 20:23 :
C'est un tel loser que je n'en voudrais même pas comme arracheur de dents !
a écrit le 07/02/2017 à 17:48 :
Les derniers rebondissements sont "ubuesques" 2 emplois temps plein pour Madame et 45000 euros de licenciement ????? CQFD....
a écrit le 07/02/2017 à 17:37 :
entre éléments laissant croire qu'il y a un repentir et les demi vérités ou approximations, voire des contre vérités Le sieur Fillon veut croire que l'opinion publique va passer à autre chose. Je pense qu'il est un peu optimiste. De toute manière, on verra dans les prochains sondages si l'exercice de com a fonctionné, ce dont je doute personnellement. Les français sont peut être des veaux mais il ne faut pas quand même pas trop "charger la barque"
a écrit le 07/02/2017 à 17:19 :
Le canard parle de 45 000 euros d'indemnité de licenciement , Dont FF n'a pipé mot hier .Il aurait du attendre mercredi pour son discours: il est fini et nous laisse entre Le pen et Macron ou Hamon/mélenchon .
a écrit le 07/02/2017 à 16:46 :
Très fort pour manipuler les chiffres ce Filou, ne pas vouloir retenir le Brut est une erreur de fond car le brut inclus des couvertures de chômage dont Mme Pénélope a sans doute profité et inclus également des prestations de retraite qui s'accumulent, (mais c'est tout à fait légal pourrait ajouter M. Filou). Par ailleurs faire une moyenne arithmétique des sommes encaissées sans tenir compte de la réévaluation des sommes anciennes est un leurre qui ne trompe personne. Par exemple les 1409 € versés en avril 1986 représentent en décembre 2016 la somme de 2341 € (source INSEE). Et ainsi de suite pour les autres versements à réactualiser. Ce calcul réactualisé change sensiblement la moyenne évoquée. Par l'utilisation de moyenne il essaye de faire disparaître le fait qu'à un certain moment la rémunération de Mme Fillon dépassait celle du député qu'elle était censée assister. Il me semble que cela dépasse également le montant maximum autorisé pour un assistant parlementaire. A cela s'ajoute de sérieux doutes sur la réalité du travail fourni, en s'appuyant notamment sur l’interview filmée et sur l'absence de confirmation de son rôle concret par aucun contact supposé de Mme Fillon. Cela ressemble plus à une argumentation laborieuse et insuffisante voire mensongère, qu'à un retour à la réalité.
a écrit le 07/02/2017 à 16:27 :
On dit souvent mieux vaut tard que jamais mais en politique ce n'est pas le cas. C'est dès la parution du premier article que Fillon aurait dû faire cette déclaration. Ses atermoiements n'ont fait prospérer le doute et maintenant le mal est fait. bye bye FillonIl ne pourra jamais faire admettre son plan de rigueur après de tels agissements aussi légaux qu'ils soient!
a écrit le 07/02/2017 à 16:02 :
Les nouveau sondages donnent Fillon en forte remontée.Une tendance a confirmer,meme s'il a rassuré son camp.Il n'y a pas d'autre alternative que le libéralisme pour redresser le pays,il est le seul candidat courageux
Réponse de le 07/02/2017 à 16:18 :
FILLON est la personne qui a laissé un déficit 2011 à 5.2 % du PIB, contre
0.9 % en ALLEMAGNE. Et qui laissé les coûts salariaux français dérapés. Candidat de l'incompétence, qui n'a aucune idée de ce que c'est que le travail.. Mais je vais être censuré par la TRIBUNE comme depuis plusieurs mois.
Réponse de le 07/02/2017 à 16:19 :
FILLON est la personne qui a laissé un déficit 2011 à 5.2 % du PIB, contre
0.9 % en ALLEMAGNE. Et qui laissé les coûts salariaux français dérapés. Candidat de l'incompétence, qui n'a aucune idée de ce que c'est que le travail.. Mais je vais être censuré par la TRIBUNE comme depuis plusieurs mois.
Réponse de le 07/02/2017 à 17:56 :
faut etes con pour ne pas voir que le libéralisme nous conduit a la ruine
2 eme points quand des mec comme fillon et sa clic se servirons dans notre caisse celle de l.état ce sera la bérézina
je comprend que vous avez tout a y gagner et sans la 6eme répuplique avec du sang neuf rien ne changeras pour nous vous etes que des voleurs
mr UMP
Réponse de le 07/02/2017 à 20:24 :
Coué ?
Réponse de le 07/02/2017 à 21:47 :
Seul candidat courageux !!!! Mais qu'elle honte d'écrire des choses pareils! Il devrait avoir la descence de retirer sa candidature et de dire enfin toute la vérité! La peux être pourrions nous parler de courage!
Réponse de le 08/02/2017 à 20:48 :
Il faudra nous expliquer comment vous faîtes avec votre "libéralisme" pour rembourser 2200 milliards d'euros de dette publique ? Par des mesures d'austérité plombant notre PIB et augmentant la dette ? En continuant à emprunter pour financer notre déficit commercial extérieur qui ne cesse de se creuser quand l'Allemagne empile les excédents (l'un et l'autre étant liés) ? En poursuivant les cures d'austérité sur le dos des salariés (la dévaluation interne) qui plombent définitivement la demande interne ? Si vous voulez appliquer le plan comptable générale à la gestion publique, ok, allez-y ; mais lorsque la France menacera de faire défaut, que tous les détenteurs non-résidents d'obligations sur l'Etat français commenceront à paniquer et que la panique se répandra sur les marchés financiers, ils vont faire quoi les "libéraux" ? Demander à l'Etat (nous) de sauver une nouvelle fois les banques ? 2008 ne vous a pas suffit ? Alors préparez-vous, parce qu'un 2008 puissance 25 s'annonce doucement mais sûrement.
a écrit le 07/02/2017 à 15:53 :
je suis content de voir autant de transparence vis a vis fillon il me semble très bien que fillon ne seras plus jamais conquérir les cœur des français après avoir faire avoir faire preuve de courage pour dire la vérité sur cela qui ces passé avec ces enfants est surtout avec sa femme. moi je me réveille tout les matins pour essayer de trouver un emploi et monsieur fillon ceux permet de trahir la les contribuable français en donnent des emploi a c'est enfant je trouve cela d'une hypocrite honteux il faut voir cela comme un signe de pouvoir personnelle nous sommeplus en démocratie mes monarchie nous avons des rois et des reines princesses et princes cachée dans le gouvernement telle que la famille fillon je trouve que les français doive voter pour celui si qui va ramener a bien la politique française a bien prenons exemple des rites anciens pour statué sur des recherche de clientèles pour vendre des produits française afin de ramener a bien les pouvoirs d'achat en France le président de la république ne doit pas avoir peur d'aitre relationnelle intellectuelle au niveaux compétitivité et stratégie pour ramener a bien l'import l'export avec des pays sachant reconnaitre les valeur de la république française est des pays en assurant un dialogue sur et confient non pas comme monsieur hollande qui insulte les russe et ceux mêlent des pays qui son en guerre je ne veux plus jamais avoir un président qui demande conseil a ces enfants faire de la publicité des produits aérien train navale produits culinaire française des régions protection des vignoble et des vente massif de vins dans les pays sachant que la capitale du vin français et colmar en alsace mes peut aitre un jours colmar seras la capitale du vins mondiale je le souhaite cars colmar le mérite bien
Réponse de le 07/02/2017 à 20:25 :
Un point c'est tout !
a écrit le 07/02/2017 à 15:44 :
Deux bonnes nouvelles parmi ces informations patrimoniales .Aucun bien immobilier ni de comptes bancaires à l'étranger !En Grande Bretagne ou ailleurs !
a écrit le 07/02/2017 à 14:58 :
À chaque apparition il fait des mensonges
Hier son nez c'est allonger avec la journaliste anglaise lol
a écrit le 07/02/2017 à 14:24 :
Quel misogyne ce Fillon , il paye sa femme beaucoup moins que ce que donne son remplaçant. Comme c'est bizarre.
En tout cas , il réussi à créer sur ordonnance une retraite de femme au foyer.....une bonne "bourse" d'étudiant...une boite de conseil en copinage qui devrait se nommer 2C et non 2F .Tout ça doit être dans son programme présidentiel...non?.
a écrit le 07/02/2017 à 13:32 :
Un château de 3100 m2 de bâti sur 12 ha de terrain pour 750 k€ ? Que font les fonctionnaires du fisc dans la Sarthe ? C'est au moins 4 fois plus et imposable ISF...
Réponse de le 07/02/2017 à 17:13 :
si vous trouvez que le prix est trop faible faites lui une proposition de rachat on n'est pas à paris ici
a écrit le 07/02/2017 à 12:56 :
Il a rassuré son camp à priori et reste le candidat: son camp cautionne donc pleinement le comportement passé, dont acte.
Mais ça reste un handicap certain pour une bonne partie de l'électorat que Mr Fillon devra convaincre pour passer l'obstacle du 1er tour (ses aficionados seuls ne suffiront pas). Ce "ventre mou" encore indécis de l'électorat le sanctionnera (ou pas) sur l'aspect "éthique" de l'affaire, pour lequel ses excuses sont vraiment insuffisantes, sans parler de l'existence même de son cabinet conseil qui pour moi est un sujet bien plus grave: cette collusion entre intérêt privé et intérêt public est absolument inadmissible!
Sa seule vraie chance, sur le plan éthique, est donc de dénicher rapidement des casseroles de la même taille chez ses principaux concurrents. Et à mon avis, il y a de quoi allumer des contre feux!
Réponse de le 07/02/2017 à 15:30 :
Oui il y a de quoi allumer des contre feux , c'est ce que je demande depuis le début ! N'en déplaise aux Procureurs et autres, spécialistes de l' éthique !
Les mêmes à qui il plait de croire au hasard, de la sortie de ce "scoop" !
A l'évidence ils préfèrent croire, les chiffres du Canard ! Plus que le contenu du dossier ! Je ne doute pas qu'ils sont de gauche, donc que le but de cette manœuvre, ils en joueront jusqu’à l'élection !
Quand à la situation économique vue de l'étranger : Elle est juste la conséquences des différentes politiques menées depuis VGE ! La chute du mur de Berlin (1F = 1,50DM) ! ce qui imposera ce que l'on qualifie aujourd'hui de mondialisation! Entre temps le pôle économique du monde s'est déplacé vers l'Asie! et les Pays émergeant ! De ce fait l'Europe à été relancé parce qu'il est évident que les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets ; éviter que de nouveau un conflit puisse de nouveau se produire!!! L' UE à évoluée sous l'impulsion de quelques uns contre quelques autres !! Elle est imparfaite ! les Peuples sont toujours très mal informés de ce qui s'y passe exactement! (voir les médias!!!) Elle est pourtant indispensable le couple franco Allemand qui l'à relancé sont A M et N S dès 2007 ! Juste quelques mois avant le passage du franc à l'€ , 1F=3.50DM !)Pour mémoire! et une dette dans les deux Pays qui n'à fait qu'augmenter! jusque au moment où les Allemands, avec leur élus respectifs (droite gauche) ont à ce jour rétablis leur économie!!!
Ce n'est pas notre cas! La responsabilité est partagé mais les spécialistes pour charger la mule demeurent les socialistes ! Ils sont d’excellents pédagogues ! En revanche nuls en mathématiques élémentaire !!! La droite d'avant 2007 n'a pas des réformes suffisantes les cohabitations nous ont coûtés et nous coûtent toujours pour plusieurs générations si rien ne se fait ! Si le rêve ne coûte pas cher, le cauchemar, c'est le chaos !!! Je rappelle à la fin du Mandat de N S. 2011 à vue le budget de l'état équilibré! La dette à évidemment augmentée en conséquence de la crise de 2008 ! En fin de Mandat 2012 elle était d'environs 1 900MD€ de 2012 à la fin du Mandat de F H . Elle dépasse les 2 200MD€ ! (Sans crise!) Avec un budget de dépenses Militaires 2016, différés de plusieurs MD€ sur celui de 2017 ! Pour que les chiffres restent dans le cadre de nos engagements ! Alors la Morale !!! Les leçons !!! La réalité de toutes les façons c'est vous c'est nous tous qui en porterons la responsabilité ! Tout simplement du fait des élections que vous votiez où non!!!
Nos problèmes sont bien Franco Français ! Le non respect de nos engagements de réformes etc...! Nous sommes en Europe les seuls à avoir les plus mauvais résultats ! Vous ne vous posez pas de questions ?
Actuellement le crédit n'est pas cher! Oui mais c'est en cours de changements !! Les Allemands n'ont quasiment plus de dette ils sont donc indépendants ! Avec leurs 88 millions d'habitants et leurs trois millions et demi de Fonctionnaires beaucoup mieux payés qu'en France !!!! Evidemment ils ont avec leurs syndicats (neutre et réalistes) acceptés de travaillés plus longtemps en travail hebdomadaire et en départ à la retraite 67 ans!!! Aujourd'hui ils sont les Patrons ! Nous nous sommes condamnés à être les subalternes ! Comme certain dans leurs commentaires le disent l'image de la France s'est extrêmement dégradée ! Notamment depuis ces cinq dernières années! Alors à bon entendeurs salut...........
Réponse de le 07/02/2017 à 23:28 :
Je crois que contrairement à ce que vous pensez, Fillon n'a besoin que de son camp. Par ailleurs, tout ce qu'a soit-disant révélé le canard enchaîné ayant été contredit, preuves à l'appui, toute nouvelle attaque a perdu la crédibilité dont elle pouvait se réclamer avec une certaine légitimité. Peu importe les nouvelles accusations que le canard ne manquera pas de porter, ça ne convaincra que ceux qui sont déjà convaincus.

Fillon, bien que n'en ayant pas fondamentalement besoin, va de toute façon très probablement convaincre bien au-delà de son camp, car on a besoin de quelqu'un qui sait garder son sang froid, et qu'il a montré qu'il savait le faire (après cinq ans de Sarkozy on s'en serait douté, mais bon). La CGT veut bloquer toute réforme entreprise par le prochain président de la république et on peut être sûr que les dossiers chauds du genre Notre Dame des Landes ne vont pas être réglés par le gouvernement actuel, et devront l'être par le prochain. Sans compter qu'entre Trump, Merkel et Poutine, ça peut vite devenir intenable pour un faible.
a écrit le 07/02/2017 à 12:17 :
Quel culot ce monsieur,je l écoute , des demain je vais. Et encore ,des demain je vais .
C est lui qui nous dit , la France est en faillite!!!!!!

1 millions d euros de salaire au frais du contribuable, c est quoi ?

A oui, je m'excuse, facile ...................
Réponse de le 07/02/2017 à 13:43 :
1 million de salaire sur 25 ans, et vous combien ?
Réponse de le 07/02/2017 à 14:44 :
A peine 300 000 sur 25 ans ´il me faut 100 ans pour obtenir son salaire , ah oui j oublie les 2 gosses que je gardais dans mon hlm de banlieue.
A chacun son chateau, et fin de mois
a écrit le 07/02/2017 à 12:06 :
S'il s'avère que la justice confirme les propos de F.Fillon, les auteurs, de tous bords, de ce tribunal médiatique méritent d'être jugés et de se voir retirer leur carte professionnelle car ils ne la méritent pas.
Réponse de le 07/02/2017 à 20:28 :
Attendez vous à être déçu(e), ou plutôt, à devoir inventer d'autres contes de fée pour supporter la désillusion.
a écrit le 07/02/2017 à 11:52 :
Qu'ils continuent à nous prendre pour des "jambons" attendons la suite !!!!!
a écrit le 07/02/2017 à 11:37 :
Hier, outre sa campagne de dédouanement, on peut avoir le sentiment d'une nouvelle affaire du collier de la Reine dont le cadre d'une France en faillite après les guerres dispendieuses sous Louis XIV. Louis XVI voulait déjà offrir cette rivière de diamants à sa femme à la naissance du Dauphin, mais Marie-Antoinette refusa, trouvant que c'était trop coûteux. Néanmoins les bijoutiers ont influencé une courtisane de son entourage à accepter par l'intermédiaire du cardinal de Rohan qui aspirait à devenir Premier Ministre et que Marie-Antoinette n'appréciait pas. Le Cardinal de Rohan fut condamné à rembourser le collier qui avait disparu et Marie-Antoinette dut porté le fardeau du soupçon jusqu'à l'échafaud.
a écrit le 07/02/2017 à 11:34 :
1°) FILLON, se plaint des méthodes employées contre lui : pourtant, c'est exactement ce qu'il a fait pour le salaire du coiffeur de HOLLANDE (salaire peu acceptable, mais au moins il s'agit d'un emploi vrai) : mélanger, le net et le brut, et tout accumuler sous 5 ans.

2°) Il ne peut pas se plaindre de la presse, totalement complaisante à son égard. Il n'y a qu'à voir comment la presse détruisait HOLLANDE, pour la moindre chose (son intervention, pourtant justifié, sur les footballeurs par exemple).
Se souvenir de la destruction de THEVENOUD par la presse,(En même temps que HOLLANDE où il ne s'agissait pas d'argent public, et où les sommes mises en jeu étaient bien plus faibles.
Il n'y a qu'à voir le titre de l'article TRIBUNE, totalement complaisant.

3°) Tout ceci donne l'impression que M. FILLON ne sait pas du tout ce que c'est que le travail, et encore moins ce qu'ait la valeur du travail.
a écrit le 07/02/2017 à 11:27 :
Et quand je pense que c'est lui qui voulait serrer la vis aux profiteurs de l'état, j'en pleure de rire. Laisse la place à un autre mon pauvre François, tu n'es plus crédible!!!
a écrit le 07/02/2017 à 11:09 :
trop d'élus , trop chers et des dérives inacceptables pour ceux qui subissent les décisions de profiteurs qui ne s'appliquent pas à eux même ce qu'ils imposent aux français ( retraites ......) il faut réformer la vie politique en France ; fillon est l'archétype même du politique à bannir
a écrit le 07/02/2017 à 11:02 :
"Fillon : une opération de transparence ". A part de la com, je ne vois pas de transparence. Il est "borné"! Il ne comprend pas que les Français (à part les intégristes de son camp qui cautionnent, ce qui permet de penser qu'ils en font autant...) n'acceptent pas une telle utilisation de l'argent public, sur un temps aussi long et au bénéfice d'autant de membres de sa famille.
Le pire dans l'histoire, c'est qu'il met au pied du mur son parti en le prenant carrément en otage. C'est moi ou le chaos. Au final, ce ne sera pas lui, mais le chaos chez le "Républicains" (Les usurpateurs: Les républicains ne sont pas exclusivement à droite...En regard de Fillon, on peut se poser la question de combien il y a de "vrais" républicains dans ce parti.
a écrit le 07/02/2017 à 10:29 :
Douze jours d'hésitation et de semi-vérités pour en arriver là ! Quel mauvais navet de série B. Et encore des édulcorants !

Douze jours alors qu'un seul aurait dû suffire pour se justifier et se laver de toute suspicion. Avec des arguments si peu convaincants et un prodigieux silence sur certains aspects.

Perdus dans toutes ses explications embrouillées, des mots qui valent leur pesant d'or, ses propres mots, reviennent pour caractériser la situation et trahir un semblant de normalité qu'il veut donner à la chose :
- il y a immoral et amoral... personne n'a le droit de juger du travail d'un assistant parlementaire... une moyenne de 3600 euros sur quinze ans... elle m'a accompagné, a collaboré à mes activités, a trié mon courrier...

Oui madame a été une excellente épouse qui a tenu compagnie à son mari en l'accompagnant, lequel l'en a bien remerciée.

Ah bon, De Gaulle ne payait pas Yvonne ? Quelle injustice pour elle ! Il est vrai qu'elle l'attendait le plus souvent à Colombey. N'empêche, elle triait aussi son courrier.

En somme, si cette occupation légalise l'emploi de son épouse, contrairement aux déclarations faites à un journaliste étranger, et cela sera maintenant à la justice d'y jeter toute la lumière et de dire le droit, cela reste un procédé de combinard totalement indigne d'un candidat à la magistrature suprême.

J'y vois une énorme incompatibilité à devenir le plus haut patron de cette justice. Ce serait le plus monstrueux exemple donné à une légalisation de toute les combinaziones dans tous les recoins de la machine France, y compris les plus reculés.
Comme Juppé et Chirac ont été de naïfs apprentis. Ils auraient dû prendre des leçons du bon avocat Fillon.

Subitement je me souviens des blocages du même Fillon, alors ministre, qui a dressé les fonctionnaires contre le secteur privé lorsque les premiers réclamaient à juste titre le maintien de leur pouvoir d'achat et que ce patron, par ailleurs des plus généreux, le leur avait refusé. Eh non ces malheureux fonctionnaires ne faisaient pas partie de sa famille. Si cela s'était su à cette époque, c'est une révolution qui aurait éclaté. Soyons patient, il n'est pas trop tard.

Pour conclure, je ne vois pas comment le pays arriverait à retrouver le chemin de son universelle proclamation (liberté, égalité, fraternité), une justice d'une grande sérénité et un équilibre convivial de tous ses composants avec un tel combinard. Et nous n'avons même pas commencé à parler de son programme. Je crois bien que l'exercice sera inutile.
Bien joué le coup du référendum sur la diminution du nombre de parlementaire, sauf qu'il n'y en a pas vraiment besoin, la verrue est tellement énorme qu'un référendum reviendrait à utiliser un rouleau compresseur pour écraser une mouche. Mais cela fait bien, il n'y en a pas eu depuis longtemps. Idem pour le cumul des mandats. En retoquant, petite touche par petite touche tous ces aspects de la vie politique, la droite arrivera peut être à faire le ménage en cinq à dix siècles.

Admirons cette droite de privilégiés dévoyés qui l'entoure, l'encense et va lui servir de paillasson dans son impossible conquête. Magnifique, il a réussi à mettre le couteau sous la gorge d'une quantité d'autres combinards. Pauvre Baroin, mais ne le plaignons pas trop, il a eu lui aussi des moments d'égarement.

Quand donc une enquête des plus serrée et fouillée sera t'elle exigée sur chaque candidat à un poste de député, de sénateur, de président ? Quand donc réclamera t'on un casier judiciaire vierge, comme c'est le cas pour tout fonctionnaire, de tout candidat à l'une de ces élections ? Et pourquoi le patrimoine de chacun d'eux est il exigé (entre eux) sans qu'il soit directement et publiquement accessible ? Je ne vois pas du tout quelle liberté cela pourrait menacer. C'est bizarre aucun politique de droite ne le propose. Comme je le disais, il le gardent en réserve pour les trois prochains siècles.

Concluons que chaque zone d'ombre nuit à la transparence et génère d'autres ombres où prolifèrent la gangrène et le crime profite des manques de clarté.
Réponse de le 07/02/2017 à 11:32 :
commentaire trés,oriente politiquement ,,,,????

Pourquoi ne pas parler de la gauche aussi
ex Mr MACRON a eu un redressement fiscal sur l'isf
vous parler de DE GAULLE il n'aurait jamais du gracier mt Mitterrand pour
son faux attentat contre lui même

et d'où sont partis les fuites ,,,,,???? les réseaux sociaux commence à citer un Nom
Réponse de le 07/02/2017 à 12:24 :
Désolé, mais Macron n'est pas de gauche, ceux qui colportent ces rumeurs le font à dessein. Je vous fais juste remarquer que Fillon comme Macron sont les candidats de l'Institut Montaigne, officine libérale du patronat, officine ancrée dans le lobbying pour la privatisation de la sécurité sociale.
Réponse de le 07/02/2017 à 13:19 :
Les réseaux sociaux ? Mais quelle magnifique source Max dit donc !
a écrit le 07/02/2017 à 10:28 :
La crédulité de Mr Fillon a fait l'affaire de bien des manipulateurs, être rester 1er ministre pendant 5 ans, n'avoir rien fait de notable mais au service d'un bonimenteur! Et sa crédulité malgré tant de temps en politique va nous amener a notre perte, mais il aura de bonnes excuses a nous donner, après coup!
a écrit le 07/02/2017 à 10:23 :
Il n'y a aucune contradiction entre ce que FF a fait, utilisation de l'argent public à des fins privées, et ce qu'il veut faire quand il sera président, canalisation de l'argent public vers des tuyaux privés. Reste la question morale, mais ce serait bien la première fois que le "peuple libéral" aurait en matière d'argent des scrupules moraux. Il faudra autre chose pour abattre le néo-guizotisme.
a écrit le 07/02/2017 à 10:13 :
Comme Cahuzac et droit dans les yeux, il persiste et signe. Certains disent que Cahuzac, c'était plus grave, sauf que Cahuzac ne se présentait pas à la présidentielle. Comment voulez-vous que Fillon soit pris au sérieux ne serait-ce que chez nos voisins allemands ou anglais avec des casseroles morales pareilles?
Stratégie risquée qui ne convaincra que ceux qui pensent que seul un homme politique de droite et bon chrétien en plus (la cupidité et le mensonge ne sont-ils pas cependant des péchés capitaux?Les fresques du Jugement dernier de la cathédrale d'Albi ne sont pas tendres pour cette catégorie de personnages) est capable de gouverner le pays et que ça lui donne toute latitude pour s'engraisser sur la bête.
Quand on promet de laver plus blanc que blanc comme Cahuzac, on doit effectivement le faire.
a écrit le 07/02/2017 à 10:13 :
NON . c est clair.. pour un petit clan qui bafoue la démocratie...reconnaissance a l integrité des journalistes
a écrit le 07/02/2017 à 10:08 :
il a été
- 5 ans premier ministre.
- X années ministre
- X années cadre de l'UMP/RPR/LR
- X années député/sénateur
avec une épouse "attachée parlementaire" assez grassement rémunérée
- patron d'une société de conseil
avec le revenus qui vont avec
et le type n est pas imposable à l ISF?
il y a un problème :
soit nos représentants sont très mal rémunéré
(ce n est pas le cas au vu des montants annoncés...)
DONC
Soit il a très bien défiscalisé
(en même temps depuis le temps il est le premier au courant des astuces légal ((ou pas))
soit il a très mal géré car avec 15 ou 20 K € de revenu mensuel pendant 30 ans + les soit disant 30% de la demeure familiale XXL sans être expert fiscaliste il faut le vouloir pour ne pas être sujet à l'ISF
Réponse de le 07/02/2017 à 11:39 :
Il faudrait s'intéresser aux donations à ses enfants !
a écrit le 07/02/2017 à 9:53 :
La rémunération des représentants du peuple dans les assemblées législatives est un problème fondamental des démocraties. En France les rémunérations sont bien trop faibles de sorte que les 925 élus du congrès recourent à des expédients: cumul de mandants qui permettent surtout de cumuler les défraiements, revenus accessoires, manipulation de fonds publics. Un peu plus de rigueur est nécessaire. Notons qu'aux US les honoraires sont interdits et les revenus accessoires limités à 25KE, mais les rémunérations sont bien plus élevées: salaire net de 163KE, allocation pour frais professionnels de 1,2 million, salaire max des collaborateurs à 150KE.
Réponse de le 07/02/2017 à 10:21 :
Le problème n'est pas dans les émoluments qu'ils pensent inférieure à leurs prestances , mais il est plutôt des assemblées qui ne sont pas du tout représentative de l'essence du peuple .La démocratie ne fonctionne pas dans notre pays car elle n'est pas perméable au renouvellement qu'il serait souhaitable , donc forcément on a arrive aux problèmes que l'on connait depuis des années un système opaque avec des affaires qui arrivent a percé malgré eux .
a écrit le 07/02/2017 à 9:27 :
Les Français sont en train à nouveau de se laisser endormir par un système qui ne veut surtout pas que ça change, tellement la situation actuelle permet de se bâfrer sur le dos des Français. Fillon est le candidat des réformes en profondeur et c'est pour cela qu'il dérange beaucoup de monde. Quand on résume son programme uniquement sur la partie des élus, on comprend que beaucoup veulent "l'abattre": Réduire de 2 échelons les collectivités territoriales, passer de 36000 à 7000 communes, passer de 350 à 200 sénateurs, passer de 577 à 400 députés. Cela fait beaucoup d’élus qui ne se nourriront plus sur la France. Ajouter aux autres, 20% de ces élus employant un parent, un proche, un ami d’ami, cela fait beaucoup de mécontents qui ne pourront plus mettre la main dans le pot de confiture alimenté par les Français. Alors, de là à penser que c’est de ce secteur que vient le » il nous faut sa peau », il n’y a qu’un pas que je franchis. Parce que la droite battue, le système sans les réformes Fillon restera en place et les nantis d’aujourd’hui également et c’est pour cela qu’ils se battent pas pour la probité et encore moins pour la France.
a écrit le 07/02/2017 à 9:12 :
Les politiques devraient être payés au résultat !
Résultat, ils nous doivent de l'argent !
a écrit le 07/02/2017 à 9:10 :
Mr Fillon allègue un coup monté par la gauche.Pourtant, avec des amis pareils dans son camp, il n'a pas besoins d'ennemis!C'est un banc de poissons à la remorque d'un requin;panique à bord quand celui-ci nage en eaux troubles, la masse se reforme vite quand le grand squale apaise la tempête.Ou encore, un Fillon peut en cacher un autre; ou encore, la soutane n'est pas toujours un gage de bonnes manières.
a écrit le 07/02/2017 à 9:02 :
Bon, et bien maintenant, on va pouvoir discuter sérieusement de la réduction des déficits publiques, de la compétitivité de la France et de la lutte contre l'Islamisme. Drahi (Macron) ne sera pas content, mais l'important est de redresser le pays.
Réponse de le 07/02/2017 à 11:13 :
@Math
Ce n'est pas le doigt qui désigne la lune qu'il faut regarder... mais la lune.
Fillon au pouvoir c'est la réduction du déficit de la SS, c'est la porte ouverte aux assurances privées. Les assurances privées, ce n'est pas la santé du "peuple", c'est faire des bénéfices pour les actionnaires. Fillon pour les assurances, c'est... décrocher la lune.
Réponse de le 07/02/2017 à 11:13 :
Avec un président comme Fillon on n'est pas pret de redresser le pays. Dire que les caisses sont vides et se servir dans ses mêmes caisses, ce n'est pas responsable. Dénoncer l'assistanat de certains français et verser un revenu plus que conséquent à son épouse, et ses enfants c'est aussi de l'assistanat mais à une autre échelle. Et quand on voit ses biens et qu'on apprend qu'il n'est pas assujetti à l'ISF on peut se poser des questions. IL n'a rien compris à l'exaspération des français. Son comportement est immoral, sa défense est indécente.
Mr Fillon victime, accablé par un complot? Non ce n'est que la vérité qui apparait au grand jour. Peut importe qui est à l'origine de ces révélations. Quand on est candidat à l'élection présidentielle, on se doit d'être exemplaire.
a écrit le 07/02/2017 à 9:00 :
Qui ose appeler cela de la transparence ? C'est seulement se moquer du monde. Rien n'est pire que celui qui ment. Pour avoir travaillé avec notre Députée locale sur un dossier de subvention, nous avons été en relation avec ses deux assistantes parlementaires toutes les semaines. Ils nous ont accompagné et ont fait l'interface avec sérieux. Assistantant parlementaire c'est un vrai job, pas un passe temps de conjoint(e).
Laisser entendre que sa femme méritait 7000eu/mois alors qu'elle enlevait 5 enfants, entretenait un château et faisait des études de lettres, tout en s'ennuyant dans sa vie de tous les jours c'est insulter les assistants parlementaires, les femmes qui triment avec plusieurs jobs pour un SMIC misérable, les femmes en général et l'intelligence des français. Marre de ces politiques qui se croisent au dessus des lois et qui nous insultent quand ils se font choper !

Fillon dégage et rembourse !
a écrit le 07/02/2017 à 9:00 :
merci des infos
passons a autre chose
avez vous la conclusion du redressement fiscal de mediapart?
ont ils paye les sommes dues, ou ont ils eu droit a un ' chevalier blanc'?
Réponse de le 07/02/2017 à 11:24 :
@churchill
NON, "on" ne passe pas à autre chose. "On" dit que Fillon c'est un "mauvais" qui n'a rien compris, qu'il est aveuglé par le pouvoir et le pouvoir de l'argent.
"On" dit qu'il est pitoyable, indécent, qu'il n'a pas de blanc aux yeux, qu'il prend en otage son parti pour se sauver LUI. Et un type avec cette mentalité devrait gouverner la France? "On" a donné avec $arkozy de Nagy Bocsa dont il a été tout de même le premier ministre. Il s'est même "accccccroché" à ce poste, il a été à la bonne école et sans aucun doute il veut imiter $arkozy de Nagy Bocsa et prendre tout le pognon qui sera prenable. Fillon, ouste, dehors.
Réponse de le 07/02/2017 à 13:27 :
Churchill, est ce un mauvais nuage de fumée ou ne comprenez vous vraiment rien ? Le redressement fiscal de médiapart est lié à ce que Bercy ne le considère pas comme un journal car totalement en ligne. Médiapart ne bénéficie donc pas des mêmes avantages fiscaux que les autres journaux, et quand je dis journaux ça va du Monde à Télé 7 jours. Médiapart les a appliqués ce que Bercy lui refuse d'où le redressement. Alors soyez, disons, raisonnable : évitez de passer l'éponge sur les actes immoraux de Fillon pour vous focaliser sur un organisme de presse subissant au final une injustice et qui n'a que le tord au final que d'être indépendant (des milliardaires possédant la presse en France notamment)
a écrit le 07/02/2017 à 8:49 :
32 ans élus, dont député, sénateur, ministre et premier ministre... Mais malgré tout pas à l'ISF... Sans compter les salaires d'emplois fictifs et la vente de la breloque au proprio de la revue des deux mondes...
Donc soit il a des comptes offshore, et il nous prend à nouveau pour des imbéciles, soit il est un tellement mauvais gestionnaire qu'il doit être interdit de gérer le budget d'un pays...
a écrit le 07/02/2017 à 8:47 :
Opération "sauvons l'insauvable". Au menu de la pseudo transparence annoncée, une nouveau gros bras d'honneur aux français avec de nouveaux mensonges et une posture corrompue éhonté.
La France crève de ce genre d'hommes politiques véreux qui font le lit du FN.
Sa place est en prison, pas à l'Élysée. La justice doit faire son travail, ayons confiance même si le procès Lagarde a montré combien la mafia au pouvoir s'arrange avec les lois..
Réponse de le 07/02/2017 à 11:22 :
Voyager un peu par exemple dans l'ex empire URSS, et vous verrez ce qu'est à la mafia au pouvoir.
a écrit le 07/02/2017 à 8:41 :
Je ne me souvient pas d'avoir vu un tel lynchage médiatique. quel est l'élu irréprochable qui à lancé la premiére pierre. il aurait dû employer des travailleurs au noir comme beaucoup d'administration, ou avoir recours a des officines bidon comme l'on fait certains partis politique, mais donner en priorité du travail à sa famille comme le font la plupart des artisans commerçants, pme, voir les emplois de pére en fils à la ratp, la sncf,la poste et l'administration en général cela ne se fait pas.
Réponse de le 07/02/2017 à 11:34 :
@malpensant
Malpensant, vous pensez mal! "Donner en priorité du travail à sa famille comme le font la plupart des artisans commerçants, pme"... il s'agit d'argent PRIVE! De l'argent pour un VRAI travail.
"Voire les emplois de pére en fils à la ratp, la sncf,la poste et l'administration".
Cela a existé, mais c'est de moins en moins possible. Reste qu'au final, il y avait un VRAI travail avec des horaires, des supérieurs, un contrôle du travail.
On est loin du cas Fillon où il n'y a aucun travail, des sommes versées colossales, sur une longue période et surtout, c'est de l'ARGENT PUBLIC.
a écrit le 07/02/2017 à 8:34 :
"Le crime profite à ceux qui ne veulent pas du programme de rupture qui est le mien""

Parce que dire la vérité c'est un crime, j'espère vraiment qu'il va ma gagner cette présidentielle avec lui encore plus qu'avec le pen on est assuré d'une révolte.
a écrit le 07/02/2017 à 8:32 :
Mr Fillon regrette surtout d'avoir dit que "la France était en faillite" et que visiblement il ne se sentait pas concerné!
Réponse de le 07/02/2017 à 11:44 :
la France était en faillite ,par m fillon a cause de qui sinon des bons a rien
qui se gaves
a écrit le 07/02/2017 à 8:25 :
M Fillon vient de publier son patrimoine. Ce matin beaucoup de citoyens doivent se trouver riche ou alors beaucoup moins pauvre.
A moins que M Fillon est également un prestidigitateur!
Réponse de le 07/02/2017 à 8:44 :
De plus, il valait mieux qu'elle "travaille" pour Joulaud qu'avec son mari (doublement de salaire)
a écrit le 07/02/2017 à 8:01 :
On ne parle pus de M JOULAUD
ou est le contrat de travail?
Quel est le travail réalisé par Mme FILLON?
Mme Fillon travaillait à domicile ?
M JOULAN habite chez M FILLON , peut être ???
Je pense que M HOLLANDE n'ayant plus rien à perdre devrait gouverner par décret et supprimer les us et coutumes de nos élus, justification de l'utilisation de l'argent public, interdiction d'employer les membres de la famille ,de réduire le nombre de nos élus et notamment de réduire leur régime spécial de retraite !!!!
M HOLLANDE c'est le moment de laisser votre marque pour la FRANCE
Quand a M FILLON dehors !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 07/02/2017 à 11:43 :
Excellente question surtout après le doublement de salaire de Mme Pénélope, mais sans doute que l'évolution de son job nécessitait une augmentation pour des compétences bien supérieures à celles des fiches simples quelle rédigeait !
a écrit le 07/02/2017 à 7:52 :
Ils sont tous dans le déni. François FILLON, bien sur, qui considère que le choix n'existe pas pour les Français entre lui et le chaos. Les barons de l'UMP/LR/UDI, qui s'autopersuadent d'avoir sauvé leur siège aux législatives même s'ils n'ont plus d'espoir sérieux ou autre que "sur un malentendu" pour la présidentielle. Leurs opposants, qui ne veulent surtout pas en finir avec les mêmes pratiques que celles qui sont reprochées à François FILLON. Et même les journalistes, qui ne nous parlent que de ça stérilement depuis dix jours et occultent les vrais problèmes des Français au quotidien, en répétant les informations données par les autres plutôt que d'enquêter.
a écrit le 07/02/2017 à 7:40 :
Cette stratégie est risquée et on n'en voit pas l’intérêt.
Politiquement, c'est une erreur et un autre candidat "hors primaire" aurait pu être proposé rapidement. Ce ne sont pas les compétences qui manquent, ce sont les accords.

Certes, cela aurait pris la forme d'une désignation par des représentants du parti, mais cela n'en reste pas moins démocratique.
Le risque pour LR, c'est de crédibiliser le parti politique pour des questions d’égos.

La question n'est pas celle de la crédibilité ou de la croyance. Même si Fillon n'est pas malhonnête,c'est devenu pour une majorité de Français une affaire d'exemplarité, d’intégrité et peut être de morale ?
Réponse de le 07/02/2017 à 9:04 :
Je ne pense pas que vous ayez raison.
a écrit le 07/02/2017 à 7:04 :
LES ESCUSSES NE SUFIRRONT PAS UN HOMME POLITIQUE DOIT ETRE EXENPLAIRE SURTOUS POUR DIRIGE ET REPRESENTE LA FRANCE /MELENCHON A RAISON QUAND IL DIT DEGAGONS LES TOUS / QUANT ON VOIS ANNEES APRES ANNEES TOUS CES HOMMES POLITIQUE UTILISE L ARGENT PUBLIC POUR LEURS ENRICHISSEMENT PERSONNEL/ CELA S APPELLE ABUS DE DE BIEN BUBLIC DONC CONDANABLE / NUL HOMMES POLITIQUE N EST AU DESSUS DES LOIES VOTES PARS EUX/ S IL NE LES RESPECTE PAS CELA DEVIENT UNE DICTATURE / IL Y A DES DROITS ET DES DEVOIRS LA FAMILLE FILLON DOIT ETRE JUGE AINSI QUE TOUS CEUX QUI ONT UTILISE CETTE ARGENT ILEGALEMENT/ LA JUSTICE VAS AVOIR DU TRAVAIL SI LA JUSTICE NE PASSE PAS VITE / LA CHIENLIT ET LA COLERE DES PAUVRES DE CE PAYS VAS EXPLOSE EN FRANCE./ / IL Y A NEUF MILLIONS DE PAUVRES EN FRANCE??? LA MOITIE DES HOMMES POLITIQUE SONT BON A RIEN LES AUTRES SONT PRES A TOUS /// COLUCHE ///
a écrit le 07/02/2017 à 6:17 :
Ce qui est reproché a M. Fillon ce n'est pas d'avoir embauché sa femme... C'est qu'elle n'a pas bosser... D’où le terme d'emploi fictif.

Il est répugnant de voir la manière dont ils nous prend pour des c**.
a écrit le 07/02/2017 à 6:15 :
Ils la veulent tous...la place
Pour en faire on sait quoi... depuis des décennies
Arrêtons le cirque
Arrêtons d'aller voter pour tout ça, d'un "coté", comme de l'autre
Cessons de cautionner ce simulacre de démocratie
Ce sont tous des patins au service des grands argentiers
Il faut remettre tous ça à plat, en commençant par reprendre l'argent à ceux qui le volent "légalement" au détriment de tous, qui pourissent la société et la planète sans vergogne pour s'acheter un yacht de plus
Il faut remettre en place la moralité, le travail et la solidarité (la vraie, pas l'assistanat)
a écrit le 07/02/2017 à 5:55 :
Fillon a su convaincre.Sa déclaration de patrimoine montre qu'il n'est pas un homme d'argent,et qu'il n'a pas(comme certains médias le prétendent) de "chateau".Rien d'illégal dans ses embauches familiales,a partir du moment ou ces fonds lui étaient attribués par l'assemblée.Les attaques de la presse commencent a faire pschitt!Concentrons nous sur les vraies réformes libérales qu'il est le seul a proposer!
Réponse de le 07/02/2017 à 6:42 :
Nous élisons un président de la République. Il doit être irréprochable.

Maintenant, si M. Fillon n'est pas un homme d'argent, il doit pouvoir afficher les montants de ses 17 comptes au Crédit Agricole...
Réponse de le 07/02/2017 à 7:09 :
en lisant bien 7 + 4 +1 donne 12 millions d'euros de patrimoine: ce n'est donc pas un homme d'argent...

6 000 euros de salaire net par mois avec un diplôme de droit et de lettres. regardez donc le salaire d'un ingénieur ou d'un docteur payé par des fonds privés

Je reproche le fait de demander des sacrifices alors que ce candidat manque d'exemplarité en privilégiant ses proches
Réponse de le 07/02/2017 à 7:18 :
vous croyez? en tant que libéral M. Fillon mais pas que lui est la honte de ce pays dans un pays qui ne serait pas une république monarchique ou mieux une république bannière M. Fillon serait déjà entrain de préparer son jardin pour les légumes de printemps. Il ne m'a pas convaincu pire il a été manipulateur car le salaire moyen de son épouse est un trucage pour éviter de donner des chiffres qui montre la magouillé familiale comme 8000€ mois et que dire pour ces enfants encore des cadeaux de complaisance politique. La France politique en général est un monde de voyous M. Fillon est un conteur pas un homme irréprochable bien au contraire.
Réponse de le 07/02/2017 à 11:12 :
@sacrif.
C'est quoi ce 12 M€ de patrimoine ? Vous savez lire ?
Vous confondez 12 M€ et 1.2 M€
Oui 1.2 c'est pas zéro mais c'est pas 12
Si on exclue tous les représentants politiques qui ont ce patrimoine, il ne restera plus grand chose
Réponse de le 07/02/2017 à 15:35 :
Rien d'illégal ... Non bien sûr. Mais le fait qu'il s'excuse montre qu'il est conscient que ces pratiques posent problème. Il se pose en "monsieur propre" mais il a oublié de balayer devant sa porte. Comment pourrait-on faire confiance à un politique qui ne se remet en question que lorsqu'il est pris la main dans le sac ? Comment pourrait-il imposer des sacrifices aux Français sans être exemplaire ? Non, Fillon est mort. Il n’a pas su me convaincre. Les excuses ne servent à rien sans des engagements forts. Il aurait dû remettre en cause tout le système. Il ne veut pas y toucher. Tant pis pour lui, il vient de rater une belle occasion d’incarner les fin privilèges.
Réponse de le 07/02/2017 à 16:58 :
Il suffit d'aller su le cadastre napoléonien pour voir que cette "maison" de plus de 3 000 m2 sur 12 hectares, ne s'appelle pas "maison", ni "manoir" mais bien "Château de Beaucé".
Voir archives départementales de la Sarthe : en haut de la section B3
Solesmes, 1828, Section B3 de Beaucé PC\343\007

Voir les caractéristiques architecturales de la construction sur les sites :
http://www.linternaute.com/actualite/politique/1361773-chateau-de-francois-fillon-a-quoi-ressemble-la-maison-du-candidat-et-combien-vaut-elle/
http://www.arretsurimages.net/breves/2017-02-04/Chateau-non-les-Fillon-ne-sont-pas-vraiment-payes-en-viande-fraiche-id20431
Réponse de le 07/02/2017 à 16:58 :
Il suffit d'aller su le cadastre napoléonien pour voir que cette "maison" de plus de 3 000 m2 sur 12 hectares, ne s'appelle pas "maison", ni "manoir" mais bien "Château de Beaucé".
Voir archives départementales de la Sarthe : en haut de la section B3
Solesmes, 1828, Section B3 de Beaucé PC\343\007

Voir les caractéristiques architecturales de la construction sur les sites :
http://www.linternaute.com/actualite/politique/1361773-chateau-de-francois-fillon-a-quoi-ressemble-la-maison-du-candidat-et-combien-vaut-elle/
http://www.arretsurimages.net/breves/2017-02-04/Chateau-non-les-Fillon-ne-sont-pas-vraiment-payes-en-viande-fraiche-id20431
a écrit le 07/02/2017 à 3:41 :
En laissant cet iznogood a ses pretentions, la droite perd SES erections. Micron gagnera haut la main.
Réponse de le 07/02/2017 à 9:05 :
vous allez avoir une finale hamon lepen
et la, ca va derouiller!
je sais deja qui va hurler.............
Réponse de le 07/02/2017 à 9:07 :
Non, je ne le pense pas. Macron a un programme de financier. Ce qu'il nous faut est un programme industrieux. Les financiers font des profits immédiats et laissent des braises fumantes à coup de dettes et de désindustrialisation. La, on a un programme de droite crédible qui vise a recréer de la richesse sur notre sol. Je pense que c'est le meilleur programme et je pense que Fillon est crédible pour le porter.
a écrit le 07/02/2017 à 1:57 :
Le "système mediato-politique" s'érige en Tribunal avec ses juges et son président canard (WC d'ailleurs). Ce type n'a rien fait d'illegal. Enfin quoi de plus abject que de s'attaquer au conjoint, pourquoi pas les histoires de fesses aussi ? Si sa famille n'a pas fait le job alors qui l'a fait ? On apprend aussi que des PV d'audition en principe couvert par le secret sont parus dans la presse - Le Monde- alors que même les avocats de fillon n'ont pas accès au dossier. Comment appelez vous cela ?
Réponse de le 07/02/2017 à 11:41 :
@Rolars
"Ce type n'a rien fait d'illegal". Sans doute, mais c'est totalement amoral.
Au-delà des sommes indécentes, c'est l'amoralité du procédé que jugent les Français...Surtout de la part d'un type qui nous a dit que la "France était un pays en faillite". Apparemment pas pour lui qui a sagement continué à puiser dans une caisse dont il nous disait qu'elle était vide.
"Fiates ce que je dis, ne faites pas ce que je fais", c'est la devise du camp FILLON.
Réponse de le 07/02/2017 à 19:38 :
@Rolars : vous racontez surtout n'importe quoi, que la loi n'interdit pas l'emploi d'un des membres de sa famille c'est vrai, par contre l'emploi fictif, est lui totalement proscrit. Et c'est bien ça qui lui est reproché par le parquet et non je ne sais quelle tocade... Sans parler des sommes extravagantes qui couvraient le dit travail...
a écrit le 07/02/2017 à 1:20 :
Ce type ment comme il respire.
Il en est affigeant.
a écrit le 06/02/2017 à 23:55 :
Les "ténors" à son "QG" pour un ..combat avec ceux qui s' affichent avec une liasse de papiers visibles sous le bras à la porte des ministères comme s' ils n' avaient pas les moyens d' acheter une ..serviette ..!!

Tout est dans l' affectation alors que tous ces politiques ne servent à rien sinon à signer la feuille de route de Bruxelles une fois élus..
On peut les retirer du jeu demain et le pays s' en portera mieux car il entendra alors un langage politique alternatif..

UPR, FREXIT, vite ..
a écrit le 06/02/2017 à 23:47 :
Cet après midi Fillon a fait un magnifique bras d'honneur aux citoyens français.
Réponse de le 07/02/2017 à 10:01 :
@laustralien
Je pense qu’en avril au premier tour , les français lui feront également un magnifique bras !!!
a écrit le 06/02/2017 à 23:34 :
Une question est centrale :

Comment les Français pourraient-ils confier le Pays à un Fillon qui ne s'est pas rendu compte de ses propres abus de fonds publiques, des abus de son écurie UMP lors de l'affaire délictueuse Bigmalion, de l'affaire délictueuse Tapie Lagarde lorsqu'il a été 1er ministre collaborateur de Sarkozy durant 5 ans ?

Fillon n'a pas l'envergure indispensable, il est toujours à la traine des événements qui sont devant son nez, c'est une évidence.

Faut le remplacer de toute urgence sinon nous n'auront plus que le vote blanc ou nul pour éviter de lui passer les clés de la Nation Française ;
a écrit le 06/02/2017 à 23:17 :
On sent que certaines forces très puissantes ne veulent absolument pas que Fillon passent car la non justification des frais des parlementaires est connue depuis 20ans .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :